Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» sacrifice et choix
Aujourd'hui à 13:22 par Philippe

» Ca commence !?
Aujourd'hui à 12:59 par Philippe

» Kriss Vector arme a feu pour femme
Aujourd'hui à 5:39 par Diamondback

» Filtres BERKEY : Précision sur le choix du modèle
Sam 23 Juin 2018 - 15:58 par a2pir

» Recherche de témoignages - Documentaire Photographique
Sam 23 Juin 2018 - 11:40 par velinius

» Y a un nid ou quoi???
Ven 22 Juin 2018 - 19:01 par velinius

» la moto 125, survivaliste ?
Ven 22 Juin 2018 - 10:07 par JJ62

» lampe à gravité
Mer 20 Juin 2018 - 22:23 par Pierrick

» Conseils pour filtre Berkey
Mer 20 Juin 2018 - 22:04 par Pierrick

Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Définition du survivalisme, et mode d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 27 Aoû 2013 - 4:21


Le survivalisme est un terme vague, plein de préjugés divers et variés. Un milieu où il est extraordinairement difficile et compliqué de s'y retrouver, s'y orienter. Je vais tâcher ici de simplifié la chose, et de synthétiser la définition de ce mot, pour certains, ésotérique.
Pour moi, la définition du survivalisme est la recherche d'autonomie, et ce, à tout point de vue. Le survivalisme est une caisse à outils, où l'on accumule le plus d'outils possible, en espèrent avoir le bon quand un problème viendra inéluctablement surgir de nul part. Qui d'entre nous n'a jamais entendu de la bouche de nos parents la célèbrissime phrase "je ne serait pas toujours là pour le faire à ta place"? Il en vas de même de nos services de secours, de police, de soins, et idem pour nos centre commerciaux préférés. Comme dans toute démarche, on y vas par pallier. Inutile selon moi de se précipiter quant à l'achat d'un armement quasi-militaire! Nous n'en sommes pas encore là, Dieu merci. Mais la machine qu'est notre system est lourde, elle avance lentement, mais de façon innarêtable et vas tout droit vers un précipice. Tel un train de marchandises, nous avons largement le temps de le voir venir, et de ne pas rester sur sa trajectoire. Mais n'espérez pas que cette grosse Micheline s'arrête avant d'arrivée à votre hauteur... Préparez-vous, mais préparez-vous pragmatiquement, et dans un ordre logique. Je vais classer le survivalisme en 2 niveaux. Le survivalisme de niveau 1, et le survivalisme de niveau 2.

Le survivalisme de niveau 1 :

L'autonomie alimentaire et énergétique. Un potager, des poules, des lapins, des panneaux solaires, une cheminée, tout ça nous rend plus ou moins autonome niveau alimentaire, chauffage, lumière. Une réserve alimentaire de type conserve nous rend autonome quand à un problème technique survenant sur notre belle machine de production de carottes, navets ou autre lapinous à la moutarde. "Une poire pour couper la soife, avoir de quoi se retourner". EDF n'arrive plus à notre porte, pour raison X ou Y! PFFF, aucun soucis chérie, j'ai des bougies, un groupe électrogène, des panneaux solaire(ou tout autre moyen de production énergétique plus ou moins autonome), que la lumière fût! L'hiver approche? J'ai une cheminée, ma scie est manuelle, ma hache ne requière aucune pile. Le tapis du salon prend feu? J'ai un extincteur dans chaque pièce. La maison est inondée? J'ai une radio VHF qui me premettera d'appeler les secours si le téléphone ne fonctionne plus (et il ne fonctionnera plus), un SER de niveau1 (Sac d'Evacuation Rapide), équipé de vêtement propre et secs, de lampe et autres matériel indispensable pour quitter la maison en toute sécurité... Notons que se baser sur 72H est une aberration. Nul ne sait combien de temps nous sera nécessaire pour atteindre les secours. Donc basez-vous sur ce vieil adage " le plus sera le mieux". Vous remarquerez que je n'ai pas parler d'arme à feu O_O Un survivaliste qui ne parle pas d'arme à feu?!? O_O
Si si, rassurez-vous Smile Mais dans les situation évoqués jusque là, aucun bipède n'est un problème pour moi. Je n'ai pas nécessite à vivre en forêt, le regard apeuré, adoptant la posture du suricate prêt à tirer sur le moindre signe de vie s'approchent de mon espace vital! Nous somme dans le survivalisme de niveau 1, la vie de tout les jours, et les problèmes/catastrophes gérables autrement qu'en adoptent les réflexe d'un état-major en position de siège!

Le survivalisme de niveau 2 :

Comme dit précédemment, le train est en marche, et toute la bonne volonté du monde ne suffira pas à le stopper(selon moi). Le niveau 2 n'est autre que le niveau 1, mais plus poussé, le mode "expert" d'un "jeu" dont nous seront bientôt, qu'on le veuille ou non tous obliger de jouer, et dont aucune règle n'est et ne sera établie. La survie au quotidien! Le retour aux sources dans moultes domaines, et l'obligation d'effectuer des tâches jusque là effectués par autrui.
Là, on parle d'effondrement, régional/global. Un pays en guerre(militaire ou civile) ça reviens dans un sens à vivre à la MadMax. Dans un état de non droit, un "no man's land" Les armes prennent tout leurs sens. Protéger directement sa vie, celle de sa famille. Protéger indirectement sa vie en protègent son potager(qui nous maintien en vie) etc. Ne plus se contenter de stocker des denrées divers et variés, acheter en prévision d'un manque quelconque  mais savoir les produire. Ne pas se contenter d'acheter les graines de sont potager à Carrefour ou Auchan, mais cette fois, savoir les produire, car ici, Auchan n'existe plus. Ne pas se contenter d'un stock de Doliprane, parce qu’une fois encore, ici, la pharmacie est fermée! Le survivalisme de niveau 2 se voit ajouté la défense, donc les armes à feu, mais également l'ensemble du survivalisme de niveau 1, mais cette fois, on passe du mode "easy" au mode "hard". Jusqu'ici (niveau 1), le stock de nourriture n'était qu'en prévention "de", les panneaux solaire et autre bougies n'étaient là que pour adoucir une situation plus ou moins difficile. Maintenant que nous somme en état de crise de niveau 2, tout ces systèmes deviennent vitaux, et le vital devient notre quotidien. Une fois encore, il n'y a pas de règles. Le niveau 2 peut ne toucher "que" la France, il ne peut toucher cette dernière "que" pendant un an ou deux. Mais pendant ce temps, le mot survie prendra tout sons sens, et de notre capacité d’adaptation et de notre préparation, dépendra le taux de probabilité de survie de chacun de nous. Si je ne sortirais pas de ma maison inondée ou en feu avec un fusil d'assaut, je ne me défendrais pas non plus contre un ou plusieurs individus affamés, sans fois ni lois avec comme seule arme mes belles parole et une morale d'ange...





Revenir en haut Aller en bas
The Pew

avatar



Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Jeu 29 Aoû 2013 - 15:42

J'aurais peut-être commencer par la http://www.risques.gouv.fr/ et ensuite développer.
Revenir en haut Aller en bas
didier flipp

avatar



Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 52
Localisation : France Bretagne

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Sam 31 Aoû 2013 - 15:18

Pour moi le niveau 2 c'est l'embrouille à tous les étages...Twisted Evil 
Plusieurs chose compteraient pour moi...
M'abriter , me chauffer , manger , boire , me soigner et bien sur me défendre et défendre ma moitié !!!
Ce n'est faisable dans le meilleur des cas qu'en me faisant le plus discret possible , voir même en me faisant quasiment invisible...

J'ai trouvé par accident , la solution au problème que je remuais constamment dans ma tête.
Je ne suis pas proprio de ma maison , et non...Rolling Eyes 
Je possède en revanche une forêt de 10 hectares depuis 7 ans , léguée par mon oncle.

Il y a quelques mois , au cours d'une ballade j'ai découvert par pur accident , une petite grotte de 8,50 mètres de long sur 5 de large...
Impossible pourtant de voir et de discerner cette grotte , cachée par l'épaisse végétation d'une part et d'un épais rideau de je ne sais quel feuillage obstruant l'entrée de celle ci.

Depuis quelques mois donc , avec ma moitié , nous faisons des essais de survie à l'intérieur de cette petite grotte , le maximum ayant été de 10 jours consécutifs.
Nous avons bien sur quelque peu aménagés cette dernière , lit , table , chaises , poile à bois , stock de nourriture et d'eau ainsi que d'autres petits indispensables...

Je pense qu'en situation N2 ma planque discrète et invisible sera celle ci !!!
Difficile d'y venir me chercher , de m'y localiser ou de m'y trouver...

Revenir en haut Aller en bas
Wolfesjunges

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 25
Localisation : Centre Alsace

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Sam 31 Aoû 2013 - 18:04

Il serait tout de même prudent d'avoir un système d'alerte sur l'accès, par exemple des branches cassantes, apprendre à reconnaître le signal d'alerte des oiseaux, etc...
Et également de prévoir une solution de repli.
La dernière chose que tu veux c'est d'être surpris dans ta grotte et d'y être coincé avec des types armés qui vous attendent dehors.
Mais c'est sur qu'avec une cachette comme celle-ci, tu aura un gros avantage sur tous ceux obligés de rester à découvert.
Revenir en haut Aller en bas
didier flipp

avatar



Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 52
Localisation : France Bretagne

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Sam 31 Aoû 2013 - 19:01

Nous tentons de penser actuellement à un système de sécurité qui serait vraiment opérationnel que les branches cassantes , enfin plus " moderne " quoi , ce n'est pas si évident mais j'y cogite...
Il n'est toute fois pas aisé de se faire surprendre sans bruit , car elle est placé en moitié de pente de 70 degrés...
Je confectionne avec l'aide d'un menuisier , un système de fermeture type porte qui sera prochainement installé côté intérieur de la grotte .
Pourquoi depuis sa découverte fortuite , je m'accroche à cette solution plus qu'à celle de rester dans ma location pourtant en campagne isolée...

Simplement parce que je pense ( à tort ou à raison ) qu'en situation N2 une maison n'apportera pas plus d'assurance sécuritaire , bien au contraire...
Une maison est logiquement bien plus à découvert , et plus facile à trouver bien sur , sachant que n'importe quel groupe armé peut localiser , l'investir pour la piller, trop peu pour moi...

Encore une fois ( pour ma petite tronche ) seule l'hyper discrétion et l'invisibilité est plus sécuritaire pour moi en situation N2...
Les vilains passeront d'abord par les maisons individuelles avant de venir jusqu'à moi !!!
Et puis si je devais y établir mes quartiers sur un laps de temps plus ou moins long , c'est moi aussi , enfin nous , qui seront à l'intérieur , armés jusqu'au dents...Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 1 Sep 2013 - 0:31

Moi je dit :

survivalisme = être prévoyant (comme nos anciens l'étaient)

les Américains eux disent :

survivalisme = se préparer à (d'oû le terme preppers)

peut-on se préparer à tout type d'évènement ? j'en doute .
Revenir en haut Aller en bas
FranceSurvivalistes

avatar

Fondateur


Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 1 Sep 2013 - 1:06

Non dantesque, on peut se préparer au maximum de scénario possible. Mais tu as raison, se préparer à tout, impossible... la loir de Murphy ...
Revenir en haut Aller en bas
http://francesurvivalistes.blogspot.fr
didier flipp

avatar



Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 52
Localisation : France Bretagne

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 1 Sep 2013 - 7:10

Je confirme également cela , on ne peut se préparer à tout...Rolling Eyes 
D'ailleurs les scénarios que nous envisageons , les laps de temps , sont-ils seulement les " bons " ...???
Revenir en haut Aller en bas
Macharius69

avatar



Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 1 Sep 2013 - 18:42

De toute façon même si tu ne pensais pas à cette "catastrophe" la, toute tes réserves et ta préparations serviront

vaut mieux être prêt pour autre chose que pas prêt du tous !
Revenir en haut Aller en bas
jimenBX

avatar



Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 24
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 3 Sep 2013 - 11:28

C'est sûr, le survivalisme c'est d'abord une quête d'autonomie. Difficile de faire plus claire ^^

C'est triste quand même de voir les gens débordant de préjugés concernant le survivalisme et les survivalistes. Auparavant quand je n'y connaissais rien, je me disais "qui sont-ils ?" Sans me dire aussitôt "ce sont des barjos". Au contraire, je me suis renseigné et j'ai franchement adhéré (si le terme est correct) à cette façon de penser.

Même si aucune catastrophe majeure, ou même mineure ne venait à venir, je n'aurais perdue aucun temps à me préparer, étudier, m’entraîner. Comme le disait Erasme "On ne nait pas homme, on le devient" je crois justement devenir peu à peu un homme de cette manière.
Bien sûr chacun pense comme il le veut, c'est ma façon de voir les choses Smile 


Revenir en haut Aller en bas
http://zombie-survivor-33.skyrock.com/
jicé

avatar



Date d'inscription : 31/08/2013
Localisation : enbalabas

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 3 Sep 2013 - 12:04

+1
bien ton blog!
Revenir en haut Aller en bas
FranceSurvivalistes

avatar

Fondateur


Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 3 Sep 2013 - 12:24

Salut Jimen Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://francesurvivalistes.blogspot.fr
Suisse survivaliste

avatar



Date d'inscription : 29/08/2013
Localisation : Les montagnes Suisses

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 3 Sep 2013 - 13:39

En étant autonome on ne peut pas se tromper.
Si rien ne se passe, t'en mieux, on sera tranquils tout au long de notre vie, ce qu'on veut finalement.
Si quelque chose se passe, on est près au mieux pour affronter le dit événement. Donc plus facile de vivre normalement.

Pour moi c'est une question de bon sens.
Puis comme vous avez dit, on devint un homme/femme en ne dépendant plus autant des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 3 Sep 2013 - 16:13

@Lunaera a écrit:
A tous, n'oubliez pas que le survivalisme n'est pas la quete de la solitude, l'autonomie ne serai jamais l'indépendance sociale, l'être humain est fait, programmé pour se regrouper, c'est ce que l'Histoire, depuis la nuit des temps nous apprends, nous sommes une masse sociale, qu'on le veuille ou non, après en effet, rien ne nous empêche (oula, attention je sens que je vais vous pondre un pavé) de chercher à avoir un certain recul de la société mais le fait que notre idéologie, notre cause va à l'encontre de la société et de nos gènes, c'est pour cela que la plupart des gens ont d'un mauvais oeil le survivalisme, car bien trop de survivalistes annoncent haut et fort vouloir se cloitrer dans leur BAD avec 10 000 cartouches siu la ville possède 10 000 habitants (vous savez de qui je parle) On peut très bien être survivaliste et avoir, en temps de crise, une communauté (tant que celle ci ne dépassent pas un certain nombre évidement) qui réunira votre famille, vos amis les plus proches et le splus digne de confiance, pour faire un rapide exemple, je sais que le jour ou j'aurais ma B.A.D., certains de mes ami(e)s qui ne connaitrait pas le mouvement survivalistes ou même qui ne s'y interesse pas plus que ça seront invité chez moi, pourquoi ? Pourquoi alors qu'ils n'ont pas fait d'effort pour se proteger ou pour préparer leur avenir comme moi je l'aurais fait ? Car etre survivaliste, embrasser cette idéologie est surtout une logique, un déroulement des choses, il ne faut pas confondre ceux qui ne s'y interesse pas par défaut et ceux qui ne VEULENT PAS s'y interesser. C'est une prise de conscience à avoir et je dois avouer que si je n'avais pas eu cette prise de conscience, j'aurais eu en moi cet esprit survivaliste mais si profondément caché, peu exploité que j'aurais été stigmatisée comme une personne qui ne mérite pas d'être sauvée ou de faire partie d'une communauté survivaliste car je m'y interesse pas, ce qui est faux car j'aurais été mis dans le même sac que ceux qui ne veulent pas en entendre parler alors que je viens de dire plus haut que ce n'etait pas la raison.

Ainsi donc en résumé, ne confondez plus ceux qui ont peur, ceux qui ne connaissent pas, ceux qui n'ont pas conscience du survivaliste (pour ces trois raisons principales, on ne peut pas leur en vouloir) et ceux qui refusent volontairement d'approcher de près ou de loin notre idéologie.

Voilou ^^ je me suis absentée quelques jours du forum, du moins de l'écriture, vous surveillant toujours bande de nouilles :p mais j'espère pouvoir me rattraper avec ce court message, court ? Oui, court car si je me laissais aller, je vous aurais pas épargné mes nombreux retour en arrière de son écriture et vous auriez 3 ou 4 fois ce que vous êtes en train de lire. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ludo




Date d'inscription : 29/08/2013

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Jeu 19 Sep 2013 - 18:27

De mon point de vue, si on veut définir de manière concise ce qu’est lesurvivalisme : c'est la synthèse entre la recherche d'autonomie et la préparation aux catastrophes.

Quelqu'un qui se prépare sans changer son quotidien est ce que les ricains appellent un prepper, que l'on peut traduire approximativement en "prévoyant", mais n’est pas un survivaliste. On confond souvent, à tort, prepper et survivaliste.

Quelqu'un qui s'autonomise sans prendre de disposition quant à d’éventuelles catastrophes n’est pas un survivaliste non plus. Typiquement ce type de personne va tendre vers une sorte de fermette familiale avec quelques bêtes, un grand potager, un petit verger, un puit, etc ... mais ne va pas prendre de disposition importante quant à une éventuelle destruction de tout ou partie de sa fermette, ne va pas non plus envisager sérieusement la défense, …

Je pense que c’est important de garder cela en tête. Pour une approche survivaliste globale, il ne faut négliger aucun de ces 2 angles d’attaque. Notre tempérament ou/et nos compétences vont nous rendre plus facile l’un des 2 et il faut être très vigilant pour ne rien négliger.

Concernant les niveaux de survivalisme, parler de « niveau » est forcément arbitraire, cela dit la principale distinction qui est faite dans le post initial du topic est un bon compromis, en terme d’approche il y a effectivement une rupture nette entre les événements qui ont des conséquences temporaires de ceux qui ont  des conséquences permanentes. Par exemple pour gérer le temporaire (niveau 1), des aspects comme l’autonomie alimentaire ou la défense n’ont pas besoin d’être extrêmement poussées. Pour gérer du permanent (niveau 2), ça fera sans doute la différence entre la vie et la mort.
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 64
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 3 Nov 2013 - 15:56

Chacun comprend comme il veut et retient ce qu'il peut de ton message.

Bonjour toi, toutes et tous.

Je retiens donc deux niveaux.

Le premier ou il y aura retour à la normalité,

Le deuxième ou il n'y a pas de retour à la normalité.

Il y a un trou tout de même, le cas ou on pense qu'il y aura un retour et ou on ne sait pas encore que celui-ci est impossible.

Niveau 1 : Je me comporte en bon citoyen et j'ai mon p'tit bagage pour parer au nécessaire.

Quoi exactement ? Le mien n'est pas nécessairement celui de l'autre, donc à vous de l'adapter.
Trois kilos de nutella pour le gourmand, un kinder pour l'ado, une machette pour l'explorateur, bref, faites votre choix ! (rires)
J'emporte une arme discrète au cas ou ! Les voyous se fichent pas mal des niveaux et moi je me fiche pas mal qu'on me dise que ce n'est pas légal.

PS : ne suivez pas mon exemple. La direction décline toute responsabilité de bla bla bla et patati et patatrac ! Heu ! je me répète là !

Mon équipement sera celui que j'estime me convenir en attendant de rejoindre la civilisation ou d'attendre les secours. Je prévois une semaine. Naturellement, il ne sera pas nécessairement le même que le votre. Alors, cogitez bien à ce qu'il vous faut. Trois kilos de nutella pour les gourmands, trois grenades pour les wariors, etc etc.

Niveau 2 : Pas de notion de retour à la normalité.
Là il me faut m'adapter, changer de mentalité, bref, m'adapter à ce monde qui va devenir cruel.

Comme je ne m'encombre pas à la maison de "peut-être que, il faut voir ni de yaka faukon", j'irai me fournir sur la bête.

Qu'est-ce que j'entends par là ?

Tout simplement que j'irai piller les entrepôts, les gendarmeries, les armureries etc etc pour me constituer un véritable lot de survie.

Pourquoi ? En cas d'effondrement, admettons que cela soit une pandémie à l'échelle de la planète, il ne restera pas grand monde.

Alors si je m'en sors, là le SI est déjà un sacré coup de pot, je n'aurai qu'à me servir. Personne ne viendra me dire "c'est pas bien, j'vais te dénoncer, tu vas être puni" etc etc !

Terminé tout ça, il faut s'adapter au nouveau monde et ce sera cruel pour tout le monde ! Enfin, pour ceux qui auront du pot.

Alors oui je sais, vous allez vous offusquer, me dire que je ne suis pas un mec bien et vous aurez raison mais ça ne m'émouvra pas plus que ça.

Le vrai survivaliste est celui qui s'adapte aux conditions locales, aux situations inattendues, à l'improbable et je ferai tout pour m'adapter.

Mééééééééééé dit le mouton au lion avec son langage de mouton "ne me mange pas", "J'ai faim" dit le lion en langage lion.

Choisis ton camps camarade. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fallout shelter

avatar



Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 42

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 3 Nov 2013 - 17:53

a didier flipp ce n'est pas trop humide la grotte ?
Revenir en haut Aller en bas
alex is




Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 5 Nov 2013 - 11:00

slt tout l'monde, comment faire pour avoir le statut d'agriculteur..?
Revenir en haut Aller en bas
cmoigui

avatar



Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 5 Nov 2013 - 16:40

Demande à l’ami Google,
J'ai trouver une pleine pages d'informations qui se recoupent.
Il faut déjà savoir se débrouiller à rechercher un maximum d'informations par toi même Wink
Courage pour tes démarches
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 46
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Dim 12 Jan 2014 - 9:49

dantesque a écrit:
peut-on se préparer à tout type d'évènement ? j'en doute .

A mes yeux, on ne peut rien étudier si on sort le sujet, la question, de son contexte.

J'ai donc commencé par étudier un peu nos sociétés industrialisées. Elles reposent sur plusieurs piliers vitaux et interdépendants. Autrement dit, si n'importe lequel de ces piliers (Pétrole, électricité, alimentation, relative cohésion sociale, transports, etc.) s’effondre, la société s'effondre.
Et comme ces piliers sont tous interdépendants, même sans s'effondrer, si l'un est affecté, les autres en seront fragilisés. Et la question à se poser ensuite, ou pas (chacun sa vie !), est donc assez évidente ...
Et si on s'amuse à passer en revue tous les cas de figures, ou du moins les principaux, on réalise vite qu'en une seule ou deux étapes, tous les scénario se rejoignent !

Quant aux problèmes, vu que l'on ne fait que ce que l'on peut avec ce qu'on a, je les classes par solutions possibles en trois catégories : les insurmontables (Hapophis dans ta face !), les spécifiques (NBC ...) les autres.

Donc non on ne peux pas se préparer à tout mais oui on peut se préparer globalement, plus ou moins largement et profondément. Et perso, je le fait de manière très modulaires et stratifiée.
Et là je rejoint grosso modo le classement N1 / N2, soit, dans ma bouche, crise (sale quart d'heure) / effondrement (One way ticket). Et ce sont deux cas de figures radicalement différents !

NB : le conformisme, la débrouillardise, la "trempe" (Etc.) de chacun changera tout.
Par exemple, un N1 est-il considéré comme une catastrophe ou un simple contre-temps ... Chacun sa personnalité.

Mais pour moi, la vraie question n'est pas là.
La vraie question est : "Et après ?". Parce que survivre, c'est bien, mais pour en faire quoi. Ce n'est pas QUE une fin en soit mais juste un passage obligé.
Comme l'un de mes amis, je me définit plus comme un Vivaliste (Sûr !) que comme un Survivaliste.
Revenir en haut Aller en bas
loneshadow




Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 42

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 15 Avr 2014 - 18:51

Alors j ai bien regarde les video sur youtube et j en conclut que pour etre survivalist I'll faut etre un paysan dans sa vallee acec au moin dix briquet bic
Revenir en haut Aller en bas
Tony67

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 28
Localisation : 67

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 15 Avr 2014 - 19:20

Je commence à penser que ce LoneShadow est juste un "troll"... A ton âge tu t'abaisse à sa  Shocked 
Bref je crois que tu va trop loin dans l'inutilité de tes posts  clown 
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 54
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 15 Avr 2014 - 19:26

@loneshadow a écrit:
Alors j ai bien regarde les video sur youtube et j en conclut que pour etre survivalist I'll faut etre un paysan dans sa vallee acec au moin dix briquet bic

Ben non: Je suis pas paysan, j'ai pas de vallée et pas 10 Bics (juste un Zippo). Faut pas croire tout ce qu'on voit sur YT.

@Tony: Je commence à te croire  Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
Zorsha

avatar

Modo


Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 46

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 15 Avr 2014 - 19:34

@Tony67 a écrit:
Je commence à penser que ce LoneShadow est juste un "troll"... A ton âge tu t'abaisse à sa  Shocked 
Bref je crois que tu va trop loin dans l'inutilité de tes posts  clown 

Bon ben je vois qu'on est plusieurs du même avis ^^

Encore un qui n'a visiblement pas compris que la toute premier compétence (gratuite en plus) à avoir pour être "survivaliste" c'est:

"SAVOIR SE SORTIR LES DOIGTS DU CUL" (oui en vulgaire/trash dans le texte et c'est fait exprès)

Mais bon apparemment le côté gratuit des choses semble les rebuter
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 46
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 15 Avr 2014 - 20:04

@loneshadow a écrit:
Alors j ai bien regarde les video sur youtube et j en conclut que pour etre survivalist I'll faut etre un paysan dans sa vallee acec au moin dix briquet bic

Non, pour être survivaliste il faut juste ne pas avoir systématiquement besoin de regarder une video Youtube pour ne serait que pour savoir comment aller pisser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 14:44

@loneshadow a écrit:
Alors j ai bien regarde les video sur youtube et j en conclut que pour etre survivalist I'll faut etre un paysan dans sa vallee acec au moin dix briquet bic
Et si au lieu de réagir en mode auto-défense on y regardait à deux fois cette affirmation ?
En effet, au risque d'en choquer certains, cette affirmation n'est pas loin du bon sens.
C'est en tout cas une définition assez proche de ce à quoi il faudrait tendre, tout en étant en partie caricaturale j'en conviens.
Mais....avoir une BAD dans une vallée perdue entourée d'un terrain agricole et des compétences pour le cultiver, et d'être équipé de plusieurs sources de feu faciles d'usage garantissant l'allumage sans avoir à frotter 2 bout de bois ou une pierre à briquet n'est-t-il pas finalement l'objectif de beaucoup ici ?

J'ai envie de dire, oui, être survivaliste, c'est être un paysan dans sa vallée avec au moins 10 briquets bic. En tout cas, ceux et celles qui seraient dans cette situation auront sans aucun doute beaucoup plus de chance de survie qu'un clampin en appartement dans une grande ville, fusse-t-il armé comme un soldat Syrien financé par la CIA.
C'est en tout cas mon avis. Wink
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 54
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 17:54

Nairod a écrit:
@loneshadow a écrit:
Alors j ai bien regarde les video sur youtube et j en conclut que pour etre survivalist I'll faut etre un paysan dans sa vallee acec au moin dix briquet bic

Et si au lieu de réagir en mode auto-défense on y regardait à deux fois cette affirmation ?
En effet, au risque d'en choquer certains, cette affirmation n'est pas loin du bon sens.

C'est en tout cas une définition assez proche de ce à quoi il faudrait tendre, tout en étant en partie caricaturale j'en conviens.

C'est en tout cas mon avis. Wink
Amicalement

Cette affirmation (celle de Loneshadow) est d'une rare bétise.

Le survivalisme n'est pas une mode, il ne s'agit donc pas de suivre une tendance.

Et ça n'est pas que mon avis, j'en ai peur. Lis un peu le forum, et relis la définition du survivalisme, celle de FS, certes, mais aussi celle de wikipedia ou du dictionnaire. Amicalement aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 19:56

Qui parle de mode ?
Nier qu'avoir une maison isolée entourée de champ cultivables et d'avoir une réserve de briquets (entre autres !) Est un objectif que beaucoup de survivaliste aimeraient atteindre est à mon avis une erreur.
C'est peut être réducteur, certes, mais le fond n'est pas faux.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 20:29

le survivalisme, c'est croire que le monde va mal, et tout faire pour, non pas le soigner (trop chiant, laissons ça aux écolo), mais juste s'en sortir mieux que le voisin quand on se prend une tuile sur le coin du nez (cas typique ou un casque de chantier en plastique fais mieux qu'un glock  lol! )

en soi, c'est une forme plus ou moins dramatique de paranoia sociale, mais une saine parano peux éviter pas mal de galères ... tant qu'elle reste maitrisable et saine

pour certains, ça leur pourri leur vie; en leur faisant tout investir dans un bunker, du matériel, des armes, des stocks, qui ne leur serviront, dans les faits, pas à grand chose; voir pire, dans les cas extrêmes, elle rend certains vraiment cons à bouffer du foin, agressif, raciste, xénophobe, ext  (mais toute idéologie un poil paranoïaque mal gérée en arrive fatalement là pour les sujets les moins stables)

pour d'autres, ça reste gérable, et c'est juste une façon d'évaluer la vie en fonction de valeurs plus basiques et simples que celles de la société moderne
le citoyen lambda décérébré (ou juste, pas survivaliste) pense pognon, apparences, mode, paraitre,
le survivaliste pense capacité à se chauffer, s'habiller, se nourrir, boire, se soigner, et moins dépendre du système, en général (sécurité inclue pour beaucoup, mais pas tous)

les deux peuvent vivre de la même façon du début à la fin (maison raisonnable, voiture raisonnable, chauffage solaire + bois, récupération des eaux de pluie, bricoler soi même, jardiner et produire du bon et sain par soi même

mais le survivaliste le fera dans le but de gagner en autonomie, là ou le citoyen lambda le fera pour le plaisir

et il ne faut pas croire, beaucoup d'aspirants survivalistes (il n'y a pas de diplôme) sont aussi bêtement influencés par les gourou du mouvement que le citoyen lambda par les média généralistes

pourquoi certains passent ils un temps énorme sur les forums à s'inquiéter du bon fusil à pompe, de la bonne bombe au poivre, du bon chien de garde, du bon couteau (comme si tout le monde avais besoin du même, nom d'un truc qui pique), du bon futal ou de la bonne paire de godasses (comme si on avais tous les mêmes guiboles ou les mêmes pieds!)

alors que pour savoir, le plus efficace (et le plus normal pour quelqu'un qui se dis autonome), c'est se prendre par la main, passer le permis de chasse, et tester les fusils sur le terrain, avec ceux qui s'en servent vraiment (les chasseurs)
et pas ceux qui, sans vouloir les vexer, l’achètent, le tunnent comme une R5gtturbo, et le planquent dans une armoire sans le sortir, sauf pour l'admirer et le faire voir aux copains

se prendre par la main, s'inscrire dans des clubs canin (de dressage, pas de concours, sauf à vouloir draguer), et apprendre par la pratique que n’importe quel chien au monde peux faire à peu près n’importe quelle tache ... si le dresseur sais l'y entrainer

se prendre par la main, aller en foret (même dans le bosquet entre les bretelles d'autoroute, à 100m derrière chez toi, si, si tu vois ou c'est!), prendre un vieux couteau de cuisine, et commencer à apprendre à bidouiller du bois avec
quand on a bien ruiné deux trois vieux bouts de rouille, on passe à un couteau bas de gamme, et on le bousille, et ainssi de suite, jusqu'à avoir assez la main pour faire quelque chose avec une belle lame (et pas la bousiller, et ensuite rager que le buchcraft, c'est de la merde)

le survivaliste est généralement un type qui prétend honnêtement survivre à un effondrement énorme ... mais beaucoup ont le plus grand mal avec les soucis tout cons du commun des mortels (acheter un truc, ne pas le recevoir, rager, non, je ne vise personne, je trolle juste Twisted Evil )

pour se prétendre autonome, il faut tester tout ce qu'on veux maitriser un jour, se renseigner quand on a une question, mais surtout, une fois renseigner, tester soi même, et se faire une opinion (et, pour les plus convaincus, revenir la partager, arguments, mesures, images et vidéo à l’appui, dans l’intérêt de tous)

et quand on a testé, et qu'on SAIS qu'on y arrive pas, ce n'est pas un drame, tout le monde ne peux pas tout maitriser, il faut se concentrer sur ses points forts

du coup, le survivalisme, puisque chaque gourou (surtout francophone) a tendance à tirer la couverture à lui, et dénigrer les trucs du copain, c'est vraiment très très vaste

reste que certains topics ultra fréquents (la bad, le bob, le bov, le sacro saint riot gun chargé aux bréneke en appartement, Le dernier équipement à la mode (firestell, flingue, fringue, popotte, autre)que tout le monde doit acheter, là, tout de suite, sinon, il sera à poil le jour d’après ....
... sont souvent complétement hors sujets pour débuter
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 21:01

Je suis ma foi plutôt d'accord avec ton post, mais je n'y voit pas pour autant de contradiction avec le fait de savoir cultiver un champ (être un paysan dans sa vallée) et avoir 10 briquets bic.^^
Je dirais même que ton post argumente dans ce sens.
C'est plus développé, c'est évident, mais aucunement contradictoire.
;-)
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 54
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 21:54

Nairod a écrit:
Qui parle de mode ?

Toi. Tendre, tendance... Pourquoi la plupart des survivalistes tendraient t'ils à avoir une BAD? Parceque c'est la solution ultime, ou une bonne idée, ou la tendance actuelle? Dans les années '80, la mode était au bunker Rolling Eyes

En plus, se baser sur YT et conclure quoique ce soit, c'est vraiment n'importe quoi.

Mon avis perso Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 22:07

"Tendre" était plus dans d'une optique de limite mathématique. La limite de x au carré étant l'infini, je presupposais que tout survivaliste tendait à avoir une BAD.
C'est peut-être une erreur de ma part.
Je considère juste que penser survivre à long terme en cas de crise sans avoir de lieu de replis stable est optimiste pour ne pas dire inconscient, mais pourquoi pas.
J'essaye en réalité d'ouvrir le débat pour ne pas le fermer sans réfléchir.
Je persiste à penser que sa définition, bien que réductrice, n'est pas si loin de la vérité.
:-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 22:11

tout dépend de la crise
peut être que pour survivre il faudra se déplacer en permanence
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 22:17

?
Alors là il va falloir développer.
Une crise majeure qui obligerait à se déplacer en permanence ?
Alors là. ..on va tous mouriiir ! Lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 22:53

fuire une armée qui avance, par exemple
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 6 Oct 2015 - 23:15

la bad n'a de sens que pour celui qui sais vivre de la terre, en autonomie totale, au cas ou

mais qui sais aussi vivre loin de tout le reste du temps, donc, un youtuber, auteur de livres à succès, et animateur de débats rémunérés (que je ne nommerai pas) peux investir ses sous dans une bad décente

un forestier, un agriculteur, un éleveur dresseur peux aussi se le permettre, ca sera moins luxueux, mais il saura davantage faire lui même le plus gros du boulot

mais l'employé moyen qui bosse en ville, dur pour lui de vivre dans sa bad (par définition éloignée du danger)

du coup, il ne peux pas y investir tout son budget, du coup, il a une vrai vie à coté, et, pour beaucoup, la bad ne s'impose pas réellement (puisque, non, tout le monde ne crois pas à la crise imminente, qu'on nous annonce depuis 1830 à peu de choses; lisez les vieux romans d'anticipation, ils avaient déjà tout inventé coté apocalispe)



pour la survie, pas mal de choses peuvent forcer à devenir nomades ... en général, c'est pour compenser le faible rendement des sources de nourriture sur un territoire

si ton groupe tue un quart des reproducteurs d'une zone en une semaine, il vaut mieux en partir, et trouver une nouvelle zone de chasse, et ne revenir qu'une fois le gibier redevenu abondant, si tu sais te déplacer suffisamment longtemps sur ton territoire avant d’être forcé de revenir, avant que le gibier se soit reproduit suffisamment, la ressource est suffisante, et ton groupe survis;
là ou un groupe statique exterminera toute ressource en quelques semaines, voir un an, et crèvera de faim aussitôt après

si tu fais de l'élevage, que tu possède cent têtes, que c'est le minimum pour nourrir ton groupe, et que tes cent têtes dévorent toute l'herbe dans la zone en une semaine, tu as le choix, tu reste sur zone, tu abat le bétail, et tu survis quelques jours ...
... ou tu te déplace, ton bétail prospère, ton groupe peux s'en nourrir, et l'herbe repoussera (lentement, mais surement), là encore, il faut un territoire assez vaste pour tourner en rond, mais ne pas revenir avant que la ressource ai repoussé (abondamment)

pareil pour la végétation, presque toutes les région ont des cultures typiques, ici les pommes, ici les pêches, ici les châtaignes, une fois la récolte faite, il faut chercher d'autres zones à exploiter, sinon, le groupe passera difficilement l'année avant la récolte suivante
(on parle bien de purs chasseurs cueilleurs, donc aucune autoproduction, tout viens du millier, si le milieu d'est appauvri, pour des raisons écologiques, ou autre, la population ne peux plus se nourrir, et les seuls à s'en tirer, c'est ceux qui se déplacent en permanence sur leur propre territoire

leur territoire, qu'ils doivent défendre, pour empêcher d'autres de récolter leurs ressources avant leur passage, et donc, de les condamner à court terme, ou pire, de repasser derriere eux, et raser les ressources laissées pour qu'elles se reproduisent (ce qui, à court terme n'a aucune incidence, le groupe viens d'y passer, mais à long terme, ca implique de revenir dans une zone ravagée, ou le groupe ne pourra pas faire étape pour se nourir, donc, c'est dangereux)

voila, pour la cause de l’appauvrissement de l'environnement, à toi de choisir, sécheresses prolongées, hivers super longs, éruptions énormes avec émissions de gaz toxiques empoisonnant l'environnement, accident industriel, accident nuc, épizootie massive, virus touchant les végétaux massivement ...


... ou simplement un changement climatique brutal, rendant l'agriculture improductive pendant quelques années, le temps que la civilisation qui en dépend s'effondre (soit d'elle meme, soit, sous la pression des voisins venant la piller tant qu'elle a encore des richesses)

dans tous les cas, si l'environnement ne produit plus, la bad la mieux dotée est foutue, et il vaut mieux dans ce cas que la civilisation honnie par certains ne se soit pas totalement effondrée, les marchés sont des lieux si fantastiques quand le jardin ne donne rien cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mer 7 Oct 2015 - 0:38

Houlla d'accord. ..Si on part sur des crises majeures touchant la planète ou une zone considérable du territoire.
Mais dans ce cas j'ai bien peur que même les nomades ne survivront pas longtemps.
Ma vision est plus pragmatique (encore une fois). La crise majeure la plus probable sera simplement monétaire et économique. La durée de vie moyenne d'une monnaie est de 70 ans.
Dans ce laps de temps, notre pays a connu 3 monnaies. L'ancien franc qu'ont connus mes parents, le nouveau franc dévalué que j'ai connu, et enfin l'euro devaluant une nouvelle fois le pouvoir d'achat.
(Que celui qui prétend que l'euro n'a pas augmenté les prix me jette la première pierre).
Avec une dette souveraine insolvable par tous les états, la crise de 29 sera une gentillesse avec ce qui nous attend.
L'essentiel sera de parvenir a se nourrir et à subvenir à ses besoins dans un monde en hyper inflation.
En tout cas, ce genre de crise à plus de chance d'arriver qu'une armée envahissante ou une attaque de virus végétale ou une nouvelle ère glacière.
Après. ..Chacun se prépare à affronter sa propre peur. Chacun la sienne. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mer 7 Oct 2015 - 11:21

tu connait la lois de Murphy?
ne te focalise pas sur une seule chose, c'est une grave erreur

de mon point de vue il vaut mieux être prêt un peu pour plein de scénarios
que prêt a 100% pour un seul
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mer 7 Oct 2015 - 12:10

Je n'ai pas la prétention d'être prêt à 100% pour ce seul scénario.
Mon métier étant en rapport de la gestion des risques, j'essaye de couvrir plusieurs risques par une réponse.
Pour ceux qui connaissent, je proposerai bientôt si vous le souhaitez une approche AMDEC de la gestion des risques en cas de crises majeure selon leur type.
C'est une approche comme une autre.
Là encore, aucune prétention à avoir la meilleure. C'est juste la mienne.
;-)

[EDIT BBLoup] AMDEC = Analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité
https://fr.wikipedia.org/wiki/Analyse_des_modes_de_d%C3%A9faillance,_de_leurs_effets_et_de_leur_criticit%C3%A9
Revenir en haut Aller en bas
kherozenne

avatar



Date d'inscription : 28/02/2016
Age : 49

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 1 Mar 2016 - 12:07

@Admin a écrit:
.../...
Le survivalisme de niveau 1 :

L'autonomie alimentaire et énergétique.
.../...
Le survivalisme de niveau 2 :
.../...Le niveau 2 n'est autre que le niveau 1, mais plus poussé, le mode "expert".../...

Bonjour, j'ai pris la liberté de grossir le trait sur les fondamentaux. Pour moi tout le reste n'est que masturbation de l'esprit.
Je vous laisse imaginer autant de niveau que vous voulez.

Cette autonomie ou prise d'autonomie n'a rien à voir avec le contexte politico-économico-socialo-ce/qe/tuveux mondial.
En ce qui me concerne je cherche dans un premier temps à m'émanciper d'un système social devenu trop cher et trop injuste. J'ai un CDI, un salaire, donc un pouvoir d'achat garanti (au moins à moyen terme). C'est dans cette situation que je refléchis au comment alléger les factures, mieux vivre et me rapprocher de l’œuvre du seigneur tout puissant.

Donc posséder de la terre. Y'en aura pas pour tout le monde. Ensuite savoir exploiter cette terre et savoir la défendre (la garder).
Le survivalisme ne vient que me montrer des solutions dans ce sens, de ceux qui savent des trucs et les partagent pour faire gagner du temps à ceux qui savent moins mais qui pourraient participer à l'amélioration des solutions possibles.
Tout ceci demande un minimum d'argent quelque soit le niveau de débrouillardise que l'on possède. Je crois avoir lu que même les terres agricoles sont soumise a l’impôt foncier. Encore plus vrai pour les taxes au metre linéaire des cours d'eau passant dans la propriété, et les taxes sur éoliennes ... donc ne pas négliger les potentielles entrées financières dans sa stratégie d'émancipation.

au plaisir de vous lire
khéro
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 1 Mar 2016 - 16:15

Assez mystérieusement,  il existe des terres exempts d'impôt. Je possède un terrain qui est dans ce cas, à 200 m de mon lieu de vie. Même la notaire n'a pu m'expliquer pourquoi. Je ne vais pas m'en plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
juanito

avatar



Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 54
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mer 2 Mar 2016 - 10:02

à kherozenne

pour moi, ta définition du survivalisme est parfaite & contemporaine   Wink

c'est exactement ainsi que je la vois... Achat de terres dès que possible même si pas totalement nécessaire pour l'instant !  ça rapporte toujours assez en bois ou pâturages, etc...pour régler le foncier !!
Revenir en haut Aller en bas
La Rando




Date d'inscription : 13/06/2017
Age : 43
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 13 Juin 2017 - 13:22

super forum, merci pour ce travail.
L'astuce d'achat de terre en groupe est vraiment pas mal. Merci pour l'astuce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.larando.org
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 13 Juin 2017 - 16:39

@La Rando a écrit:
super forum, merci pour ce travail.
L'astuce d'achat de terre en groupe est vraiment pas mal. Merci pour l'astuce.

C'est une bonne astuce à condition d’être vraiment sur la même vision de la chose y compris le jour ou tout basculera et que la vie sera bcp plus dure...

De notre coté nous (ma femme et moi) aimerions nous regrouper avec des survivalistes résilents.
Ca consisterai a vivre au minimum lié à la société de consommation et se passer au maximum de EDF et tout ces grands arnaqueurs de la vie...

Il s'agirait pas de vivre comme des hippies fumeurs de beuh (déjà ceux là sont pas les bienvenus (les fumeurs de fumette lol) ou écolos de tout poils (qui pleurent si y a une coupure EDF) mais de changer notre manière de vivre afin d'anticiper l'avenir sans autre énergies que celle produite par nous même.
De s'auto-suffir en denrées alimentaires sauf peut-être les produits de bases (céréales et leurs farine, huile) que nous transformerions nous même en répartissant les taches par "spécialités".

Bref, un genre de communauté avec lieu de vie séparés et privatifs mais ou tout le monde aurait une tache qui apporterait un bien à l'ensemble....

Plus j'y pense plus je me dis que sa relève de l'utopie.... Sad
Revenir en haut Aller en bas
trabus

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 41
Localisation : dans le sud

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 13 Juin 2017 - 17:45

hélas pour toi nao oui cela relève actuellement de l utopie

la plus part des gens sont dans leur cocon et ce passer de son confort peut être pour certain signe de mort bon j exagère un peu mais pas trop
j avoue que j ai bosser dur pour avoir un certain confort chez moi et malgrer tout ca j essaye d avoir un max d autonomie par la biais d un petit potager et bientôt des poules viendrons compléter tout ça en attendant d avoir un chez moi tranquille avec asser de terrain pour cultiver comme il ce doit mes fruit et légumes
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 13 Juin 2017 - 18:09

C'est tellement dommage de gacher tout ce potentiel...

Il n'est pas exclu qu'une partie de notre BAD soit déclarée en terrain de camping, ça permettra a des gens intéressés de venir ce poser parmis nous sans avoir de soucis administratif et de découvrir ce que nous pourrions tous faire ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
trabus

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 41
Localisation : dans le sud

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 13 Juin 2017 - 18:43

c est tellement plus facile d aller prendre au super marcher du coin ^^

tu vas rire nao j ai gagner un poulailler a un concours en échange je m engage a acheter 2 poules a celui qui m offre le poulailler (2 poules pondeuses pour 24 euro) le poulailler coute quand même 200 euro en commerce

j allais pas laisser passer l occas hein ^^
plus tard j espère tout comme toi avoir un grand terrain et m y poser avec ma petite famille mais pour le moment c est mort lolll
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   Mar 13 Juin 2017 - 18:50

@trabus a écrit:
c est tellement plus facile d aller prendre au super marcher du coin ^^

tu vas rire nao j ai gagner un poulailler a un concours en échange je m engage a acheter 2 poules a celui qui m offre le poulailler (2 poules pondeuses pour 24 euro) le poulailler coute quand même 200 euro en commerce

j allais pas laisser passer l occas hein ^^
plus tard j espère tout comme toi avoir un grand terrain et m y poser avec ma petite famille mais pour le moment c est mort lolll

Tu as fais un super coup avec ton poulailler!!!

Ca fais un moment que j'y pense au poules mais vu qu'ont doit bouger dans quelques mois, j'ai déjà suffisamment a me taper pour le déménagement...

J'ai pas envie de me cogner les poules en plus... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Définition du survivalisme, et mode d'emploi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition du survivalisme, et mode d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Régionales - mode d'emploi
» auto-entrepreneurs: Mode d'emploi
» Trolls mode d'emploi.
» Mode d'emploi du CARAN (Archives nationales)
» Sevrage... Mode d'emploi... C'est possible??? Edit: Soir OK!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Survivalisme En général :: Général-