Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangent, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangent, on aura chacun deux idées...
La chaine YouTube de France Survivalistes ainsi que son Blog.
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» santée compteur linky
Aujourd'hui à 18:15 par Manu1983

» Une B A D en copropriété pour les désargentés
Aujourd'hui à 17:14 par jeaff

» Élection de Trump et ses répercutions.
Aujourd'hui à 13:49 par Tatou

» Mettre un pneu à une roue.
Aujourd'hui à 13:09 par hookk

» bonjour ,je me présente
Hier à 23:42 par FAUCHEUR

» Présentation de Papa Ours
Hier à 23:35 par FAUCHEUR

» un lance pierre pour la défence NON
Hier à 21:42 par hookk

» FIABILITER arme a feu
Hier à 19:26 par Histrion

» Armes police municipale
Hier à 16:20 par Madmat

Sujets les plus actifs
Jeu du Cinéphile
La 22lr...oui mais...
Ebola didadouda
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
VDD (Voisin du dessous)
Protection perso en milieu rural : le chien
Compteur en image
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 3:36

Bonsoir à toutes et à tous,

Je n'ai pas encore fait le tour complet du forum, mais je très surpris de voir qu'il n'y a à priori sauf erreur de ma part aucune section concernant le renseignement, et parmi les outils permettant de faire du renseignement les drones.

Je suis en train de construire ce que j'ai appelé mon "protocole d'évacuation" ( je suppose que vous avez un terme équivalent dans le milieu du survivalisme ? ) et le drone occupe une place essentielle.

Question pour ceux qui ont déjà fait leur protocole d'évacuation : comment vous faites pour prévoir les embuches sur lesquelles vous allez tomber sur votre trajet?
Vous avez un système de véhicule léger / moto éclaireur ?
vous y allez au petit bonheur la chance ?
Autre ?
Revenir en haut Aller en bas
baxmax




Date d'inscription : 16/05/2014
Age : 36
Localisation : Nowhere

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 4:00

Trajet bien prédéfini à l'avance, maintenant, en cas d'évacuation ça risque d'être folklo ! V'la les itinéraires de dingues qu'il va falloir prendre ! A mon avis, le meilleur des chemins ne sera pas le plus direct et nos plans ne seront (peut-être) même pas applicables.

Pour ce qui est de la reco, bah, y'en aura pas ! Au ptit bonheur oui ! Le tout sera d'être rapide et invisible, pas question de faire du pouce sur la 4 voies...



Après, reste à savoir ce que l'on appelle "évacuation" Est-ce le trajet "maison vers la BAD" ou le trajet "de la BAD à abandonner vers un sauve qui peut ???"
Combien de personnes effectue cette évacuation ? Sont-ils en nombre suffisant pour éventuellement se scinder avec une partie devançant les autres et ayant un rôle d'éclaireur(avec moyen radio) Quelle est la menace ? Envers quoi, ou qui, devons nous rester discret ? ...beaucoup de questions avec des réponses sur le tas.

Pour répondre à ta question, non, je n'ai pas de moyen techniques de reconnaissance, drone ou autre...je ne suis pas militaire et n'ai pas une confiance sans faille en ces systèmes ^^
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 13:03

Il y a les GR qui vont partout .
Bon, cèrtains sont difficiles ,voir carrement reservés aux experimentés ,mais ,il y a un choix formidable de circuits discrets au posible  Smile 
Cèrte,il fait des cartes au 25 000 em et au 50 000 em .
Revenir en haut Aller en bas
survie64




Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 61
Localisation : sud-ouest

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 15:49

Ben oui thanatos on ira au petit bonheur la chance !! pas moyen de faire autrement , même avec un drone en eclaireur impossible de tout prévoir sur 500 kilométres et encore même un drone ne verra pas forcément les gens planqués en embuscade

alors c'est vrai qu'il y aura un facteur "chance" mais bon comme il faut aider la chance, nous avons fait et refait en voiture tout les itinéraires possibles en s'éloignant de tout les gros villages et en ayant le plus possible des chemins alternatifs en cas de probléme

pour nous les GR impossible, car nous sommes nombreux mais il y a des enfants en bas age dans le lot et moi je ne me vois pas faire 500 bornes de GR avec ma canne!!!

mais un convoi de voiture avec pas mal d'essence ça OUI, en plus nous serons au moins 8 voitures donc plus difficile a arréter et attaquer qu'une seule pauvre voiture égarée ....
Revenir en haut Aller en bas
Zorsha


Modo


Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 16:50

Effectivement thanatos, tu n'as pas encore parcouru tout le forum ^^
Ce n'est pas une critique, il y a tellement de posts actuellement, que c'est normal... (mais il est fort conseillé de chercher tout de même Wink )

CE sujet (le renseignement) n'a pas été abordé en tant que tel, même s'il y est fait référence ici ou là.
Par contre, il est souvent fait état d'un manque rapide d'énergie (notamment électrique), c'est pourquoi le drone (électriquement très énergivore) ne me parait pas un outil viable à long terme.

Les bonnes vieilles méthodes "à la papa" (ou plus exactement "à la grand-papa" maintenant) me paraissent beaucoup plus viables et fiables, par contre faut bouger ses fesses.
On envisage des situations réelles, pas des épisodes des experts...

Ceux qui auront envie de passer des heures à recharger leur iPhone et drone au chargeur solaire Decath ou au chargeur dynamo auront selon moi un gros handicap en cas d'évacuation en K2KK.

Là je suis en mode "informaticienne militant pour une utilisation raisonnée et raisonnable de la technologie" et l'utilisation d'un drone pour l'évacuation ne fait pas partie des choses raisonnables...

Bref mon propos est (dans ce cas comme dans beaucoup d'autres) d'essayer d'aborder le problème en ayant recours le moins possible à la technologie actuelle, car il y a énormément de chances qu'elle soit inutilisable le jour J. (et je ne parle pas du fait qu'il pourra servir de cible et autres joyeusetés: interprétation libre là)
Savoir lire une carte, utiliser une boussole et se déplacer en silence ou le plus possible (y compris les enfants) sont des moyens beaucoup plus fiables.

Donc il me parait beaucoup plus sage d'envisager ton drone (vu que tu as l'air d'y tenir Wink ) comme "un +" mais certainement pas comme du pilier central  de ton "protocole d'évacuation"

@baxmax a écrit:


En prime le monsieur sur la photo "NON", à moins qu'il soit en Angleterre, marche du mauvais côté de la route... potentiel de survie méchamment entamé là...  Shocked 

Pour ceux qui l'ignoreraient, en tant que piéton en déplacement en l'absence de trottoir, il faut marcher du côté de la route où on voit les voitures arriver en face:
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031


Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 62
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 20:19

@thanatos a écrit:
Bonsoir à toutes et à tous,

Je n'ai pas encore fait le tour complet du forum, mais je très surpris de voir qu'il n'y a à priori sauf erreur de ma part aucune section concernant le renseignement, et parmi les outils permettant de faire du renseignement les drones.

Je suis en train de construire ce que j'ai appelé mon "protocole d'évacuation" ( je suppose que vous avez un terme équivalent dans le milieu du survivalisme ? ) et le drone occupe une place essentielle.

Question pour ceux qui ont déjà fait leur protocole d'évacuation : comment vous faites pour prévoir les embuches sur lesquelles vous allez tomber sur votre trajet?
Vous avez un système de véhicule léger / moto éclaireur ?
vous y allez au petit bonheur la chance ?
Autre ?

Ce ne sera pas une mission militaire avec la logistique qui suit, ce sera une évacuation contrainte et forcée.

Étant donné que nul ne peut prédire ni prévoir l'exhaustivité des scénari, il faudra à un moment ou un autre s'en rapporter à la chance.

Alors ce sera comme pour l'approche du grand gibier, observation, détermination des zones possibles et avance prudente.

Alors l'avance sera lente et après tout, rien ne presse et si ce n'est pas le cas, faudra s'adapter.
Revenir en haut Aller en bas
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 21:58

Merci vos réponses.

Pour répondre à baxmax je partage tout à fait ton avis concernant les routes, il va falloir éviter les grands axes pour évacuer c'est certain.
Par évacuation, j'entendais effectivement le trajet "maison vers la BAD".
Le trajet "de la BAD à abandonner vers un sauve qui peut", c'est un plan que je n'envisage pas pour l'instant, car c'est selon moi un plan "B" (comme "Baisé" : si on est dans cette situation c'est qu'on y est jusqu'au cou ...).

Le drone ne permet pas de repérer des soldats semi-enterrés depuis 2 jours, ça c'est certain, tout à fait d'accord.

En revanche ce qui va être utile est de repérer des troncs d'arbres sur la route, des barrages routiers, des ponts effondrés ou sur le point de lâcher ( et ça c'est du concret, à part les ponts gallo-romains je doute fortement que la plupart des structures actuelles soient capables de résister à un gros tremblement de terre ), des routes inondées, des chutes de pierres sur la route, glissements de terrain etc.


Après j'ai fais quelques essais avec une gopro pourrie pour voir ce que ça rendait : un simple vertical take off jusqu'à 100m d'altitude (SANS se rendre sur place) prends 2 minutes, et fourni déjà énormément d'informations jusqu'à plusieurs kilomètres.
On peut facilement doubler la distance observable avec un vrai appareil photo




Petit point intéressant aussi : ça peut être pilotable par un enfant ( qui peut être bien plus précis dans le pilotage qu'un adulte ).
"Papa et maman vont enlever les arbres qui sont tombés sur la route, tu peux prendre le drone et nous dire s'il y en a beaucoup d'autre comme ça sur le chemin ?"
Comme ça tu as la paix avec le gosse, tu sais qu'il va pas se débiner trop loin dans la foret, et en plus il t'es utile  lol! 



Concernant l’énergie requise pour le drone : oui et non.
Je ne partage pas ton avis, Zorsha : c'est à mon avis un faux problème dans le contexte d'une évacuation puisque l'énergie est bien disponible ( batteries chargées et plein d'essence ), c'est à partir du top départ pour la BAD que l'on aura plus de ravitaillement possible et là oui je rejoins complètement ton avis.

Après le drone n'est qu'une proposition d'outil destiné à répondre à un besoin qui lui est important : le renseignement, lui-même destiné à répondre à un besoin primaire : arriver jusqu'à la destination.

Plutôt qu'un drone si on a besoin juste de faire du vertical, un ballon à l'hélium (ou 3 plutôt, s'il y en a un ou deux qui merdent ) sur le treuil du camion est suffisant.

Ou tout simplement pour ceux qui ont du relief, monter sur les hauteurs pour faire un point visuel
Ca peut également être monter au sommet de son building en configuration urbaine.

Je fais peut-être complètement fausse route avec le drone, et si c'est un mauvais choix concernant mon protocole d'évacuation je n'ai aucun problème à le virer, le but n'est pas d'utiliser des choses inutiles "pour le fun", et si je poste ici c'est justement pour avoir des avis, et discuter tous ensemble de ce sujet avec vos expériences, donc n'hésitez pas à critiquer je ne le prendrais pas mal  Wink 

Peut-être qu'une simple pair de jumelle est plus efficace qu'un drone, si on a du relief.

Par contre il ne faut pas croire que c'est un outils qui est du domaine de la science fiction ou du déraisonnable, ou complexe ( il y a quelques années seulement oui, mais plus maintenant ).

Ceci dit, la piste de la discrétion "Le tout sera d'être rapide et invisible" pour citer baxmax me semble également très bien et répond au besoin qui est d'arriver à destination en évitant les obstacles, par contre l'option "que faire en cas d'imprévu? On improvise" j'avoue que j'ai du mal, même si on ne pourra certainement pas tout prévoir, personnellement je préférerais avoir tout de même des informations en amont,et laisser le moins possible de place à la chance.

pelerin031 le dit lui-même "observation, détermination des zones possibles", il me semble que nous sommes face à un incontournable qu'est le renseignement et "l'avance prudente" est justement un cul de sac induit par le manque de renseignement sur ce qui nous attends plus loin.( ceci dit, si on a suffisamment de vivre pour se le permettre, ça peut être une stratégie très efficace ! )


Autre solution : le passage en force, "au moins 8 voitures donc plus difficile a arréter et attaquer qu'une seule pauvre voiture égarée ...." il est clair que dans cette configuration, il sera moins facile de vous arrêter.
Par contre ça ne résous pas à mon avis la question d'une route ou d'un pont coupé.
Revenir en haut Aller en bas
batisseur




Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 43
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Mer 16 Juil 2014 - 23:06

@thanatos a écrit:



Autre solution : le passage en force, "au moins 8 voitures donc plus difficile a arréter et attaquer qu'une seule pauvre voiture égarée ...." il est clair que dans cette configuration, il sera moins facile de vous arrêter.
Par contre ça ne résous pas à mon avis la question d'une route ou d'un pont coupé.

tu met le doigt sur un vrai point
Dans chaque pays en conflit il y a des coupeurs de route ou bandit de grand chemin. Souvent ils connaissent bien le terrain car se sont des autochtones en mode pillage.

Tu en aura surement sur un trajet , c'est pour cela que je prefere un trajet dans la verte le plus loin possible des axes principaux.
Cela necessite de la preparation d'itineraire, passage , point chaud, zone d'observation , zone de replis itineraires bis .
Bien connaitre un chemin permet de deceler au loin les tentatives d' ambuscades.
Apres si tu veux te faire plaisirs t'investi sur du lourd a chenille pour eviter les crevaison s
http://www.mortarinvestments.eu/fr/products/chars-de-combat-2/t-72-201#currency=EUR

C'est sympa ca resiste bien au 22 lr  Twisted Evil et pour le trajet la ligne droite Twisted Evil  Twisted Evil Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
maiki




Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 36
Localisation : La tout pret. Ou ça ?? Dans ton C***

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Jeu 17 Juil 2014 - 0:43

Si tu veux vraiment investir la dedans ( je sais que tu déconne ) prend plutôt un OT-64 tu a déjà plus de place a l’intérieur et c'est suffisamment costaud pour rouler sur les caisses Smile



Revenir en haut Aller en bas
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 3:59

Il y a une différence entre connaitre le chemin et arpenter le chemin.
Ce matin, j'ai apris ça à mes dépend suite à mon premier test d'évacuation grandeur nature ( un vrai désastre ! ), avec un contexte de simulation de tremblement de terre. J'avais prévu 2h j'en ai mis 4 ...

- repérage des ponts : je suis parti trop tard ( 7h du matin ) soleil dans la figure tout le long du trajet => pour repérer des problèmes au loin c'est mort, et drone complètement aveugle en Vertical (contre jour total), en conditions réelles j'aurais été obligé de déplacer le drone jusqu'au pont pour voir son état ( ce que je n'ai pas pu faire pour cause de législation francaise ).

Si départ de nuit pas de possibilité de lancer le drone pour repérer l'état des ponts sauf installer une caméra de nuit => partir juste avant l'aube est le mieux en l'état actuel du matériel.

- repérage de la route : gros risques de chutes de pierres, passage de petits tunnels, le drone a été utilisé en Vertical et déplacement pour repérage : conclusion : très utile


- repérage en sous-bois : drone INUTILISABLE ! Trop de branches partout, ce serait le crash assuré. J'ai du faire du repérage pour franchissement à pied, et déblayer pas mal aussi ça passait sinon avec le pick up + J'y ai laissé une bavette dans la guerre lors d'un franchissement rocheux  Mad 



Conclusion :

- si vous avez le soleil dans le sens de la marche, le drone ne vous servira à rien il sera complètement aveugle ( ceci dit avec des jumelles c'est pareil ).

- En sous-bois moyennement dense, le drone est inutilisable ( et m'a fait cruellement défaut, la foret avec du relief j'ai du perdre 25minutes pour faire un repérage à pied, avec le drone en 5 minutes chrono c'était torché ).

- pour le repérage des glissements de terrain possible sur les routes de montagnes le drone est TRES utile.
Revenir en haut Aller en bas
Wyakkh


Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 24
Localisation : BZH

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 13:00

En terme d'évacuation, le principe est souvent de partir léger. Le drone, c'est du matériel et une logistique importante, ainsi que beaucoup d'argent et de formation nécessaire pour une utilisation restreinte. (J'étudie attentivement la question car j'envisage de me servir des drones dans une application professionnelle).

Le drone peut cependant trouver sa place dans la surveillance d'un espace, ou l'espionnage. Pratique pour faire une levée de doute si une alarme pète sur ton périmètre, rapidement et avec une discrétion particulière (car ces dispositifs sont peu connus encore du public).

Question, on raque vite avec des caméras de qualités, de la longue portée, de l'autonomie et si on veut des accessoires (sonores, vision nocturne, pilotage et accès en wifi etc.)


Sur les pillards organisés dès le départ, vous paranoïez selon moi. N'oubliez pas qu'on est pas au Burkina, on est en France : aujourd'hui, c'est un pays de bras cassés frêles et gentillets. Sur la prévention des attaques, on revient plus aisément à l'organisation des groupes qu'à l'utilisation des drones.
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 14:06

Je refais dans les grandes lignes mon com perdu d'avant hier.

Même si maintenant les drones (civils) sont compacts et bon marché, ils demandent tout de même de la place et un minimum de logistique (énergie). Rien de bien méchant sauf si on voyage léger (à pied ou en vélo).

S'en servir pour choufer son chemin (tout au long du parcours) me parait difficilement faisable et de toute façon d'une fiabilité très discutable.

En revanche, c'est nickel pour inspecter une structure ou inspecter ponctuellement une zone (en appoint de la surveillance de la BAD par exemple).
Mais ...

Il faut aussi penser à son impact psychologique ! Pour moi, drone = big brother = ennemi sans pitié. C'est un syllogisme à l'emporte pièce, certes, mais c'est que m'a inculqué notre civilisation moderne héritière zélée de 1984.
Le mec qui se pointe "en ami" après que j'ai vu un drone me survoler aura deux fois plus de chances de se faire flécher. Si je vois un maraudeur en reco, l'idée est de se tirer ; si c'est un drone, vu qu'il devient quasi-impossible de lui échapper en cas de fuite, il ne reste plus que l'autre solution : l'attaque ...
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031


Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 62
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 17:01

Whouaaaaaaaaaaa LTT, cette logique aristotélicienne fleure bon.

Les prémisses sont là, le drone me surveille et je ne peux pas y échapper donc l'utilisateur du drone est mon ennemi, l'homme à abattre pour échapper à la surveillance.

Vu le poids du drone, sa logistique et sa "non durabilité", ce n'est vraiment pas le truc que j'emmènerai.

Pour le même poids, j'préfère prendre dix pots de nutella !  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 17:48

Oui Pélerin, la fleur et le fusil ; c'est tout moi ça ! Very Happy
Mais pas la fleur au fusil ...    Evil or Very Mad 

Le drone est hautement technologique et traque au lieu de simplement observer. Ce n'est plus du tout le même état d'esprit que le mec qui inspecte aux jumelles.
C'est un peu comme sortir un flingue : indépendamment des réelles motivations, ça fixe de facto de nouvelles règles et de nouveaux enjeux en mettant la barre dangereusement plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
LavoK




Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 37
Localisation : 28

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 18:04

L'autonomie très limitée de ces systèmes (excédant rarement 15mn) et la portée de la commande et réception vidéo très courte en font un outil assez inefficace en contexte d'évacuation, malgré un cout d'acquisition important (>1K€).
Une utilisation pour la surveillance locale de la BAD ou autre sera bien plus adaptée et utile pour apercevoir des arrivées de véhicules sur les routes par exemple.
Si ce qui est observé est a plusieurs centaines de mètres le système est discret de par sa taille et son bruit, plus près l'engin sera rapidement détecté.
(Je parle ici bien sur uniquement des drones "grand public" tri-quad-exa-...copter que chacun peut acheter librement et piloter facilement, équiper de systèmes vidéo et communication perfectionnés, à condition bien sur de disposer d'un somme rondelette...)
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Ven 18 Juil 2014 - 18:47

@LavoK a écrit:
[...] malgré un cout d'acquisition important (>1K€).

[...]

(Je parle ici bien sur uniquement des drones "grand public" tri-quad-exa-...copter que chacun peut acheter librement et piloter facilement, équiper de systèmes vidéo et communication perfectionnés, à condition bien sur de disposer d'un somme rondelette...)

Ou pas : Droneshop.com (par exemple).

Je souligne que ce ne doit effectivement pas être le genre de modèle (ceux entre 100 & 400€) utilisé pour surveiller la structure du viaduc de Millau.
Revenir en haut Aller en bas
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Sam 19 Juil 2014 - 4:13

Bonjour à toutes / tous.

Vos remarques sont très intéressantes.
Je vais réfléchir à tout ça et essayer de remplacer le drone par d'autres outils dans mon protocole d'évacuation, puis tester en conditions réelles pour faire des comparaisons.
Revenir en haut Aller en bas
LavoK




Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 37
Localisation : 28

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Sam 19 Juil 2014 - 10:32

Le Tord Tue a écrit:
@LavoK a écrit:
[...] malgré un cout d'acquisition important (>1K€).

[...]

(Je parle ici bien sur uniquement des drones "grand public" tri-quad-exa-...copter que chacun peut acheter librement et piloter facilement, équiper de systèmes vidéo et communication perfectionnés, à condition bien sur de disposer d'un somme rondelette...)

Ou pas : Droneshop.com (par exemple).

Je souligne que ce ne doit effectivement pas être le genre de modèle (ceux entre 100 & 400€) utilisé pour surveiller la structure du viaduc de Millau.

à la lecture de ton site (parmi d'autres) je confirme la nécessité de dépenser un bon billet de mille pour avoir un matériel suffisamment performant pour s'éloigner de sa télécommande de plusieurs centaines de mètres, d'atteindre une altitude suffisante, tout en gardant le contrôle et la réception "live" du signal vidéo, la qualité de la vidéo étant également un critère important, camera devant être montée sur une nacelle a contrôle tri-directionnel dans l'idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone   Sam 19 Juil 2014 - 13:37

On est d'accord LavoK.

Ce que je veux dire, c'est que même avec des moyens nettement plus modestes, il est possible d'envisager la chose.
Les drones utilisés par les pompiers (secours en montagne) coutaient 4000€ il y deux ans mais juste pour jeter un oeil en restant hors de portée d'une bastos, on n'a pas besoin d'investir une telle somme.

Revenir en haut Aller en bas
 
Protocole d'évacuation/renseignement : Le drone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» renseignement poussette
» Renseignement sur métiers divers
» fiche des renseignement
» besoin de renseignement
» [Protocole] Cérémonie de début de mandat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Logistiques & communication :: Véhicules/moyens de transports-