Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangent, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangent, on aura chacun deux idées...
La chaine YouTube de France Survivalistes ainsi que son Blog.
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» cadeau de noel 2016
Aujourd'hui à 10:28 par hookk

» serre walipini
Aujourd'hui à 7:15 par hookk

» je me presente
Aujourd'hui à 2:29 par La Teigne

» Clé triangle, carré gaz, gros plat et carré porte ...
Aujourd'hui à 2:28 par breakdown01

» Affichage composition: les dérives
Aujourd'hui à 2:20 par BBLoup

» FIABILITER arme a feu
Aujourd'hui à 1:35 par BBLoup

» date de péremption des médicaments
Aujourd'hui à 0:38 par marccurci

» présentation de ma Bad .....
Hier à 21:47 par NaonedBzh

» bonjour a tous
Hier à 21:32 par NaonedBzh

Sujets les plus actifs
Jeu du Cinéphile
La 22lr...oui mais...
Ebola didadouda
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
VDD (Voisin du dessous)
Protection perso en milieu rural : le chien
Compteur en image
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Mécanique & véhicules - considérations annexes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 14:41

L'idée n'est pas ici de parler boutique mais d'aborder les questions mécaniques de manière pragmatique, plus approfondies et également plus largement ; avec tous les à côtés que cela comporte.
Il ne s'agit pas non plus de donner des cours de mécanique mais d'ouvrir des perspectives. (Ceci dit, ça n'empêche pas de discuter ...)

Je ne fais que lancer le sujet.
Mes propos ne sont ni exhaustifs ni parole d'évangile.
Et je rappelle que ce forum est ce que nous tous en faisons.

-------------------------


Je constate que la question des véhicules est quasi-exclusivement abordée au premier degré c'est à dire simplement comme moyen de transport et éventuellement de logement et qui plus est (Et ce n'est pas Cox qui dira le contraire ! Wink ) avec pas mal de fantasmagorie.

Ok ; ça c'est sa fonction première.
Mais un véhicule est surtout par nature un outil et un outil mécanique. Il nécessite donc une intendance voir une logistique plus ou moins lourde selon l'utilisation et surtout la durée d'utilisation envisagée.
De plus, comme toute mécanique, il peut aussi être cannibalisé, transformé ou détourné pour d'autres usages.


Entretien et logistique.

Sur le topic du "véhicule d'évac niveau 2", on voit régulièrement passer des monstres. OK, c'est très bien si ce n'est que cela soulève également la question d'un éventuel petit problème freudien.

Alors voici juste quelques témoignages perso ...
A l'armée (en tant qu'appelé) j’étais justement dans le 10e RCS. Mon taf consistait en gros à graisser des Berliet (et plus si affinité pour les plus débrouillards, avec l'aval de l'adjudant).

Les véhicules lourds.

Il se trouve que sur une bonne quinzaine de bonhommes, avec un collègue nous étions les deux seuls à pouvoir changer seuls une roue de Berliet et ce sur un joli sol en béton bien plat. Ça n'a peut-être l'air de rien mais il nous est arrivé à l'un comme à l'autre de devoir en faire la démonstration tant cela paraissait incroyable pour certains.
Alors vos monster-trucks archi-blindés avec des roues de plus de 100 Kg, lorsque vous devrez en déposer une pour accéder aux freins, vous aller vite regretter que ce ne soit pas un bon vieux break !

Il se trouve également que l'atelier en face du notre était spécialisé dans les chars, notamment l'AMX 20 et -plus rare- l'AMX 30 (Le monstre ! rien a voir avec le 20 !)
Primo, on ne sort pas le moulin de ces machins avec un simple palan d'atelier ni avec un pont roulant ordinaire.
Secundo, ce n'est pas le matos qui pose problème mais la technique !
Quand vous avez un immense bloc de métal de deux ou trois tonnes au bout du palan, ce qui exige déjà de savoir le fixer bien comme il faut, et qu'en plus vous n'avez à peine que l'épaisseur d'une main de chaque côté pour le sortir, vous avez intérêt à parfaitement savoir ce que vous faites ! Sérieux, rien que ça c'est une spécialisation.
Alors certes on ne dépose pas le moteur tous les quatre matins mais ce n'est qu'un exemple. Tout est plus ou moins aussi chiant et problématique que ça sur ce genre d'engins.
Dernière précisions, tous ces engins demandent beaucoup de maintenance.

Notre Mehari.
Avec l'autre pote capable de changer une roue de Berliet nous avons un jour essayé d'en décoller les roues arrière du sol ... Le problème est d'arriver à choper le châssis sous la carrosserie si on ne veut pas qu'elle nous reste dans les mains. Du coup la position est très inconfortable et peu efficace. Nous sommes tout de même parvenu à lui soulever le cul de presque un mètre. Les roues effleuraient encore le sol !
Dans la même veine, le grand jeu consistait à essayer de faire toucher le sol au bas de caisse en prenant des virages serrés et en se penchant le plus possible. A une ou deux exceptions près, c'était quasi infaisable.
Enfin, plusieurs collègues on réussit à la faire démarrer en la poussant seul sur du plat et en grimpant vite dedans. Donc même sans batterie, un homme en condition physique correcte ne reste pas sur le bord de la route avec ce genre d'engin !


L'outillage.

Là je vais sortir des banalités et des évidence pour qui est un tant soit peu mécano. Mais tout le monde ne l'est pas ...

Contrairement à ce que l'on pense, devenir mécano, sans atteindre le professionnalisme, est beaucoup plus simple qu'on ne le pense.

Vous savez tous faire le plein de votre voiture ?
Alors vous êtes déjà un peu mécano !
En effet, faire le plein de sa voiture, c'est exactement la même chose qu'en faire les niveaux (ce qui soit dit en passant fait partie de l'entretien personnel régulier du véhicule).
Et faire les niveaux, c'est la même choses que de faire une vidange sauf que là il y a deux bouchons au lieu d'un.
Celui du dessous (carter d'huile) est une vis. Si vous savez l'enlever et la remettre, alors vous savez aussi changer une roue [à desserrer (puis resserrer) au sol AVANT de lever le véhicule] et changer des plaquettes de freins.
Etc, etc, etc.

Pour toutes ces choses là, une bonne caisse à clous (= à outils) suffit.
En revanche, dès que vous allez attaquer tout ce qui est roulement, ressorts et ouverture du bloc moteur (Attention aux petites pièces montées sur ressort ! Elle sautent ...) il va vous falloir du matos spécifique pas forcément cher ni compliqué mais lourd et plus ou moins encombrant (extracteur de rotule, compresseur de ressorts, torque-mètre (= clef dynamométrique), etc.)
Là encore, une bonne vielle Deudeuche (ou certaines petites citadines) sera beaucoup moins exigeante en terme d'équipement qu'une berline ou un break. Poids en moins, emmerdes en moins.


Pensez aussi à la RTA (Revue Technique Automobile) ou la Haynes de votre véhicule !

Enfin, pour ce qui est de l’électronique, c'est très simple : sans le ban électronique et/ou la mallette de diagnostique ET la mise à jour mensuelle des paramétrés constructeur, c'est mort !
(Et petite précision, il en est de même pour les injecteurs d'un diesel. Ceci dit, ils tiennent très longtemps même si le rendement du moteur baisse avec leur usure.)

Un point vicieux à ne pas négliger : les plastiques et caoutchouc vieillissent ! Qu'ils servent ou pas, de toute façon avec l'âge, il vont se craqueler et se fissurer. Si pour la durite d'air ce n'est pas un problème, pour celle de carburant c'est beaucoup gênant. Ceci dit, il y a quelques exceptions d'une remarquable longévité tels que le ballon de liquide de frein ou parfois les (anciens) réservoirs de lave-glace.
Tant qu'il subsiste un semblant de normalité, ce n'est pas dramatique, si ce n'est plus le cas en revanche ...


Cannibaliser et détourner son véhicule.

J’enfonce une porte ouverte mais il est important de choisir un véhicule courant afin de pouvoir facilement trouver des pièces de rechanges, notamment sur d'autres véhicules.
Mais ce n'est pas aussi simple que ça. Les véhicules sont depuis très longtemps de plus en plus standardisés et il est tout à fait possible d'adapter une pièce d'un type de véhicule sur un autre, quitte à devoir limer ou percer un peu. Mais l'inverse existe aussi !
D'une série à l'autre d'un même modèle de véhicule, on peut avoir des incompatibilités insurmontables, par exemple avec les essieux avants.

Maintenant, un véhicule, ce n'est jamais que l'assemblage de plusieurs "blocs fonctionnels" ...
En désossant plus ou moins un véhicule et en le modifiant assez simplement on peut en faire un tracteur de fortune. Et avec deux chandelles, on peut assez facilement se prendre sur son pont arrière (4x4 & propulsions) pour en faire une machine-outils mobile.
Le moteur peut évidemment être sorti et servir à tout autre chose : puiser de l'eau, entrainer un générateur électrique, lever des charges, etc.

Certaines pièces, et je pense en particulier aux roulements sont extrêmement précieuses et peuvent servir à faire un moulin, un système de levage ou une machinerie un peu plus lourde.

Enfin, certaines pièces sont dans un métal particulier qui peut s'avérer particulièrement précieux et utile. Typiquement, tout ou partie du bloc moteur est en alu. Ça se refond bien ...
Les tiges d'amortisseur sont en acier spécial, trempé et cémenté (autrement dit, extrêmement dur mais relativement cassant) : idéal pour se faire (péniblement) des outils à usage spécial ou intensif.

Hope it helps.
Revenir en haut Aller en bas
LavoK




Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 37
Localisation : 28

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 16:01

Sujet intéressant, d'autant après la lecture complète du très fourni et passionné topic du véhicule d'evac niveau 2.

Le sujet de la réparation facile ou de la facilité à trouver des pièces, ou encore de la réduction maximale de l’électronique revient très souvent, et pourtant si l'on parle d'un évacuation d'urgence (si j'ai bien compris le niveau 2 qui impose de rejoindre sa BAD, ou de la quitter en raison de situation extrême) je doute que ces points soient importants.

Car en dehors d'un changement de roue, un réamorçage carburant ou autre opération mineure, toute panne survenant en évacuation d'urgence serait catastrophique, à moins de transporter la totalité des pièces détachées et tout l'outillage nécessaire (ce point est systématiquement oublié, malgré son cout et encombrement) incluant chandelles, chèvre palan, etc, il ne sera pas possible de réparer au bord de la route (la probabilité de tomber en panne juste devant une casse est quasi nulle)
La facilité de réparation ou de trouver des pièces n'a donc aucune utilité en cas d'évacuation, en revanche la fiabilité et le bon entretien du véhicule seront des points clés pour ceux qui envisagent d'aller loin et qui ne peuvent se permettre une panne, pour les trajets courts, un plan B à vélo ou à pieds sont à prévoir.

Dans la vie quotidienne et normale il est je pense important de bien entretenir et autant que possible soit même son véhicule pour faire face à l'utilisation ordinaire autant qu'à l’éventualité d'une urgence. Il faut aussi apprendre les réparations au fil des pannes pour améliorer son autonomie, cela permet des économies non négligeables, et de ne plus être à la merci des garagiste véreux (je sais qu'il ne faut pas généraliser, mais dans cette profession (comme dans d'autres), les gens honnêtes sont rares)

Le choix du véhicule doit à mon sens être en premier lieu guidé par son usage "normal" : personnes bagages à transporter, cout supportable, facilité d'entretien et dans les véhicules correspondants on élimine ceux qui ne satisfont pas aux critères de l'évacuation d'urgence (très personnels) : autonomie, franchissement, capacité d'emport supplémentaire.

Dans les considération annexe l'aspect "low profile" me parait aussi un point à discuter, autant dans le quotidien exhiber des signes extérieurs de richesse (ou richesse à crédit...) me parait assez ridicule mais chacun ses choix et satisfactions, autant dans un contexte d'évacuation je ne vois pas pourquoi ceux qui auraient fait le choix d'un gros 4x4 au autre pick-up pour les capacités d'emport et de franchissement devraient se cacher, en situation extrême ils seront autant repérés que celui qui se sauve en super cinq chargée ras la gueule.

Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 16:25

@LavoK a écrit:
Le sujet de la réparation facile ou de la facilité à trouver des pièces, ou encore de la réduction maximale de l’électronique revient très souvent, et pourtant si l'on parle d'un évacuation d'urgence (si j'ai bien compris le niveau 2 qui impose de rejoindre sa BAD, ou de la quitter en raison de situation extrême) je doute que ces points soient importants.

Le problème LavoK réside dans la définition de "Niveau 2".
Car si globalement nous sommes tous d'accord que cela signifie "perte totale de normalité", il y a néanmoins deux cas de figures radicalement différents : avec ou sans retour à certaine normalité telle que nous la connaissons.

De plus, même sans en arriver par la force des choses à de telles extrémités, certains peuvent par choix vouloir pérenniser leur démarche et leur investissement.
Même dans le contexte actuel devoir se faire suer le moins possible avec son véhicule et/ou pouvoir en tirer le maximum est une considération très importante pour qui veut réellement tenir sa vie en main.

Enfin, le niveau de compétence et de débrouillardise de chacun change également radicalement la donne.
Regarde la distance que l'on parcoure en demie-heure à pieds ou en voiture ... Ça vaut franchement le coup de passer une demie-heure ou une heure à réparer.

Après, bien sûr, si c'est Sarajevo ou un moyeu pété ...
(Et il va sans dire que de toute façon, on fait ce que l'on peut avec ce que l'on a ... Mais je parle dans l'optique d'une personne prévoyante, autre terme utilisé pour désigner les survivalistes.)


@LavoK a écrit:
Dans la vie quotidienne et normale il est je pense important de bien entretenir et autant que possible soit même son véhicule pour faire face à l'utilisation ordinaire autant qu'à l’éventualité d'une urgence. Il faut aussi apprendre les réparations au fil des pannes pour améliorer son autonomie, cela permet des économies non négligeables, et de ne plus être à la merci des garagiste véreux (je sais qu'il ne faut pas généraliser, mais dans cette profession (comme dans d'autres), les gens honnêtes sont rares)


( C'est pas moi qui l'ai dit !  Very Happy )

Et +1 pour le low-profile.
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 19:08

Il n'y a pas longtemps, je reparais le plus possible mes caisses .
Maintenant, j'evite .
Je serais pris a la gorge, je ferais le boulto tout de meme  Crying or Very sad 
Je choisi donc des voitures qui sont vendues en grand nombre ,pour pouvoir trouver facilement les pieces dans une demolition auto .
Il y a des vehicules vraiment pas chèrs avec par exemple avec un moteur cassé ou beausoup de choses a faire au controle technique .
Ex :un fourgon asiatique .
Impossible de trouver une culasse ou un moteur ,alors que tout le rèste etait bon .
Un moteur neuf vaut un max .
Un echange standard, ça vaut pas mal non plus .
Etc .
Revenir en haut Aller en bas
93Hc




Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 19:23

C'est la 1ere chose que je regarde avant d'acheter un vehicule:
Coût des pièces, facilité à les trouver, prix d'un bloc moteur, la place pour bosser dans le moulin...
Les caisses qui ont plus de 20ans sont parfaites pour se faire la main (et j'adore les asiatiques pour ça)
Revenir en haut Aller en bas
BBLoup


Administrateur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 77
Localisation : France

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 19:43

C'est exactement ce qui m'a poussé a choisir mon véhicule (en plus de la passion a une époque).
Je roule en BMW e30 (année 1984 à 1993). J'en possède plusieurs modèles différents et suis capable de faire faire tout ce qu'il y a a faire dessus seul. Y compris changer un moteur.
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 19:49

Aujourd'hui,lorsque vous avez demonté le faisseau du moteur,la mecanique est presque la meme qu'avant ,il me semble ? Rolling Eyes 
Le plus difficile, c'est d'enlever les conecteurs  Wink 
Pour les freins, les transmitions,les roulements ,la ligne d'echappement,les vidanges, etc...c'est meme plus facile qu'avant souvent ?
Revenir en haut Aller en bas
93Hc




Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 20:30

+1 bbloup!
Mais l'allemand est plus cher que le nippon!
Pas tout le temps mais souvent
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 21:32

@93Hc a écrit:
[...]  la place pour bosser dans le moulin... [...]

Ha, Monsieur a du vécu ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
93Hc




Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Sam 19 Juil 2014 - 21:52

Le Tord Tue a écrit:
@93Hc a écrit:
[...]  la place pour bosser dans le moulin... [...]

Ha, Monsieur a du vécu ! Wink

Ah bah oui!  Very Happy 

Et le pire c'est que je continue à vieillir chaque jour  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 4:20

Sujet très intéressant, je partage l'avis de "Le Tord Tue" sur l'aspect logistique.
Ceci dit, je m'interroge même sur la faisabilité de la partie "canibalisme" / modification :

Ok je suis une grosse buse sous-outillée coté mécanique 4x4, mais quand je vois que pour faire un simple système de pylône d'antenne amovible fixé au pick-up, j'y ai mis la semaine entre le disquage / soudure / meulage / perçage / peinture etc., je me dis que dans une situation d'urgence, évacuation par exemple, où chaque heure compte, c'est impossible de faire quoi que ce soit : il faudra du matériel sur lequel on peut compter ce jour là, et abandonner le véhicule si en panne !

Une fois à la BAD je dis pas, mais même là-bas il y a quand même de gros problèmes d'énergie.
Il y a une video sur ce forum (je crois) qui montre comment utiliser une génératrice 20kW en la faisant tourner à la main, le type branche une disqueuse et elle tourne : oui mais ce qu'il dit pas c'est que sa disqueuse n'a absolument aucun couple !
Dès que tu commences à disquer le disque va s’arrêter de tourner sauf si le type force comme un malade sur la génératrice, et il ne fournira jamais les watt nécessaire, il faudrait une turbine ou source d'énergie puissante.

Par contre pouvoir utiliser le moteur d'un 4x4 pour avoir un système tournant utilisable pour TOUT ça peut être intéressant.

Petit appel du pied à "Le Tord Tue" :

Le Tord Tue a écrit:

Et avec deux chandelles, on peut assez facilement se prendre sur son pont arrière (4x4 & propulsions) pour en faire une machine-outils mobile.
Le moteur peut évidemment être sorti et servir à tout autre chose : puiser de l'eau, entrainer un générateur électrique, lever des charges, etc.

Ca m'intéresse, tu te prends où exactement sur le pont arrière ?  scratch 



Sinon pour le break, bien sur ça dépend de la région dans laquelle on habite, mais perso je reste sur le pick-up, non pas à cause d'un problème freudien lié à mon enfance geek , mais simplement parce qu'un break ne passera pas là où je dois aller ( Déjà avec le pick up  j'y ai laissé une bavette l'autre jour alors ... )
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 12:08

Bonjour Thanatos.

Pour le pick-up, je comprend très bien et je précise que je ne dis pas qu'il faut proscrire les véhicules moyens ou lourds. Bien au contraire ; je suis le premier à dire que dans la vie, "il faut ce qu'il faut".
Mais justement : il faut ce qu'il faut, pas ce que l'on fantasme !

Perso (et donc juste à titre d'exemple), de part mon caractère, mes aptitudes et mes objectifs, la 205 diesel reste le meilleur compromis. Certes il y a des endroits où je ne pourrais pas passer avec mais de toute façon, même avec un monster truck ce sont des endroits où je n'aurais pas l'idée d'aller ou de passer.
Après, faut dire aussi que je voyage seul. Pour une personne en couple avec enfant(s), ce n'est plus forcément la solution idéale.
Le mec qui de part son métier a les clefs de véhicules lourds ou spéciaux serait idiot de ne pas en profiter ou du moins d'y réfléchir.
Ce que je veux dire c'est qu'encore une fois tout est question de lucidité, bon-sens et de juste milieu (et qu'un véhicule n'est pas "que" un moyen de transport).

Pour se prendre sur le pont arrière, le plus simple est d'avoir une jante nue. Tu mets ton véhicule sur chandelles, tu remplaces une roue (ou tu monte la jante à demeure avec des entretoises auquel cas il faudra peut-être lester l'autre roue pour équilibrer) et tu t'y prend avec une courroie.
L'autre solution consiste à ouvrir le différentiel arrière et le modifier voir à carrément le remplacer par une boite de (petit) tracteur pour avoir une prise d'arbre "standardisée". C'est beaucoup plus lourd comme travail (et demande généralement de vraiment savoir souder) et ne présente d’intérêt que si on possède des outils que l'on peut brancher sur cet arbre. De plus, ce n'est pas forcément faisable avec n'importe quel véhicule (surtout les modernes).

Revenir en haut Aller en bas
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 13:47

Je partage complètement ton avis à ce niveau.

Sinon merci beaucoup pour l'information, oui c'est pas con du tout ce système, il suffit de se brancher à la place de la roue en mettant une poulie ( la modification lourde pour avoir un axe de sortie, je ne souhaite pas le faire, trop lourd et vu mes soudures ... on va s'abstenir  lol!  et en même temps souder, c'est un métier, si on en fait pas tous les jours on perd aussi ), par contre je suis en train de réfléchir avec le double différentiel comment ça va faire ... il faut passer en 2 roues motrices je pense et bloquer l'autre roue c'est ça ?
Quand je suis en chandelle, que je fais tourner une roue arrière l'autre doit tourner dans le sens contraire logiquement, mais coté entrainement ça va se passer comment?
Dur j'arrive pas à voir, mes cours de mécanique sont loin T_T
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 14:08

Oupss !  Embarassed 
"Il [le singe] n'avait oublié qu'un point: - C'était d'éclairer sa lanterne." Claris de Florian.

Oui, il faut effectivement soit bloquer le différentiel soit caler l'autre roue et on travaille plus en vitesse qu'en couple que l'on récupère au besoin par démultiplication en ajustant le diamètre de l'autre poulie qui reçoit la courroie.

J'en profite pour rat pelé que pour ce genre de transmission, on utilise une courroie "lâche" (généralement en cuir) c'est à dire qui n'est pas tendue (un peu comme une chaine de vélo) de manière à pouvoir patiner.
On démarre en douceur et on accélère progressivement. Et vu le  diamètre d'une gente, pour la plupart des travaux (puiser de l'eau, meuler, moudre ...) ce n'est pas la peine de monter très haut dans les tours ni d'avoir un moulin de 300 bourrins.
Revenir en haut Aller en bas
thanatos


Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 16:35

Okkk merci pour les explications !
Revenir en haut Aller en bas
baxmax




Date d'inscription : 16/05/2014
Age : 36
Localisation : Nowhere

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 16:46

drunken  Je comprends nawak !

Et ça, c'est pas mieux ?

Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 20 Juil 2014 - 22:09

Ben ... Si tu veux te faire des piles en cannibalisant ta carriole, non.

Tandis qu'avec une voiture, tu récupère un bidon (d'essuie-glace), des bouts de ferrailles et des bouts de cuivre (on en trouve encore) que tu fous dedans, ensuite "Et la je fais pipi dessus !" et tu sors du courant par tranches de 0,7-0,8V (effectifs) environs.

Vois-tu où je veux en venir ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Mer 23 Juil 2014 - 12:29

Excellent sujet, comme d'habitude, Le Tord Tue !
 
Pour ma part, j'ai compris depuis longtemps que comme tout système, il n'existait pas de solution parfaite. Tout est question de compromis, mais aussi de plan, de lieu de vie, de nombre de personnes à transporter... Et évidemment tout dépend de la nature de la crise à laquelle on se prépare.
 
L'idéal étant déjà de se contenter de ce que l'on possède actuellement. A nous d'améliorer au fur et à mesure nos systèmes. Une Smart ForTwo par exemple est un non sens pour un survivaliste : Peu fiable, faible autonomie, aucun emport, aucune capacité de franchissement, sécurité très mauvaise... Mais c'est pourtant mieux que rien ! L'idéal étant d'avoir le choix, la possibilité de choisir à un instant T quelle solution sera la mieux adaptée en cas de crise...
 
Pour rester dans le sujet, en vrac :
 
- Un véhicule à forte diffusion me parait dans tous les cas un avantage indéniable. Ok un véhicule peu courant ne nous empêchera pas d'évacuer mais sera plus difficile à réparer/faire réparer ne serait-ce que dans la vie de tous les jours... Les pièces sont souvent plus chères et plus difficiles à trouver... Pour l'anecdote j'ai eu la mauvaise idée d'acheter un Béta 350 Supermotard l'année dernière, lorsque j'ai cassé mon câble d'embrayage j'ai été confronté à deux problèmes de taille : Le premier était que la concession la plus proche se trouvait à environ 250 kms de mon domicile (l'autre avait fait faillite); le second était que dans cette même concession on m'a avoué que cette moto s'était très mal vendue et qu'il était devenu très difficile d'avoir des pièces de rechange... "Il faudra compter environ 3-4 mois monsieur, mais pas sûr cela dépendra du fournisseur, et ca vous en coûtera minimum 90 euros" !!! Mon côté débrouillard m'a fait acheter un kit de réparation (un bête câble sans gaine avec son écrou à visser à l'extrémité) chez le revendeur de cyclomoteur à 1.5 kms de chez moi... Cela m'a coûté 2 euros et j'ai revendu la moto dans la semaine à un petit jeune... PLUS JAMAIS ! Si je dois racheter une moto un jour ca sera chez l'un des 4 leaders Japonais : Honda, Kawasaki, Suzuki ou Yamaha, rien d'autre !
Pour les voitures, je suis un inconditionnel du groupe VAG (Audi, Seat, Skoda, Volkswagen... mais il possède aussi Porsche, Bugatti... cela laisse imaginer la puissance du groupe) car il est répandu dans le monde entier, et les pièces sont souvent standardisées entre les modèles. Le jour ou j'en ai eu marre de devoir aller chez Seat et de payer plein pot pour changer le balai d'essuie glace arrière de mon Ibiza de 2005, j'ai décidé de monter un bras de Volkswagen Golf 4, l'une des voitures les plus répandues au monde, il s'est monté sans aucun problème et depuis je trouve mes balais partout y compris en grande distribution ! Ne pas dépendre des concessionnaires est déjà l'un des piliers de ma préparation. Il y a environ 1 mois j'ai demandé à un pote garagiste de me changer ma courroie de distribution (car je m'en sentais incapable et que c'est la seule intervention pour laquelle je désirais une facture d'intervention -garantie, revente, etc.-) mais tout le reste je le fais moi-même donc si vous vous en sentez capable, foncez ! Vous développerez ainsi davantage votre indépendance ! Et pour info ce pote m'a facturé 360e tout compris pour changement du kit de distribution, pompe à eau et liquide de refroidissement type G12+ contre 700e chez Midas et 850e chez Seat... La facture fait office de garantie et en cas de casse c'est son assurance qui paye...
 
D'une manière générale, cela fait plusieurs années maintenant que trois grands constructeurs automobile se disputent la première place du podium :
 

 
Aujourd'hui, d'après Wikipédia, l'ordre est le suivant :
1/ Toyota
2/ VAG
3/ Général Motors
 
Voir le troisième tableau (celui qui nous intéresse) en cliquant sur le lien Wikipédia ci-dessus à savoir le nombre d'unités vendues en 2013. Concernant GM, je pense que c'est de toute façon trop peu répandu en France, à oublier donc. Reste VAG donc et le très puissant constructeur Toyota. Quoique Hyundai-Kia s'en sort très bien puisqu'il vend tout de même 4 fois plus de voitures que le groupe PSA !!! Bon, ok, c'est une excuse pour me payer le IX 35 de Shane (voir Walking Dead)...  Very Happy 
 

 
J'essaierai d'écrire la suite un peu plus tard si ca vous intéresse...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Mer 23 Juil 2014 - 14:05

A une epoque, j'avais l'occasion d'acheter une berline Audi pour aller ballader loin en montagne :
Super caisse ,etat impecable ,tout .
Mais je me suis dit aussitot qu'il me falait regarder s'il y en avait en circulation .
Neni ,c'etait une voiture rare .
Meme chose pour les 4x4 et autres affaires super interessantes.
Les types qui ont des demolitions speciales pour ces vehicules sont repartis sur le territoire .
Le choix doit tenir compte de ce "detail, il me semble ? Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Mer 23 Juil 2014 - 15:01

Sur un autre topic, je disais que ma "récompense" et ma fierté personnelle sur ce forum venait des petits clins d'oeil ou messages sincères que je pouivait recevoir ici ou là.

Cox, tu n'imagines pas comme ton commentaire me fait chaud au cœur.
Je t'avais remarqué par tes commentaires laconiques et lapidaires sur les deux topics de voiture. J'ai été un peu choqué par leur brutalité et me disais toujours "Mais pourquoi est-ce qu'il ne développe pas !!!"
Sans doute parce que tu n'aimes pas t'exprimer lorsque ça n'en vaut pas la peine ?

En tout cas, ça me fait plaisir de voir qu'ici, tu passes aux choses sérieuses.
Merci (notamment pour le "comme d'habitude").


Enfin un commentaire comme je les aime : sensé, réaliste et expliqué. Tu devrais te lâcher plus souvent, le forum en a grand besoin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Mécanique & véhicules - considérations annexes.   Dim 9 Nov 2014 - 18:35

salut je confirme , lorsqu'on achète un véhicule quel qu'il soit on se doit impérativement d'acheter la revue technique qui va avec , c'est indispensable pour l'entretien voire la réparation

moi pour ce qui concerne mes motos j'ai toujour user les revues moto-technique E.T.A.I.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mécanique & véhicules - considérations annexes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Peut-on être revendeur ? (et autres considérations plus cliniques autour du Froggy Mouth)
» Hygiène et autres considérations alimentaires...
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» Jeux de coopérations
» Mobile non musical avec mouvement mécanique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Logistiques & communication :: Véhicules/moyens de transports-