Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangent, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangent, on aura chacun deux idées...
La chaine YouTube de France Survivalistes ainsi que son Blog.
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Protection perso en milieu rural : le chien
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Alerte maximal vigipirate IDF
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Bâteau idéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité





MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Dim 9 Nov 2014 - 17:20

Idem, dernière sortie en 1987 => Paimpol - Iles Scilly - Irlande - golfe du Morbihan quand même!

Sans GPS (et pour cause) ni électronique.
Revenir en haut Aller en bas
melampou

avatar



Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 51
Localisation : rhônes-alpes

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Dim 9 Nov 2014 - 18:04

Sans GPS et électronique c'est ce qu'il faut savoir faire, pour moi sans gps cela remonte aussi à longtemps 1991 sans sextant non plus mais gros moments de doute aussi (Calvi devrait être visible si non c'est L' Algérie la prochaine terre ?). A l'époque on faisait au pif comme disait les italiens mais la méditerranée est moins vaste aussi, que vos zones de navigations) et avec la jeunesse plus d'inconscience aussi...J'avoue aujourd'hui utiliser toujours le GPS mais continuer cependant de faire le point sur la carte papier (pas toujours non plus...) même si le GPS est avec une carto-électronique (c'est super, d'autant qu'il y a des fonctions comme affichage des abris les plus proches et recalcul automatique de la route à suivre par simple pression sur la nouvelle destination.) Tellement facile que cela rend dépendant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Dim 9 Nov 2014 - 18:33

Je savais faire un point au sextant à midi, mais peu sur de mon coup car c'était la première fois en conditions réelles, on a préféré faire une escale presque symbolique au  îles Scilly pour recaler l'estime, d'autant que le vent était presque debout et nous avions beaucoup louvoyé.

Un point aux étoiles c'est une tout autre affaire, j'avais suivi des cours du soir aux Glénans à Paris sur ce sujet et je n'ai pas maitrisé du tout, je n'ai même jamais essayé tant le risque de me tromper paraissait grand. De plus sur un petit bateau qui bouge la visée est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard




Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 102

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Lun 17 Nov 2014 - 12:34

Rochester.

Les seules cordes qu'on trouve sur un bateau, c'est celle de la cloche (quand il y en a une) et sa rechange. Tous les autres « bouts » du gréement ont un nom : haubans, galhaubans, étais, bras, garcettes, ris, pataras, drisses, écoutes, pantoquières, bosses, amarres, amures, sous-barbes, moustaches, gambes, etc.

_______

Pour le coût, il faut penser aussi à la taxe annuelle par CV marin des moteurs in-bord et hors-bord, ce n'est pas donné.
Revenir en haut Aller en bas
Hoa-Binh




Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 67
Localisation : Loin, Ailleurs

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 6 Mar 2015 - 9:58

Sur le site Americain "boat design" il y avait eu plusieurs fils consacrés au "Doomsday Boat" :

"boatdesign.net/forums/boat-design/doomsday-boat"
"boatdesign.net/forums/all-things-boats-and-boating/you-personally-prepared-natural-disaster"
"boatdesign.net/forums/all-things-boats-and-boating/end-world-near-what-yacht-will-you built"
etc ou les intervenants envisageaient différentes solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Hoa-Binh




Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 67
Localisation : Loin, Ailleurs

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 14 Mar 2015 - 20:20

Sur des forum tels que : Trawler Forum ou Boat Design le sujet a été aborder à de nombreuses reprises,
aux USA ils appelle cela le "Doomday boat "

Vous trouverez la le resultat d'un "sondage" en ligne :
http://www.boatdesign.net/forums/all-things-boats-and-boating/end-world-near-what-yacht-will-you-build-12218.html

Ici differents avis sur quel bateau dessiner :
http://www.boatdesign.net/forums/boat-design/just-fun-design-yor-apocalypse-vessel-50988.html

http://www.boatdesign.net/forums/boat-design/doomsday-boat-42872.html


Si cela peu vous aider à faire votre propre synthèse Idea
Revenir en haut Aller en bas
bird

avatar



Date d'inscription : 25/11/2015
Age : 43
Localisation : au bon endroit

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 30 Juin 2016 - 2:08

C'est un bon post, quelques peux délaissé car vivre sur l'eau à un coût non négligeable mais pas forcément plus cher qu'une maison. Mon choix : un Trawler = chalutier habitable. Le carburant n'est pas donné mais la réserve de gasoil dans les réservoirs permet de très très longues navigations dans un grand confort. C'est assez grand pour y vivre avec un chien. La grande superficie permet de stocker beaucoup et d'aller se ravitailler très loin au besoin ou/et à moindre coût pour le carburant et les réserves. Pouvoir se déplacer dans les terres en fluvial et en haute mer est un gage de grande liberté. Ça reste évidemment un achat paction. Pour la "petite histoire " une grande partie des plaisanciers qui vivent à bord sont soit au R S À soit rentiers Vivre sur l'eau est le rêve de beaucoup. En tant que survivaliste et sachant que la meilleure des défenses est la fuite pour protéger ses biens et les siens, c'est une idée à développer grandement. Actuellement de plus en plus de très grands navires personnels sont construits, ce n'est pas forcément pour rien .
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 16 Nov 2016 - 10:38

salut,
ah ,le bon vieux temps des méridiennes et droites de hauteur ! les bips horaires de la tsf et le radioguidage côtier gonio ! c'était autre chose quand même, chaque trajet était une aventure, et quelle magie de voir la côte lors des atterrissages réussis ! les choses ont bien changé, mais il faut dire qu'il n'a jamais été aussi facile et accessible de naviguer qu'aujourd'hui !

de mon point de vue, un voilier hauturier c'est le sommet du survivalisme nomade, car avec un minimum d"équipement il devient possible de se mettre aussi bien que dans une maison bad. les avantages et inconvénients existent entre une maison et un voilier. en voilier, on ne peut pas faire beaucoup d'agriculture (mais beaucoup font germer des graines et pousser tomates ou autre), les capacités de stockage aussi sont moindres par rapport à une maison.
les avantages du voilier: mobilité totale, autarcie possible sur le très long terme,

le bateau, c'est un truc philosophique et très personnel: le bateau parfait n'existe pas, par contre le bateau idéal oui, car il faut qu'il soit adapté au nombre de passagers qu'il recevra et aux conditions générales de navigation qu'il devra rencontrer.
c'est évident que d'un point de vue survivaliste, un voilier bad doit être solide, réparable avec les moyens du bord, autonome en énergie (solaire et eolien) et autonome en eau douce.
pour info, un voilier de seulement 10metres peut accueillir 4 à 6 personnes, mais le problème est le stockage (poids). on s'accorde à dire que 12m c'est idéal pour deux personnes sur le très long termes et pour 4 personnes voir 13m (on peut pourtant embarquer 20 personnes, mais le plus gros volume est occupé par les vivres et le matériel et il faut faire attention au poids pour la stabilité....encore une affaire de compromis, comme toujours en bateau).
pour les matériaux on a le choix et il faut savoir que chaque matériau a des avantages et des inconvénients: le bois massif, le lamellé-collé,les composites, l'acier, l'ag4, le ferrociment
pour ma part ,et pour avoir eu des bateaux en bois, en composite et en acier, je dis l'acier.
pourquoi? parce-qu’une structure en acier est plus homogène qu'une en bois ,l'acier se déforme en cas de choc(pas sur les navires de 30000t...), ça se répare en soudure ,collage, boulonnage ou rivetage, l'acier fait cage de faraday(peut-être utile...), avec une bonne isolation et ventilation filtrée c'est un petit bunker flottant qui résiste aux impacts modérés et aux températures extrêmes...
donc je trouve que c'est pas mal le voilier bad en acier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
Lonewolf7756

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 48
Localisation : 77

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 16 Nov 2016 - 10:48

Pour les gps des tel portables, ils seront hs en cas de panne de courant car reliés aux antennes relais, qui ont des onduleurs qui cas de panne de courant ne tiendront pas plus de 24h en cas de coupure de l'alimentation electrique.
Par contre les gps type tomtom par exemple, et les gps marins son indépendants du reseau gsm, et direct connectés au satellite, ce dernier alimenté par des panneaux solaires et une pile a combustible, donc a condition d'avoir sur le bateau un panneau solaire pour recharger son gps, pas de soucis, il continuera a fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 46
Localisation : St Aubin de Blaye (33)

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 16 Nov 2016 - 10:55

Et puis je vous rappel que les bateaux nivigaient avant l'arrivée du GPS...
D'ailleurs les marins de métier ne font qu'une confiance très relative au GPS!
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 16 Nov 2016 - 11:08

sorry, je suis sorti du sujet, j'avais posté plus haut...
effectivement un trawler de 20 à 40 mètres, ce serait le pied ! la surface permettrait d'y être comme à la ferme et même mieux, mais le problème c'est le prix... même si on trouve un trawler abordable, et il y en a, les frais portuaires sont énormes et en termes d'entretien c'est juste colossal en heures et en $$$.
pourtant il y en a qui le font et qui ont pas l'air de s'en plaindre, sans doute en associant au navire un projet de financement des frais comme organiser des croisières thématiques ou transporter du fret.
puis c'est un choix de vie aussi, assez exclusif mais l'idée me plaît bien aussi.  
pour l'instant je préfère le voilier, c'est beaucoup plus économe et ça laisse du temps pour faire autre chose.....il me faudrait plus de temps et plus d'argent Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
Histrion




Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 53
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 17 Nov 2016 - 12:39

Idem un voilier. Biquille en strongal.
Tu peux te poser
Talonner un chouya....
Partir si ça craint ....


M'enfin suis pas marin la terre me convient bien
Revenir en haut Aller en bas
james007

avatar



Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 70
Localisation : Sud de Rouen Dpt 76

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 17 Nov 2016 - 20:52

Bonjour à tous Very Happy

Attention au GPS !........et apprendre à naviguer bien avant. study study
J'ai eu une fois un GPS qui s'est saturé en memoire par les Way point. Il se réinitialisait en hemisphère SUD affraid
A cette époque 1992,il fallait....un certain temps pour se recaller.
Vous avez interet à connaite votre estime Exclamation
Et j'etais au milieu de la Manche en route pour les cotes GB.
Avec un voilier de 8 metres quillard et ma famille
J'ai du arreter à cause de problèmes de santé , bien dommage.
J'en ai bien profité 11 traversées Le Havre cote Sud GB par la suite.
Mais pour des durées maxi de 3 semaines .Le confort est relatif.
Un gars d'Evreux a fait un tdm de 5 ans avec le meme que le mien
Il faut faut avoir du courrage......
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 46
Localisation : St Aubin de Blaye (33)

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 17 Nov 2016 - 21:30

Pour les vrais marin (ceux qui n'ont pas de routage a terre par exemple Wink ) le GPS n'a jamais remplacer les cartes, compas et sextants.
C'est juste une aide supplémentaires, mais tous ceux que je connait reporte tout leur "points" sur cartes comme avant.
Et bien des fois, ils se mettent a "tapoter le GPS" et ressortent le vieux matos lol!

Rien qu'à la sortie d'Étel, qu'est ce qu'on as pu rire à voire les "parisiens" sortir pour se poser sue les bancs de sables Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gek-ko

avatar



Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 41
Localisation : Au bout de la rue, l'Ocean

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 11 Mai 2017 - 20:57

Le bateau idéal est celui que l'on connaît.
Il dépend de beaucoup de paramètres comme le nombre de personne à bord, l'autonomie souhaitée ou ses capacités à naviguer ( seul ou plusieurs personnes ).

Le bateau en BAD, j'y pense très sérieusement et elle deviendra à terme ma stratégie.

Je pense qu'il y aura toujours plus de monde et donc de danger potentiel sur les routes ou au détour d'un chemin que sur l'eau.

Mon choix s'est porté sur un voilier de 7m avec une quille relevable avec un tirant d'eau de 0,6 m donc parfaitement "échouable".
Mon plan consiste à évacuer un couple et plusieurs enfants.

Il reste encore énormément de chose à prévoir comme des panneaux solaires, vache à eau, aménagement adapté ou remplissage en reserve.
Revenir en haut Aller en bas
Hindu.K

avatar



Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Localisation : Loire Atlantique

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 12 Mai 2017 - 4:30

Salut.franchement je suis curieux,je suis un homme de la côte,j'ai toujours habité au bord de la mer je possède un bateau qui était à un membre de ma famille(JEANNEAU
MERRY FISHER 925) en corps mort à l'année mais perso je me demande comment on peut envisager un ravitaillement sans trop de danger,l'eau potable je peut imaginer un dessalement,mais la bouffe c'est un peut la merde non? Oui je sais on mange du poisson des fruits de mer...mais ca à ses limites je pense,et l'hiver quant il pèle quel solution? Et en cas d'avarie? Pour une évacuation d'un point À a un point B ok mais vivre à l'année?!la protection contre la piraterie?  C'est un truc de fou.pour ceux qui connaissent je navigue beaucoup en baie de bourgneuf et au alentour de noirmoutier et deja la c'est souvent limite en navigation alors vivre dedans je reste sans voie.et tous les gens qui sont Sur la cote savent très bien que les réserve de carburant dans les ports seront pillées donc le coup du port en port me paraît improbable Et laisser une embarcation à quai le temps d'aller au ravitaillement je trouve ça très risqué ...j'attend vos observation,expérience,idée...Merci d'éclairer mes lanternes. Je tiend à dire que je ne suis pas à charge,j'ai juste de l'intérêt pour les navigateurs et leur embarcation.
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 12 Mai 2017 - 15:31

Salut, étant moi-même un homme de la côte, je me suis aussi posé un certain nombre de questions au sujet d’une BAD sur un bateau. Personnellement, je n’en possède pas, mais je l’envisage plus ou moins…Enfin à voir. Mais j’ai tout de même une certaine expérience de la navigation et de la mer, même si je ne me considère pas comme un navigateur aguerri …Je vais essayer tout de même à répondre à quelques-unes de tes questions ou à te donner des pistes.

Pour ce qui est de la bouffe, voici comment moi je vois la chose (dans la mesure où tu possèdes un bateau d’une certaine taille) : un stock de nourriture assez conséquent, voir même atteindre les limites de ce qui est embarquable, sans se mettre en danger. Par ailleurs, j’ai vu un reportage (faut pas me demander lequel ou un lien, je ne m’en souviens plus) dans lequel un navigateur avait fait l’expérience de faire pousser ses propres légumes et avait fait monter à bord des poules pour avoir des œufs…Il y était arrivé !! Ca couplé à la pêche, il y a moyen de s’en sortir je pense.

En cas d’avarie…Bah j’ai envie de te répondre que c’est un peu comme partout, dans toute situation, tu peux être amené à avoir des avaries…Pas d’autres choix que d’être débrouillard et d’avoir un minimum de savoir-faire/connaissance/compétence/chance.

Pour ce qui est de la piraterie, je ne pense pas qu’aux large de nos côtes, il y ait un réel risque (et je dis bien au large de nos côtes)…Et le mouton français de base restera sur la terre ferme…

Enfin, pour terminer, voici ma vision des choses quant à une BAD sur bateau :
Cette éventualité ne doit concerner, évidement, que les habitants côtiers (Je vois mal un parisien ou un dijonnais traverser une partie de la France pour rejoindre son mode d’évacuation dont il ne connait pas l’état réel depuis un temps certain).
De plus, envisager le bateau comme moyen d’évacuation et BAD même temporaire, c’est bien plus qu’une simple préparation, qu’un simple stockage de nourriture et d’eau. Cela nécessite forcément un entrainement très régulier, une profonde connaissance de la mer et de toutes ses émotions. Dans le cas où vous êtes « un équipage » (la famille, des amis,…) il faut nécessairement avoir navigué ensemble, pour que chacun connaisse son rôle, sa place, acquiert une certaine expérience…
Je pense qu’il est aussi important de naviguer avec son bateau « comme si on évacuait », avec tout son stock, en pêchant, ect…Afin de corriger les défauts d’installation, d’améliorer son lieu de vie, dans rencontrer certaines situations.

Bref, il y a une certaine expérience à acquérir, la mer ne s’improvise pas…Mais cela est vrai en situation « normale », il n’y a qu’à voir le nombre de fois en été où la SNSM sort pour aller chercher un plaisancier à la dérive par manque d’expérience ou par erreur stupide.

Enfin, ce post ne se veut pas exhaustif, j’ai sûrement oublié des choses, que j’ai au fond de ma tête par mon expérience ou pas. Mais je ne vois pas le bateau comme une BAD définitive ou à long terme ; mais plutôt comme un moyen d’évacuation peut être un peu plus sécurisant (il y a moins de monde en mer, pour peu que vous vous éloignez des côtes), qui peut vous loger et vous restaurez pendant un certain temps (le temps qu’ils s’entre-tuent et se fatiguent à terre lol! ).
Évidemment, deux choses que je n’ai pas précisées :
- Mon choix, personnellement, se portera sur un voilier
- Et quand je parle de BAD sur un bateau, c’est pour une évacuation en mer, on oublie les fleuves

J’ai certainement oublié des choses, qui me reviendront peut être plus tard.
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Hindu.K

avatar



Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 33
Localisation : Loire Atlantique

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 12 Mai 2017 - 16:25

Merci madmax83.effectivement la navigation et la vie en mer est un sujet pointu.
Revenir en haut Aller en bas
Gek-ko

avatar



Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 41
Localisation : Au bout de la rue, l'Ocean

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 12 Mai 2017 - 19:18

Merci pour vos réponse.

Effectivement au lieu de BAD, j'aurais dû mentionner que je pensais plus à mon mode d'évacuation.

Cependant on est à mi chemin, je vois dans ce bateau, un moyen d'être mobile en combinant une sécurité supérieure à celle d'une évacuation terrestre.

L'habitacle pourra nous permettre d'être à l'abri et de se sentir un plus en sécurité.

Il n'y a pas de solution miracle mais tout est une question de compromis.

Et oui, nous naviguons ensemble mais nous nous préparons également ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 13 Mai 2017 - 9:12

C'est ça, selon moi, il faut vraiment voir le bateau comme un mode d'évacuation "++", dans lequel tu vas pouvoir vivre plus facilement que sur les bords du chemin à pieds...Et puis, cela est à mon sens et quand on en à la possibilité ( locale, savoir faire, équipement,ect...), l'un des moyens les plus sûr de se mettre à l'abri le temps que ça pête et que les moutons s'entre tuent pour un bout de pain.

Et c'est clair que même au niveau équipement, il faut prendre le temps de s'équiper (panneau solairee, douche, ...) et apprendre à utiliser ces équipements dans différentes situations.

Un outil qu'on utilise tout les jours nous sera plus efficace en situation plus tendue...
Revenir en haut Aller en bas
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 13 Mai 2017 - 10:01

je connais rien a la navigation a par les modeles reduits mais que penser au lieu d'un bateau faire un radeau genre plateforme sur un grand lac encore faut t'il trouver le grand lac et etre autorisé a le laisser au bord, ensuite le temps de charger les stocks dessus en catastrophe et rester au milieux du lac le temps que ça se calme
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 13 Mai 2017 - 10:14

Je ne pense pas que l'idée du lac soit vraiment bonne. Tout simplement car tu es la cible idéale, d'autant plus sur une plateforme qui a une capacité de mouvement très réduite, dans un lac qui est une surface réduite et fermée. Et qui dit lac dit bateau facilement accessible à de potentiels assaillants, qui eux auront de la manœuvrabilité et de la vélocité. En plus, je crois que tu va perdre un temps précieux et t'exposer "pour rien" lors du chargement de tes stocks dessus.

Je suis profondément convaincu que oui la mer peut être une solution de repli et de "mise en sécurité" le temps que ça se calme, mais en aucun cas l'eau douce, qui quel qu'il soit, reste un milieu plus ou moins confiné, avec des points de passages obligatoires, donc dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 13 Mai 2017 - 13:09

ok merci de ta reflection sur les les lacs sa m'evite du temps de perdu et de l'argent ,le truc qui m'inquiete avec la mer c'est les grosses vagues ou tempetes si on connait pas le meteo pour partir avant dans un endroit plus calme comment on fait ? un bateau en bois je pense que c'est meilleur car on peut le bricoler contrairement a un en fibre de verre le film waterworld avec kevin kochnère montre qu'il troc pour trouver difficilement de la resine de reparartion alors que en bois c'est plus facile a trouver
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 13 Mai 2017 - 14:42

Pour répondre à ta question liée aux aléas de la météo, c'est pour cela qu'il faut régulièrement pratiquer, rencontrer différentes situations et s'en sortir vainqueur, ou bien tirer des leçons d'une situation qui se finit plus délicatement...

Et dans cette préparation, il y a aussi connaitre la navigation côtière, connaitre "la mer à côté de chez soi", savoir derrière quelle île tu peux te mettre à l'abri lorsque ça tape. Cela vient forcément avec la pratique, l'étude des cartes marine et côtière, le dialogue avec d'autres navigateurs connaissant la région...

Après, pour ce qui est du choix de la fibre de verre ou du bois, et étant donné que personnellement je n'envisage pas le bateau comme une BAD à long terme, je crois qu'en cas d'avarie, mon problème restera le même...Déjà de revenir vers la terre lol! ...Dans le cas que tu cites en exemple (Waterworld), le problème est différent car il n'y a plus de terre....Et à ce genre de problème, en fait, je n'y ai jamais vraiment réfléchi
Revenir en haut Aller en bas
n°6




Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Dim 14 Mai 2017 - 1:35

Chaque matériau a ses propres problèmes.
-Bois=termites (les exterminer sans professionnels est quasi impossible)
-Acier=rouille (un entretien quasi quotidien est indispensable pour son maintien en bonne état)
-Alu=électrolyse (les fuites électriques le détruiront petit à petit)
-Plastique= osmose (beaucoup de coque de qualité moyenne +Talonner et vous perdez la quille) ... Au fait, Waterworld c’est de la science-fiction.
-Idem pour le ferrociment (lourd, souvent réalisation amateur datant des années 70 de mauvaise qualité)
Aucun matériau n’est meilleurs qu’un autre. C’est juste une question d’entretiens et d’utilisation.
J’ai vécu plusieurs années sur un acier de très bonne qualité et malgré ça je ne sais pas si je recommencerai sur ce type de matériaux malgré sa solidité.

Pour Gek-ko : Respect, tu as sauté le pas, c’est très bien. Mais bon courage, ton choix d’un 7 m est assez contestable. C’est très minimaliste même pour un couple seul. De plus ses capacités à affronter une mauvaise mer sont assez discutables sauf pour un très bon skipper. = insécurité, ce qui va à l’encontre d’une BAD.
Idem pour les dériveurs intégraux et quille relevable, c’est une source d’emmerdement supplémentaire, d’autant plus quand l’entretien est restreint et cela n’offre pas vraiment de réel plus-value.

Excepté tout ça, je suis d'accord pour dire que le voilier est sans conteste ce qui se fait de mieux en Bad, à condition de connaître le milieux et d'avoir vécu et navigué au préalable un minimum en hauturier sur differentes mers.
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Dim 14 Mai 2017 - 8:25

le bateau base autonome mobile...
je suis d'accord, 7m c'est un peu léger. par rapport à la longueur (vitesse) et à cause du faible volume disponible pour l'emport de vivres et rechanges.
les équipements, le materiel et les vivres prennent énormément de place.
comme le sous-entend n°6 ,la mer semble 2x plus grosse du pont d'un 7m comparé à un 14m.
certains ont pourtant accompli des tours du monde avec de plus petites embarcations !
...mais beaucoup se sont perdus (disparus) en essayant de boucler le tour par les hautes latitudes avec un trop petit voilier incapable d'étaler correctement dans le gros temps à cause d'une trop faible inertie.
par contre, je trouve que la quille relevable est un bon atout car ça donne accès à pas mal d'endroits impossibles pour les quillards: fleuves, bancs, etc.
par expérience, je pense que pour un couple il faut un voilier de 10 à 13m si on veut avoir assez de place pour une autonomie durable dans un bon confort au large.
le voilier de 7m c'est bien aussi mais pour des programmes différents(cabotage)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
n°6




Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 0:49

@kurtz a écrit:
...la mer semble 2x plus grosse du pont d'un 7m comparé à un 14m...

Pas juste 2X plus grosse. Ce n’est pas juste ça le problème. S’il existe des catégories de navigations ce n’est pas pour rien non plus. 7 m dans une mer formé ça ressemble à une machine à laver puis a un sous-marin. Pour une régate de quelques heures, je ne dis pas, mais en vivant dessus à 4, c’est juste impensable.
J’ai pris des 40 Nd sur plusieurs jours avec des rafales a 50 dans des mers de merde avec en plus des houles croisées sur un 11m très marin et c’est juste épuisant et potentiellement source d'emmerde. Donc à moins d’être un skipper expérimenté en mini-transat 6.50, je n’imagine pas être confronté aux mêmes mers sur un 7 m.

Pour la quille relevable, je persiste, cout trop important, emmerdement potentiellement trop important aussi pour ses faibles avantages  dont le seul que je vois vraiment c’est sa tenue par déferlantes ou forte houle de travers.

Les mouillages par 1m de fond, ce n’est pas secur, voir irresponsable en cas de coup de vent.  Les seuls que j’ai vu mouiller dans ces zones là, ce sont des touristes sur cata de loc  (qui mouillent avec 10/15 m de chaine) et qui ont fait mouillage et ensablage dans la foulé. Bref je n’y crois pas sauf pour les photos de leurs catalogues.
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 12:37

C'est clair, pour avoir vécu de très grosses mers (sur des bateaux plus gros, ok), et n'ayant pas le mal de mer, même au bout d'un ou deux jours, tu es lessivé (c'est le cas de le dire). C'est marrant au début, mais après...

D'où l'intérêt d'en plus connaitre son bateau, connaitre ses côtes, les îles avoisinantes, les fonds (n°6 en parle très bien à la fin de son post), presque j'ai envie de vous dire, qu'il faut préparer ses intentions de routes en cas de telle ou telle météo, profiter des abri des îles ou de la côte en fonction de la direction du vent et de la houle, savoir où mouiller pour une raison X ou Y...

Je pense que le bateau comme moyen d'évacuation et de BAD temporaire est vraiment quelque qui se prépare longtemps à l'avance, que c'est un tout...La mer quoi !!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 15:22

oui, c'est un tout et il faut tout anticiper.
par exemple, pour un voilier qui est pris dans une dépression, prendre la bonne amure permet d'en sortir, mais si on se trompe de direction on se déplace alors avec la dépression au lieu d'en sortir (dans l'hémisphère nord ,les dépressions tournent en sens inverse des aiguilles d'une montre).

en general, pour les voiliers de moins de 9-10m, le danger vient de la vitesse de carène critique (vitesse maxi sans perte de manoeuvrabilité) qui est trop faible pour étaler dans le gros temps.
à partir de 40-50nds de vent réel établi, la vitesse de carène d'un "trop-petit" voilier le met en difficulté pour remonter le vent car dans une mer bien formée le voilier se trouve déventé lorsqu'il est dans le creux des vagues, et la vitesse étant trop faible il peut arriver que le voilier ne puisse pas escalader une vague.
ce genre de situation se termine généralement très mal.
aux allures portantes ou en fuite, c'est mieux ....tant que le voilier peut rester en route sous voile...
car à sec de toile si trop de vent, c'est encore la trop faible vitesse critique du petit voilier qui lui fait courir le risque d'être rattrapé par la mer et de sancir (soulevé par l'arrière et faire un tonneau cul par dessus tête. généralement ça finit aussi très mal)

perso, mon opinion sur la quille relevable est plutôt positive:
pas pour aller dans des mouillages dangereux mais pour pouvoir embouquer des rivières ou estuaires, se planquer dans des coins improbables, se déhaler SEUL en cas d'échouage accidentel, et surtout de pouvoir facilement abattre en carène (s'échouer volontairement pour l'entretien ou pour procéder à d'éventuelles réparations sur les oeuvres vives).
la quille relevable donne une certaine autonomie contre, il est vrai, un appendice de plus à entretenir et surveiller.
le plus souvent, c'est juste un gros écrou/boulon et un câble. faciles à vérifier et à changer sur la première plage de sable ou de vase venue, car les deriveurs intégraux sont conçus pour s'échouer proprement et sans risques.
 
pour la nav, effectivement, c'est impératif de prévoir et de tracer sa route en fonction des vents/courants/meteo avant l'appareillage, puis de la corriger ensuite à intervalles réguliers pour définir sa dérive et affiner son cap.
pour ceux qui n'ont pas de gyro-compas, les corrections de route permettent aussi de redéfinir la courbe de déviation magnétique en fonction du lieu où on se trouve et du cap suivi.
sur un DI en navigation, la quille ne se relève qu'aux allures portantes, mais le plus souvent on la laisse toujours baissée pour avoir un meilleur couple de redressement et diminuer la dérive due aux courants de surface, ce qui permet une meilleurs stabilité de route.
comme dit plus haut, il faut toujours prévoir différentes options de route à l'abord des côtes, si mauvais temps ou probabilités de coup de vent, par exemple, préférer passer sous le vent d'une ile plutôt qu'au vent de celle-ci.
en navigation, c'est le bon sens qui prime toujours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 17:59

@kurtz, rien à rajouter...enfin si il y en a tant à dire en fait, mais on verra ça dans la suite du débat Very Happy

@kurtz, en fait, on est voisin lol!
Revenir en haut Aller en bas
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 19:40

comme vous connaissez la mer il ya beaucoup de poisson a pecher ou on revient bredouille souvent ?
Revenir en haut Aller en bas
Gek-ko

avatar



Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 41
Localisation : Au bout de la rue, l'Ocean

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 20:05

Merci beaucoup pour vos avis constructifs.
Notre bateau, nous le voyons comme une étape, un plus gros arrivera à moyen terme.

Je continuerai à l'équiper puis à naviguer avec pour me rendre compte des difficultés auxquelles je serai confronté.

C'est comme tout, il n'y aura jamais de solution parfaite mais il faut arriver à trouver les meilleurs compromis.
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 20:34

@ Geko-ko, tu as entièrement raison, profite du bateau que tu as actuellement pour te forger une expérience de la mer, et "dessiner" ton prochain bateau, en essayant dans ton choix, de ne pas retrouver les défauts que tu as rencontré avec celui-ci, envisager certaines choses ou certains aménagements, ect...
Et comme tu dis, il y aura toujours un compromis à faire, tu auras telle chose au détriment d'une autre, telle qualitémais aussi telle défaut!!!

@neka, oui on peut ouvrir la parenthèse lol! . De mon expérience sur la côte méditerranéenne et en bref:
- Du bord, en fonction de ton matériel, de tes montages, de la zone où tu te trouves, de la météo et des saisons, tu peux faire des prises sympas...Mais tu reviens souvent bredouille, ou avec de quoi alimenter ta soupe de poisson annuelle...Des dires des anciens que je côtoie à la pêche après le boulot ( donc du bord ), il y aurait tout de même beaucoup moins de poissons aujourd'hui.
- En mer, bah en fait et en gros, c'est un peu la même histoire, même si, en pêche à la traîne, tu as plus de chance d'en remonter...Et d'une manière plus générale, tu as des chances de rencontrer plus de poissons au large (et donc plus de prises potentielles), et forcément tu rencontreras des espèces qui s'approchent peu du bord, souvent carnassier donc plus attirés par tes appâts...
Revenir en haut Aller en bas
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 20:51

merci pour ton point de vue je comprend mieux pourquoi vous faites davantage de stock sur le bateau
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 21:51

Ok, je vois que ta question n'étais finalement pas si anodine que ça lol! ...Effectivement, vu qu'on ouvre la discussion vers le sujet du stock, je pense que c'est une hérésie de compter uniquement sur les produits de la mer pour subvenir à ses besoins à bord...Déjà, parce qu'on aura sûrement autre chose à faire...Et j'ouvre une parenthèse pour ceux qui en aurait l'idée, mettre à l'eau un chalut, le gérer, puis le remonter, ce n'est pas une mince affaire, nécessite un minimum de personnel et de matériel, et n'est tout simplement pas adapté sur un voilier ou autre bâtiment de plaisance que l'on vise (même si je reste camper sur ma position du voilier du fait de son "autonomie énergétique"). Fin de la parenthèse.
Mais aussi et surtout parce les ressources en nourriture que peut nous offrir la mer sont bien trop aléatoires.

Cela n'empêche pas de pêcher quand l'activité le permet, une daurade ou du barracuda grillé, on va pas cracher dessus hein?!?! Laughing Et puis, quelque part, ça permet d'économiser un repas par ci par là dans son stock.
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 21:55

@madmax83 ; oui cher poto-voisin, ce sujet est très vaste et rempli de sous-chapitres !
j'avais écrit un article complet sur les voiliers en mode survivalisme, en attente de correction avant publication sur survivalisme-survie....mais je le retrouve plus dans mes archives...
donc à défaut, en attendant que je m'y remette, allons-y au cas par cas si parmi nous certains ont des interrogations ou des points précis à développer.
avec mon épouse, depuis qu'on est rentrés en métropole, on a misé sur 2 moyens de survie en cas de bug:
on a une BAD bien isolée en Provence et un voilier BAM de 11m paré pour la mer ,c'est notre 4e bateau de plaisance.
selon le cas de bug, on choisira soit de se retrancher ,soit d'évacuer en voilier.
Smile
c'est exact qu'une évacuation en voilier demande une certaine préparation du bateau pour être autonome en énergie électrique et en eau douce, plus les pièces d'usure en rechange et du matos de réparations diverses.
pour le reste, hormis les vivres, un équipement minimal nous suffit amplement.
le mieux est toujours l'ennemi du bien.
comme chacun, on a adopté le gps il y a longtemps, lorsqu'il s'est démocratisé, mais on continue quand même à tracer sur cartes-papier et à relever les méridiennes et faire les points d'étoiles par beau temps avec la méthode des tables Dieumegard-Bataille , surtout pour le fun et aussi pour pas perdre la main.
ceci dit, le gps c'est génialissime et dommage en même temps...
c'est cool parcequ'on peut connaître notre position exacte à chaque instant au lieu d'être dans un vaste triangle d'incertitude où on ne peut se fier qu'à sa seule estime lorsque les conditions de nébulosité ou de mauvaise mer ne permettent pas de faire des relèvements.
le gps apporte la sérénité que ne donne pas l'estime pure,c'est très reposant pour l'esprit et le corps.
mais dommage car la magie du sentiment d'incertitude et la satisfaction surpuissante que procure une estime vérifiée correcte à l'atterrissage disparaît avec le gps.
bien entendu, c'est un sentiment perso, puissant et romantique de pratiquer la nav à l'ancienne, mais c'est disons-le, moins efficace, moins précis et limite dangereux dans certaines conditions à cause de l'accumulation de fatigue que ça implique.
cependant, dans le cas d'une guerre mondiale ou d'un événement cosmique/solaire , adieu le gps-civil, donc il vaut mieux être paré.
il y a aussi et en premier lieu, la préparation en compétences de l'équipage, nous on y pense moins parceque c'est notre métier donc on est à jour vu qu'il faut revalider nos diplômes et brevets par des examens tous les 5 ans, mais sinon il faut commencer par là.
-geographie
-hydrographie
-trigonométrie
-compréhension intime du fonctionnement planétaire, de la force de coriolis, de l'attraction, des phénomènes de déviations et de dérivations magnetiques et des posiitions astro utiles.
-météo
-mécanique
-électricité
-matelotage
-couture
- j'en oublie d'autres...
le bateau, la mer, c'est toujours des histoires de compromis...il faut composer....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
n°6




Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 22:01

@neka a écrit:
comme vous connaissez la mer il ya beaucoup de poisson a pecher ou on revient bredouille souvent ?

Là encore tout dépend du lieu de navigation et de la technique de pêche. Il faut avoir plusieurs cordes à son arc (Pêche à la traine, palangrotte, chasse sous-marine, pêche à pied, cueillette de coquillages, casiers…) et choisir les bons lieux de navigation (pourquoi resté dans un coin que l’on subit).

La méditerranée est devenue pauvre en poissons c’est un fait, manger tous les jours est assez difficile avec peu de matériel. Coté atlantique et mer des caraïbes, même si ce n’est pas encore le paradis, les poissons sont présent, la météo est clémente. Côté indien (ça commence à remonter à loin), aucun problème sauf peut-être les requins qui sont assez gênant lorsqu’on chasse. Mer rouge, a évité en ce moment, ce qui est dommage, vu qu’il n’y a qu’à mettre la main dans l’eau pour attraper du poisson. Coté pacifique, la pêche est assez facile et permet de s’alimenter quotidiennement  en protéine animale sans grosse difficulté. Je ne suis pas un « bon » pêcheur et malgré ça je me suis nourri de cette manière chaque jour durant mon Tour.  
Je reviens juste sur la traine qui est pour moi, du « gaspillage », remonter un thon pour 2 sans moyen de conservation à la hauteur, je trouve que c’est du gâchis.
Revenir en haut Aller en bas
n°6




Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 22:11

@Gek-ko a écrit:
...Notre bateau, nous le voyons comme une étape, un plus gros arrivera à moyen terme..
T'inquiète, le meilleur bateau , c'est celui que l'on possède. Tu es devenu un marin, tu as sauté le pas, et c'est ce qui est important quelque soit sa taille.
Il faut juste la prendre en compte et ne pas faire prendre plus de risque que nécessaire à tes mousses.
Bon vent!
Revenir en haut Aller en bas
n°6




Date d'inscription : 17/04/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Mer 17 Mai 2017 - 23:57

@kurtz a écrit:
@...avec mon épouse, depuis qu'on est rentrés en métropole....

ça fait quoi de revenir en métropole? j'ose pas encore... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 11:03

@Kurtz, c’est vrai que d’une manière générale, le GPS a fait perdre à la plupart des gens la magie de se perdre, de découvrir des lieux qu’ils ne connaissaient pas…Mais il faut reconnaitre que le GPS apporte efficacité, sérénité et confort dans certaines (beaucoup ?) de situations. Après, il ne faut pas non plus oublier que le GPS est un système américain, et que, sans vouloir entrer la paranoïa, si ils veulent, ils coupent tout... affraid
Et comme tu le dis, il y a aussi une sorte de magie, de tradition si je puis dire, de naviguer à l’estime, avec des cartes et les astres…Et aussi et surtout un savoir-faire qu’on ne pourra pas te retirer ! Et personnellement, j’aime bien regarder une carte, découvrir sur celle-ci un endroit que je n’ai pas vu et me dire « tiens, la prochaine fois, j’irai voir par là-bas ». Le GPS ne t’apporte pas ça…Mais il est tout de même pratique pour enregistrer tes points de passages par exemple, et pouvoir te constituer après un carnet de bord (papier ou informatique) après coup, plutôt que d’essayer de le faire en temps réel sur une carte (si tu as le temps) et finalement de la pourrir…
Pour ma part, mon métier m’a apporté et m’apporte aussi une expérience de la mer, même si par ailleurs pour le moment, je n’ai pas mon propre bateau. Je navigue surtout en canoé, mais dans un souci de curiosité et aussi de sécurité, je prépare toujours mes sorties, dans un premier temps sur une carte, puis sur mon petit GPS que je prends avec moi.
Sur la carte, étant donné que je fais principalement de la navigation côtière, je regarde toujours les points remarquables qui vont me permettre de me localiser durant ma sortie. Et puis ça permet aussi à mes proches, s’ils voient que je ne reviens pas, de pouvoir renseigner les secours…Après cela reste du bon sens.
L’acquisition d’un voilier est en projet, surtout quand les fonds le permettront…Niveau préparation, je ne suis pas trop mal de par mon métier, c’est plutôt femme et enfants qu’il va falloir amariner…Mais je sais que c’est le genre d’activité qui plait généralement, pour peu qu’on y aille par étape.
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 19:59

@madmax83
tout à fait d'accord avec toi, il me semble que nous avons le même point de vue sur ce sujet:
ce serait stupide et imprudent de se priver de gps au 21e siècle !
le bémol quand on a l'esprit survivaliste, c'est qu'on sait que la dépendance à l'électronique peut nous mettre en danger en cas de bug.
je trouve aussi que la nav à l'ancienne, même en côtier, c'est bon pour le sens marin car on devient plus attentif aux différents signes qui peuvent permettre d'affiner l'estîme.
en mode côtier avec carte papier et bonne visibilité, un compas de relèvement suffit mais le gps peut être d'une grande aide si il y a de la brume.
pour l'amarinage, tu as raison, y aller tranquillou par beau temps pour que la passion puisse se développer.
à ce titre, c'est important d'impliquer l'équipage car comme tu le sais , l'inactivité est un des facteurs qui provoquent la lassitude et le mal de mer.

@neka
il y a pêche et pêche....
bien entendu en fonction du lieu et de la saison.
pour pêcher à la traîne, il faut adapter sa vitesse et ses lignes en fonction des types de poissons présents et voulus.
il faut ralentir entre 3 et 5nds pour avoir les meilleures chances de choper la poiscaille.
le plus fiable c'est la nuit,si la mer est belle,  mettre en panne (à l'arrêt,pas mouillé) et éclairer l'eau avec un projo équipé d'un filtre de couleur verte le long du bord. si il y a des encornets dans le coin ,ils remontent et tu peux les pêcher facilement et rapido. des fois tu peux y aller direct avec une épuisette.
pêcher sur les haut-fonds et les bancs donne les meilleurs résultats.
avoir aussi une arbalette de chasse sous-marine, c'est impératif pour chasser et pour harponner du pont du bateau.
pour le reste, c'est comme une bad, t'as tes stocks de farine et le reste...c'est pour ça aussi qu'il faut assez de place dans le bateau si par exemple tu veux embarquer 1 ou 2 ans de vivres secs, fruits/légumes en boîtes et compléments vitamines.
pour les vivres frais, prévoir les avitaillement sur le trajet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 46

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 20:14

super j'apprend plein de truc pour etre marin. sur vos bateaux il y a un système qui dessalinise l'eau de mer enfin comment vous faites pour l'eau douce vous rationner beaucoup je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 21:28

Et puis, c'est bête à dire, mais, d'autant plus vrai en navigation côtière, le fait d'avoir les yeux vers l'horizon et ce qui nous entoure évite bien des dangers et autres accidents...Alors que la tête dans le guidon, le nez scotché au GPS lol!

Et tu as bien raison de souligner le risque de lassitude que l'on peut rencontrer en mer, au milieu de rien...Au delà de "dégoûter" certains qui, lors d'une sortie loisir, vous répondront en rentrant à terre "c'est nul, on se fait chié, je ne vois pas ce qu'il y a de palpitant dans tout ça, ect..."; et si on reprend notre sujet principal " le bateau comme moyen d'évacuation et de BAD temporaire", il est clair que l'ennui amène la déprime et les tensions à bord, surtout dans le cas d'une évacuation précipitée, avec toutes les questions et tensions que l'on embarquera à bord. Après, sur une mer d'huile sans vent, entre deux partie de pêche, rien n'empêche de sortir un jeu de cartes ou autres jeu de société, ne serait-ce que pour rigoler avec ceux qu'on aime...Ca renforce les liens, changent les idées et permet d'évacuer le stress, dans un cadre idyllique!! Et en cas de mer un peu plus formée, quand il n'y a rien à faire, l'ennui est effectivement le meilleur du mal de mer, avec toutes les conséquences qu'il peut avoir (déshydratation).

Pour la pêche, avoir un minimum de matos à bord est très important effectivement, mais pas nécessairement grand chose...Une ou de canne, un moulinet de rechange par canne, du fil, ce qu'il faut pour ses montages et ses appâts, et une épuisette (pas celle d'enfant vendu au bord de la plage lol! ). Un harpon (arbalète de chasse sous-marine) et/ou une foëne est aussi un plus. Et avec palmes, masque et tuba, bah, comme dit précédemment, il y a moyen de tromper l'ennui en faisant un peu de randonnée aquatique, pour peu que l'on connaisse un peu la faune et la flore qui nous entoure et qu'elle ne représente pas de danger pour soit même.

Petite parenthèse concernant les encornets, calamard et autres céphalopodes, que je n'ai pas cité dans mon précédent post concernant la pêche:
En méditerrané, pour ces espèces par contre, oui il y en a pas mal, mais ça dépend de la saison, des conditions climatiques (température eau, vent, ect). Mais quand ils sont là, pour le coup tu ne reviens jamais bredouille Laughing . Et même du bord...Une simple turlutte te permet de faire ton repas pour quatre en une soirée, quand c'est la saison!! Et si tu es friand de poulpe, pas difficile à aller chercher...Tu repère où il se cache, si tu es un peu à l'aise tu l'attrapes à main nue, sinon avec une foène (faut descendre en apnée, mais pas forcément très profond

@neka, oui à bord, généralement (pas pour un optimiste hein!!!) il y a une réserve d'eau douce. Après tu peux avoir un dessalinisateur d'eau, avec tout un système de filtration qui va bien et osmoseur...Enfin bref tu peux t'en sortir facilement!!! Niveau rationnement, ça dépend de ce que tu consomme et de ce que ton équipement produit, forcément...
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 46
Localisation : St Aubin de Blaye (33)

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 21:33

Quand tu parle de turlutte, ceux qui connaissent pas vont fantasmer!!!

Arrow Arrow Arrow Arrow Arrow déjà dehors Suspect
Revenir en haut Aller en bas
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 21:38

lol! J'ai fais exprès !!! Et pas de ma faute si ça s'appelle comme ça jocolor Quand je vais au magasin de pêche et que je demande au monsieur une turlutte, il me donne un appât, pas autre chose lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Jeu 18 Mai 2017 - 21:58

pfffftttt, tout fout le camp...
quelle ingratitude....
lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 19 Mai 2017 - 12:28

@neka a écrit:
super j'apprend plein de truc pour etre marin.   sur vos bateaux il y a un système qui dessalinise l'eau de mer enfin comment vous faites pour l'eau douce vous rationner beaucoup je suppose ?

nous, on a une réserve d'eau douce de 600l, des bidons, et une bonne organisation pour la récupération d'eau de pluie.
en dernier recours, on a un dessalinisateur et de quoi mettre en place un distillateur solaire qui font partie de notre pack de survie en cas de naufrage.
pour mémoire, B Moitessier parti de plymouth avec une réserve de 600l d'eau toucha Tahiti avec ses réservoirs toujours pleins aprés 1 tour et demi du monde, soit plus de 37000milles sans escale.

bien entendu, l'eau doit être gérée et le marin sérieux qui a ses réservoirs pleins récupère quand même l'eau de pluie dans des bidons, des sceaux, des gamelles...
on a une douche mais en croisière, on préfère se laver lorsqu'il pleut, sinon c'est toilette minimale.
pas dérangeant vu qu'en mer on ne se salit pas et l'air marin limite voire annule les odeurs.
en fait, il n'y a pas de crasse en mer.

pour les lessives, on lave à l'eau de mer par beau temps, et on hisse ensuite les fringues le long du mât.
le vent se charge de faire sauter les cristaux de sel en faisant claquer le linge.
au final on a un linge impeccable et doux.

pour la cuisine, on mélange de l'eau douce et de l'eau de mer pour faire les spaguettis.
et pour la vaisselle, encore à l'eau de mer, puis rinçage à l'eau douce.
de la sorte une vaisselle complète ne nous coûte que rarement plus d' 1/4 ou 1/2l d'eau douce.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
madmax83




Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 32
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Ven 19 Mai 2017 - 13:39

D'ailleurs, au passage et pour ceux que ça intéresse, je ne peux que vous conseiller les lectures des récits de voyages de Moitessier...C'est bientôt l'été Cool
Revenir en haut Aller en bas
kurtz

avatar



Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 49
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Bâteau idéal   Sam 20 Mai 2017 - 10:21

@madmax83 a écrit:
D'ailleurs, au passage et pour ceux que ça intéresse, je ne peux que vous conseiller les lectures des récits de voyages de Moitessier...C'est bientôt l'été Cool

oui, c'est très enrichissant et la lecture des récits de mer est un apport théorique très important.
Slucum, Moitessier, Gau, Janichon, Le Toumelin, et j'en oublie.
magnifique video de Moitessier et philosophie de la mer:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survivalisme-survie.fr
 
Bâteau idéal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Fécamp - Château des Hogues
» Gâteau de crêpes (c'est de saison, non ???)
» gâteau aux M&M's
» Gâteau et glaçage au fondant
» Gâteau au fromage moka congelé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: BAD : Emplacements, métiers et techniques :: Survivalisme marin-