Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Protection, défense et testostérone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 46
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Protection, défense et testostérone.   Dim 30 Nov 2014 - 12:17

Seul ou en groupe, itinérants ou fortifiés ...

Prérequis : avoir lu (et assimilé !) "L'art de la guerre" de Sun Tzu.
Enseignement majeur à en tirer : ce n'est pas l'argent qui est le nerf de la guerre mais l'information ; posséder la bonne information et faire en sorte que l'adversaire se base sur de mauvaises.
Et ...
"L'essentiel de la victoire se remporte à l'entrainement". Sun Tzu.

Voir aussi (cas pratiques) :
- Défense de B.A.D


Définitions :

1) Risque et danger : un risque est un danger plus ou moins connu ou identifié et/ou contre lequel ou peut plus ou moins se prémunir.
La différence ne relève donc que le d'information !
- Information sur la présence de la menace.
- Informations quant à la façon dy remédier ou de la contourner.

2) "Défense".
D'un point de vue pratique, il ne faut pas confondre protection avec défense.
D'un point de vue psychologique, il ne faut pas confondre défense ou riposte avec contre-attaque.

- La protection consiste juste à ne pas êre atteint par une menace.
- La défense ou la riposte consistent à opposer une résistance pour assurer son intégrité pou tenir une position.
- La contre attaque est une offensive (on marche sur l'autre) par vengeance ou, mobile de toute guerre, pour le piller.


"Cercles conceptuels de défense" :

0) La prévention (ex: low-profile).
La défense au sens large commence donc par la prévention et donc l'analyse et la réflexion ; la bonne perception (et compréhension) de la situation de risque ou de danger.
Cela implique :
- d'éviter le danger.
- acquérir les moyens (connaissance et savoir) pour éviter le danger et au besoin pouvoir y faire face.

1) La fuite.
L'idée première est de se protéger pas de prouver quoi que ce soit. Le meilleur moyen de résoudre un problème étant de ne pas le renconter, la première ligne de "défense" en cas de menace avérée est donc la fuite.

2) La riposte.
L'idée première reste exactement la même !
Le contact doit donc se limiter au minimum "nécessaire et suffisant" pour pouvoir fuir.
La première approche est idéalement la négociation si elle est possible. Il ne faut ni la négliger ni au contraire la mettre sur un piédestal et ne jurer que par elle.

3) La contre attaque.
Lorsque la fuite devient impossible, il ne reste plus que la bonne vieille loi du "que le meilleur gagne" et non pas forcément du "Tuer ou être tué".

Là il y deux cas de figures possibles :
- simple élimination de la menace ("préserver son intégrité ou tenir sa position) ce qui peut tout simplement consister à la faire renoncer.
- la conquête. Là on passe à un quitte ou double assumé mais avec en prime un gain possible.

La dessus, Sun Tzu est d'une aide précieuse pour ne pas dire indispensable.
Deux de ses enseignements :
"On ne mène pas une bataille perdue d'avance."
"On ne mène pas une bataille qui n'est pas rentable."

Ce qui nous amène au dernier point ...

4) La testostérone et les Kikoulol.
La bonne réponse à ce qui est perçu comme une provocation est le sang froid et les deux principes énoncés ci-dessus par Sun tzu et complétés par ceux-ci (du même auteur) :
"Connais toi toi-même et connais ton adversaire."
"Ne présume pas de tes forces et ne sous-estime celles de ton adversaire."

Les cauchemars à vie sont la réalité de la violence (extrême) et non pas "Call of duty" !

Témoignage n°1 : toutes les personnes avec qui j'ai discuté et qui avait causé la mort d'un être humain, que ce soit sciemment ou par accident en ont TOUTES été bouleversées ET en sont restées traumatisé.
J'ai un ami qui en fait encore des cauchemars presque toutes les nuits depuis 20 ans ...

Témoignage n°2 : vers 17-18 ans j'ai demandé à un ami flic (la bonne quarantaine) qui venait de la décharger de me pointer son arme de service sur "la gueule" ...
Manurhin 73 357 Magnum:
 

Malgré ses très fortes réticences, il à accepté mon "expérience".
Nous étions dans son salon (sympa un et accueillant), je le connaissait bien et avait toute confiance en lui, je savais pertinemment que son arme était "vide" d'autant plus que j'en voyait parfaitement le barillet et enfin j'ai une relative habitude des armes qui "en temps normal" ne m’impressionnent pas plus que ça.
J'étais donc dans le contexte le plus favorable.

=> Passé deux trois secondes, j'ai pourtant nettement senti monter l'adrénaline, mon estomac se nouer et tout mes repères disparaitre les uns après les autres.
C'est LUI qui a alors mis fin à l’expérience et il m'a fallu quelques minutes pour que je ne sente plus mes jambes "toutes bizarres".


Je ne détient pas la vérité, je ne suis pas "maître en la matière", je voulais juste défricher un peu ces notions et remettre à leur juste place les fantasmes et autres inepties, c'est à dire toutes les affirmations naïves car totalement infondées.

Nous parlons ici d'un sujet potentiellement vital alors souvenez vous que les beaux parleurs ne pèsent rien fasse à l’expérience, c'est à dire face à la réalité et qu'il ne faut donc pas se référer à ces sirènes mais bien viser la pertinence.


PS : ce serait sympa que les contribution des "vétérans" (et des autres ...) fassent de ce modeste topic une véritable récap. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Trachunke

avatar



Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 55
Localisation : France Espagne

MessageSujet: Re: Protection, défense et testostérone.   Dim 30 Nov 2014 - 14:09

En 82, ou 83 alors que Denard était au service Ahmed Abdallah (ou le contraire mais je vais pas refaire l'histoire), après 1400 bornes en vol tactique nous avons été largués aux Comores. Dans la nuit alors que nous marchions on s'est fait allumé, personne de chez nous touché, mais le lendemain les jambes tremblante on dégueulait encore de la peur à jamais inscrite dans notre code ADN. Et certains corps dans les fossés gonflés par la chaleur dont on a jamais su qui ils étaient.
Enfin, Le Tort Tue, 30 ans plus tard j'en ai encore peur pas toute les nuits non plus, mais après un film par exemple ou après avoir assisté un accident sur la route. Lorsque de chasseur on devient chassé tout change, et  une arme dans les mains de l'autre, nul mec normal ne peut rester sans avoir peur.
Revenir en haut Aller en bas
Blizzard




Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 103

MessageSujet: Re: Protection, défense et testostérone.   Dim 30 Nov 2014 - 14:26

Permets moi d'apporter une nuance, une contre-attaque est une réponse pour prévenir et/ou empêcher une nouvelle attaque. C'est l'« élimination de la menace », pour se sauver soi-même ou porter secours.

Souvent la contre-attaque est couronnée de succès quand elle s'effectue sur le flanc de l'ennemi, selon les moyens engagés, la manœuvre, la tactique, l'opportunité, ça casse ou ça passe. Ça implique ce qui suit dans ton développement. Il faut engager plus d'assaillants que l'adversaire n'a de munitions et couper ses voies de ravitaillement : Stalingrad, Koursk, Dien Bien Phu ; s'assurer la supériorité numérique en hommes et en matériel.
Revenir en haut Aller en bas
paulpolo




Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Protection, défense et testostérone.   Dim 30 Nov 2014 - 14:42

C'est la peur qui te fais survivre .
pas la peur de gamin a rester à pleurer et tétanisé.
Mais la vrai peur celle où tu sais que tu perdre ta vie à chaque instant ou elle tien à rien, cette peur qui te prend au ventre décuple tes sens .....
Bien sûr il y a d'autres paramètres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Protection, défense et testostérone.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Protection, défense et testostérone.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Help please !! résultat progestérone
» Evénements divers "Marine & Défense"
» [Grand Thème] La protection sociale, la santé, le handicap
» Commande groupée feuilles de protection haute gamme pour couches lavables
» Kushies c. de protection, Popolini one size TE1 etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Arme, défense et sport :: Sports de combat/Arts martiaux-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet