Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Nos cousins les chasseurs
Aujourd'hui à 15:55 par Philippe

» Besoin d'aide sur installation lunette Little Badger
Aujourd'hui à 15:49 par Philippe

» Je débute a 18 ans
Aujourd'hui à 15:04 par Tanis

» Presentation de Mismush
Aujourd'hui à 14:33 par Samismuch

» Petite éolienne pour test voir plus...
Aujourd'hui à 6:28 par agralil

» Optique de visée pour Baikal MP 155
Aujourd'hui à 4:52 par kuroobi

» [RECAP] Méthodes de conservation.
Hier à 22:51 par NaonedBzh

» Bonjour à tous
Hier à 16:56 par J-Mi du Temple

» Salut salut =)
Hier à 16:51 par Lucator

Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 De la supériorité physique en self-défense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 8:53

Vos avis ?
Revenir en haut Aller en bas
ozzy

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 30
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 9:33

Moi j'ai pas compris la question pour être honnête
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 11:21

Ok,

pensez-vous que combattre un individu plus lourd, plus grand et plus fort soit insurmontable pour une personne "normale" ?
Revenir en haut Aller en bas
MAMOUTH




Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 11:25

non
si on est
plus rapide
plus technique sur les attaques et surtout l'esquive
Revenir en haut Aller en bas
ozzy

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 30
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 11:40

Un simple aller et retour sur youtube avec la recherche street fight te montre que David qui terrasse goliath c'est pas qu'une légende. De là à en faire une généralité...
Bien souvent une baston se règle en moins de 10 secondes
Revenir en haut Aller en bas
ducat

avatar



Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 46
Localisation : helvetia

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 12:06

Pour inverser le rapport de force, il faut que la personne la moins forte physiquement trouve la faille en premier.

Aussi non, si un molosse t'en colle une en premier, ben aucune chance de contre attaque, car tu ne verras plus rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 13:23

@Ktulu a écrit:
Ok,

pensez-vous que combattre un individu plus lourd, plus grand et plus fort soit insurmontable pour une personne "normale" ?

Oui, dans l'immense majorité des cas. Et si en plus il est rapide, mieux vaut tenter la diplomatie Laughing
Revenir en haut Aller en bas
vil coyote

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 35
Localisation : la belle touraine

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 14:19

@Ktulu a écrit:
Ok,

pensez-vous que combattre un individu plus lourd, plus grand et plus fort soit insurmontable pour une personne "normale" ?


Salut Ktulu,

biensur que non!!!!! et heureusement..... Toutefois il faut quand même un certain bagage technique et un conditionnement physique et psychologique pour pouvoir s'en sortir indemne.

Dans une situation hors self defense, lors des open (sans catégorie de poids) en kyokushinkaï et croyez moi ce n'est pas toujours le plus balaise qui gagne....

Selon moi, les arts martiaux sont indissociables de la culture physique et mentale mais aujourd'hui de très très très nombreux enseignants font l'impasse sur l'un ou l'autre et c'est bien là le problème..... Pour l'emporter il faut un gros cardio, être endurci, savoir rester lucide et surtout maîtriser ses émotions (parfois ravaler sa fierté ou se tirer en courant).

Perso je n'ai jamais été impressionné par un gros tas avec une grande gu..le qui hurle plus qu'il n'agit, a contrario je me méfie du mec banal tout calme qui reste stoïque devant lui. L'un est maître de la situation, l'autre joue sur les apparences....

C'est exactement la même chose que les tacticool qui en font fantasmer plus d'un!!! D'apparence c'est un vrai paramilitaire de retour d'une mission de la dernière chance et en réalité c'est le réformé P4 du coin....

Ton avis Ktulu? je l'attends moi....
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 14:48

quelqu'un qui a le même bagage technique, le même entrainement, la même niak, MAIS un meilleur physique, si il engage le premier le combat, si il te surprend, il a de grandes chances de plier le combat en un ou deux coups

si c'est toi qui le surprend, il a plus de chances d'encaisser tes coups (tu tapes moins fort sur quelqu'un de plus solide)

donc, oui, le physique est important (à niveau égal sur le reste)

mais celui qui prend l'initiative a aussi l’avantage (si il surprend), rien ne sert d'avoir une technique parfaite ... si tu ne vois pas venir le premier coup

donc, oui, mais ça ne garanti pas d’être le dernier debout (loin de là)
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 14:56

Salut vil coyote,
j'ai posté cette question en réponse à la remarque de Cucaracha.

Tu dois bien te douter de mon avis : non ! (mais...)

En fait, à moins qu'il ne soit à la fois plus fort physiquement mais également aussi rapide, autant entraîné, aussi intelligent, aussi vicieux... bref qu'i vous soit au moins égal en tout en plus d'avoir l'avantage physique on ne doit pas craindre systématiquement un tel adversaire.
Si c'est le cas soyons honnête vous êtes très mal, mais heureusement c'est rare.

@ducat a écrit:
si un molosse t'en colle une en premier,ben aucune chance de contre attaque

Tu contre-attaque, toi ?
Un bon moyen pour perdre le combat.

@agralil a écrit:
il a plus de chances d'encaisser tes coups (tu tapes moins fort sur quelqu'un de plus solide)

Ah ? Tout dépend comment tu frappes.

@Cucaracha a écrit:
Oui, dans l'immense majorité des cas.

Et bien non, Cuca : juste dans certains cas.

Mon fils de 7 ans a la force physique suffisante pour me "coucher" avec des frappes très simples à mettre en oeuvre...

Citation :
mieux vaut tenter la diplomatie

Toujours, hein !

Ne pas confondre supériorité physique (force, vitesse...) et supériorité  tout court.
Après s'il allie force et vitesse, je te rejoins Cuca il faut un certain degré de maîtrise...
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 15:48

@Ktulu a écrit:


En fait, à moins qu'il ne soit à la fois plus fort physiquement mais également aussi rapide, autant entraîné, aussi intelligent, aussi vicieux...

Ah! Je me disais bien que le "normal" dont tu parles plus haut n'était pas si normal que ça. On parle donc d'un mec rapide, entrainé, intelligent et vicieux, contre un autre dont le seul avantage est (serait?) d'être plus grand et plus fort physiquement.

Je vais donc modifier mon opinion. Les chances dans ce cas sont (seraient) beaucoup mieux réparties, mais en gardant ceci en mémoire: Les différences physiques sont indéniablement là. Les autres différences (rapidité, entrainement...), on ne le sais pas Wink

... On se rappelle tous du mec qui se croyait une machine à tuer, parcequ'il avait fait 2 ans de Krav Maga et qu'il avait un kubotan. Non???

Suspect

@Ktulu a écrit:


Mon fils de 7 ans a la force physique suffisante pour me "coucher" avec des frappes très simples à mettre en oeuvre...


En toute honnêteté: Aurait t'il la force de me "coucher" moi? Et en supposant que oui, de m'incapaciter? parcequ'un combat pour la survie ne s'arrête pas au premier tomber Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 16:08

Euh... on ne se comprend pas Cuca. Shocked

Pas besoin de tout ça pour pouvoir vaincre quelqu'un de plus fort physiquement !
Et si oui les différences sont indéniables et à prendre en compte elle ne font pas tout !

Après je ne dis pas qu'il est très facile de gagner mais qu'on peut toujours gagner...

@Cucaracha a écrit:
En toute honnêteté: Aurait t'il la force de me "coucher" moi? Et en supposant que oui, de m'incapaciter? parcequ'un combat pour la survie ne s'arrête pas au premier tomber

Oui,  par exemple : coup de poing marteau descendant sur le nez !
Il aura largement le temps de filer... Twisted Evil

Là, je parle de force suffisante, pas des chances réelles en combat.
Par contre, moi, (avec mes 60 kgs) je peux potentiellement te coucher définitivement.

Maintenant, si tu parles de deux personnes à capacités strictement  identiques sauf pour une plus lourde, plus grande et plus forte physiquement alors, oui, elle a bien plus de 9 chances sur 10 de l'emporter.
Revenir en haut Aller en bas
ducat

avatar



Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 46
Localisation : helvetia

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 17:24

@Ktulu a écrit:

@ducat a écrit:
si un molosse t'en colle une en premier,ben aucune chance de contre attaque

Tu contre-attaque, toi ?
Un bon moyen pour perdre le combat.

Question de tempérament, je ne vais me laisser défoncer sans réagir, d'autant que je pense savoir comment neutraliser quelqu'un , aussi énorme soit-il (les points faibles restent les mêmes) - le tout étant de garder ses moyens et d'être toujours conscient après les coups de masse.

Je parle ici de la possibilité de réagir si il cogne fort en premier, les techniques de self défense étant plus "fines" et techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 21:13

@Ktulu a écrit:


Après je ne dis pas qu'il est très facile de gagner mais qu'on peut toujours gagner...

@Cucaracha a écrit:
En toute honnêteté: Aurait t'il la force de me "coucher" moi? Et en supposant que oui, de m'incapaciter? parcequ'un combat pour la survie ne s'arrête pas au premier tomber

Oui,  par exemple : coup de poing marteau descendant sur le nez !
Il aura largement le temps de filer... Twisted Evil


Là, j'ai l'impression que tu surrestime de beaucoup les capacités des petits gabarits. Mais bon, ça n'est que mon opinion, et sur ce coup je préfère rester sur mes doutes que développer le syndrôme de Bruce Lee Twisted Evil

Je me retire donc de ce fil de discussion Smile
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 64
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 15 Déc 2014 - 23:10

@Ktulu a écrit:
Ok,

pensez-vous que combattre un individu plus lourd, plus grand et plus fort soit insurmontable pour une personne "normale" ?

Non ce n'est pas insurmontable sinon, David se serait fait botter le cul par Goliath.

La self est une excellente illustration de mon affirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 8:36

@ducat a écrit:
Je parle ici de la possibilité de réagir si il cogne fort en premier, les techniques de self défense étant plus "fines" et techniques.

Oui.
Et moi je te dis que contre-attaquer sous-entend que tu le laisses attaquer et que seulement ensuite tu effectues ta propre attaque.
Le but étant de délivrer ta frappe quasi simultanément avec la sienne.

@Cucaracha a écrit:
Là, j'ai l'impression que tu surrestime de beaucoup les capacités des petits gabarits. Mais bon, ça n'est que mon opinion, et sur ce coup je préfère rester sur mes doutes que développer le syndrôme de Bruce Lee

Non, non je t"assure ! Je pense comme toi qu'à niveau égal les gros gabarits sont fortement avantagés sur les petits.
Par contre je pense que tu surestimes la capacité à encaisser certains coups des personnes fortes (muscles et gabarit).

Citation :
Je me retire donc de ce fil de discussion

Pourquoi ?
Pas avec moi, Cuca, tu me vexerais. Smile
Revenir en haut Aller en bas
ducat

avatar



Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 46
Localisation : helvetia

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 8:59

@Ktulu a écrit:
@ducat a écrit:
Je parle ici de la possibilité de réagir si il cogne fort en premier, les techniques de self défense étant plus "fines" et techniques.
Oui.
Et moi je te dis que contre-attaquer sous-entend que tu le laisses attaquer et que seulement ensuite tu effectues ta propre attaque.
Le but étant de délivrer ta frappe quasi simultanément avec la sienne.

Et dans ma première phrase, je parle  de la situation où il tape en premier:

@ducat a écrit:
Pour inverser le rapport de force, il faut que la personne la moins forte physiquement trouve la faille en premier.
Aussi non, si un molosse t'en colle une en premier, ben aucune chance de contre attaque, car tu ne verras plus rien ...

Cela ne veut pas dire que j'attend...
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 9:10

Dans le cas où il frappe en premier, bonne chance !
A moins qu'il ne soit très mauvais ou toi très bon...

Citation :
Cela ne veut pas dire que j'attend...

Ok.

@vil coyote a écrit:
Ton avis Ktulu? je l'attends moi....

Et maintenant, moi, j'attends l'avis de RVS... Smile
Revenir en haut Aller en bas
fighter22

avatar



Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 11:35

Alors, personnellement j'ai appris au judo qu'on se sert du poids de l'adversaire.

Mais, si le gars en face fais 2 m et 130 kilos, le premier truc que je ferai, c'est de me tirer en courant lol! Car si je le tape mal ou ne le déséquilibre pas, je pense que je vais passer un sale quart d'heure scratch

Il ne faut jamais sous estimer son adversaire et non plus sur estimer ses propres capacités. Le survivalisme n'est il pas de fuir les problèmes/ennuis pour sa propre survie, justement?
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 12:17

Salut fighter22,
personne ici ne surestime ses capacités.

On discute de ce point comme on a pu le faire pour d'autres aspects de la self-défense, avec un maximum de recul. Mais cela ne veut pas dire que l' on soit forcément tous du même avis.
Revenir en haut Aller en bas
fighter22

avatar



Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 13:09

Salut Ktulu,

Quand je parlais de sur estimer ses capacités, c'est en général, et en aucun cas sur les propos d'un ou des membres du forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ktulu




Date d'inscription : 18/04/2014
Age : 43

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 16 Déc 2014 - 14:50

C'est bien ce que je pensais, figter22.
Mais, il est toujours préférable d'anticiper et d'éviter tout malentendu.
Revenir en haut Aller en bas
Rainmaker

avatar



Date d'inscription : 17/05/2014
Age : 26
Localisation : Côtes d'armor, Bretagne

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mer 24 Déc 2014 - 13:34

Je préfère amplement me coltiner un géant aussi large que haut, les articulations ne ce musclent pas...et un genou et bien plus facile à toucher qu'une tête en situation difficile. Qui ne marche plus n'est pas dangereux, qui à la gueule en sang mais reste debout combat toujours. Je doute de l'utilité d'allez chercher un K.O s'il n'est pas immédiat en situation de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Jeu 25 Déc 2014 - 12:20

Les petits nerveux,vifs/mecs secs ayant le punch sont des fois bien plus redoutables à maîtriser.
J'ai connu ça à la salle.

"Ne jamais sous estimé l'adversaire!"
Revenir en haut Aller en bas
végétarien cruel




Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 37
Localisation : bordeaux

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mar 13 Jan 2015 - 9:18

prenons deux hommes non entrainer (physique et technique) : bin le gagnant au bonheur la chance (mais je donne un peu l’avantage au poids de corps supérieur, pas évident a déterminer dans ce capte figure)

prenons deux hommes entraîner (physique et technique) : le plus léger perdra cassi automatiquement, le poids de corps donne plus de puissance.... d'ou les catégories de poids dans le sport.

prenons deux hommes un entrainer et l'autre non (physique et technique) : l'homme de 90 kg non entrainer face a un homme de 70 kg qui lui est entrainer, bin le poids de corps perd son aventage et le poids léger a 90% de chance de vaincre.

prenons deux hommes entrainer un physiquement et l'autre techniquement :

bin l'issu du combat est incertains pour les deux, le physique donne un nette avantage plus de puissance, plus de cardio.... mais la technique a toute c'est chance au sol, ou dés le départ d'un combat (agire en instint de survie type krav maga, genoux, partie de petanque lol, gorge... sinon la technique ne sert plus a rien sans physique, prendre le mma pour exemple) plus le combat va durer et plus l'homme entrainer physiquement aura l'aventage, et je parle pas qu'il vaut mieux esquiver ces coups sinon c'est le ko illico.

ce qui est sur c'est que la technique sera efficace des le debut d'un combat, perdre cette aventage est synonyme de défaite face a quelqu’un d'entrainer, en tant de survie l'efficaciter doit etre implacable donc etre sans pitier, rapide simple et terrasser l'adversaire

et puis survivre sans aucune condition physique est presque impossible, aprés tout dépend des conditions de survie et ca c'est tellement divers et complexe.

Revenir en haut Aller en bas
Laguna




Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mer 14 Jan 2015 - 11:08

Salut !

Je vais me permettre de te donner ma propre réponse à ta question, elle va dans le sens de la réponse de végétarien cruel.

J'ai eu la chance de pratiquer les arts-martiaux depuis l'âge de 6 ans, j'en ai 25 maintenant.
J'insiste d'ailleurs sur le fait que ce soit des arts-martiaux et non pas des sports de combat, la mentalité est totalement différente, on mise sur sa propre défense et on ne fait rien pour provoquer l'autre.

Tout d'abord, il faut faire très attention à ton environnement.
Tu ne vas pas affronter quelqu'un de la même façon dans un endroit confiné qu'en plein air, sur terrain glissant ou non, sur un espace surélevé ou non, etc.

J'ai pratiqué le Tae Kwon Do pendant 11 ans, qui a énormément amélioré mon jeu de jambe et ma vitesse d'action de façon générale, c'est une très bonne formation pour le combat à mi-distance, par contre vu le très faible nombre de techniques de soumission (judo, aïkido, hapkido, krav-maga etc...) et le manque de coups de poings, le combat clos est à éviter à tout prix, ainsi que les affrontements dans des endroits confinés.

[Si l'on admet que tu sois également tenté par une arme blanche, tu pourrais te munir d'un bâton télescopique qui se couple très bien avec la maitrise d'arts-martiaux à mi-distance, afin d'avoir une allonge similaire sur un de tes bras à celle de tes jambes]




J'ai également pratiqué le Wing Chun (Tsun), qui enseigne le combat à mains nues ainsi que le maniement de certaines armes.



Comme tu peux voir dans ces deux formes de combat différentes, la puissance s'obtient à travers la vitesse d'attaque et non pas par la force pure. Et même avec des protections, il n'est pas rare d'avoir des traumas.

Maintenant, côté physique, je suis très loin d'être un boeuf, je fais 1m73 pour 68KG, néanmoins grâce à cet entrainement, je suis très endurant et je pourrais mener la danse un très long moment, quitte à laisser l'autre se fatiguer en premier si je n'ai aucune chance en confrontation directe.


Pourtant, j'ai déjà battu haut la main des personnes plus grandes et plus fortes que moi, grâce à mon habitude du combat.

- Il y a deux facteurs à prendre en compte, le premier est la connaissance des techniques de combat.

- Le second est l'habitude de les mettre en pratique, si quelqu'un est excellent en combat mais n'a fait que de la théorie, il a le risque de se laisser submerger par l'adrénaline et fauter.

Si tu affrontes un individu plus grand et plus costaud que toi, tu ne dois pas avoir de remords à viser les endroits "faibles" (d'autant plus si tu es en condition de survie), j'entends par là les jambes, si tu arrives à mettre un coup assez violent dans le tibia d'un individu, non seulement il aura très mal, mais sa mobilité s'en trouvera grandement réduite, tu peux même aller jusqu'à le lui casser en frappant à plusieurs reprises sur la même zone, si tu arrives au corps-à-corps, tu peux user et abuser des prises de soumissions, et aller jusqu'au fameux "crac".

Maintenant, si tu tombes sur une personne qui s'est déjà battue, quelqu'un qui pratique des sports de combat, ou une racaille de seconde zone, tu dois jouer de l'effet de surprise, n'adopte pas une posture de garde, prend une position lambda.
La personne en face doit avoir l'impression que tu es paniqué et ne sait pas quoi faire, et donc il ne fera pas aussi attention que si tu te mets en position de combat, c'est automatique.


Dans le cas où ton adversaire est également entrainé physiquement et techniquement, tente de voir quel entrainement il a suivi.

Les sports de combat fonctionnent de la même façon que Pierre Feuille Ciseau :

Un sport de combat va en battre un autre, mais celui-là sera battu par un autre, et ce même sera battu par celui qui a été battu précédemment. Il faut savoir quel style adopter en face de quel personne.

De façon générale, préfère la confrontation avec une personne lourde et lente, même si sa force pure est énorme, plutôt qu'avec une personne moins imposante mais qui est bien plus vive. Et évite la confrontation avec les armes à feu, ainsi que les armes blanche, même si tu sais les maîtriser.

En condition de survie, si tu es sur la défense, il est mieux, selon moi, d'achever ton adversaire, car même s'il est KO, il pourrait revenir une autre fois afin d'en découdre, et qui sait, avec peut-être d'autres personnes. Mais c'est un cas extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal

avatar



Date d'inscription : 23/08/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Ven 16 Jan 2015 - 22:58

La self defense prouve que n'importe qui peut battre n'importe qui.

Quant au cas de quelqu'un de novice, forcement ses chances diminue grandement contre quelqu'un de plus grand et plus fort, même novice.

Mais rien n'est joué.

J'ai l'exemple d'un ami qui s'est battu, ne connaissant rien a la "bagarre". Bah son reflexe, provoqué par sa peur, de viser les cou*lles lui a permis de s'en tirer.

Mais cela est instinctif, et personnel. D'où le besoin (oui BESOIN) de pratiquer la self defense, voir un sport de combat/art martial
Revenir en haut Aller en bas
IronG29




Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 30
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Ven 16 Jan 2015 - 23:09

A technique équivalente le plus grand /lourd des 2 gagnera 99% du temps

Le poids, la taille et l'allonge sont essentiels, seul une VRAI maitrise des techniques peut clairement faire la différence et inverser l'issu du combat. Quelques cours de kick ou de mma ne comptes en rien, plusieurs années de pratiques si (1 ou 2 mini et encore je suis gentil )
Revenir en haut Aller en bas
ordre227

avatar



Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 101

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Sam 17 Jan 2015 - 0:01

Je trouve le sujet très intéressant et j'ai une opinion sur la question.

Je vais être clair tout de suite sur ma pensée, pour moi, le plus fort gagnera quasiment toujours, pas forcement le plus lourd mais le plus fort.
Mais attention quand je dis le plus fort, il faut qu'il y est une réel différence de force. Je pense qu'entre un sportif faisant des épreuves de force genre halterophilie ou powerlifting avec un minimum de bon sens et un judoka, l'homme fort gagnera.
Quand je dis "bon sens", j'entend par la qu'il faut que ce soit quelqu'un qui ai des connaissances minimales de self defense ( pieds non alignés en appuis, garde prête a se lever, corps désaxé).
Alors pourquoi je pense ca? Et bien c'est simple, qui dit self défense dit situation de combat non conventionnelles. Donc le combat va durer va durer grand max 5 secondes, 7 si les mecs sont résistants. Donc ca va se traduire sur le terrain par 2 ou 3 coups échangés avant le K.O. Il a été prouvé que les vrais sportifs ont des articulations et des os plus résistants car plus sollicité, et il faut savoir qu'un K.O vient du mouvement qu'effectue le cerveau dans la boite crânienne et qu'un homme fort, avec un cou musclé bougera moins la tête en cas de coup (crochet par exemple), et craindra moins le K.O donc.
Dans un vrai combat, on a pas le temps de mettre 17 coups de tibia dans les cotes de son adversaire, on ne pourra pas non plus se servir de son kimono pour faire des projections, et la plupart des pratiquants d'art martiaux tombent sous le choc lorsqu'ils prennent un coup au visage car il ne connaissent que les gants ou les projections. Bien sur j'exclu les pratiquants de savate ou sport similaire qui pourront plus facilement parer ou se baisser pour esquiver mais qui malgré tout connaîtront le choc des os sur la chair.
On me parle de techniques, mais je dirait que même un moins bon technicien peut l'emporter si il est plus fort. Ses coups seront plus mordant. Et il ne faut pas oublier une chose essentiel, a chaque fois que l'on apprend une façon de faire on désapprend la précédente. Je m'explique, un judoka appréhendera un combat comme un judoka, c'est a dire comme un mec en robe qui veut gagner en faisant tomber l'adversaire en chopant sa robe a lui tout en se mettant en danger car il sera pour ça dans une zone ou il ne pourra éviter les coups (a moins de 1 avant bras de distance on esquive rien, coup de tête, de coude , de genoux..).

Donc en conclusion, la supériorité physique est primordiale, si on est fort et même lourd (sans trop de surcharge adipeuse malgré tout), et que l'on sait que le secret c'est de taper en trois endroit (tete, gorge, nouille) sans être touché, y a pas de raison de se faire prendre son goûté. Mais attention je reviens dessus, quand je dis fort, c'est fort. Un mec qui tire des barres de moins de 100kg sur les mouvements de bases n'est pas fort a mon sens.

Apres ce n'est que mon avis, et même si il peut se vérifier dans certain cas ce n'est pas une vérité générale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Sam 17 Jan 2015 - 8:54

Salut, tu peux toujours essayer de l'affronter mais cache un 9mm dans ta poche (en cas d’effondrement bien sure).
Revenir en haut Aller en bas
michael57




Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 37

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mer 13 Mai 2015 - 4:07

En combat de rue, une chose très importante, c est pouvoir frapper le premier. Et bien frapper!
Si tu fais 70 kg que t as un mec en face de 100 KG et d une tête de plus que toi. Disons que t as pas le droit à l erreur. Une bonne chose à faire si t es certain que ça en vienne aux mains, c est de rester calme. De lui parler mais de ne pas montrer que tu vas attaquer. te rapprocher à distance ,de viser et paf ... faut pas écouter les conneries qui disent qu il faut laisser taper le premier. En rue tu sais tu peux être ko avec un seul coup ou gravement blessé.Poing américain ou n importe quoi... Surtout ne pas faire le kéké 0 pousser et repousser. faut rester à distance de sécurité et des que la distance et rompu frapper fort et bien.
C est la manière la plus efficace si tu vois que physiquement le mec est plus fort que toi.Ne pas s arrêter à un coup faut le mettre ko correct. sinon il va revenir encore plus énervé.
Il faut bien se mettre en tète que pour être prêt a se battre ou défendre c est pareil. C est obligatoire d avoir une condition physique minimum.
Un petit gabarit si le mec est bien entraîné peut se défendre contre plus fort physiquement que lui.
Apres un mec pas entraîner de 110kg si il t en fou une dans la tète, même si c est un gros sac les 110kg tu vas les sentir passer. Le rapport poids puissance c est bien réel. En sport de combat il y a des catégories de poids c est pas pour rien.
L endurance aussi c est très important , même si un combat de rue c est très rapide, l adrénaline fait que tu congestionnes et t essouffles très vite.
Ce qui est dit au dessus est très juste.je valide totalement.
Les sports que je conseille ,en priorités les styles de boxes, avec une préférence pour l anglaise ( moins complète que les autres, mais dans 90 pour cent des bagarres tu ne peux qu utiliser tes poings.)ensuite boxe thai, kick, française c est très bien aussi.
En second plan je mettrais les arts martiaux de contacts, taekwondo ,les styles de karatés contacts
Il faut aussi une bonne base en corps à corps, lutte ou judo.
Et pour moi les trucs qui servent à rien, aikido ninjutsu capoera ,tai chi et les machins dans le style il y a tellement de nouveau trucs qui s inventent tout les jours; qui sont beau à regarder mais en efficacité ça vaut rien.
Revenir en haut Aller en bas
dziki

avatar



Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Mer 13 Mai 2015 - 7:22

+ 1 avec ordre227 ... tu prend un bon gabarit 110kg 120kg qui a un minimum entrainement cardio muscu ci tu l'engage attention même avec un bagage technique!

Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Jeu 14 Mai 2015 - 21:01

Dans quels contextes:

_dernièrement j'ai vu un grand mec commencer à agresser un pépé,j'ai appelé les flics directement...
J'évite le conflit ou je me mets en position ou le mec peut pas faire le tête à tête.Cela m'est arrivé et ça marche bien.Mais bon je fais 1m85 assez carré ça aide à pas trop se faire emmerdé.Et je reste vigilant par rapport à mon environnement.Quand je sors avec mes gosses et ma femme je prends ma bombe à lacrymogene poivre gel

_dans un cas d'effondrement plus de flics on est en self défense donc utilisation d'une lame!

En conclusion je vais éviter de combattre à mains nues même si je sais le faire.A la salle j'ai vu un pote de 65 kgs très difficile à immobiliser.Très vif à contrario un gros gabarit qui tournait en pro en anglaise en poids lourds très facile à immobiliser.

Faut pas se fier au physique des fois des types ont une musuculature.Qui leur permettent d'avoir le punch,d'être très vifs etc

Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn

avatar



Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 52
Localisation : Trois-rivières

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Jeu 14 Mai 2015 - 23:48

les yeux les oreilles et les couilles il n'y a aucuns exercices pour endurcir ça !
Plutot moi que lui !
Revenir en haut Aller en bas
guillaume




Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 45

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Ven 15 Mai 2015 - 22:26

En fait, tout depend à mon sens du niveau technique et de la connaissance des combattants, à partir du moment où l'on sait qu'on a tous, forts ou faibles les mêmes faiblesses articulaires etc, (je parle en terme d'impact sur ces zones, il serait completement debile de vouloir tenter de faire une clé à un mec plus balaise que soi et qui en plus s'y connait...)

A niveau technique et connaissances égales, les deux ont autant de chance l'un que l'autre (si le plus mince ne se fait pas coincer). De même plus lourd et massif veut aussi parfois dire moins endurant de par une plus grande consommation d'oxygene par la masse musculaire..., A mon sens il n'y a aucune difference si le faible est vif et sait taper là où ça fait mal, la douleur est universelle et les zones qui font mal sont souvent sans muscles pour les protéger.

Un homme balaise ou pas reste un homme avec ses faiblesses. Et si le plus mince est sans connaissance ni technique et qu'il s'attaque à un gros aulieu de se barrer contre toute reflexion...ben c'est qu'il l'aura bien cherché voir qu'il merite de se prendre sa rouste Wink.
Revenir en haut Aller en bas
buz




Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 33

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Sam 5 Sep 2015 - 19:46

Pour reprendre ce sujet que je trouve très intéressant "pensez-vous que combattre un individu plus lourd, plus grand et plus fort soit insurmontable pour une personne "normale"?"

Par ma part je pense clairement que non si l'on ne tient compte que de la musculature .
J'ai fais du krav pendant 3 ans et les cours étaient dispensés par un couple. La femme devait mesurer 1.60m, gabarit très fin. Je l'ai vu facilement prendre le dessus sur des gars bien plus baraques et grands qu'elle. Sa force c'est qu'elle ne doutait pas. Bien sûr elle avait la technique derrière mais les gars n'étaient pas des novices non plus.

Après en combat réél, les facteurs à prendre en compte sont multiples.

Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Dim 6 Sep 2015 - 6:58

le soucis, c'est qu'en situation réelle, le type en face ne cherche pas un combat, il veux neutraliser sa proie, donc il n'y a combat que si il rate son coup, si il est trop faible pour vous mettre hors jeu d'un coup ... ou si vous le voyez venir, et n'avez pas moyen de vous dégager (le dernier est très rare)

quand un type décide de s'en prendre à toi, si tu es plus grand, plus baraqué, il va te planter dans le dos, te flinguer, te ruiner le crane à coup de barre de fer, mais surement pas te proposer une valse de kata

du coup, pour un agresseur, aucun problème, les armes diminuent l'importance de la puissance de la cible (on tue bien des bovins cent fois plus fort que nous)

pour l'autodéfense, celui qui a l'air d'une masse, si il se fais agresser, ça sera soit par encore plus baraqué, soit il ne verra rien venir et sera bien blessé d'entrée de jeu

et dans la vie de tous les jours, esquiver, fuir, désamorcer, puisqu'on a pas le droit de porter le premier coup ...

d'autant que la vrai supériorité physique de l'agresseur, le plus souvent ... ça sera le nombre, et là, rien n'y fais, contre une demi douzaine de tarés qui ont décidé de te faire du mal, encaisser ne suffit pas, frapper fort et bien ne suffit pas (sauf si ils lâchent l'affaire en voyant un de leurs copains le nez éclaté), reste la dissuasion Neutral
Revenir en haut Aller en bas
buz




Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 33

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Dim 6 Sep 2015 - 22:06

Oui la dissuasion, je me souviens d'une amie à la fac qui m'avait raconté qu'un de ses potes qui était menacé de raquet dans un train a simulé la folie à grands hurlements de " vade retro satana, ...". Apparement, ça a super bien marché et les 3 agresseurs ont détalés sans rien lui prendre Laughing

Après la situation réelle peut n'être aussi que de la menace au départ donc dans ce cas cela reste jouable. Je préfère me dire que rien n'est écrit et que les muscles ne font pas tout. Il faut juste le savoir et bien se préparer Rolling Eyes
Frapper en 1er ne me dérange pas si je suis menacé et que je n'ai pas le choix. Faut juste 0 témoins...

Contre plus de 2 agresseurs, là c'est sûr c'est dur à moins d'être très entrainé.
Revenir en haut Aller en bas
shinken




Date d'inscription : 17/06/2015
Age : 50

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Dim 20 Sep 2015 - 22:26

C'est amusant de vous lire !
Petite piste de reflexion : une montagne de muscle vous protegera t'elle les bijoux de famille, les tempes, les yeux, le canal auditif, la pomme d'adam, l'os du nez et remontant, les ligaments des genoux ?

Dans une confrontation réel oubliez systématiquement tout ce que vous avez vue dans les sports de combats, c'est non-applicable. Quand vous tiendrez fermement les coté de la tete de votre agresseur entre vos mains et que vous lui enfoncerez vos pouces de toutes vos forces dans ses deux yeux, ou encore quand vous recracherez au sol l'un de ses doigts.... son gabarit n'aura plus la moindre importance
Revenir en haut Aller en bas
Prudenvaliste

avatar



Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 44

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 21 Sep 2015 - 1:37

Citation :
pensez-vous que combattre un individu plus lourd, plus grand et plus fort soit insurmontable pour une personne "normale" ?

Je dirais non .

J'ai pratiqué quelques arts martiaux , et toujours le même constat :
Il n'y a pas de gueule de l'emploi et une montagne n'est pas forcément destructrice .

D'ailleurs bien souvent j'ai pu remarquer que le gars qui paraissait "insignifiant" était celui qui était le plus à craindre .
Que ce soit en agilité ou en force .
Là je parle d'une salle , avec des règles , mais dehors c'est pareil .

Puis il faut aussi prendre en compte l'état d'esprit , la volonté et la concentration .

Enfin bref , je pense que ce soit pour un défi physique ou autre chose , il ne faut ni sous-estimer , ni surestimer personne .
Revenir en haut Aller en bas
Antho6227

avatar



Date d'inscription : 21/08/2015
Age : 33

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 21 Sep 2015 - 12:18

Je suis d'accord shinken !

Les sports de combats peuvent servir mais pas tout les coups !

Situation : je suis en train de marché et quelqu'un vient me mettre un coup en pleine tempe par derrière, l'entrainement ne sert a rien dans ce cas.

J'ai vus il y a quelque années au lycée un mec tout sec, avec des lunettes et pas sportif du tout. C'était une victime proprement dit ! Une fois un mec a dépassé les bornes (une petite brute du lycée), en lui jetant un chocolat chaud en pleine figure ! Le secral lui a mis un coup qui ressemblé a un crochet directement dans l'oreille et boum il est tombé la tête la première. Ca a fait réfléchir du monde, de plus personne le fessait chier a présent !

Une connaissance de ma ville est un fanat de bagarre, pas entrainé mais avec une technique qui met beaucoup de monde au tapis !! C'est la surprise lol, il frappe le premier sans cherché a comprendre (d'accord il est c**) personne ne s'y attend, puisque la plupart des gens vont chercher a discuté.
Après le premier coup le combat est déjà fini, et s'il ne l'ai pas il se finit au sol avec un net avantage pour lui...
Je trouve ca bidon, pour ne pas dire autre chose mais le résultat est la !

Perso j'ai été une victime, je me suis repris en main (sport, full contact) et j'agissais a chaque fois qu'il le fallait... Au final je m'en suis sortis avec moins de coups a encaisser mais les problèmes juridique arrivent après...

Enfin en k2k2 c'est totalement différent, mais n'oublions pas que dans ce cas je penses que les armes prendront tout leurs sens.
Revenir en haut Aller en bas
piedra




Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 41

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 21 Sep 2015 - 20:23

Je suis assez d'accord avec ce qui est dit dans ce post en règle générale. Cependant on parle là de combat 1 contre 1 à arme égale, ce qui n'est pas forcément le cas le plus courant. Contre un individu armé même d'une canette de bière, tes chances sont faibles. Contre 2 ou 3 individus, tes chances sont nulles (ce sont des choses que j'ai expérimentées, notamment au Chambara).
Revenir en haut Aller en bas
shinken




Date d'inscription : 17/06/2015
Age : 50

MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    Lun 21 Sep 2015 - 23:45

@piedra a écrit:
Contre 2 ou 3 individus, tes chances sont nulles (ce sont des choses que j'ai expérimentées, notamment au Chambara).

Le kravMaga et le close combat en font leur spécialité, mais attention ces deux styles de combat vous garantissent de finir en tôle si vous les utilisez à moins d'etre vraiment en danger de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: De la supériorité physique en self-défense    

Revenir en haut Aller en bas
 
De la supériorité physique en self-défense
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques suggestions d'activité physique à l'extérieur
» Attribu des notes à ton physique et à ta personnalité !
» Désemparée face à sa force physique...
» Ne pensez-vous pas qu'un minimum d'entretien physique est important?
» TEST DE CONDITION PHYSIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Arme, défense et sport :: Sports de combat/Arts martiaux-