Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangent, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangent, on aura chacun deux idées...
La chaine YouTube de France Survivalistes ainsi que son Blog.
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Affichage composition: les dérives
Aujourd'hui à 14:14 par oregon3

» je me presente
Aujourd'hui à 13:50 par NaonedBzh

» serre walipini
Aujourd'hui à 11:45 par hookk

» date de péremption des médicaments
Aujourd'hui à 10:56 par therapeute

» cadeau de noel 2016
Aujourd'hui à 10:28 par hookk

» Clé triangle, carré gaz, gros plat et carré porte ...
Aujourd'hui à 2:28 par breakdown01

» FIABILITER arme a feu
Aujourd'hui à 1:35 par BBLoup

» présentation de ma Bad .....
Hier à 21:47 par NaonedBzh

» bonjour a tous
Hier à 21:32 par NaonedBzh

Sujets les plus actifs
Jeu du Cinéphile
La 22lr...oui mais...
Ebola didadouda
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
VDD (Voisin du dessous)
Protection perso en milieu rural : le chien
Compteur en image
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Le véhicule du survivaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
pegase




Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Mer 19 Mar 2014 - 12:06

@Cox a écrit:
Alors ça c'est vraiment n'importe quoi !

Déjà le gasoil ca se stock, tout comme l'eau et la nourriture il me semble ?



Non justement, il se détériore sur le long terme,  entre autre il y a des apparitions de bactéries .. il existe des produits de traitement pour éviter ça !

Mais je dirais que ce n'est pas vraiment un problème, puisqu'on peut le remplacer par de l'huile de tournesol ou colza ...

C'est des graines qu'il faudrait plutôt stocker  lol!  et accessoirement une presse pour presser les graines récoltées et faire de l'huile (alimentaire et combustible)..
Revenir en haut Aller en bas
fallout shelter




Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 40

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Mer 19 Mar 2014 - 12:10

VW T3 4x4 Syncro j'adore mais les prix faut voir  Crying or Very sad  par chez ce n'est pas donner .
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Mer 19 Mar 2014 - 12:46

@pegase a écrit:
@Cox a écrit:
Alors ça c'est vraiment n'importe quoi !

Déjà le gasoil ca se stock, tout comme l'eau et la nourriture il me semble ?



Non justement, il se détériore sur le long terme,  entre autre il y a des apparitions de bactéries .. il existe des produits de traitement pour éviter ça !

Mais je dirais que ce n'est pas vraiment un problème, puisqu'on peut le remplacer par de l'huile de tournesol ou colza ...

C'est des graines qu'il faudrait plutôt stocker  lol!  et accessoirement une presse pour presser les graines récoltées et faire de l'huile (alimentaire et combustible)..

Le gasoil a l'énorme avantage de pouvoir se stocker bien plus longtemps que l'essence et en plus, c'est moins dangereux.

De mémoire c'est minimum 6 mois. Sans vouloir faire de pub, en prenant un gasoil dit "premium" et donc fortement additivé comme l'Excellium de chez Total (additifs nettoyants, anticorrosion, antioxydants, anti-mousse, tenue au froid, modificateur de friction, procétane, ré-odorant), je pense que ce délai peut dépasser 1 an.

L'huile végétale c'est bien, mais ca ne fonctionne bien que sur les vieux diesels à injection indirecte (de plus en plus rares). Mon 1.9 SDI est relativement archaïque et est déjà en injection directe (certes basse pression) c'est pour dire !

Et puis franchement en K2KK faut trouver le temps de faire sa propre huile en plus du reste... Vous n'aurez certainement pas le temps. Le mieux c'est de stocker. De toute façon l'évacuation c'est surtout pour une crise sur du court terme. Si vous envisagez un scénario à la Mad Max vous pouvez oublier la voiture...

Moi, j'adore le concret. Et les expériences vécues en font parties. Lors des pénuries de carburants en Octobre 2010 (j'ai l'impression que c'était hier) les gens se sont rués littéralement sur le gazole, laissant la part belle aux utilisateurs de motorisations essence. Il a bien fallu une semaine pour que les SP95, SP95-E10 et SP98 soient en rupture... Peut-être que les gens sont des moutons ? 80% de voitures fonctionnant au diesel dans notre cher pays (exception française).

L'incitation de repasser à l'essence est forte même si ce carburant présente quelques inconvénients :
- stockage plus difficile dans le temps (dégradation plus rapide)
- stockage plus dangereux (très inflammable)
- coût plus élevé (baisse du pouvoir d'achat)
- baisse de l'autonomie (il faut alors se préparer en conséquence).

Je pose le pour et le contre chaque jour ou presque. L'idéal étant d'avoir les deux.
Revenir en haut Aller en bas
bar_joe




Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 31
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 20 Mar 2014 - 21:10

le gazoil est bien plus facile a conservé que l'essence point d'eclair plus haut limite d'inflammabilité plus haut (il faut plus vapeur dans l'air pour que ca brule oui c'est les vapeurs qui brule pas le liquide) dans un récipient propre et adapté aux hydrocarbures dans un endroit sec frais a l'abri de la lumière et ventilé on peut conservé du gazoil plusieurs années je rejoins cox un gazoil haut de gamme type prémium contient plus d’additifs et aura donc une meilleur tenu dans le temps . l'essence quand a elle est plus volatile plus facilement inflammable elle produit des vapeurs a partir de -40°C alors que le gazoil +63°C et sa limite d'inflammabilité et comprise entre 1 et 8 % alors que pour le gazoil c'est entre 6 et 14% alors essayé pas d'allumé du gazoil avec un briquer si il est froid cela ne fonctionne pas et attention a l'essence même très froide vous allez vous bruler
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 21 Mar 2014 - 9:58

@bar_joe a écrit:
(il faut plus vapeur dans l'air pour que ca brule oui c'est les vapeurs qui brule pas le liquide)

Tout à fait vrai mais ça me rappelle une anecdote rigolote qui relativise bien les choses.

Un pote devient pompier volontaire dans les années 80 ...
Dans un hangar, un instructeur arrive avec un saut métallique contenant un fond d'essence (ou du gas-oil ?), le pose à ses pieds, allume une clope et leur explique le triangle du feu avant de conclure sur le fait que si on jette une cigarette allumée dans de l'essence, elle s'éteint tout simplement et joint alors le geste à la parole. Malheureusement, le seau était posé au soleil et comme son explication avait durée, le seau s'était remplit de vapeurs d'essences.
Ça à fait "Wouff !" un grand coup ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 21 Mar 2014 - 12:18

Ok ce n'est pas low profile mais j'adore ce véhicule et cette vidéo, alors...
 
Il s'agit du VBL (véhicule blindé léger) :
 
Le véhicule blindé léger est un véhicule à roues de capacité amphibie pouvant effectuer de manière autonome des missions de reconnaissance et d'infiltration et assurer l'environnement du char LECLERC comme véhicule de découverte et de liaison.
Le VBL est conçu pour allier l'agilité d'un VLTT à une protection suffisante contre les armes légères d'infanterie du champ de bataille et le danger NBC. Le VBL existe en plusieurs versions.
 
PERFORMANCES :
 
Vitesse maximale sur route : 95km/h.
Vitesse moyenne sur route : 70km/h.
Vitesse sur l'eau : 5,4km/h.
Autonomie : 600km.
Consommation : 16l/100km.
Pente : 60%.
Gué : 0,90m.
Dévers : 30%.
Garde au sol : 0,35m.
 
ORGANISATION :
Caisse monocoque blindée sur toutes les faces plancher inclus, 3 portières et 3 volets sur le toit, 4 roues motrices en permanence.
Moteur à l'avant du véhicule, diesel turbo compressé.
Pare-brise et vitres blindés.
Propulsion amphibie assurée soit par les roues seulement, soit par hélices.
 
RENSEIGNEMENTS NUMERIQUES :
Longueur : 3,84m.
Largeur : 2,02m.
Hauteur : 1,70m.
Masse : 3800kg.
Carburant : 100 litres de gazole.
 
VERSION ECLAIRAGE :
Armement : 1 mitrailleuse de 7,62mm.
Radio : 1 TR-VP 213 ou PR4G.
Equipage : 1 chef d'engin, 1 pilote.
Observation : lunettes OB 41 et OB 31 pour le pilotage et l'observation de nuit.
NBC : radiamètre, dosimètre, DUK-DUR 440.
 
VERSION ANTI-CHAR :
Armement : une mitrailleuse de 7,62mm avec 2000 coups, un poste de tir MILAN avec 6 missiles.
Radio : un TR VP 13 ou PR4G.
Equipage : un chef d'engin, un pilote, un tireur MILAN.
Observation : lunettes OB 51 et OB 31 pour le pilotage et l'observation de nuit.
NBC : radiamètre, dosimètre, DUK -DUR 440.
 

 
L'armée a une longueur d'avance sur nous...
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 21 Mar 2014 - 12:48

OK, là on flirte avec Mad Max mais j'adore le look de cet engin que perso je trouve très sympa et qui contrairement à un VAB a une ligne passablement ordinaire. Disons que ce n'est pas le plus tape à l’œil, surtout de loin.

S'il me parait malgré tout disproportionné, pour qui en a les moyens, ce genre de véhicule me semble un compris réellement envisageable entre protection, "4x4", mobilité et presque raisonnable question carburant.

Mais tu en oublies un énorme atout : c'est du Panhard !
LA marque française (et peut-être mondiale) anciennement la plus "dans les règles de l'art" mécaniquement parlant.
Dans les années 50 ou 60, ils avaient sorti une voiture sans démarreur mais qui démarrait quand-même "au quart de tour". Pour cela, un piston restait en compression et suffisait à relancer le moteur !
Autre particularité Panhard qui en dit long sur leur soucis du détail mécanique : toutes les goupilles devaient obligatoirement être insérée par le haut (tête en haut donc) de manière à ce que si aussi improbable que ce soit elle venait à se casser (ou si on oubliait de la plier) la gravité la maintenait en place au lieu de la faire tomber.
Depuis, Panhard a été racheté par Citroën, la marque la plus novatrice mécaniquement parlant.
Ça change de la Peugeot P4 notoirement casse-gueule.
Revenir en haut Aller en bas
bar_joe




Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 31
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 21 Mar 2014 - 18:31

Le Tord Tue a écrit:
@bar_joe a écrit:
(il faut plus vapeur dans l'air pour que ca brule oui c'est les vapeurs qui brule pas le liquide)

Tout à fait vrai mais ça me rappelle une anecdote rigolote qui relativise bien les choses.

Un pote devient pompier volontaire dans les années 80 ...
Dans un hangar, un instructeur arrive avec un saut métallique contenant un fond d'essence (ou du gas-oil ?), le pose à ses pieds, allume une clope et leur explique le triangle du feu avant de conclure sur le fait que si on jette une cigarette allumée dans de l'essence, elle s'éteint tout simplement et joint alors le geste à la parole. Malheureusement, le seau était posé au soleil et comme son explication avait durée, le seau s'était remplit de vapeurs d'essences.
Ça à fait "Wouff !" un grand coup !   Laughing

et oui c'est très bien de connaitre le triangle du feu mais il y beaucoup de paramètre et même un professionnel peu faire une erreur de toute façon quand on stock ou transporte du produit inflammable il faut prendre toutes les précautions d'usage et je sais de quoi je parle je travaille dans les matières dangereuses ...
Revenir en haut Aller en bas
turtle69


Membres d'honneur


Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 36
Localisation : millieux montagnard ou forestier

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 16:48

je trouve que les vehicules que vous visez sont trop petits ( a mon gout )

le top c'est dans trouver un ou vous pouvez tenir debout dedant
essaier de prendre votre ( voiture - vanne - etc ) posez vous a 2 min de l'endroit ou vous bosser
et faite l'essaie , essaillez de vivre juste une semaine dans votre vehicule

perso j'ais passer tous l'hiver dans le camion sans aucun soucis
sa fera 1 ans jour pour jour le 1 mai 2014 que je vie la semaine complete dans mon camion dans les village ou je bosse ( en france , en suisse , ocean , montagne , hivers , ete )

vivre dans un camion c'est pas super simple , au debut sa demande enormement d'organisation
apres c'est comme tous avec le temps ont s'ameliore jusqu'a se sentir mieux dans le camion que dans le studio

je me souvient de mes debut dans le camion qui peut aceuillir 5 personnes command je galerais
la je regardais un peut les vehicules que vous visez :

ils sont tres bien aujourdhuit , franchement ils sont sans doute tous au top et tres jolit

mais je vous met au defits de vivre dedans ou de vous en servire d'habris juste quelque jours
par experience , je pense que vous aller laissez tomber vite fais le tape a l'oeil pour du plus ancien et plus spacieux

se choisir un vehicule en cas de soucis dans le pays ( c'est tres bien )
mais le top c'est de se mettre en situation

FAITES L'ESSAIS en millieux urbain et aussi pour ceux qui en ont une ( sur votre BAD )

je vous assure prenez juste une semaine pour essailler de vivre dans votre vehicule pendant que la situation en france est (normal)
n'attendez pas que sa pete pour vous mettre dans le bain parce que sa va vous piquer les yeux

sa ma pris 4 mois pour prendre mes repaires m'organiser et vivre a laise a 100% dans mon 3T
qui pourtant est fais pour 5 personnes ( je suis tous seul )

je mesure 1M88 je tiend debout dedans j'ais tous monter moi meme
( lit , cuisiniere , poele a boit , evier , etc )

sa ma pris 4 long mois , maintenant c'est dans mon studio de 35 m2 que j'ais du mal a vivre
au tous debut je bossais a 20 KM de chez moi

je rentrais une fois tous les 2 jours , et puis avec le temps : 2 fois par semaine , puis 1 fois le week end , puis un week end sur 2 , etc

aujourdhuit je peut tenir dans se camion des mois sans probleme

N'OUBLIEZ JAMAIS QUE MEME SI VOUS ETES SUPER EQUIPER MAIS SANS ETRAINEMENT
CELUI QUI EN A MOIN QUE VOUS MAIS QUI S'ENTRAINE ET SE MET EN SITUATION REGULIEREMENT
FERA TOUJOURS MIEUX

c'est pourquoi ( a mon niveaux ) je trouve que niveaux abris tous se qui est "voiture et vanne"
c'est de la M..DE au niveaux habitat , je vous donne 3 semaines pour deprimer dans votre tuture
15 jours si le temps est pouris sans parler des grand froid

autour du mont blanc j'ais vue des nuit a -17° , je m'en rendais compte en sortant pisser dehors
grace au poele il faisais 25° dans le cametard les fenetre entre ouverte

si vous rester sur l'option ( tuture ou vanne ) metter au moin une caravane au Q
vous l'aprecierez ( garantie )
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 18:15

Effectivement avoir un véhicule d'évacuation dans lequel on peut se réfugier à l'abris des intempéries ou charger du matos c'est le top

moi je prends mon cas personnel je ne peux pas avoir ni de camion ni de voiture car en bas de chez moi il n'y a aucune place de disponible et tant bien même il y en aurait une qu'on me dégraderais mon véhicule car j'habite en ville

par contre je partage un box avec un autre motard comme moi et ça me laisse de la place pour faire de la mécanique , du coup je commence sérieusement à lorgner de me préparer une moto pouvant faire de l'autoroute (car avec mon 125 c'est la croix et la banière) et pouvant me faire office de véhicule d'évacuation

dans ce cas forcément je ne serais pas à l'abris des intempéries c'est ça le problème principal , vient ensuite le fait que je ne pourrais pas charger plus de 2 sacs , 1 sac-à-dos 120L fixé à l'arrière et un de 40L fixé sur le réservoir , des sacs à dos que je peux utiliser si je dois me résoudre à abandonner la machine sur place en cas de panne parce que sinon avec des top case je ne peut rien envisager de transporter avec moi pour continuer à pieds...
Revenir en haut Aller en bas
2.0


Modo


Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 18:49

Pour mon petit cas, je bosse à 20 mètres de chez moi... Donc pas d'utilité d'avoir un véhicule... J'ai une grosse berline actuelle qui me servira de véhicule d'évacuation... Je sais que c'est super limité, et inutile en cas d'IEM, et que je remplacerais jamais les pièces après coup quand elle sera en carafe...

J'avais pensé à un fourgon, mais actuellement il m'encombrerais plus qu'autre chose. J'avais bien une deuxième petite voiture, avec un bon gros moteur, mais j'ai eu la bonne idée de déraper sur des cailloux et du verglas et de l'exploser... Donc je verrais ce que je trouve...

De toute évidence, je serais un très mauvais élève dans ce domaine... En même temps, je compte pas vraiment évacuer (enfin, je le ferais pas, parce que !). donc finalement j'en ai pas trop besoin... Je vous les laisse ces BOV !

Si je devais faire un choix, en excluant tout ce qui me freine, j'opterais probablement pour un vieux camion frigorifique. Pourquoi... déjà, abstraction faite du système de réfrigération qui fonctionnera pas des lustres sans de quoi réparer, il est déjà bien plus isolé au niveau de la cuve que les autres fourgons... Celui que je prendrais aurait une cuve carrée, bien plus simple à aménager. le sol serait déjà fait, comme dans beaucoup, et les équipements dans la cuve, de base, permettent la fixation de mobilier, sans trop d'efforts... Bref, y'a possibilité simple de l'aménager sans trop de prise de tête, vu que c'est une boîte...

Au plus simple, j'opterais pour un bon vieux camping car, qui est quand même la référence... Tout y est, et bien pensé... Bon OK y'a pas le poèle à bois (même pas en option), mais y'a des batteries, un frigo 12V, des réservoirs d'eau, un toilette chimique...
Ce qui est un gros frein, c'est le prix... et le fait que si t'es dans un embouteillage, t'es comme un C..... ! Mais comme avec un van ou autre truc du genre...

Maintenant, avec une femme, un enfant de 2 ans et demi, et un yorkshire, je suis de toute façon pas super bien équipé pour me barrer en mode commando-moto...
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 18:54

ben en moto les embouteillages ça n'existe pas vois tu donc c'est un outil interressant pour évacuer rapidement d'une zone à risque , par exemple en cas d'accident nucléaire , oui je sais ça n'arrive jamais ici jusqu'au jour oû...
Revenir en haut Aller en bas
Creeks




Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 18:59

@turtle69

Je suis assez d'accord avec toi, ça fait vraiment la différence de pouvoir vivre debout dans un véhicule et
d'avoir une certaine place et un abris solide, de pas être obliger de monter une tente tout les soir par exemple Wink
Revenir en haut Aller en bas
2.0


Modo


Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 19:19

Pour ce qui est d'une catastrophe nucléaire,honnêtement, je pense pas qu'on puisse évacuer (enfin, selon là où on habite...) vu la localisation des sites nucléaires et à risque en FRANCE... Y'en a pas à tous les coins de rue, mais déjà à tous les coins du pays... Si c'est du nucléaire, j'ai de très gros doutes... et pis si c'est du nucléaire de guerre, peu importe où tu seras, tu t'en prendras des bombardements radioactifs, et les pastilles d'iode te serviront à rien, en toute réalité... Tu vas pas survivre aussi longtemps que tu le voudrais, et tu sera smalade à crever (ce qui va arriver d'ailleurs)... Alors vu que Vault Tec n'existe pas en vrai, bah j'ai pas de solution si c'est nucléaire...

Sinon, si c'est pas du nucléaire, y'a des tas d'options qui dépendront principalement de ta localisation, la composition de ta famille, ta possession d'une BAD ou non...

Pour oit, oui, célibataire, qui veut pas de camion ni de voiture, sans permis d'hélico... Ouais, vive la moto... Tu arriveras probablement à bon port, et celui en camion va peut-être être bloqué... mais s'il arrivait, t'aurais l'air malin avec ton tarp et tes piquets quand il aura le frigo 12 volts juste à côté, et qu'il sortira le barbecue, les merguez, et le fauteuil pliant... en te regardant galérer avec une firesteel... MDR...

mais d'un autre côté, lui, il est moins sûr que toi d'arriver... Mais son autonomie est meilleure... Il peut se poser n'importe où et tout est prêt... Inondation = le haut d'une colline... Incendie = là ou y'a pas d'arbres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 20:00

je veux dire un accident comme Tchernobil ou Fukushima , vaut mieux pas rester dans la zone longtemps surtout que c'est sur plusieurs km à la ronde que ça devient dangeureux et la France c'est un petit pays y a de quoi se faire du souci

mais moi la moto c'est parce que je peux pas faire autrement sinon oui je ferais comme tu dis , un beau camion équipé
Revenir en haut Aller en bas
2.0


Modo


Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 22 Mar 2014 - 20:03

C'est pas faux... Là ça depend vraiment d'où ça se produit, et la moto, oui dans ton cas... faut pas hésiter.
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Lun 24 Mar 2014 - 12:12

Le véhicule du survivaliste (1/2)
 

(Par John H. Smith, rédacteur de Survivre au Chaos)
 
Je vais développer la marche à suivre (du moins la mienne) pour ceux qui souhaiteraient s’équiper d’un véhicule adapté au mieux de leurs possibilités à une situation de chaos.
 
La liste des paramètres à prendre en compte étant dans le détail très longue, j’ai volontairement limité cette étude à quelques-unes des questions primordiales qu’il faut se poser avant de trouver un volant à tenir.
 
Bref, la question du véhicule pour le survivaliste…
 
Bien que la première des recommandations soit de limiter au maximum tout déplacement, il se peut que des cas de force majeure (attaque en nombre, incendie, inondation…) vous obligent à quitter momentanément, ou définitivement votre terrier.
 
Comme cela a été abordé et décrit par ailleurs, l’énergie est la colonne vertébrale de tout moyen de transport mécanique sur cette terre, et l’énergie fait partie des éléments qui viendront à manquer en premier, du fait d’un défaut approvisionnement et d’une consommation déraisonnée au début.
Pour ce qui est de l’électrique : trains, métro, tramway, là, ce sera l’arrêt immédiat.
Nous laisserons de côté les déplacements à pieds qui font déjà l’objet de nombreux sujets ici, ainsi que les moyens équins ou à énergie humaine (bicyclettes) qui mériteraient un développement à eux seuls.
 
Abordons donc le cas du véhicule individuel, pour lequel, et avant de se lancer dans tout achat ou toute adaptation, il sera important de se poser quelques questions.
 
Pour ce qui est des carburants : le gaz, puis l’essence, puis enfin le gasoil, manqueront successivement. Et dans tous les cas, bien trop vite. Pourquoi le gasoil en dernier ? Parce que ce dernier est beaucoup plus largement répandu que les autres du fait de ses multiples usages : ferroviaire, routier, agricole, nautique, chauffage. Car pour ceux qui ne le savent pas, gasoil et fuel domestique sont un même produit, avec juste une différence de taxation et un colorant rouge pour distinguer le fuel (moins taxé). Votre véhicule diesel peut donc parfaitement tourner au fuel sans la moindre modification (et à 0.90 € le litre, y a pas photo) même si c’est interdit, comme tout ce qui se trouve ici…
 
Locomotives, réservoirs de camions à l’abandon, cuves de chauffage, citernes de livraison de fioul domestique, poêles à mazout, les points d’approvisionnement sont donc multiples et nombreux pour ce type de carburant.
 
Le seul défaut du diesel est de parfois nécessiter un préchauffage pour démarrer correctement lors de très basses températures. Il peut "geler", ou plutôt devenir visqueux dans les réservoirs s’il ne contient pas un additif spécial grand froid.
 
Pour brûler où exploser, le gasoil à besoin d’être chaud ou comprimé ; une étincelle ne suffit pas, comme c’est le cas de l’essence, à l’enflammer. Et sauf à se retrouver au contact d’un feu déjà existant, c’est un critère de sécurité important en cas de percement du réservoir ou d’un tuyau d’alimentation.
 
Bref, s’il y a un critère carburant pour un véhicule, ce sera d’être un diesel.
 

 
Sur quoi rouler ? Sur route, oui, mais dans quel état ? Non pas qu’elles seront détruites ou crevassées, car à part un bombardement, elles resteront praticables, mais en zone urbaine elles seront pour le moins jonchées de nombreux débris, objets, arbres, carcasses d’autres véhicules et matériaux de construction.
 
En zone rurale, n’étant pas limité par les constructions bordant les voies, il s’agira de quitter très vite les axes principaux dangereux parce qu’exposés, et d’emprunter le plus possible les chemins de traverse, voire de passer carrément à travers champs, friches, roches, et forêts. Il faudra percer les clôtures, écraser des barbelés, coucher des arbres, passer en marge de ponts, etc.
 
Bref, un bon 4x4 avec une bonne garde au sol et bien chaussé, voir un déclassé de l’armée, sera l’option à privilégier.
 
Pour y transporter quoi ? Matériel, nourriture, munition, ou personnel ?
D’abord adapter la taille en fonction du nombre maximum de personnes que l’on peut être amené à transporter (au moins deux places, plus si vous êtes en famille). Les places « carte grise » n’ayant plus de sens dans la situation qui nous intéresse, on se préoccupera surtout de la facilité d’accès, d’évacuation, et de conduite de l’engin. S’il y a des enfants à embarquer, les ceintures de sécurité peuvent être un atout non pas en cas d’accident, mais plutôt pour les maintenir à leur place. En effet, vos cinq sens et les bras de ceux qui vous accompagnent ne seront pas de trop pour parer à tous les dangers, nul besoin d’en rajouter avec des gosses en mouvement dans le véhicule.
 
Pour ce qui est du transport de simples denrées ou de matériels, une remorque fera d’autant plus l’affaire qu’il pourrait être utile de pouvoir la larguer rapidement, pour gagner en légèreté ou vitesse, ou pour offrir à une meute poursuivante un autre os à ronger que vous-même. N’ayez dans le véhicule même que ce qui est précieux pour la survie et vraiment utile (voir annexe équipements).
 
Inutile donc de vous jeter sur le 1er Hummer à vendre que vous trouverez. Car non seulement un trop gros véhicule consommera beaucoup, mais il se verra comme le nez au milieu de la figure. Et puis il va vous coûter un bras, et conduire avec un seul bras…
Quelques idées de véhicules courts : Land rover 90, Jeep M38A1, Auverland A2… et longs : Land rover 110, Sovamag TC10, UMM, Toyota HZJ78…
Vous l’aurez remarquez, je n’ai cité que des modèles de tout terrains plutôt anciens. Car le moment venu, moins vous aurez d’électronique sous le capot et moins vous serez dans la panade pour réparer. Vous ne pourrez compter que sur vous-même et votre caisse à outils.
 
Bref, plus il sera petit, suffisamment puissant, et simple, mieux se sera.
 

 
Etre à l’abri ! Pas vraiment puisqu’on vous l’a dit et répété, le meilleur abri est la maison ou l’appartement que vous aurez "bunkerisé"…
Dès lors que vous vous déplacez, vous vous mettez en danger, et devenez une cible privilégiée et plus facile à atteindre.
 
 
- Le son :
 
Un véhicule fait du bruit. Un diesel est plus sourd qu’un moteur à essence mais demeure bruyant. Evitez les accélérations qui augmentent le niveau sonore.
Les sorties de pots d’échappement seront orientés vers le bas et si possible sous le véhicule afin de diffuser la fumée, la chaleur, et le bruit, au sol.
Une couche d’insonorisant ajoutée sous le capot sera un plus pour abaisser le niveau sonore direct du moteur. Un filet ou une roue de secours sur le capot atténuent aussi le bruit.
 
 
- La couleur :
 
Elle devra être neutre et non réfléchissante, pas de brillant, pas de métallisé, et surtout pas de chromes. Inutile aussi de faire un camouflage militaire, au risque d’attirer l’attention sur vous. De plus, l’armée change ses peintures au gré de ses zones d’intervention, impossible d’avoir le bon camo, au bon moment. Mieux vaut donc avoir quelque chose de passe partout.
 
Une couleur sombre, un gris foncé par exemple, mat ou satiné, avec des lignes brisées, voire des nuances de teinte (noir ou marron foncé) sur certains éléments de carrosserie peuvent parfaitement convenir, tant en zone urbaine que rurale, sans ressembler à un commando.
Cela est valable aussi pour une remorque si vous en êtes équipé.
 
Disposer d’un filet de camouflage roulé en permanence sur le capot moteur (devant le parebrise) permet de dissimuler rapidement le véhicule en cas de panne. Lui aussi se devra d’être adapté à votre environnement. L’idéal est d’en avoir deux, un dans les tons vert, un gris foncé. Au pire, une bâche en toile de coton de couleur très sombre peut faire l’affaire. Surtout pas de bâche en plastique, elles sont brillantes, et volent au vent…
  

Une couleur sombre et des formes anguleuses à privilégier
 
 
- Les pneumatiques :
 
Des pneus route sur un 4x4, c’est comme un basketteur en chaussures de ski, on est d’accord. Mais sans tomber dans le Bigfoot, chaussez votre engin de pneus tout-terrain mixtes permettant une accroche sur un sol dur et humide. En aucun cas des pneus trop agressifs, qui ne feront que vous enfoncer plus encore dans de la boue ou du sable, et feront un bruit d’enfer sur route…
 
Rouler dans le sable est facilité par l'augmentation de la surface de contact au sol, et la capacité du pneu à épouser le terrain. Cela se traduit par une sculpture peu entaillée faite de crampons de gomme massifs permettant d'améliorer l'adhérence dans le sable, et une carcasse solide afin de rester endurant malgré une faible pression et souple pour mieux se déformer et s'adapter à la piste.
 
On retrouve dans la boue les mêmes caractéristiques que dans la conduite sur sable avec une carcasse d'autant plus rigide que le pneu doit être en mesure de travailler seul, c'est-à-dire de progresser en douceur en étant entraîné dès qu'un crampon de gomme perd ou retrouve le contact avec le sol.
 
Moins exigeante et technique que la conduite dans le sable, la conduite sur pistes terreuses nécessite cependant un équipement pneumatique plus résistant que celui pour route plate, pour résister aux nombreux chocs. Une structure et des flancs rigides sont donc là encore de rigueur.
 
Pour route plate, goudronnée, le positionnement des crampons doit donner une continuité de contact afin de ne pas générer de vibrations quand la vitesse augmente.
Les Kleber, qui chaussent d’ordinaire les véhicules légers type P4 de l’armée sont assez efficaces sur tous les types de sols.
 

Le bon type de pneumatique
  
Bref, votre engin doit être un chat !
 
SOURCE : http://survivreauchaos.blogspot.fr/2014/03/le-vehicule-du-survivaliste-12.html
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 27 Mar 2014 - 15:51

Le sujet ne vous intéresse plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Creeks




Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 27 Mar 2014 - 16:06

Mais si @Cox attend j'ai pas tout lu encore ton post pas trop de temps Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
pegase




Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 54

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 27 Mar 2014 - 23:53

à mon humble avis s'il y a un grave conflit, c'est impossible de circuler .. Mon père qui a connu la guerre, d'après lui tout était bloqué, les ponts sautés, les routes sont criblées de passages contrôlés ..tout est sévèrement réglementé, pas question de brûler 1 seul litre de gas oil sans qu'il soit comptabilisé ; et là je parle même pas d'éventuelles attaques ou de milices armées qui circulent en tuant pillant tout sur leur passage ...
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 28 Mar 2014 - 15:51

Ne soyez pas défaitiste.
Revenir en haut Aller en bas
pegase




Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 54

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Lun 31 Mar 2014 - 22:53

@Cox a écrit:
Ne soyez pas défaitiste.

Je ne suis pas défaitiste mais réaliste, admettons le pire des scénario, "il faut évacuer à tout prix" .. ok mais évacuer comment ?

Si la région est déjà truffée de mercenaires sanguinaires shootés avec des amphet comme en Syrie, c'est la cata .. Que veux tu faire avec ton super véhicule face à un pick up surmonté d'une mitrailleuse lourde ?

Les types vont se faire un plaisir de te prendre en chasse, et même avec un 12 ça va pas le faire pour riposter Laughing 

La seule solution est de prendre le maquis, et se faire le plus discret possible, tout ce qui est motorisé fait du bruit, il ne reste que le VTT pour te déplacer à peux près partout et sans bruit !

Ce qui sous entend matos de bivouac light et idéalement matériel de vision nocturne, vu que les déplacements il faudrait plutôt les faire la nuit.. En outre dans de telles situation, ça m'étonnerait que les satellites GPS fonctionnent, donc il faut aussi embarquer de quoi s'orienter sérieusement Rolling Eyes 



Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Mar 1 Avr 2014 - 11:54

[ Contexte ]
@pegase a écrit:
Si la région est déjà truffée de mercenaires sanguinaires shootés avec des amphet comme en Syrie, c'est la cata ..

Un peu comme pour les armes, le véhicule d'évacuation idéal est celui dont on n'a pas besoin.
Regardez par exemple FS ! ...

Ceci dit, vivre dans sa BAD n'est pas à la portée de tout le monde et même dans ce cas là on ne peut jamais être sûr que l'on aura pas à évacuer un jour ou l'autre.
Je rappelle que l'on parle ici du véhicule du survivaliste et non simplement d'évacuation, autrement dit d'un véhicule utilisé également au quotidien.
Enfin, les finances jouent un rôle crucial dans l’acquisition et l'entretien du véhicule. C'est sans doute pour cela que nous ne roulons pas tous en Porsche Cayenne.

Pour moi, le survivalisme est une façon d'être, un état d'esprit ; quelque chose de permanent donc. Cela consiste juste à être un grand garçon (ou une grande fille) émancipé(e), responsable et qui garde sa vie en main. Un minimum de bon sens et de rigueur sont donc en permanence de mise.
De fait, quelque soit le matos considéré, ses premières qualités doivent être la fiabilité (et donc l'entretien et la disponibilité des pièces, quitte à cannibaliser un autre véhicule), la seconde devant être l’efficacité et la troisième la facilité d'usage. Avant toute autre considération ou ébauche de cahier des charges, ce sont ces trois qualité qu'il faut à mon sens prendre en compte.
En terme de fiabilité, surtout à terme, à mes yeux il n'y a que les vieux diesels sans électronique et capable de rouler à l'huile qui restent en lice.
De plus, en ce qui me concerne, un véhicule lorsqu'il devient inutilisable doit pouvoir être recyclable au maximum (à des fins pratiques), matériaux et pièces. (Par exemple, un roulement de roue avant peut devenir une éolienne.)

Et qui dit véhicule ''de survivaliste'' dit ''matos dans le véhicule'' ! Quelques outils, canif + briquet, 100 balles et un Mars, de quoi écrire, trousse de premier soin, 5L de carburant, extincteur, etc.

Comme tout outil, ce n'est pas le véhicule en lui même qui compte mais ce que l'on en fera ce qui implique la façon dont on s'en servira. Il doit donc être adapté à nos aptitudes et à notre tempérament, notamment notre audace. (Est-ce qu'on se sent de foncer dans le tas ou pas ? De ne rouler que de nuit ? Est-on patient ? Etc.)
Si la situation se tend dangereusement, l'individu responsable préfèrera assurer le coup en se barrant à la campagne (Famille ?) à titre préventif plutôt que d'attendre d'être pris dans le chaos ; simple question de priorité ...
Un VAB ne s'impose donc pas si on s'y prend bien.

Malheureusement, si la situation dégénère, tôt ou tard la question de l'encombrement des voies de circulation se posera. Donc sans forcément avoir un véhicule capable de grimper aux arbres, il doit tout de même être le plus ''tous chemins'' possible (Garde au sol ''haute'', traction ou 4x4 mais pas de propulsion, bon rayon de braquage.) sans pour autant sacrifier à une consommation délirante. Un bon vieux Land Rover Defender 110 (attention au châssis, il rouille vite !) ou comme le suggère Cox un Toyota Hilux sont par exemple de bon compromis.

Selon que l'on est seul ou pas et selon ce que l'on veut faire, les besoins ne seront pas les mêmes. La personne seule qui veut juste prendre le maquis aura intérêt à tout simplement choisir une moto typée Trial. Seul ou en couple avec quelques sacs, tout ce qui est 205, anciennes Clio ou Golf, voir au besoin un Kangoo-like sont des choix certes modestes, avec leur limites mais également leur nombreux avantages (simplicité et polyvalence). En famille et/ou pour une exode (''déménagement'') il vaut mieux se tourner si possible vers des Defender, Hilux ou camionnettes (Boxer) voir camion genre ''20m cube''.

Mais dans tous les cas, il faut adapter son comportement à l'objectif, au matériel dont on dispose et bien entendu à la situation ainsi qu'au terrain ou à l'environnement envisagé. Ce que l'on possède, même si ça doit être le mieux adapté possible, reste secondaire. C'est ce que l'on compte faire et comment le faire qui priment.


Enfin, au cas où l'on est amené à devoir ''improviser'', plutôt que les concessionnaires, il y à toutes les entreprises de transport (ambulances, livreurs) ! Leur véhicules sont généralement bien entretenus et le plein est souvent fait avant de rentrer au dépôt.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 4 Avr 2014 - 12:56

@pegase a écrit:
@Cox a écrit:
Ne soyez pas défaitiste.
Si la région est déjà truffée de mercenaires sanguinaires shootés avec des amphet comme en Syrie, c'est la cata .. Que veux tu faire avec ton super véhicule face à un pick up surmonté d'une mitrailleuse lourde ?

Les types vont se faire un plaisir de te prendre en chasse, et même avec un 12 ça va pas le faire pour riposter Laughing 

La seule solution est de prendre le maquis, et se faire le plus discret possible, tout ce qui est motorisé fait du bruit, il ne reste que le VTT pour te déplacer à peux près partout et sans bruit !  

Ce qui sous entend matos de bivouac light et idéalement matériel de vision nocturne, vu que les déplacements il faudrait plutôt les faire la nuit.. En outre dans de telles situation, ça m'étonnerait que les satellites GPS fonctionnent, donc il faut aussi embarquer de quoi s'orienter sérieusement Rolling Eyes 

Je pense sincèrement que tu devrais regarder un peu moins la télévision...
Revenir en haut Aller en bas
pegase




Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 54

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 4 Avr 2014 - 21:50

@Cox a écrit:


Je pense sincèrement que tu devrais regarder un peu moins la télévision...

Je n'ai pas de télévision  Laughing 

Sinon regarde celle là, peut être ça te donnera une idée ..

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/grand-angle/grand-angle-lescadron-jihadistes-francais-syrie-27-03-186877/

Ce sont des français, non non ils n'y vont pas gratuitement, ils sont très bien payés et très bien armés par la France, l'Angleterre, le Qatar, la Turquie , Israël et les USA ...

Il y a eu un Rabbin très influent qui a fait un discours en Israel il y a quelques années devant bon nombre d'hommes politiques connus, sont discours scandait qu'il fallait en finir avec la chrétienté en Europe et surtout en France.. la suite du discours, je ne souhaite pas l'évoquer ici !
Revenir en haut Aller en bas
bar_joe




Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 31
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 0:52

la cox je suis bien d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Panthoss




Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 30
Localisation : Pyongyang

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 11:01

Une petite remorque pleine d'idées pas mal pour le véhicule d'évacuation
Revenir en haut Aller en bas
bar_joe




Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 31
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 12:14

@Panthoss a écrit:
Une petite remorque pleine d'idées pas mal pour le véhicule d'évacuation

génial mais si pas fabriqué maison cela doit couter bonbon ! mais sans doute la solution la plus rapide en cas d'évac tu raccords au 4x4 tu te casses ....
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 12:19

On peut aussi racheter une remorque militaire au Domaine et la retaper et/ou la modifier.
Revenir en haut Aller en bas
bar_joe




Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 31
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 12:31

oui effectivement tu as raison tordtue . je suis d'ailleurs a la recherche d'une remorque relativement polyvalente bois ,déplacement d'objet encombrant , jardinage... (pourquoi pas adapter le système caisse mobile des pl dessus pour arriver au même résultat que dans la vidéo tout en garde la possibilité de faire du transport pur avec)  je n'avais plus pensé aux enchères du domaine alors que pourtant j'ai acheté une mob la bas ..
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 12:59

Un ami avait racheté une 750Kg militaire. A savoir qu'il s'agit de 750Kg de charge en utilisation tout-terrain et à vitesse "élevée" donc capable d'encaisser des ornières jusqu'à 50-60 Km/h.

Disqueuse => Il a viré proprement les panneaux latéraux ainsi que les deux montants de l'arrière. Il n'a gardé que la potence avant (côté véhicule) de la remorque.
Soudure => il a soudé du tube carré dans les montants découpés pour pouvoir les remboiter à volonté, sécurisés par une goupille. Il a renforcé les panneaux latéraux avec du tube carré et soudé des tiges d'aciers pliée en guise de crochet pour se prendre sur les montant, là aussi sécurisés par des goupilles.
Enfin, il s'est fait une barre rehaussée emboitable sur le haut de la potence pour pouvoir y appuyer des longueurs (tubes, planches ...) sans que cela ne touche le véhicule.
Peinture => Il a sablé le tout pour mettre le métal à nu (rouille !) et l'a passé au Minium puis a passé une seconde couche de peinture.
Bois => il a tout simplement refendu à la scie à bande des traverses SNCF pour refaire le plancher de la remorque.

Au final, il s'est retrouvé avec un plateau transformable en benne (non basculante) en moins de deux minutes par un homme seul et avec une capacité réelle de charge sur route (et chemins) d'au moins une tonne.

De mémoire, le tout lui est revenu à (bien) moins de 1000€.
Revenir en haut Aller en bas
bar_joe




Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 31
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Sam 12 Avr 2014 - 13:20

pas mal je vais creusé l'idée...
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Mer 16 Avr 2014 - 13:59

Vol West vient de s'acheter ce Van...



Si vous avez la place, c'est autrement plus pratique qu'une remorque !

L'équivalent chez nous est sans conteste le VW Transporter... Familles nombreuses je vous aime !

Revenir en haut Aller en bas
Creeks




Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 17 Avr 2014 - 9:11

Oui les VW sont vraiment top ont peu trouvé des T3 ou T4 a prix abordable,
je suis allez à "l'ile de Ré" hier il y avais quatre T4 sur le parking (et aucun autre model),
ils sont pas trop haut passe sous la barre de limitation de hauteur des parking pour voiture...
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 17 Avr 2014 - 10:43

Exact !



Parfait non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 18 Avr 2014 - 13:54

@pegase a écrit:
à mon humble avis s'il y a un grave conflit, c'est impossible de circuler .. Mon père qui a connu la guerre, d'après lui tout était bloqué, les ponts sautés,.......

Mon père à vécu l'exode de 1940 et était déjà conducteur (chauffeur attitré de la petite entreprise familiale), avec la voiture ils n'ont jamais pu atteindre Orléans.

Sa réflexion par la suite a été que partir avait été stupide et moutonnier:  

Quels étaient les risques de combat ou d'exactions dans un quartier populaire loin des grands axes? Très faibles.

Eventuellement les grand-parents avaient une sorte de bungalow et un jardinet sur la très grande banlieue où il y avait des zones maraîchères à l'époque, soit au milieu de nulle part. Cela aurait largement suffit => 10 kms, compter 25/ 30 aujourd'hui vers l'Est pour l'équivalent.
Revenir en haut Aller en bas
bratak




Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 28
Localisation : Est de la France Vizoul la capitale

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 18 Avr 2014 - 17:45

Pour moi, Mercedes Sprinter 208d  afro 

diesel, donc on peut lui mettre de tout, du rouge, du normal etc etc, pas d'électronique, pas de turbo, 12m3 de chargement... je pense que ca peut être sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Volgirl73




Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 36
Localisation : Rhône alpes

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Lun 21 Avr 2014 - 1:05

Bonsoir....

Nouvelle sur ce forum,bonjour à tous!

Voilà pour notre part nous avons un break familiale,diesel prêt à faire 280 000 km à l'aise...avec évidemment un kit d'urgence de voiture !!!
Nous songeons à nous acheter un Van pour la polyvalence et les réserves impressionnantes de carburant.
Pour moi,le véhicule doit pouvoir suffisamment accueillir tout ce dont vous avez besoin,diesel car avec la crise économique c'est plus facile,le moteur plus robuste ,mais je pense qu'il doit aussi se faire discret parce que lors de crise il faut pouvoir se fondre dans la masse...
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Lun 5 Mai 2014 - 11:08

Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 16 Mai 2014 - 18:10

Pour conserver l'esence ?
http://www.orange-marine.com/traitements-carburant/632-conservateur-d-essence-motul.html
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Ven 16 Mai 2014 - 18:47

defender il est class ses un vrai 4x4 de la jungle Very Happy a 10 a 12l au 100 a vide
Revenir en haut Aller en bas
nirven




Date d'inscription : 13/11/2013
Age : 51
Localisation : 24

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 3:24

Toujours tout dépend du nombre de personnes et où l'on veut aller et quels sont les événements...en 1940 les gens ont fuit les villes pour se retrouver sur les routes pour aller où?...
Sûr que pour ceux qui vivent encore en ville = galère, pour ceux en campagne  on créera des milices de villages pour tirer sur tout ce qui viendrait nous déranger .(j'habite dans un petit village et les 12 on en a...)
Donc, combien de personnes à évacuer, pour aller où ....et  pour combien de temps? et dans quelles conditions, le reste n'est que de la masturbation intellectuelle aussi combien de temps il y aura de l'essence ou gazole ....
en ville ce sera le massacre pour en sortir donc survivaliste= campagne et  une fois en campagne , pourquoi partir, pour aller où si le pays ou l’Europe deviennent pourris alors l'avion ou le bateau....mais pas la bagnole, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 7:02

@nirven a écrit:
Toujours tout dépend du nombre de personnes et où l'on veut aller et quels sont les événements...en 1940 les gens ont fuit les villes pour se retrouver sur les routes pour aller où?...

En 1940 on était en France dans la situation sociale de la Grèce actuelle: beaucoup d'habitants des grandes villes étaient la première génération à avoir quitté la campagne et la petite ferme familiale était encore en activité au mains d'un frère qui avait repris ou même des vieux parents. C'est dans cette direction que beaucoup de gens se dirigeaient. Ce schéma est fini en France depuis les années 60 c'est dire!
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 8:51

Voici le VEHICULE DE SURVIE UTLIME

AVL88

Maman!!! sur le porte baguage les enfant dans les sacoches aller on y va on des bornes sur le feu ... lol! lol! 

Il y'en a 2-3 ici qui ont du connaitre cette Mob hein rendeer 

[url=[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=16&u=18848668]
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 8:53

salut oui j'ai eu la meme lol par contre fallait pedaler en monter mdr...
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 8:57

J'ai retrouver celle de seven dwarf quand il " ( [ ETAIT ] ) " jeune  lol! 




[url=]
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 9:33

Merci 7Dwarfs !
Très bien vu.
(Quand je parle de tenir compte du contexte ...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 9:38

Acheter une mob n'a rien de ridicule comme idée. Par contre il faut bien réfléchir au modèle pour la disponibilité des pièces (récupération d'épaves).

Une Mobécane AV 88 bleue est un collector tout comme le solex et est devenue bien trop chère pour un usage utilitaire. Un Peugeot 103 banal mais roulant,complet et en bon état se négocie en dessous de 150 €, à étudier éventuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 9:47

faible consomation aussi
Revenir en haut Aller en bas
Creeks




Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 10:24

@Atlantis a écrit:


Il y'en a 2-3 ici qui ont du connaitre cette Mob hein rendeer 

[url=[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=16&u=18848668]


3 bouteilles de pinard par sacoche  lol! 


J'ai connu des vieux qui allez a la pêche avec...
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le véhicule du survivaliste   Jeu 22 Mai 2014 - 11:44

je suis sur qu'on en a ici des commes ça  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
 
Le véhicule du survivaliste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Sujets similaires
-
» Véhicule utilitaire pro utilisé rarement mais tout de même
» harnais 5 points ou ceinture du véhicule ?
» A.S 24 - véhicule parachutiste militaire -
» quel véhicule militaire est ce ?
» Véhicule Blindé Léger (VBL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Logistiques & communication :: Véhicules/moyens de transports-