Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Effectuer une suture
Aujourd'hui à 21:17 par JJ62

» Bonjour à tous
Aujourd'hui à 21:11 par caramon

» Alors celle là, elle est pas mal
Aujourd'hui à 21:07 par caramon

» Psychologie de comptoir, en attendant la fin de notre monde...
Aujourd'hui à 20:50 par caramon

» Pouvoir Tirer précis et silencieux vers 250m sur un Ours...
Aujourd'hui à 19:52 par jeronimus

» J'ai un message...
Aujourd'hui à 17:43 par LE GRINCH

» bonjour les survivalistes
Hier à 22:40 par caramon

» Salut à tous !
Hier à 11:07 par patriote13

» Construire une Clôture en Bois en Ville - Idées trucs
Lun 11 Déc 2017 - 23:18 par Histrion

Sujets les plus actifs
Jeu du Cinéphile
La 22lr...oui mais...
Ebola didadouda
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
VDD (Voisin du dessous)
Compteur en image
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Ma cabane dans la forêt (BAD)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 10:44

1 - Prélude

Ayant vécu 10 ans dans une cabane dans la forêt, j'estime avoir une bonne expérience du survivalisme par obligation, ce n'est pas la fin du monde, mais pour ma femme mon fils et moi cela l'a presque été. Je vais vous raconter notre histoire ici, j'espère juste être dans la bonne catégorie. Vous en tirerez ce que vous en voulez, sachez tout de même que je ne suis pas là pour me faire insulter, j'ai fait de belle choses mais aussi de moins belles pour la nature, cependant quand on est en cette situation, survivre est la priorité. Vous allez vite voir que je ne suis pas doué en orthographe, j'utiliserais au mieux le correcteur mais je m'en excuse d'avance, je ne suis pas allé bien loin avec l'éducation national qui ne m'a pas fait de cadeau quand j'étais enfant, et je l'en....... Cela ne m'a jamais empêché de vivre. Je vais vous raconter notre histoire un peu comme un livre, avec des épisodes, ce sera plus facile pour vous également à lire et vous pourrez intervenir plus facilement comme ça. Sachez que j'ai déjà écris un livre, cela ne m'a rien apporter en argent, je décide donc aujourd'hui de partager avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 13:27

2- Comment nous en sommes arrivés là...

A l'époque nous en avions ras le bol de la ville et surtout de la côte varoise, nous regardions donc une chaîne tv qui se nommais SOS campagne et avons postulé pour une annonce qui offrait un logement avec une supérette et un bar à reprendre dans un village le tout appartenant à la mairie d'une petite station de ski dans les Alpes Maritimes au dessus de Nice. Toutefois il fallait avoir un projet de création d'entreprise dans le domaine touristique en plus de façon à développer ces activités liés à la station. Nous avions comme projet de faire de la location d'ânes pour la randonnée, ayant découvert cette activité quelque temps plus tôt.
Toutefois nous n'avons eu aucune nouvelles ni réponse, et le temps passa.
C'est un an plus tard que je reçu un coup de téléphone d'une dame travaillant pour la commune de ce village, s'excusant de ne nous avoir jamais contacté mais que nous n'étions pas assez âgés pour correspondre a l'offre, mais que toutefois la commune recherchais activement un employé communal pour le village et pour ça femme la gestions de la logistique des gîtes en locations. Si nous avions toujours notre projet de création d'entreprise, nous étions les bienvenu, nous y sommes aller pour rencontrer le maire et visiter le village. Je vous passe tous les détails mais nous avons accepté l'offre. Et deux mois plus tard, après avoir donné notre démission à notre employeur, Rachel et moi, rassemblé toutes nos économies et prime de départ, nous avons acheté 5 ânesses bats, paniers, calèche, et sommes allez nous installé dans le village. Au début tout ce passa bien, nous avions un logement dans une résidence aux pieds des pistes et nos ânes juste à côté, nous avons en plus repris le snack d'altitude, et fait de la location de VTT descente et mountainboard pour l'été. Nous sommes même passé à la TV car dans la région nous étions le couple modèle qui voulait aider les villages de France à s'en sortir.
Mais voilà, c'était sans compter sur la jalousie des résident d'une trentaine d'années qui ne toléraient pas notre venu chez eux, volant leur emplois alors qu'ils profitaient jusque là du RMI sans rien faire. Du fait l'année suivante il fleurissait 4 loueurs de VTT juste à côté de nous et trois nouveaux snack restaurants aux pieds des pistes. et comme si cela ne suffisait pas, une garce de l'office de tourisme nous cassait auprès des clients potentiel quand ils venaient acheter des billets de remontées et jetez systématiquement nos dépliants à la poubelle. Pour combler le tout, un jour la mairie décida de fermer les remontées entre midi et deux, donc plus de client au snack, un jour nous avons retrouvé une ânesse morte empoisonnée au blé rouge, et j'en passe. Nous avons porté plainte sur des individus mais aussi contre la mairie qui ne faisait pas son travail afin de stopper toutes ses concurrences déloyales. Mais vous,vous doutez bien que cela n'apporta aucune modification du comportement. L'argent n'entrait plus, les dettes s'accumulaient, les huissiers commençaient à pointer le bout de leurs nez. Ne pouvant plus payer le loyer nous étions expulsés. Nous vendions en catastrophe et pour une poignée de figues tout ce que nous avions pour rassembler un peu d'argent, nous n'avons réussi qu'à obtenir 3000€ alors que nous avions investi plus de 20000. Plus de terre pour les ânes car la mairie étant propriétaire donna l'herbe à couper à un paysan du village voisin qui se régalait à couper et me voler les clôtures électriques, bref n'en pouvant plus et à deux doigts de prendre un fusil et d'en décendre quelques-un, nous avons acheté un petit camping-car avec les 3000€ récolté et avons cherché sur le net un terrain à louer pour nous y poser quelques temps histoire de ce refaire une santé.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 15:12

3 - Pas de chance

Résolu et de toute façon n'en ayant pas le choix, nous mettons nos vêtement ainsi que les papiers dans le camping-car et nous quittons cette région. Oui mais quand la poisse vous colle...
A Nice je décide de stopper à carrefour pour y faire quelques emplettes pour les jours avenir. Au moment de repartir, je met la clé dans le contact mais rien, j'entends bien le démarreur qui se lance mais il n’entraîne pas le moteur. C'était un Renault Trafic, j'ouvre donc le capot moteur qui se trouve entre les deux sièges. et là, stupeur ! je vois le démarreur pendre au bout des câbles électrique mais celui-ci n'est plus fixé au moteur. Dans un premier temps, je pensais que les écrous étaient partis mais en regardant de plus prêt, je constate que le bloc moteur est cassé et en y regardant de plus prêt je constate sous la crasse que tout le moteur à été ressoudé, en fait je me suis fait arnaqué, pourtant rien de tout cela n'était inscrit sur le contrôle technique.
Tant bien que mal, j'attache avec des sangles à cliquets le démarreur à sa place et à l'aide d'une grosse cale en bois appuyé contre la carrosserie, j'appuis fortement avec le pied pour tenir celui-ci en place et réussi à démarrer, sans même refermer le compartiment moteur, nous avons continué la route ainsi sans couper le moteur même pour faire le plein sur 300 km.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 15:34

4 - Pourquoi Flayosc ?

15 jours avant de quitter le village de montagne, j'avais trouvé sur un site de petite annonce Internet un offre d'emploi qui proposait de faire ne nettoyage d'un terrain et proposait en échange la location gratuite d'une caravane sur une partie de ce terrain pendant les deux mois d'été. Cela ne colla pas au début, le propriétaire avait déja trouvé quelqu'un. Toutefois une semaine plus tard il me contacta pour me dire que la personne avait quitté les lieux sans rien dire ne se faisant pas à l'endroit isolé dans cette forêt, il me proposa donc d'aller visiter et nous nous donnions rendez-vous sur l'autoroute pour y aller. Isaac c'est son prénom, était accompagné de son père, de sa compagne et de son beau fils. Il nous demanda de le suivre ce que nous fîmes Rachel Rémi et moi. La route fût longue surtout qu'il ne dépassait guère les 90 km/h sur cette autoroute. Quand nous arrivions à Flayosc, nous commencions à remprunter des routes de plus en plus petites pour enfin devenir un chemin de terre, avec Rachel nous avions décidé de faire demi-tour dès que possible pour partir de là le plus vite possible car nous n'avions pas envie d'en voir plus, nous avions je l'avoue la trouille de tomber dans un traquenard. Cependant il était impossible de faire demi-tour le chemin étant trop étroit. Et finissions par arriver au bout. Tampis, nous regarderons sans rien dire et nous partirons en, en faisant de même. Isaac nous montra le terrain d'un peu moins d'un hectare, forêt dans une forêt. Des arbres de partout, et un petit espace déboisé ou était déposée une caravane d'un bon âge. Dans une partie du terrain des arbres étaient couchés au sol pour la plupart des pins, avec leur tronc sectionné à la tronçonneuse à un mètre du sol, on aurait dit un mikado géant. Le gars qui était là avait tout saccagé le travail, il fallait tout reprendre et surtout Isaac risquait l'intervention de bûcherons à sa charge car le risque d'incendie est très important. C'était donc la tache, couper, ranger les bûches, et débroussailler de façon à limiter les risque de départ de feu. Nous étions au mois de mai. Ensuite on nous invita afin de faire plus connaissance au village de Flayosc pour y manger au restaurant, je dis que je n'avais pas d'argent pour ça, mais le grand père qui lâchait quelques pêts indiscrets en marchant insistait nous disant avec son accent Italien que c'était lui qui régalait.
L’atmosphère se détendit et nous acceptions le deal. De toute façon nous n'avions pas vraiment le choix, la caravane ne nous servirait pas nous utiliserions le camping-car tout au bout du chemein qui de toute façon n'allait pas plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 15:48



Voici le chemin où nous étions garré.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici le fameux camping-car

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 16:19

5 - Un mois plus tard

Tous les après midi avec Rachel nous, nous attelions à la tache. La chaleur de l'été arrivant ne nous arrangeait pas vraiment. Il fallait toutes les semaines aller au cours et le peut d'argent qu'il nous restait fondait comme neige au soleil. De plus nous devions allez souvent chercher de l'eau à une source de village à plus de 50 km de là avec le camping-car se demandant chaque fois si me moteur m'allait pas se fendre en deux. Nous ne savions pas à se moment là qu'il y avait une source à quelques kilomètre seulement.
La nuit parfois dans notre camping-car là au milieu de la forêt nous avions peur, et oui le fait de toujours avoir habité en ville probablement, mais petit à petit, nous nous habituons et puis les animaux sont moins dangereux que les hommes, et des hommes là nous n'en voyions pas. Rémi lui était heureux. Et un jour je fit cette révélation à Rachel, j'ai dû argumenter pendant des heures lui faisant bien comprendre que le monde "normale" ne voulait pas de nous, mais que depuis que nous étions sur ce terrain nous étions beaucoup mieux dans nos têtes, certes c'était du camping, il n'y avait pas d'eau car la rivière qui longeait le terrain était à sec depuis déjà des mois, ni d'électricité, nous nous contentions du panneau solaire qui rechargeait les batteries, nous n'avions pas la TV car rien ne passait à cet endroit encaissé, pas de téléphone car même les portables ne passaient pas, mais nous étions soulagés de ne pas nous attendre à voir les huissiers chaque jours derrière la porte. Je proposait donc à Rachel de demander au propriétaire la possibilité de rester là plus longtemps que prévu, et pourquoi pas à l'année, d'autant plus qu'une fois nettoyé le terrain était vraiment agréable, il n'y avait rien mais c'était tellement calme, le matin nous étions réveillé par les petits oiseaux, ou les chevreuils qui hurlaient, l'air était beaucoup plus frais en cet endroit qu'ailleurs en été.
De toute façon il fallait déjà prévenir Isaac que le travail était fini, au village nous lui téléphonions pour l'avertir, il venait dès le lendemain pour voir. Quand il arriva, toujours avec la petite famille, il n'en cru pas ses yeux, il était sidéré du travail que nous avions accompli. Pour midi il avait emporté le pique nique pour tout le monde et nous mangions à la caravane. Il s'excusa d'une absence de quelque minutes et parti pour revenir une demi heure plus tard. Au moment de repartir, il nous glissa discrètement une enveloppe dans la main, à ma question de savoir ce que c'était il me répondit que c'était un petit cadeau pour Rachel et moi. Nous les suivions car nous allons au village de montagne à notre ancien appartement pour aller récupérer quelques dernière petites affaires. Et par politesse je mis l'enveloppe dans la poche sans même regarder dedans.
Plus tard sur la route je la donnait à Rachel et lui demandait de regarder ce quelle contenait, elle me répondit qu'il y avait de l'argent et commença à compter des billets et elle me dit qu'il y avait 6 billets de 500€, non elle devait faire erreur, je lui dit qu'elle se trompait, que cela était des billets de 50, mais non elle insista me disant que non, il y avait 3000€ dans l'enveloppe. Je m’arrêtais aussi tôt sur le bas côté de la route pour regarder, effectivement elle avait raison. Avec le portable qui cette fois passait, j'appelais Isaac quelques kilomètre devant nous pour lui dire qu'il avait probablement fait une erreur en donnant cette somme, après tout il avait presque 70 ans. Mais non, il me dit qu'il estimait que le travail que nous avions fait valait bien cela, qu'il n'y avait aucune erreur, j'en profitais donc pour lui faire cette proposition.
Avec cet argent, je voulais construire une cabane en bois sur le terrain, y vivre avec Rachel et Rémi pendant 10 ans sans payer de loyer et que 10 ans plus tard nous quitterions les lieux laissant et la cabane et les meubles. Il me répondit Oui ! Pourquoi pas, écoute on se retrouve demain au petit bar et on vois ça ensemble.
Le lendemain il arriva avec un contra proposant la location du terrain gratuitement pour 10 ans renouvelable. C'est tout heureux que nous retournions au terrain de Flayosc.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 16:49

6 - La construction de la cabane

Le moyen le plus simple pour commencer la cabane était de trouver un abris de jardin et d'y faire des extensions. Avec mon ordi portable et une clé 3g, j'allais tous les jours en bas du chemin pour capter du réseau et déposer des enchères sur ebay. Je fini par trouver un abris de jardin en bois du côté de Marseille, et je remportais les enchères à 1000€, je louais un petit camion et Isaac se proposa de venir avec nous pour nous aider à le charger. Le soir venu éreinté tout comme nous, il reparti chez lui. Nous étions déjà fin août il fallait accélérer les chose car bientôt il fera plus froid et Rémi sera scolarisé. Avec Rachel j'ai donc entrepris la reconstruction du cabanon et avant d'y redisposer le toit, je réalisais les ouvertures pour les extensions. Il fallait acheter des nouvelle tôles et des planches pour les nouveaux murs, le tout en cherchant toujours les meilleurs prix afin de faire durer le plus possible notre argent. Il à fallut 15 jours pour finir tout ça, ensuite il ne restait plus qu'à faire l'isolation intérieure avec entre les deux plaques de la laine de verre. Au plafond j'y ai mis du lambris avec là aussi de la laine de verre entre les tôles goudronnées et le lambris. Puis nous y avons passé notre première nuit. Par la suite nous avons acheté des fenêtre aux puces pour les chambres, pour la salle de bain et la cuisine j'y ai mis une tôle en plastique transparente pour laisser entrer la lumière.
Pour les commodité, au début pour les toilettes nous avons utilisé les toilettes chimique du camping-car, pour les meuble de la cuisine et de la salle de bain j'ai utiliser des plaques dans lesquelles j'ai fait un trou pour y insérer une bassine en plastique comme évier, au fond de celle-ci j'y avait percé un trou pour y mètre une bonde. Les placards était fait d'étagère en bois bon marché, nous avons récupéré des sommiers à latte à la poubelle pour nos lit. Un vieux clip clap trouvé également aussi. Avec quelques planches qu'il restaient je fabriquais une table basse, une table et des bancs pour la salle à mangé. Mis à par la salle de bain toilette il n'y avait aucune porte à l’intérieure de la cabane sauf évidemment celle de l'entrée, je fabriquais avec des planches de palettes ou de boite de transport de pare-brises un bac à douche, porte serviettes, étagères, et autres babioles.
Il nous fallait maintenant nous chauffer, nous n'avons pas réfléchi bien longtemps pour savoir comment, il y avait du bois déjà débité à profusion ce serait donc un poêle à bois, j'ai trouvé ça chez Bricoman un fut tout simple sécurisé par une grille, pour 150€ avec les tuyaux.
Il nous manquais encore l'eau et l'électricité.
Revenir en haut Aller en bas
ashrad

avatar



Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 32
Localisation : Aramon

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 17:11

La jalousie des gens... on se demande apres pourquoi de plus en plus de gens ne veulent plus communiquer avec le reste du monde...

vous y etes toujours sur ce terrain?
Chassiez-vous?
Comment faisiez vous pour conserver votre nourriture?
Qu'est ce qui vous a manquez le plus? rassurez-vous niveau TV vous n'avez louper que secret story...
Tout fonctionner au gaz je suppose? et/ou au bois?
Qu'avez vous appris durant cettte periode "terrain de Flayosc"?
Comment, psychologiquement, avez-vous tenu le coup avec votre famille? (dans le sens isolement,tres loin de tout, sans tout le comfort modene?
Comment allez-vous aujourd'hui avec le recule?

Comme dit au dessus, vous avez fait l'experience de ce que nous nous "entrainons" a subir un jour, alors vous allez etre assaillit de question.

merci pour les reponses et le retex

Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 18:11

Salut !
Ca me fait super plaisir que des jeunes comme vous me questionne, cela me conforte un peu car j'avais tendance à croire que c'étais mort qu'il n'y avait plus rien à tirer de la jeunesse, j'avoue que je me trompais, et que très souvent des gens me demandent de raconter mon histoire, c'est pourquoi je le fais sans rien demander en retour, toutes les questions que tu me poses vont être abordées je te rassure, je ne suis plus sur le terrain mais je peux y retourner, en revanche suite à cette histoire et la nouvelle situation de merde dans laquelle je suis à nouveau il y aura une suite à tout cela et un retour aux sources du survivalisme et à nouveau j'encu...... le gouvernement et toute cette merde qui va avec. j'essaye de ne pas utiliser de grossièreté mais ce n'est pas facile, je rassure tout le monde, je n'ai absolument pas la haine, je l'avais mais ces 10 ans m'ont tellement changé. Je suis plutôt fataliste, et me dis que seul ceux qui m'aime moi et ma famille valent le coup que je n’emmerde pour eux, sinon les autres et ma propre mère et sœurs (sauf une) et bien je les IGNORE...
Je te remercie beaucoup de me suivre et j'espère que tu continueras. A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 18:20

Voici le plan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La chambre de Rémi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Notre chambre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le salon salle à manger

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vue extérieure

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 19:11

7 - L'électricité

Dans un premier temps la question ne se posait même pas, j'avais déjà jadis réalisé quelques fourgons aménager et je voulais que la cabane soit équipé en 12v, n'oublions pas que nous sommes en 2005 et que les ampoules à led sont encore loin d'être efficaces. j'ai récupéré le panneau solaire de 80w que j'avais sur le camping-car ainsi qu'une batterie, je n'utilisais pas de batterie au gel ou spéciale solaire beaucoup trop cher mais des bonnes vielles batteries classique en revanche je prenais toujours les plus grosse en taille et ampérage en grande surface, je vous dis pas comment j'ai été heureux le jours ou la caissière n'avais pas remarqué les deux batterie en bas du chariot là ou normalement on met les pack d'eau, je ne l'ai pas crié sur les toits non plus qu'elle ne les avaient pas vue. En été le panneau solaire suffisait à recharger les deux batteries, pour alimenter un ordinateur portable, recharger les téléphone car à un seul endroit au bord de la fenêtre nous captions une barre de quoi au moins utiliser les SMS. une lampe halogène 12v dans chaque pièce, une pompe à eau 12v, une petite TV 12v toujours et un petit lecteur DVD que j'avais acheté via la chine et oui déjà, sur ebay à 50€ au lieu de plus de 300 pour le même en France lui également en 12v, cela faisait déjà des années que je copier les film en DIVX à l'époque bravant les interdit de copiage. C'est à peu près tout ce que nous avions en électrique. Mais voilà, l'été ne dure pas et au carabanon c'est ainsi que j'appelais la cabane, à 14h en hiver il n'y avait plus de soleil à cause des collines mais aussi des arbres. Il fallait donc passer au groupe électrogène. J'ai donc acheté ce que je nommais un cube, notre taulier en parle dans une de ses vidéo, mais les premiers était plus cher, soit 300€ mais c'était indispensable car les batteries n'étant plus assez chargées, nous tirions de plus en plus dessus et elle commençaient à lâcher. Au début c'était un peu comme la petite maison dans la prairie, des lampes à pétrole nous éclairaient, mais cela devint vite dangereux surtout avec un enfant, cela éclairait mal, et ça sentait mauvais. Le petit groupe nous fournissait du 220v, et c'était beaucoup mieux que le 12v qui ne nous posait que des problème, en effet les fils et prises ainsi que les interrupteurs s’oxydent et finissent par brûler. Oui mais les petits groupes ne sont pas stable le courent sans redresseur (très cher) varie en 200 et 250v à la longue cela fini par détruire l'électronique comme la TV, le lecteur DVD. je ne comprenais pas pourquoi au début, jusqu'au jour ou j'ai réalisé un boitier électrique avec des disjoncteurs et surtout un voltmètre. En revanche les téléphones, l'ordinateur et tout ce qui était à charger fonctionnait très bien, et oui, en fait les batterie font tampons j'ai donc décidé de réinstaller des batteries avec un gros chargeur électronique qui contrôle tout et surtout ventilé, et repassait tout en 12v. Ainsi le groupe rechargeait les batteries et en même temps les batteries alimentaient le Carabanon, le tout était aidé quelques heures dans la journée par le panneau solaire lui aussi relié. Il était impossible de poser une éolienne, pour deux raison, le vent était coupé par les collines et les arbres et après renseignement auprès de gens qui en avait installé, ils disaient presque tous que cela ne valait pas vraiment le coup.
Nous utilisions 1 litre d'essence pour 8h de fonctionnement, je n'ai jamais compris comment ce groupe consommais si peu car j'en ai acheté d'autre pas la suite et il consommaient beaucoup plus, soit 3h pour un litre. Le groupe était bruyant mais j'avais fabriqué un abris un peu plus loin avec des rallonges électrique pour moins l'entendre, j'avais aussi mis un câble électrique avec un interrupteur sur le boitier électrique ainsi je n'avais pas à sortir la nuit pour couper le groupe. Au début je mettais juste un litre d'essence car cela suffisait à recharger à 100% les batteries, et il se coupait tout seul quand le réservoir était vide, mais j'ai vite remarqué qu'au bout d'un moment à force de stopper par panne sèche cela usait beaucoup plus vite les moteurs. D’où l'ajout de ce câble. Mais sachez que quoi que vous fassiez, en usage intensif tous les groupes finissent par lâcher, en 10 ans nous en avons passé une bonne vingtaine soit au moins deux par ans, de toutes sortes, toutes marques, toutes énergies sauf le gaz. Des gros, des petits, des chers des peu cher, mais tous on fini par lâcher en moyenne au bout de 6 à 8 mois. Il n'y a donc pas de miracle de ce côté, en plus à la fin, l’essence devenant de plus en plus cher nous passions de 20€ par semaine à nos début à presque 60€ par semaine à la fin. Un truc qui est pas mal pour l'avoir testé, c'est un moteur de voiturette en diesel et la faire fonctionner au fioul. cela à duré plus de deux ans mais j'ai négligé son entretien et le moteur en manque d'huile à cassé, c'est donc ma faute, mais ce type de moteur coûte assez cher et je n'avais que du 12v par l'alternateur. J'ai donc acheter un convertisseur 12v en 220v toujours en chine car pour un 6000w je ne l'ai payé que 150€ en revanche les 6000w ne rêvez pas vous ne les auraient que quelques minutes avant de vider vos batteries. Le meilleur rendement pour moi était les panneaux solaires malheureusement nous étions mal placé, à l'avenir je regarderais à trouver un terrain suffisamment dégager et n'utiliserais que des panneaux solaire et un petit groupe en dépannage pour les mauvais jours qui durent mais dans tous les cas malgré l'oxydation resterais en 12v. Actuellement sur mon camping-car j'ai trois batteries toujours classiques en annexe avec 300w de panneau solaire sur le toit et je ne suis jamais tombé en panne de courant.
Revenir en haut Aller en bas
lorennzo13

avatar



Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 49
Localisation : dans la garrigue provençal

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 19:47

Ton histoire m'interpelle beaucoup quand je te lit je ressent  émotions

je suis comme toi j'utilise aussi le correcteur d'orthographe lol
plus sérieusement je suis très critique en vers notre société civilisée
juste bonne a enrichir le capitaliste et a manipuler le peuple par des mensonge

très réaliste sur l'homme et surtout l'homme blanc même si j'en suis un !!!

c'est pour cela que j'ai un indien en avatar
homme comme beaucoup d'autre tribus qui respecte la vie sous toute s'est formes

homme sacral  qui demande a l'esprit du bisons  de faire un prélèvement dans le troupeau pour pouvoir survivre ' c'est un exemple comme beaucoup  d'autres
un geste de prise de conscience

je comprend très bien quand tu dit que les animaux sont moins dangereux
en réalité avec eux les animaux tu sais a quoi t'en tenir

je comprend pas toujours pourquoi on se bouf comme ça entre nous ,
c'est pour cela que je suis ici prend et partager un max d'infos

car je vais certainement partir en asie du sud dans quelques années et je veux me faire un pied a terre en France
au cas ou sur un terrain avec un budget équivalent au tien dans ton histoire

Surtout qu'ici il faut être réaliste il n'y a pas d'avenir pour des mecs comme nous
je ne suis pas un faible juste un homme libre qui refuse de changer pour eux

J'arrête la  

Merci pour le partage de ton histoire
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 20:04

8 - L'eau

l'eau c'est la vie, et je vous certifie que dans le survivalisme c'est vrai. Autant on peu se passer de l'électricité, mais pas de l'eau.
Les deux première années ont été les plus dure au Carabanon pour l'eau, nous avions une citerne militaire souple de 1800 litres qu'Isaac nous avait offert, plus une de 100 litre que nous avions installé en récupération des eaux de pluies avec les gouttières du toit, c'est incroyable, cette eaux de pluie ne nous servait que pour la toilette la vaisselle et la douche, mais même dans le var, nous n'en sommes jamais tombé en panne. Bien sur on économisait, une petite pompe 12v de caravane nous alimentait les robinets de la cuisine et de la salle de bain, une douchette spéciale économisait elle aussi l'eau quand nous prenions la douche qu'une fois par semaine, et oui seul Rémi en prenait deux, Vous pouvez bien nous traiter de crapet je m'en fiche, le reste du temps on se lavait à la bassine au gant. Pour l'eau chaude, toujours via la Chine, j'avais acheté un petit chauffe eau au gaz que l'on peu emporter, je vous ajouterais une photo.
Au début j'étais pleins de bonnes intentions, sauvegarde de la nature etc. Alors là attention je vais me faire plein d'ennemis mais je vous ai dit que je ne mentirais pas ! En situation de survie la nature, elle ne vous fait pas de cadeau, même si vous la respecter. Alors certes sans pour autant tout détruire attention ne me faite pas dire ce que je n'ai pas dit ! Mais préservation à 100% de la nature sans un rond dans les poches et en situation de survivalisme, et bien ça ne colle pas. J'ai pendant 15 jours creusé la terre pour faire une citerne, dans le sud la terre, elle est dure et pleine de roche, je devais ôter les roche avec des câbles et des treuils c'est pour dire, j''y ai mis une grande bâche épaisse dans le trou et j'ai rempli d'eau avec une pompe aspirant de l'eau à la petite rivière qui enfin se mis au bout de deux ans à couler mais que l'hiver. J'avais beau faire tout ce que je voulais mais rien à faire, soit des rongeur grignoter la bâche, soit des racines perçaient, ou autre. J'ai fini par laisser tomber. J'ai essayer des dizaine de système de filtration d'eau usée pour essayer de réutiliser l'eau, rien à faire, cela ne fonctionnait que quelques temps. Puis un jour au village de Flayosc un piscinier me demanda si j'étais intéressé par des bidon de 20 litres vide qui avait servit au chlore liquide donc sans danger une fois bien rincé. Il m'en à donné une bonne vingtaine, je me suis procuré une petite remorque et j'allais tous les trois mois faire le plain à 5 km de là à la source. Une bonne vielle solution efficace.
Pour l'eau du jardin et des animaux j'avais la citerne militaire, et pour les toilettes en ayant ras le bol de vider tous les deux jours, nous avions installé un toilette classique avec chasse d'eau et une citerne de 800 litres en hauteur pour l'expenssion. Les toilette vidait dan le fameux trou. Chaque année aux dernières pluie du mois de mai, j'installais une piscine auto portée que je remplissais avec la rivière et cela faisait une réserve de fin d'été quand l'automne tardait à pleuvoir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 20:19

Je répond à lorennzo13

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, je respecte beaucoup ce qui est tribu que ce soit indien ou africain et que sais-je, ils sont souvent en harmonie et dans ce cas alors après avoir lu tes propos, oui ton avatar te va comme un gant.
Le mien m'est bien approprié aussi, et ce n'est pas pour rien que j'utilise celui-ci ou même mon pseudo, car moi je me considère et la aussi contre la société comme un rebelle pas celui qui va forcement se battre, mais plutôt celui qui va profiter, oui je l'avoue je suis un profiteur, un profiteur du système mal fait en France et me jette dans la faille quand il y en à une pour en profiter. Pourquoi ? Et bien parce que je me dis que si ce n'est pas moi, d'autre en profiteront et le pire c'est que souvent ils ne sont même pas patriote j'ai bien dit souvent et non toujours... Je pense que si tu continue à lire mon histoire tu découvrira pourquoi je réagis comme profiteur et je t'assure qu'aujourd'hui il est toujours possible de vivre comme j'ai vécu dix ans il faut savoir faire abstraction de certaines choses, certains préjugés mais surtout de beaucoup de gens jaloux et méchants.
A bientôt lorennzo13 !
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 20:25

Voici le chauffe eau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le convertisseur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 20:47

9 - Le courrier, le certificat de domicile, les taxes immobilières, ordures ménagères, etc

Une des grandes question que l'on se pose également quand on vie ainsi, c'est que va t'il advenir du courrier. Perso, nous avons déjà opté pour ne pas donner d'adresse à qui que se soit, quitte à changer de vie, autant recommencer tout à zéro, mais voilà certaine chose ne se passe pas de boite aux lettres.
Donc nous sommes allé toujours dans notre magasin de bricolage préféré Bricoman et avons acheté une boite au lettre et un piquet de clôture. J'ai percé la boite pour la fixer avec des visses aux piquet et j'ai pris le chemin de terre du Carabanon en direction de la route. Quand j'ai vu les boites aux lettres regroupées des voisins, j'y ai simplement planter la mienne à côté. J'ai marqué mon nom et celui de Rachel et nous, nous sommes envoyé une lettre vide en regardant le nom de la rue sur Google Map, le lendemain la lettre était bien dans la boite. C'est interdit, vous devez normalement déclarer toutes nouvelles boites aux lettres, mais voilà, c'est dans des conditions ainsi que je profite du système et des ses failles... Nous avions une adresse à présent pour scolarisé Rémi, pour certificat de domicile au début et bien j'ai tout simplement photocopier de vielles facture orange ou EDF en changeant l'adresse sur celle-ci avec l'ordinateur, cela à toujours fonctionné. Idem pour l'assurance auto. Pour les impôt moi je ne les ai jamais déclaré, Rachel oui donc il lui a suffit de changer son adresse sur le net à Impôt.gouv idem pour la caf et l'assurance maladie. Un jour après avoir rempli comme d’habitude sa déclaration d'impôt il nous envoyèrent quelques temps plus tard une lettre demandant pourquoi aucune taxe immobilière n'avait été déclaré et donnait le fameux questionnaire à remplir sur l'habitation, j'ai pris un stylo rouge j'ai tout barré et j'ai noté en gros, ceci n'est pas une adresse mais juste une boite aux lettre je suis SDF ! Chaque année je recevais la même lettre et chaque année je faisait de même et je n'ai jamais eu en 10 ans la moindre taxe d'habitation à payer. Idem pour la mairie qui un jour nous réclama la taxe d'ordure ménagère j'ai fait la même chose et plus jamais de nouvelles. Maintenant que nous avions une adresse je pouvais enfin aller m'inscrire à pole emploi. Ayant démissionné du village de montagne de mon poste je n'ai eu droit qu'à l'ASS Rachel faisait des heures de ménage et rapportait 1000€ par mois, à nous deux nous avions 1500€ et sans rien à payer mis à part l'assurance de la voiture et la cantine de Rémi, nous étions riche...
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 21:22

10 - La nourriture et l'autonomie alimentaire

Au tout début au Carabanon, nous n'avions pas de réfrigérateur, celui du camping car allait donc nous être utile, de petite taille refroidissant mal, mais fonctionnant au gaz. Ce n'est pas le top, les aliments surtout en été tournaient vite. nous avons donc commencé à faire des conserves. Nous faisions les courses chez Dia, parfois au rayon légumes, souvent même ils faisaient des sacs déjà pesé de légumes ou de fruits un peu abîmés, nous les prenions. Avec les fruits quand il y en avait beaucoup nous faisions des confitures, et avec les légumes nous faisions des conserves mais également avec la viande, nous faisions par exemple des sautés de porc, des bœuf bourguignon, les côtelettes en sauce, des cuisses de poulets à la sauce tomate et poivron, etc. Cela prenait beaucoup de temps et de gaz sur la gazinière que j'avais trouvé à la poubelle. pour la stérilisation j'avais trouvé sur le net une bonne idée, faire la stérilisation à la cocote minute pour être sûr de ne pas rater ses bocaux et ne pas s'empoisonner, cela fonctionnais très bien, nous stérilisions tout 30 minute.
Un jour j'ai trouvé sur leboncoin un mini congélateur d'ambulance, le gars les changeait tous et ils les vendaient 50€ seulement, ils fonctionnaient en 12V, au début je croyais la partie perdu car cela ne fonctionnait pas, mais c'est à la longue qu'on apprend, et j'ai découvert que cela venait du fait que j'utilisait du câble trop fin et en 12 v cela à une grande importance. Cela nous à vachement aidé pendant 4 ans, mais un jour je l'ai débranché pour le changer de place et l'ai rebranché par inadvertance à l'envers, je l'ai grillé et impossible d'en retrouver d'autre identique ou au même prix.
Nous avons essayé le jardinage. Sans grand succès la région est trop sèche et arroser par simonie un jardin n'aime pas, nous avons juste réussi à faire des tomates, une fois j'ai essayé d'utiliser une serre en plastique, j'avais fait des centaines de plantation et même des radis et salades qui donnaient déjà bien, la serre garde l'humidité. Mais voilà un voisin plus loin nous à offert une chèvre qu'il ne pouvais garder, je l'ai donc accepté sachant qu'un berger pas loin en avait et j'irais lui demander une sailli pour avoir du lait et pourquoi pas faire du fromage. Et cette chèvre un jour c'est échappée de sont enclos et a mangé tout que qu'il y avait dans la serre ! Ce jour là nous avons manqué de manger de la chèvre c'est moi qui vous le dit. Au final le berger à refusé la sailli prétextant que ma chèvre n'étaient surement pas vacciné et qu'il ne voulait pas contaminer un mâle, bref un gros con quoi.
Nous avons fait du lapin. J'ai réalisé des clapier en bois avec les planches de palettes et caisses de pare-brises, nous avons acheté un couple une fortune pour nous 80€ le couple, il à fallut attendre 8 mois avant le premier accouplement réussi car ils étaient trop jeunes, ensuite cela marchait pas mal mais un jours les animaux naturels renards, rats, fouines, blaireaux, etc son venu de plus en plus prêt à tel point que les femelles mangeaient systématiquement leurs petits, sans compter qu'il fallait énormément d'eau et les aliments animaux sur la cote coûte une fortune car nous ne pouvons pas nourrir les animaux naturellement la région étant trop sèche. Nous avons essayé les canards et poules, j'ai même fait du foi gras au gavage à la main, mais attention il faut pouvoir le faire car c'est très dur de voir les animaux aux gavage, de même que de tuer les lapins par exemple, mais qu'est ce que c'étais bon... Les poules nous donnaient des œufs mais un jour est arrivé la Grippe aviaire en France et on nous à ordonné de tout tuer, deux ans plus tard nous avons repris l'élevage des volailles mais elles mouraient ou se faisaient manger, en plus nous avons connu une période de sécheresse. Et la chèvre alors ? La pauvre, un jours nous l'avons mis dans un champs d'un voisin pour manger de l'herbe au printemps et elle à passé la tête a travers des grand carreaux de grillage mais quand elle à voulu l'enlever ses cornent la retenant prisonnière et elle en est morte étranglée.Je n'ai jamais chassé car je ne suis pas chasseur est je serais un bien piètre piégeur.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 22:11

11 - La famille les gens vis à vis de notre façon de vivre, les chasseurs et les voisins

Quand nous sommes partit du village de montagne, j'ai téléphoné à toute la famille pour leur donner rendez-vous chez nous car ne pouvant pratiquement rien emporter quelques affaires les intéresseraient. Effectivement ils sont tous venus, mais pire que si j'étais un étranger il ont profité de notre situation pour ne presque rien payer de ce qu'ils prenaient, une des mes sœurs nous à même pris les albums photos sans que nous la voyons. Ensuite quand nous étions installés ma mère et mon beau père venais parfois passer deux jours chez nous car ils aimaient la cabane et avaient l’impression de retomber en enfance par contre avec ma mère c'était toujours mais que vas tu faire de ta vie, as tu pensé à ton fils, mais quand vas-tu travailler, etc. Deux de mes sœurs venaient un peu au début puis de moins en moins pour finir par ne plus venir du tout prétextant que chez nous les enfants finissaient toujours par se salir dehors, ou que ça sentait la ferme à cause des poules et lapins, etc. Une autre des mes sœurs avait déjà quitté la région pour s'installer en Normandie et à la campagne avec volais chèvres et chevaux donc me comprenait très bien.
Pour les amis, c'est plus simple nous n'en avions pas, et le peu de connaissance qui venait ne revenait plus jamais. Le voisinage, ce n'était que jalousie, mesquinerie et compagnie, il nous ont même envoyé l'assistante sociale disant que Rémi vivait dans une situation d'insalubrité, mais celle ni ne pouvait constater que bien au contraire il n'avait que beaucoup plus de richesse que d'autres enfants, nous avions une chambre pour lui de l'eau courante chaude pou se laver et n'avait pas de carence alimentaire donc ne trouva rien à redire. Sachant qu'au début nous faisions plus de 100 km allez retour pour allez chercher de l'eau potable, ils ne nous on jamais dit qu'il y avait une source à moins de 5 km nous l'avons découvert par hasard et quand nous en avons fait la remarque ils nous ont dit nous débrouiller par nous même. Un autre une fois m'a laisser acheter plus de 1000 mètres de câble car il m'avait annoncé vouloir nous installer un sous compteur EDF pour nous aider pour au final dire que non. Les chasseurs. Ha les chasseurs, un jour de très bonne heure j'entands des voitures arriver, comme il y avait des cris de chiens j'ai vite compris qu'il s'agissait de chasseur et ne me suis pas levé car après tout le chemin est à moitié communal. puis plus tard je constate qu'un gros 4X4 ouvre le grillage le laisse tomber au sol et entre avec son véhicule roulant dessus, ors de moi je sort et lui demande s'il ne se sent pas un peu gêné d'entrer chez les gens comme ça ? Là il commence à s'avancer vers moi m'insultant de tous les nom, que lui vie et chasse depuis des années à Flayosc qu'il m'emmerde et à mon niveau m'empoigna par le col et me mis le fusil sous mon nez, Rachel qui à travers la vitre Voyait ce qu'il se passait sorti et hurla du coup le mec qui me croyait probablement seul me lâcha aussitôt et cacha son fusil dans le dos, il monta dans son véhicule et quitta les lieux. Je suis de suite allez à la gendarmerie qui me demanda si j'avais des témoins en dehors de ma compagne et me firent comprendre de m'estimer heureux de mon sort, du coup je suis allé au comité de chasse qui était ouvert et j'ai raconté l'histoire, donnant également le numéro du véhicule ils me dirent faire le nécessaire. Nous n'avons jamais revu ce chasseurs et les autres sont devenus très respectueux et parfois même on les appelais pour venir récupérer leurs chiens égaré.
Un autre jour au bout d'un an que nous étions installé là, un matin voici les gardes forestiers qui arrivent, ils se garent sur le chemin et tandis que je sort pour les rejoindre j'en vois un qui commence à escalader le grillage. Je pousse un coup de gueule et le gars me dit, Monsieur je suis garde national des offices et forêt assermenté quelque chose comme cela. Je lui répond qu’assermenter ou pas il à vite intérêt de descendre du grillage sinon je lâche le chien. (c'était un rot quand même que j'avais pris suite à l'agression du chasseur). Il commence à me dire que de toute façon je n'avais rien à faire là, que je pouvais mètre le feu, qu'il n'y avait aucune sécurité, etc. Je lui dis qu'au contraire il y avait de l'eau dans toutes les citerne, une pompe prête à la rivière et que je désherbais régulièrement. En faute d'argument il me dit que de toute façon je n'avais rien à faire là et qu'il allait de ce pas avec son collègue nous dénoncer à la mairie et il partit. Quelques heures plus tard arriva une voiture de police municipal, le flic au début se présenta et me demanda ce que je faisait là. Je lui répondis tout simplement, Monsieur je suis en galère avec ma femme et mon fils, nous avons été escroqué par la commune de....... il est or de question que je dorme sous les ponts avec ma famille, le propriétaire du terrain me prête généreusement son terrain donc je m'y suis installé. Ha bon ? il changea complètement de visage pour laisser paraître un sourire et m'expliqua qu'une fois lui aussi avait connu une situation semblable je ne sais plus dans quel pays et commença à me demander comment j'avais fait pour ceci ou cela, il me donna même des conseil, à la fin il me dit de ne pas m'inquiéter qu'il voyait bine que nous n'étions pas des touristes planqué là, et que si la commune engageait des poursuite se serait contre le propriétaire et que cela pourrait prendre jusqu'à quarante ans de procédure, il me demanda juste de ne pas transformer les lieux en déchetterie ou casse automobile, qu'il reviendrait faire des photos car il était obligé pour son rapport, mais il n'est jamais revenu.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mar 3 Nov 2015 - 22:18

La suite demain, bonne nuit ! study
Revenir en haut Aller en bas
fusco

avatar



Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 46
Localisation : face à l'écran

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 11:51

Salut,

j'ai pris plaisir à te lire.

Merci pour cet échange.... et vivement la suite.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 13:07

Bonjour à tous !
Merci beaucoup fusco pour ton message !

allez je continue...
Revenir en haut Aller en bas
seth73

avatar



Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 37
Localisation : savoie

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 13:23

salut
histoire tres interressante  !
j'attend la suite avec impatience Wink
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 14:16

Merci du partage. Beaucoup de similitudes avec mon parcours...
Aujourd hui j aime dire être clochard de luxe ^^
J ai juste eu plus de chance avec les gens. Peut être parce que j ai botté le cul de quelques voleurs de jardin et que l information à fait le tour. Aujourd hui, on me donne les clefs de cabanon pour m occuper des poules durant les vacances et depuis ma présence,  il n y a plus de vandalisme. J ai eu du cul quoi...
Revenir en haut Aller en bas
ck2

avatar



Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 32
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 15:16

Salut,

Ton récit est superbe. Je tiens à te dire que oui, tu fais des fautes mais c'est très agréable de te lire, on ressent que tu as fait des efforts pour écrire un beau texte et j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire. Quand on sait écrire, pas besoin de mots vulgaire pour exprimer ses sentiments, tu en fais la démonstration.

Je note que tu as beaucoup utilisé internet pour te tirer d'affaire (terrain, achats au meilleur prix etc.) comme quoi survivaliste ne signifie pas rejet de la technologie !
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 16:54

Dans un premier temps je vous remercie tous de me lire et vous remercie de vos encouragement. Je ne sais pas trop ce qu'il c'est passé, mais tout un chapitre vient de sauter, il faut donc que je le recommence et j'avoue je déteste ça, vous savez c'est un peu comme quand on fait une rando sur un chemin et que l'on doit se taper le retour par le même chemin, c'est frustrant, et bien là c'est la même chose, bon et bien je recommence mais cette fois j'écris le texte sur mon traitement de texte avant, au moins j'aurais une sauvegarde. Mad
Revenir en haut Aller en bas
ashrad

avatar



Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 32
Localisation : Aramon

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 17:00

ah ah ah ah! les joies de la technologie!

bah comme tout les autres et comme je te lai dit plus haut, c'est tres sympa et interessant de te lire mais a l'avenir, evite de supprimer un pan entier de texte ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 17:35

12 – L’argent

S’il y a bien une chose qui me met hors de moi, c’est bien les gens qui disent que l’argent ne fait pas le bonheur, c’est du grand n’importe quoi, c’est bien un dicton de riche ou de quelqu’un qui veut justifier ne jamais en avoir besoin. Si pour les gens qui roulent sur l’or l’argent ne fait pas le bonheur, c’est qu’il n’en on jamais manqué. J’avoue, il n’y a pas besoin d’en avoir beaucoup, mais dans notre société, une autonomie à 100% sans argent, et pendant longtemps, franchement je n’y crois pas, ou alors il faudrait se retrouver dans la situation de Robinson, mais de nos jours cela n’est plus possible, même si vous voulez vivre tout comme lui, encore vous faudrait-il avoir l’argent pour acheter l’île…
Pourtant j’aimerais vivre comme lui, franchement la solitude ne me fait pas peur, je pense que c’est un état d’esprit, moi ce qui me fait peur c’est les gens. Il est donc certain que moins j’en vois et mieux je me porte, probablement aussi parce que je n’ai jamais vraiment rencontrer des gens qui ont le même point de vu que moi, des gens qui me comprennent.
Pour l’argent donc il en faut, du moins tant que nous ne sommes pas en situation de fin du monde, que tout le monde ne se tire pas dessus pour un bout de pain. La plupart du temps nous avions Rachel et moi que 1000€ à nous deux, Rachel travaillait dans une maison d’aide à la personne, pas vraiment par nécessité puisqu’elle toucherait la même somme sans rien faire, mais juste par ce que cela l’occupait. Moi ce n’est pas tout à fait la même chose, depuis avoir été échaudé au village de montagne avec nos entreprises car il y en avait quand même trois, Après avoir gagné des sommes astronomiques, jusqu’au jour ou vous devez payer vos taxes, je ne vais pas vous raconter comment fonctionne une entreprise, et pour finir là où nous avons fini, j’ai décidé de ne plus me ruiner la santé, et encore moins pour les autres, des patrons j’en ai eu, et je dirais que 99% d’entre eux ont bien profité de moi. J’ai donc décidé de ne plus travailler, de ne plus faire ce qui ne me plais pas. Il y a une chose que j’aime par-dessus tout comme job, c’est travailler avec ou plutôt pour des enfants, alors j’ai décidé de passer mon BAFA et ainsi chaque vacances scolaires je partais en colo. Je ne gagnais pas beaucoup d’argent mais c’était tellement gratifiant de faire plaisir aux gamins. En vieillissant plus personne ne m’embauchait comme animateur, il faut avouer que la plupart du temps j’étais plus vieux que le directeur, faut aussi dire que j’en avais ras le bol de partager ma chambre avec les jeunes animateurs qui rentre à 4h du mat défoncé d’avoir fumé, j’ai donc décidé de passer mon BAFD pour devenir à mon tour directeur. Il m’arrive encore de faire des colos aujourd’hui. Ces 1000€ mensuel nous ont permis de mètre de l’argent de côté, nous mettions 400€ par mois dans la cagnotte, j’ai bien dit dans la cagnotte, pour votre argent et là aussi je parle par expérience, mieux vaut une bonne planque plutôt qu’une banque, certes vous ne pouvez pas vous passer d’elle, mais n’y laissez jamais vos économies, c’est un conseil.
Nous avions un projet pour cet argent, nous étions au Carabanon depuis 2005 et la fin du contrat était donc 2015, même si le propriétaire du terrain Isaac est partit vivre aux états unis, quand on à plus grand chose dans la vie, ce qui nous reste on y tient, et moi ma parole j’y tiens, j’ai dit que je resterais 10 ans au Carabanon et que je partirais en y laissant tout, je tiendrais ma promesse. Qu’allions nous faire de nos économies ? C’est un autre chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 18:19

13 – Le futur projet

Pendant deux ans nous avons mis de l’argent de côté, parfois nous devions tirer de l’argent de la cagnotte car il y avait un imprévue, le plus souvent s’était pour acheter un nouveau groupe électrogène, une nouvelle pompe à eau, et aussi MONSIEUR Rémi qui casse ses lunettes, mais nous avons fini par réussir à garder 8000€ Nous avions pour projet d’acheter à nouveau un camping-car pour vivre sur les routes, j’ai vu d’ailleurs que sur le forum on parle également de survivalisme en Camping-car. Pendant un moment je poussais même le délire à vouloir vivre sur la mer, je voulais acheter un voiler et vogue la galère, ce qui à mis un frein, c’est que les voiliers sont très cher, surtout si on veut quelques chose de potable pour y vivre à trois. Quelque chose comme un 11 ou 15 mètres quoi. Bon le voilier c’est à l’eau. Pour info je connais bien la mer j’ai déjà navigué et j’ai même été moniteur de plongée pendant des années. Même pour un camping-car avec 8000€ vous n’avez pas grand chose. J’ai déjà également fait des fourgons aménager, j’ai même fabriqué des caravanettes il y a plus de 10 ans avant même que cela se vendent. Mais là je voulais un camping-car avec un minimum de confort. J’ai pensé aussi aux bus ou au camion, mais après avoir discuter avec des gens propriétaires de ces véhicules j’ai vite compris que ce n’était pas pour nous, les bus sont très volumineux et beaucoup de routes leurs sont interdites, sans compter la transformation pour le faire passer en VASP et les contrôles. Quant à la consommation je n’en parle même pas ! Pour les camions c’est à peut près le même problème mais il y a aussi les bouteilles d’aires à changer très souvent, les contrôles annuels et lui aussi consomment, je parle bien évidemment de poids lourd puisque j’ai les permis. Et enfin les fourgons pour les vacances OK, nous en avons eu 4 par le passé, mais ce n’est pas vraiment pratique et pas très grand.
C’est donc sur leboncoin que j’ai déniché mon Ch’tit pépère comme je l’appel, j’ai passé des heures sur des forums à me renseigner sur tout, mais aussi à discuter avec des gens qui vivent à l’année dans leur CC j’ai découvert deux types de gens, ce qui ne jure que par la technologie embarquée, le confort inégalé, le tout électronique, mais qui en revanche ne dorment pas en dehors des campings de peur de se faire agresser ou voler leur beau jouer de quelques milliers d’euro. C’est les gens de 60 – 65 balais, avec bobonnne blondasse à la Niçoise pleine de bijoux de pacotille et qui pu le parfum à 15 km avec son petit chihuahua. Et monsieur torse nu qui manœuvre pendant trois heures avant de se garer en gueulant sur sa femme qui le dirige mal avant de passer au pastis avec les potes d’à côté les boules de pétanques à la main… Et il y a les gens système D, la quarantaine, les cheveux en bataille quand ce n’est pas les dreadlocks, madame en jupette les pieds en éventail sur le tableau de bord et le ou les gosses qui regarde un dessin animé derrière, ceux qui achète mon livre d’aire de camping-car gratuite répertorié en France, ceux qui on souvent les mains sale de cambouis de moteur et qui se pose au bord d’un champ ou sur les parkings des éoliennes ?  Avec leur CC à 5000€. Qui croyez-vous que nous sommes là dedans ?
C’est donc pour un C25 capucine en 5 couchages 6 places assises que j’ai opté, sans turbo, ni direction assistée, aucune électronique rien de compliqué. Je suis allé le chercher dans l’Ain en train, à 600 km du Carabanon. J’ai expliqué au gars ce que je voulais en faire et j’ai vite calculé l’énergumène, une petite ferme au bout du monde, il avait avec sa femme et son gosse fait le tour du monde en tandem. Y’a pas photo, le gars on se sent à l’aise de suite, il est venu me chercher à la gare à quand même une heure de chez lui, pour découvrir qu’ils habitaient dans une yourte. Il vendait son camping-car 4000€ pour refaire la toiture de sa grange. Le soir même je repartais avec le camping-car, cela fait trois ans aujourd’hui que nous l’avons et n’avons jamais eu de galère que je ne pouvais réparer moi-même sur le bord de la route.
Mais alors je vous vois déjà dire, ha mais il vit en camping-car maintenant alors… Et bien NON ! C’est encore toute une histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 18:54

14 – Bon alors, on est devenu quoi dans l’histoire ?

Vous l’avez compris, nous ne vivons plus au Carabanon. Toutefois, nous ne vivons pas non plus dans le camping-car. Pourquoi ?
Pour deux raisons, je pensais pouvoir faire l’école à domicile pour Rémi, mais cela nous a été refusé, pourtant tout le monde sur le net nous disait que cela était légal, que tout le monde avait le droit de le faire, etc. Et bien non, ce n’est pas si simple, surtout quand on est pas des gens du voyage. Scolairement, Rémi ne suit pas, quand il était petit au village de montagne nous ne pouvions pas le scolariser car il n’y avait pas d »école avant la dernière année de maternelle, et bien sûr il était trop petit. C’est donc moi qui ai appris à Rémi à lire ses premiers mots, écrire, et compter. Rémi était un petit garçon qui ne connaissait pas les enfants, là bas il n’y en avait pas, au village d’ailleurs il était le chouchou de tous les petits vieux, si bien qu’il parla très vite avec un langage d’adulte, faut dire que je n’ai jamais été gaga avec lui non plus, je lui ai toujours parlé comme à un petit garçon. Quand nous sommes arrivés au Carabanon, il a fallu le scolariser. Evidemment la directrice demanda son dossier scolaire. Nous lui avons dit qu’il n’en avait pas puisqu’il n’avait jamais été scolarisé, et bien croyez moi ou pas, cette folle n’a jamais voulu nous croire, car Rémi savait lire écrire et compter, nous avions d’après elle quelque chose à cacher !
Elle à donc voulu mètre Rémi à 6 ans donc sous les mains des psy, alors là je lui ai presque sauté à la gorge, s’il y a bien deux choses à quoi il ne faut pas toucher, c’est ma femme et mon gosse. Je déteste l’éducation nationale, et je la détesterais toujours, ces cons m'ont emmerdé toute mon enfance en me faisant prendre des torniole par mes parents parce qu’ils marquaient sur mes bulletins de notes que je ne voulais pas me donner la peine, alors que je ne rêvais que de vivre la vie de Tom Sawyer, Ils ont toujours dit que je n’arriverais à rien dans la vie, etc. Je suis sûr que des gens de mon âge ont connu cette situation. Toujours est-il qu’ils ont laissé Rémi de côté sans s’en occuper, bien évidemment il s’est lassé et à fini par décrocher tout comme moi et passe sa vie à ne rêver que de nature et gambades. Moi en revanche j’ai toujours dit et il le sait, que je ne le gronderais jamais parce que l »éducation nationale ne sais pas s’occuper de nos gosses, je sais de quoi je parle, n’oublions pas que je travaille pour eux, je parle des gamins. Rémi à donc maintenant 15 ans, il est ballotté à droite et à gauche, mais ne parvient jamais à suivre, il n’attend qu’une chose c’est quitter le scolaire.
Ma sœur qui vivait en Normandie pour des raisons qui lui sont personnel à quitter sa région pour venir vivre dans le Tarn, elle y a trouvé un gardiennage et jardinage d’un manoir, le salaire n’est pas extraordinaire, seulement 600€ mais logé sans payer ni eau, ni électricité, ni chauffage. Elle y était avec son compagnon qui à fini par la quitter, de ce fait elle rencontre un nouveau garçon avec qui deux ans plus tard elle décide de se marier, il à sa société dans le cuir, et Daisy décide donc de quitter son job pour l’aider. Moi je saute sur l’opportunité, nous étions à la dixième année au Carabanon et propose de reprendre sa place, les propriétaires ont accepté, voilà maintenant depuis un an nous sommes dans le Tarn dans un manoir. J’ai demandé à Rachel de ne pas travailler, de profiter un peu de la vie. Seul moi travail, Rémi est au collège mais c’est de plus en plus galère pour lui. Bien évidemment si nous sommes venus ici dans ce manoir dans un coin perdu du Tarn en pleine campagne, c’est que vous pensez bien que j’ai une idée derrière la tête…
Revenir en haut Aller en bas
lorennzo13

avatar



Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 49
Localisation : dans la garrigue provençal

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 19:16

Bien sur que tenir ça parole c'est important

c'est dingue les personnes qui se sentent supérieurs avec leurs préjugés
ils jubiles du malheur des autres
ils doivent être malheureux dans leurs vie pour agir comme cela

au plaisir de lire la suite Wink

Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 19:26

15 – Et le dernier projet alors ?

Et bien voilà, Rachel touche du chômage, 700€ ce n'est pas grand chose mais c’est le prix à payer quand on à un petit salaire, moi j’ai 600€ de salaire, ce qui nous fait 1300€ par mois, n’ayant pas vraiment changé notre manière de manger, nous utilisons toujours 300€ par mois de nourriture, plus l’assurance du camping-car et de la voiture 50€ pour les deux par mois, Toujours pas de TV donc rien de ce côté là, Internet chez Orange 50€ et la cantine de Rémi, autrement dit nous mettons de côté entre 600 et 700€ par mois.
Notre projet dans un premier temps était d’acheter un terrain avec un étang et d’y construire une cabane. Soit environ 12 à 15.000€ le terrain, pour nous poser enfin chez nous, toujours façon survivalisme, sans être relier à l’électricité, ni l’eau, ni téléphone.
Mais voilà, tout ne se passe pas si bien que cela, pourquoi ? Parce que dans un premier temps nous sommes revenus à une vie « normale », que cela fait un an que nous sommes posés, que nous avons à présent à nouveau une taxe immobilière, que l’on veut nous faire payer une redevance TV alors que nous ne la regardons pas. Que les propriétaires bien cool au début le deviennent beaucoup moi car la mère qui détient tout et qui m’emploie d’ailleurs arrive à 98 ans elle qu’elle sort d’un AVC. Bref nous sommes sur le fil du rasoir.
Je commence donc à réagir en urgence et commence à nouveau à nous préparer à partir, Voici ce qu’il va se passer. Deux cas, soit la mère décède et je me retrouve sans emploi avec obligation de partir puisque le manoir sera vendu et qu’en attendant les enfants ne veulent pas payer des gardiens.
Soit à force de devenir de plus en plus pénible, je vais finir par disjoncter et envoyer tout bouler. Avec Rachel nous avons donc pris la décision suivante puisque nous savons que le projet de terrain avec étang est tombé à l’eau, c’est le cas de le dire.
Nous n’avons pour le moment que 2000€ de côté, je vais acheter une petite caravane trois places, profilée, pour l’atteler derrière le camping-car. Nous transformerons cette caravane en chambre pour nous et Rémi, j’y installerais un petit poêle à bois. Et nous allons enfin vivre notre projet de camping-cariste à l’année. Nous irons au Portugal en hiver chercher la chaleur et l’espace encore privilégié sur les bords de plages ou le stationnement n’y est pas encore interdit aux camping-cars. Nous allons essayer de résister ici au manoir jusqu’au mois de juin, Les propriétaires en hiver ne viennent que les week-end. De façon à encore économiser un peut ce qui nous laissera environ 6000€ et nous chercherons un petit terrain pour nous y installer et construire notre BAD sans étang tampis. Il restera encore un an de scolarité à faire pour Rémi, mais franchement on s’en fiche et qu’ils nous retrouvent tient ! Rien à faire de leur loi mal faite, de toute façon pour Rémi c’est une perte de temps et en lui faisant sauter la dernière année obligatoire, je ne pense pas lui interdire son savoir, il en apprendra bien plus avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 19:51

Je passe au repas et je vous fait le bilan de la vie au Carabanon ensuite avec le fameux Ci s'était à refaire... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Histrion


Membres d'honneur


Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 53
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 21:46

Slt

Camping cariste a l'année ??
Cela coute assez cher, et au portugual il n'y a vraiment pas de boulot, rien la quasi misere. Meme dans les rues de Porto tu as un pq de devanture vides, et au fur et a mesure que tu leves les yeux vers les etages les appartements paraissent totalement abandonné.

En plus de devoir vous nourrir a vous, va falloir alimenter le bestiau en gas-oil, en eau douce etc

Pourquoi une caravane en plus ??? le CC est trop petit ?

Tu pourrais peut etre essayer de demarcher une entreprise de logisitique, un entrepot qu'ils te laissent une place de parking avec l'eau et l'electricite et vous dormez sur place en assurant un gardiennage. Cela te permettrait de chercher du boulot
Car si vous etes au Portugual et que Rachel a une convocation des Assedic va y avoir un pb ?

Merci de nous faire entrer dans ta vie

A+
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 22:08

Alors là je ne suis pas du tout d'accord avec toi, nous n'avons pas le même regard sur la vie et le camping-car je vois. Déjà le camping-car ne coûte pas forcément cher, ou alors tu m'as classé dans la mauvaise catégorie de camping-cariste. Qui à dit que je cherchais du boulot ? Surement pas, la aussi tu me place dans la mauvaise catégorie. Pour les convocation Pole emploi alors je vais t'apprendre une chose. Sache qu'en France et c'est le cas de Rachel justement, tu as possibilité de faire tes réunions pole emploi par Skype, et oui, on ne se déplace même plus, bien évidemment pole emplois ne crache pas ça sur tous les toits. Si je vais au Portugal c'est pour profiter de la chaleur, pas pour regarder leurs misères, qu'est ce que j'en ai a foutre que les appartement du tel étage soit vide ? je n'irais de toute façon pas en ville et encore moins dans des coins comme ça, et même encore que cela nous conviendrait pas, je suis nomade et pas fixe. Trouver un patron qui me prète un hangar pour y poser mon CC pour y vivre et y bosser ? Ha non, nous ne sommes vraiment pas sur la même longueur d'onde mon ami, si tu as lu toute mon histoire alors soit tu n'as pas tout cerné sur moi, ou je n'ai pas su passer le message. Désolé.
Ha oui pour info, avec 50€ de diesel dans mon CC je fait entre 600 et 700 bornes et mon but n'est pas de rouler à gogo, tu fais combien avec ta voiture tous les jours pour aller au boulot, chercher les gosses à l'école, aller chercher les clope, le pain du matin et j'en passe ?
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 22:26

Enfin, bon, il t'a pas insulté... keep cool ^^

Tu as ou peux avoir les coordonnées de Isaac en Amérique ?
Parce que peut être qu il aurait une proposition à te faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 22:42

Qui parle d'insulte ?
Oui bien sûr que j'ai les coordonnées D'isaac, je lui parle même souvent sur facebook, il ne me fiche pas dehors non plus puisque le contrat est renouvelable, mais je veux passer à autre chose. Isaac est un ami d'un certain âge maintenant et il à des enfants, s'il lui arrive quelque chose ses enfants vendrons surement, et je ne désire pas acheter ce terrain il n'est pas bien placé. Mais attention ne comprenez pas mal, je ne viens pas ici chercher une solution, nous sommes bien d'accord ? Je vous raconte juste mon histoire, renseigne ceux qui veulent des renseignements, mais je ne viens pas chercher des conseils, je sais que mon futur projet est viable, je connais pas mal de gens qui vivent à l'année en camping-car de tous âges, je dis bien à l'année et non en tourisme. C'est juste une autre expérience que je trouve similaire mais j'ai bien dit également que je ne pratiquais pas le survivalisme pur et dur, celui qui arrivera je jour ou tous pétera, je me démerde quoi... Après des réaction comme celle de notre ami, c'est justement le genre de celle que j'ai eu pendant ces 10 ans, et pourtant je suis toujours là en vie toujours avec ma compagne et pourtant nous ne sommes pas marié, mon fil est heureux et ne veux pas quitter son papa et sa maman alors à 46 ans je n'ai pas de leçon de ce genre à recevoir...
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 22:55

16 – Bilan de 10 ans de cabane et si c’était à refaire…

Vivre au Carabanon pour ma part, m’a beaucoup changé, sur certains points en bien, sur d’autres en mal, je n’attache plus d’importance aux objets, en revanche, je les respecte plus, je veux dire par-là que si je n’ai pas ceci ou cela ce n’est pas bien grave, je m’en passe en revanche je manipule les objets avec plus de soin, je fais attention de ne pas le casser, je ne le laisse pas traîner, je leur donne plus de valeur.
Je suis devenue très méfiant, je me méfie de tous, je ne crois pas aux miracle et si quelqu’un me fait un cadeau, je me demande toujours ce qu’il peu vouloir en retour. Je me suis beaucoup plus attaché à ma compagne et mon fils même si je ne leur fais pas voir. Je me fou de pas mal de chose, l’actualité ne m’intéresse pas, le gouvernement non plus, je ne vote plus. Je supporte beaucoup moins la connerie des gens, je suis moins patient envers les adultes. J’adore faire découvrir aux jeunes la possibilité de se débrouiller par soit même. Je n’aime plus travailler pour les autres. Je me suis rapproché de la nature. Le malheur des autres qui sont dans la misère m’attriste plus qu’avant. Je suis plus sensible. Je ne suis pas meilleur jardinier et je déteste toujours autant jardiner.
Au Carabanon j’ai passé les meilleurs moments de ma vie sans vraiment beaucoup d’inquiétude, j’étais presque toujours serein, partout ailleurs, je restais au maximum 3 ans, au Carabanon je n’ai pas vu les 10 ans passer. J’ai constater qu’une vie autonome à 100% seul ou juste en petite famille comme nous trois et quasiment impossible, surtout au niveau de la subsistance alimentaire, il est aussi très difficile de tout fabriquer de A à Z, il vaut mieux être bricoleur et démerdar.
Si vous avez des scrupules à profiter des faiblesses de la société vous n’arriverez pas à grand chose également si vous voulez rester dans la légalité. Il faut un caractère assez fort, et surtout ne jamais montrer aux siens ou à sa famille proche quand on à du mal à subvenir ou que l’on craque car ils comptent beaucoup sur votre force, vous êtes le pilier et si vous, vous effondrez alors c’est mort, vous finirez même par vous tirer une balle dans la tête.
Il faut avoir du répondant et ne pas se laisser faire, être une grande gueule quoi, sinon vous, vous ferez bouffer tout cru par le voisinage et les gens bien intentionnés qui vous entoure. Il ne faut pas avoir honte, comme par exemple ramasser quelque chose d’intéressant jeté à la poubelle, car si vous passez et repassez devant la poubelle en attendant qu’il n’y a plus personne l’objet vous passera sous le nez (du vécu) il ne faut pas avoir honte non plus de profiter des bons d’alimentation que l’on vous propose, comme au resto du cœur par exemple, il ne faut pas hésiter à proposer du troc si vous n’avez pas d’argent et que quelqu’un à un objet qui vous intéresse, même quelques heures de boulot.
Ce qu’il faut et ne faut pas faire.
Pour le terrain nous avons eu beaucoup de chance de tomber sur Isaac, le mieux est certes d’être propriétaire, je connais personnellement une dame dans le Vercors qui à scouater un terrain communal pendant dix ans sans que personne ne lui dise rien, dix ans plus tard elle est devenue automatiquement propriétaire de ce terrain. Il faut choisir un terrain avec une grande surface dégagé de façon à capter au plus les rayons du soleil pour une installation solaire pour l’électricité, mais aussi pour l’eau chaude. Il faut impérativement de l’eau potable ou presque sur le terrain, nous avons la dernière année seulement malheureusement réalisé une filtration avec des filtres à la suite des uns des autres sur une citerne d’eau de la rivière plus quelques gouttes de produit genre micropure mais version industriel trouvé sur le net, avec quelques centilitres de ce produit dans 1000 litres d’eau, celle-ci restait potable plus d’un an après et ce produit n’est pas excessivement cher, nous avons fait tester l’eau et elle était potable. Sachez qu’il n’est pas si facile que cela d’élever des poules et encore moins les lapins sans qu’ils ne meurent de maladies.
Il faut absolument que le terrain soit loin du voisinage, et surtout méfiez-vous des agriculteurs qui verront votre installation d’un mauvais œil. Il faut impérativement un chien de garde et plutôt impressionnant, cela calme beaucoup. Par contre attention à vos bêtes surtout les volailles. Il vous faut impérativement et cela on n'y pense pas, un ou deux chats, vous ne serez pas envahi pas les souris ou les rats, un rat dans son oreiller c’est pas cool même si on aime la nature (la aussi du vécu). Laissez tomber tout la farfelu des abonnements qui vous prend tout votre argent, regroupez vos assurances par exemple. Avoir du réseau téléphonique est important, de même pour utiliser votre téléphone comme modem, n’oubliez pas que l’on parle de survivalisme, mais que ce n’est quand même pas encore la fin du monde, vous en aurez besoin, pour ma part Internet m’a sorti de bien des difficultés, comme apprendre certaines choses par exemple, on ne sait pas toujours tout, loin de là. Choisissez un terrain avec une partie boisée importante de façon à avoir du bois de chauffage, choisissez des arbres qui poussent ou repoussent rapidement. Ne vous ventez pas de vivre dans une BAD auprès du voisinage ou des parents des copains de vos enfants, vous finirez par vous retrouver seul comme un pestiféré au meilleur des cas et avec une inspection sanitaire dans le pire. N’invitez pas les gens chez vous-même s’il semble partager vos opinions, certains sans que vous le sachiez seront jaloux et vous dénonceront (du vécu).
Si c’était à refaire ?
OUI bien sûr que je le referais, je choisirais un terrain adapté comme je viens de vous l’expliquer, je n’utiliserais que le 12v avec panneaux solaires, s’il y à une rivière, il est possible d’installer une mini turbine également. J’apprendrais à cultiver même si je n’aime pas ça. Je construirais une cabane avec plutôt les chambres à l’étage pour profiter de la chaleur du feu qui monte plutôt que le plein pied, dans l’éventualité d’une cabane en bois, ce que je préfère quand même, j’ai aussi en tête un projet de BAD ensevelie mais je n’en aurait jamais les moyens, j’écrirais sûrement une fiction là dessus un jour.
J’utiliserais aussi encore plus de technologie comme des caméras de surveillance sur le terrain, un petit système simple mais juste pour avoir un œil partout, surtout si le terrain est grand. Il ne faut pas négliger la possibilité de faire un bassin pour y mètre du poisson, c’est une source intéressante de nourriture en plus. J’avais fait un tout petit bassin au Carabanon, j’y avais mis des tanches arc-en-ciel juste pour rire, plusieurs années après sans même m’occuper de quoi que se soit sans nourrir sans nettoyer, elles étaient toujours là, elles y sont probablement encore.
Ayant été très déçu par les lapins, je n’en prendrais plus, je préfère avoir quelques moutons, chèvres, et si possible pourquoi pas une vache. Un âne ou une mule peut aussi vous aider dans des taches et beaucoup plus solide que certains chevaux sauf de trai, mais beaucoup moins cher, par contre, il faut de l’herbage. En fait, je ne changerais pas grand chose si c’était à refaire à part l’emplacement et la cabane à étage.

Voilà, je voulais surtout vous dire que sans vivre dans l’extrême survivalisme, c’est encore aujourd’hui possible en France, il faut juste trouver un bout de terrain ou on nous emmerde pas trop même si celui-ci n’est pas constructible, des communes je sais ne voit pas cela forcément d’un mauvais œil.
Je ne crois pas vraiment aux grand groupe qui partage le même terrain, il finira toujours par y avoir une mauvaise entente, car dans un tel groupe il faut un meneur. Oui je sais, ce n’est que mon opinion, maintenant je ne demande pas mieux que de voir.
Sauter le pas fait peur, j’ai eu peur de la faire comme j’ai eu peur d’entrer dans la vie normale à nouveau, mais si c’est votre envie, n’écoutez pas ceux qui vous diront que ce n’est pas possible, sautez le pas non de Dieu, je sais qu’il y en à plein qui ne désire que ça ! On m’en parle presque chaque jour, mais allez-y ! Arrêtez de vous faire bouffer la tête par toute cette merde qu’il y a en ce moment, vous n’êtes pas d’accord avec ce qu’il se passe ? Vous en avez ras le bol de ses émigrés qui nous envahissent ? et bien plutôt que de gueuler dans le vide ou de devenir raciste, changez de vie et vous verrez que vous deviendrez beaucoup plus indulgent sur certaine chose et deviendrez plus patriote sur d’autres…
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 23:04

17 – La fin

Voilà mon histoire, j’espère que mon expérience vous servira, je sais que certains réagirons mal à celle-ci, je l’ai d’ailleurs signalé à un moment, mais ce n’est pas grave j’en ai l’habite, et puis si nous plaisons à tout le monde, ce monde serait alors parfait et nous ne parlerions même pas de survivalisme n’est-ce pas ?

Je suis disponible pour répondre à vos questions si vous en avez, mais s’il vous plaît évitez de me donner des leçons, je n’en ai pas besoin. Je veux bien aider à avancer mais je n'ai pas envie de me battre à justifier la vie que j’ai vécue et celle que je vais vivre. J’ai lâché toute ma famille qui m’ennuyait avec ça alors ce n’est pas pour recommencer ici. Si vous n’êtes pas d’accord avec moi je le comprends, c’est pas grave, chacun ses opinions, mais fichez-moi la paix alors SVP…

Il y a trois ans j’ai écris un livre, (10 ans pour changer de vie !) qui raconte plus en détail cette expérience, si cela vous intéresse j’en ai encore quelques exemplaires, contactez-moi en MP.

A bientôt, j’attends vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
tempete

avatar



Date d'inscription : 10/08/2014
Age : 51
Localisation : Charlemagne, Quebec, Canada

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 23:12

Z'etes naif Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Mer 4 Nov 2015 - 23:23

Je cherche même pas à comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
ashrad

avatar



Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 32
Localisation : Aramon

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 0:21

bah bonne prochaine aventure! j'espere que tu nous tiendra au courant un peu plus tard.

En parlant de 12V, quelle dimensiosn de cable tu utilises du coup "pour que ca fonctionne?"
Combien de panneaux solaire avais tu? et avec tu alimenter quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 0:44

Ha ! la question qui tue, je me suis pris la tête avec ça, tu peux pas t'imaginer. Je parle de la section de câble. Au début j'utilisait du câble électrique normale celui avec un fin liseré rouge pour différencier le positif. Le genre de câble que l'on trouve dans les magasin de bricolage auto. Mais c'est ce genre de câble qui s’oxydait le plus, idem pour du câble 220v triphasé que l'on utilise pour faire une rallonge par exemple, ces câbles avaient aussi faucheuse tendance à chauffer avec les ampoules. Le mieux était toujours dans un souci de prix, d'utiliser du câble rigide comme celui que l'on passe dans les mur des maison, lui ne s'oxydait presque pas et résistait beaucoup mieux à la chaleur. Par contre pour le branchement au niveau des batteries ou des panneaux solaire j'utilisait du câble de grosse section du 6 mm à 8mm que l'on trouve au mètre gainé rouge ou bleu, mais il vaut une fortune, cependant si tu ne veux pas de perte de puissance c'est indispensable. Au carabanon je n'avait qu'un panneau solaire de 80w, je n'en ai jamais mis plus puisque je n'avais pas assez de soleil, en revanche sur mon camping-car j'ai trois panneaux de 100w chacun, j'utilise la TV, l'ordi, recharge les telephones, plus la tablette à Rémi, la lumière, le ventilateur en été ou la ventilation du chauffage en hiver, etc et je n'ai jamais eu besoin de recherger même sans rouler, je suis resté parfois plusieurs jour sur place, et je produit toujours plus que je consomme, j'ai installé un petit boitier que j'ai payé quelques euro qui me donne la puissance de charge selon le moment, le lieu, etc car 3 panneaux de 100w ne donnent pas forcément 300w, ça c'est le rendement max et on l'à rarement. Perso, ma prochaine installation solaire et d'après mon vécu, je pense installer 500w en 5 panneau bien orienté, cela devrait suffire. Avec un groupe d'au moins 1500 à 2000w pour faire tourner la machine à laver par exemple, pas pour qu'elle chauffe l'eau car je débranche les résistance et utilise de l'eau chaude, mais l'essorage pompe pas mal. Avec 500w de solaire je pense faire tourner une TV les lumière à leds bien sûr un réfrigérateur, les tel, ordi, et autres petites choses. Le groupe sert aussi pour les outils électriques.
Voilà j'espère avoir répondu à tes questions.
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 1:27

Pareil !
Sauf :
j ai un panneau 150w avec 200 A de batterie et un bon groupe de 1000w pour bricoler et charger la batterie les jours les plus dures d hiver ou quand j ai ma fille qui est assez energivore lol Machine à laver de camping mais je compte acheter un autre groupe (un honda 1000i) pour le coupler à mon premier et sortir 2000w pour une vrai machine. (Particularité de honda, on peut complet 2 groupes). Perso, je ne fais pas de différences à ma vie en 220v sinon que l été je gère l opulence et l hiver c est 20 euros par mois d essence pour le groupe. 
En tous cas, merci de ton partage, tu as bien à continuer sur d autres topics... 

tu as quoi comme groupe elec ?
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 10:34

Ha c'est pas évident de trouver je juste équilibre en électricité, même si je mise tout sur le solaire, faut dire aussi que nous étions dans le Var, avec donc un ensoleillement optimum. La machine à laver est gourmande par sa résistance oui,c'est pourquoi je la débranchait car même les groupes avait du mal ou forceraient. Franchement la solution pour rester en 220v est tout simplement d'ajouter un convertisseur, nous celui que nous avions à tenu 8 ans et c'est parfois plus simple car certains appareils en 12v coûte beaucoup plus cher, comme les réfrigérateur à compression, ça fonctionne bien mais pour un de bonne taille il faut compter 1000 à 1500€.
Pour les groupes, je ne savais pas que l'on pouvait coupler les Honda, car les autres ce n'est pas possible. J'ai eu du Honda en 1000w mais il n'a pas franchement duré plus longtemps que les autres, en revanche c'est le vendeur Honda qui m'a dit que les groupes que j'utiliserais ne dureraient pas car j'en faisait un usage intensif et qu'il valait alors mieux me diriger vers de grosse génératrice genre EDF, mais là je ne parle même plus du prix, c'est pourquoi il m'avait donné l'idée de la voiturette. Je pense que je ferais la même chose si c'était à refaire, un bon moteur de voiturette mais j'y couplerais une génératrice de récup sur un groupe ou un moteur 220v transformé en génératrice le tout relié à des batteries, j'en avait 10 sous le clip clap, les batteries passant par un gros convertisseur et la cabane alimenté en 220v grâce à lui. Et pour finir, j'ai remarqué sur les groupe électrogène 4T, souvent c'était le condensateur qui brûlait, un jour je l'ai remplacé par celui trouvé sur un moteurs de machine à laver à la poubelle si je me souviens bien et le groupe à tenu beaucoup plus longtemps, ensuite c'était les culbuteurs et soupape plutôt fragiles qui lâchait. Par contre les groupe Inverter et autre électronique, étaient ceux qui consommaient certes le moins, mais ceux qui duraient le moins également, c'est groupes sont juste bon en dépannage car caréné et beaucoup plus léger à transporter.
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 12:17

Bonne idée la voiturette ! Ca consomme peu et c est solide. 

Mon convertisseur de tension est un 300w non inverteur. Fabrication lidl à 19,99 e lol
j en avais acheté 3 au cas où ca péte mais j ai jamais eu à le changer et il tourne non stop depuis 4 ans. 
Les inverteurs effekta 600w mon durée 2 ans (180 euros).

A mon panneau j y ai mis un trakeur et je gagne 60 pourcents d énergie en plus. Il m a coûté dans les 300 euros. Je ne le regrette pas, j economise de la surface.

Tu dis que tu avais 10 batteries en parallèle ? As tu rencontré des problèmes d usure prématurée ? Il est conseillé de ne pas depasser 2... par expérience,  mes effekta solaire en ont soufferts.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 12:32

Oui les batteries en parallèle, pas en série. Je n'utilise pas pour ma part de batteries solaires mais des batteries normales. J'en avais 10 pour avoir plus d'ampérage, mais c'est vrai que c'est beaucoup, j'avais donc couplé les batterie avec des coupleurs séparateurs de façon à utiliser les batterie 3 pas trois, si tu vois ce que je veux dire, car 10 batteries en même temps se déchargent plus vite que trois puis trois puis trois, les coupleurs séparateur passaient sur les batteries suivante dès qu'elles atteignaient 11v, ainsi les batteries n'étaient pas vidé à 100% car c'est ça qui les bousilles. Tous les ans j'achetais une nouvelle batterie pour remplacer la plus faiblarde. Dans mon camping-car je n'ai que 3 batteries avec un coupleur séparateur pour recharger en roulant avec l'alternateur, elles y sont depuis déjà trois ans et n'ont encore aucune faiblesse car elles sont toujours chargées à 75% Donc je persiste et je signe, les batteries normale de voiture, ce qui les détruit c'est la décharge en dessous de 10,5v mais c'est quand même beaucoup moins cher que les batteries solaires.
Revenir en haut Aller en bas
ashrad

avatar



Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 32
Localisation : Aramon

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 13:14

Merci pour le rens!
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 13:26

Toutes les batteries craignent la décharge profonde. Le régulateur coupe automatiquement la décharge autour des 11v.
Aillant tourné aux batteries voitures, je ne recommencerais plus car c est plus onéreux dans le temps.
(Enfin, c est mon expérience qui n est qu empirique)
Revenir en haut Aller en bas
Jack Sparrhow

avatar



Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 49

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 14:17

Tout a fait d'accord, si on à les moyens mieux vaut opter pour des batteries spécifiques, moi c'étais juste une histoire de budget un peux comme beaucoup de chose. Mais il est claire que les batteries au gel spéciale solaire à décharge lente valent le coup.
Revenir en haut Aller en bas
lorennzo13

avatar



Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 49
Localisation : dans la garrigue provençal

MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   Jeu 5 Nov 2015 - 18:37

Au contraire de toi je suis ici pout prendre un max de conseils et bien sur partager mes idée
plus je te lis plus je trouve des points commun , a part que j'ai jamais voté , c'est pas un choix juste une conviction !!! je donne a qui le mérite ...

Tu es un homme sacral responsable avec une conscience développée et réaliste
une colère de l'être est en toi sans aucune haine

Respecté un objet quelconque tu es fou ou plutôt normal ???
certainement fou pour notre société , fou de faire comme tu veux fou de vouloir être libre fou de sortir de la matrice , fou de dire se que tu pense a qui tu as envie certainement fou aussi de refusé la frustration
le plus que j'apprécie dans tes mots c'est que tu assume ta personnalité pas comme la masse qui nous entoure les irresponsables ...

pour faire court tu es un dinosaure qui sera toujours s'adapté a toutes situations
je te rassure tu es pas le seul dino sur cette planète ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ma cabane dans la forêt (BAD)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma cabane dans la forêt (BAD)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Mézidon-Canon (14) : Tourisme, une nuit dans les arbres...!!!
» "Walden ou la vie dans les bois", Thoreau
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: BAD : Emplacements, métiers et techniques :: Galerie photo-