Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Pourquoi en France on peut pas se protéger en ayant une arme!?
Aujourd'hui à 13:12 par NaonedBzh

» Potager 2018
Aujourd'hui à 13:04 par NaonedBzh

» Gps portatif
Aujourd'hui à 12:42 par NaonedBzh

» Keltec SUB-2000 Génération2
Aujourd'hui à 12:24 par Philippe

» L'elevage de poules
Sam 13 Oct 2018 - 22:05 par La Teigne

» Êtes vous Cibiste ou éventuellement simple utilisateur de la CB ?
Ven 12 Oct 2018 - 13:46 par Dundee33

» Hamac qu'es-que ça vaut ?
Jeu 11 Oct 2018 - 18:26 par 497719

» "Allumer feu"
Jeu 11 Oct 2018 - 5:34 par renard

» 22 LR : choix
Jeu 11 Oct 2018 - 4:57 par renard

Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Pour un couteau,pas besoin de se ruiner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Cucaracha


Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 10:13

C'est vrai que l'émouture du Bushman est fragile, elle est fine, et c'est une émouture creuse. Ici en Espagne, les températures sont très douces, même en hiver, et j'ai fait bien pire que sur cette vidéo avec le mien (coupe à la volée d'arbustes morts, refente des bûchettes en bâtonnant) sans le moindre dommage.

Sur ta vidéo, il doit vraiment faire très froid, sinon sur du bois si petit j'ai vraiment de la peine à y croire. Enfin, de toutes façon il y a des mecs qui pêtent leur RAT7 ou leur Ka-bar Potbelly, alors  Suspect ...

Sur ma photo, c'est une coupe à la main sur de l'eucalyptus, juste en poussant vers le bas. De toutes façons, et pour en revenir au sujet du fil, l'acier et le TT du Mora (tant inox que carbone) est vraiment d'une qualité exceptionnelle. N'oublions pas qu'on parle de couteaux de 12 à 15 euros  Wink
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 10:35

Oui je pense que sur la video il s'agit bien d'une utilisation en condition extreme, et je sais bien qu'il doit s'agir d'un cas sur des centaines, voir des milliers de clients satisfait par leur bushman (je me tate actuellement a en prendre un, tu en fais tellement l'eloge que je me laisse convaincre  Very Happy ).

Par contre, il se peut qu'en jour ou l'autre, un survivaliste (ou pas) soit confronte a des temperatures tres basses, et ce jour la, a cause de cette video, je ne prendrais pas le bushman.

Je viens de l'ile Maurice, et la-bas on utilise des "serpes" depuis plus d'une centaine d'années pour couper la canne lors de la "periode de la coupe" ou encore pour ouvrir les cocos. Leur construction ressemble beaucoup au bushman, notamment au niveau du manche, c'est aussi une construction en plate semelle a partir d'une feuille d'acier qui est recourbe au niveau du manche. Ce sont de grands outils, assez lourds, de 30 a 50 cm de lame, je pense qu'il y a au moins 1% de carbone dans leur composition, la lame est noire, ils sont tres tranchants, mais rouillent, et dans une ile balayée continuellement par de l'air marin, ca rouille vite si ils ne sont pas graisses. Ce sont des outils redoutables.

Je suis assez impressione aussi par la coupe du Mora. Tu me donnes envi d'en prendre un  Very Happy !

Voici l'introduction de E.R qui resume, selon moi, assez bien les caractéristiques d'un couteau de survie :

"Our knives are built with the most current high tech manufacturing processes. Each Extrema Ratio knife is a blend of the finest materials available and a commitment to craftsmanship. When it comes to knives for survival use, one of the most important requirements is that the knife should be strong. Built to last.
Unfortunately, the manufacturing excellence and quality of our knives leads people to believe they are virtually indestructible. Sadly, this is not the case.
When the correct bending moment (torque) is reached also the toughest knife breaks.
Factors which determine the strength of a knife are its blade length, blade
thickness and geometry, steel quality and technical design. Depending on what you want from a knife you should consider these qualities before you make your purchase, only then will you be able to make the optimal choice.
A long blade gives you more power, a thick, sturdy blade is stiffer,
a well-treated high-end steel stands strain better and a well-designed
knife is free from natural breaking zones. We leave no stone unturned in the search for Excellency.
In each knife we produce we do look for total performance solutions along with that style that defines all of our products entirely made in Italy.
What sets our knives in their own category of excellence is that every blade is free-hand ground, every knife is individually fitted, and every knife sharpened by hand.
Precision and attention to small details, the use of special steel alloys, new techniques and knowledge and space technology materials make the difference.
With the objective of designing unique knives catered for the Armed Forces and Law Enforcement community and enthusiasts as well, Extrema Ratio has grown into a globally renowned brand recognized for dedication towards creating the next great combat knife. Our knives always put consumers and end users first.
All our products are built with high quality material and engineered in the best conditions and can be disassembled for easy cleaning and maintenance. This allows the worn parts to be easily replaced as well.
As a private company, Extrema Ratio continues to expand into new horizons and push the limit further with each product unveiling.

If you plan to change your Extrema Ratio knife it will not be because you are disappointed because our product has not performed as promised but because you have probably changed your hobby."
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 10:45

La serpe mauricienne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 10:52

Sur la premiere photo, on voit bien que c'est presque de la fonte, plus de 1,2% de carbone, l'acier est friable (donc cassant), par contre ca possède un pouvoir de coupe assez violent.... vu son poids. Ca ne vaut rien, je dirais dans les 200 roupies, soit 5 euros.....
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 46
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 11:40

Merci FMG.
Je ne connaissait pas la serpe mauricienne mais la forme est excellente (polyvalente et robuste) ; faudrait juste élargir un peu le côté le serpe (je suppose qu'il est adapté à la flore mauricienne).

Pour qui peut forger, c'est un excellent patron. Suffit juste de récupérer un acier correct.
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 13:49

Oui c'est tres efficace contre une vegetation danse. Les coupeurs de cannes coupent 4 voir 5 cannes a sucre en un coup avec. Ca coupe super bien le bamboo, le goyavier (bois tres dure) et parfait pour fendre un coco en 2 en seulement 30 petites secondes. Au premier coup, la lame s'enfonce intégralement dans un coco meme vert, ensuite il suffit de soulever le tout au dessus de la tete (le coco reste empale dans la serpe vu que c'est tres fibreux) et de la fracasser au sol dans le sens du tranchant, et le coco s'ouvre en deux. Quand je veux boire de l'eau de coco (eau extraordinaire, avec beaucoup de vitamine et de minéraux, des gens échoués sur des iles desertes ont pu survivre sans boire pendant des semaines grace a l'eau contenue dans des noix de coco), j'utilise le tranchant principal pour "éplucher" le haut du coco, jusqu'a arriver a la noix, ensuite avec la pointe de la serpe, je fais un petit trou dans la noix, comme ca tu peux boire a la paille, on encore transvaser l'eau pour ensuite ouvrir le coco et récupérer la chair.

Petite precision, le dos aussi est aiguise et peut servir de hachoir, gaffe au tetanos  Wink


Totalement d'accord pour le patron d'une premiere forge ou meme par abrasion si vous le sentez a partir d'une feuille d'acier, mais faudra faire le TT adapte par la suite. Comme acier, du XC75 fera tres bien l'affaire et c'est un bon acier pour debuter : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Qu'en penses-tu "Le Tord Tue" ? j'espere que personne ne prendra "le suce pet" comme pseudo Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 46
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 14:16

Ouais, c'est marrant, je pensais à un 1055 ou idéalement un 1075 en me disant que la partie délicate serait justement le TT mais sur ce type de lame et d'acier, on peut se contenter d'un TT artisanal.
Idéalement, je cémenterai les tranchants à la corne.

Je n'ai pas parlé de l'abrasion car sur un métal ordinaire, la trempe (à peu près correcte et avec un recuit) deviendrait indispensable et sur des aciers spéciaux de récup je ne sais pas ce que donnerais des coups répétés sur des bois durs et/ou bien secs.


Prendre ce pseudo serrai lèche-cul !  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 17:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Voici l'introduction de E.R qui resume, selon moi, assez bien les caractéristiques d'un couteau de survie :

"Our knives are built with the most current high tech manufacturing processes. Each Extrema Ratio knife is a blend of the finest materials available and a commitment to craftsmanship. When it comes to knives for survival use, one of the most important requirements is that the knife should be strong. Built to last.
Unfortunately, the manufacturing excellence and quality of our knives leads people to believe they are virtually indestructible. Sadly, this is not the case.
When the correct bending moment (torque) is reached also the toughest knife breaks.
Factors which determine the strength of a knife are its blade length, blade
thickness and geometry, steel quality and technical design. Depending on what you want from a knife you should consider these qualities before you make your purchase, only then will you be able to make the optimal choice.
A long blade gives you more power, a thick, sturdy blade is stiffer,
a well-treated high-end steel stands strain better and a well-designed
knife is free from natural breaking zones. We leave no stone unturned in the search for Excellency.
In each knife we produce we do look for total performance solutions along with that style that defines all of our products entirely made in Italy.
What sets our knives in their own category of excellence is that every blade is free-hand ground, every knife is individually fitted, and every knife sharpened by hand.
Precision and attention to small details, the use of special steel alloys, new techniques and knowledge and space technology materials make the difference.
With the objective of designing unique knives catered for the Armed Forces and Law Enforcement community and enthusiasts as well, Extrema Ratio has grown into a globally renowned brand recognized for dedication towards creating the next great combat knife. Our knives always put consumers and end users first.
All our products are built with high quality material and engineered in the best conditions and can be disassembled for easy cleaning and maintenance. This allows the worn parts to be easily replaced as well.
As a private company, Extrema Ratio continues to expand into new horizons and push the limit further with each product unveiling.

If you plan to change your Extrema Ratio knife it will not be because you are disappointed because our product has not performed as promised but because you have probably changed your hobby."

Et voilà celle de Condor K&T, avec laquelle je suis assez d'accord  Wink 

CONDOR®️ TORTURE RING is used constantly to test the quality of our products.  Our blades have great flexibility and strength. Quality blades do not need to be thick to perform; thinner, lighter and faster is better. We test all our blades in real world situations so we can get feedback and assure that each piece is a quality tool. Our designers and employees also use tools all over the wildernesses of North, Central, and South America and give feedback to improve product performance.

... Tout en gardant en tête qu'on ne peut comparer que ce qui est comparable: En d'autres termes, la production E.R. est sans aucun doute plus solide, plus jolie et mieux finie que celle de Mora ou de CK&T.

Mais ci celle ci est plus que suffisante [là je me refère à la qualité génerale des couteaux "bons mais pas chers", Mora, Condor, etc...] on n'a pas besoin de dépenser plus si on n'en a pas envie, ou les moyens  Wink
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 19:42

Merci pour l'info le Tord Tue, je ne connais pas du tout la technique que du décrit avec la corne.

J'apprend petit a petit, je ne connais pas grand chose au TT(pour le moment), je travail actuellement avec du xc75 et je comptais envoyer les lames chez eurotehcni (ils ont meme du N690Co) pour le TT.
Une fois de retour a l'ile Maurice, j'aimerai bien de construire un petit four de trempe et peut etre aussi une petite forge (ya des plans sur metal-connexion) et pourquoi pas faire des serpes... malheureusement c'est un patrimoine en voie de disparition.

Cuca, je suis a 95% d'accord avec toi.
Mais en prenant en compte ces phrases :
"When the correct bending moment (torque) is reached also the toughest knife breaks."
"Our blades have great flexibility and strength."
A ton avis, si on prend deux couteaux avec exactement le meme acier, avec exactement le meme TT, avec exactement la meme longueur, exactement la meme geometrie, une lame de 2mm d'epaisseur et une autre de 5mm d'epaisseur, a ton avis lequel des deux couteaux atteindra son point de rupture le plus vite. La réponse est assez evidente.
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 46
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 20:27

Un rail de chemin de fer, une bonne disqueuse ...
 lol! 

La façon dont on utilise son couteau est primordiale.
Si on veut fendre une buche par le milieu en tapant sur son couteau comme un sourd avec une pierre, c'est sûr, faut une sacrée lame ! En y attaquant gentiment par les bords ou en utilisant au besoin des coins en bois, ça va déjà nettement mieux. Enfin en ramassant du bois directement à la bonne taille, il n'y même plus à sortir le couteau !

Pareil, pour couper une branche, on peut frapper avec la lame ou plus modestement la découper par copeaux ...

Plus le gonze est bourrin, plus le couteau doit l'être aussi !  Wink 
(Ceci dit, c'est toujours bon d'avoir de la marge de manœuvre quant à ce que le couteau peut encaisser.)
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 20:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
si on prend deux couteaux avec exactement le meme acier, avec exactement le meme TT, avec exactement la meme longueur, exactement la meme geometrie, une lame de 2mm d'epaisseur et une autre de 5mm d'epaisseur, a ton avis lequel des deux couteaux atteindra son point de rupture le plus vite. La réponse est assez evidente.

Tout à fait. Mais puisque ce point de rupture est de toutes façons très loin de ce qu'on va exiger de la version 2mm de notre couteau, est il vraiment nécessaire avoir une marge supplémentaire de 150%? Marge que l'on va bien sûr payer...

@Le Tord Tue: Plus le gonze est bourrin, plus le couteau doit l'être aussi ! +1  Wink

Coupe et refente de bûchettes avec mon Condor Fidelis (2mm) avec la technique du coin et bâtonnage:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

... Un sacré monstre, non?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Wink 

Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 22:52

Au final, on est tous d'accord. Tout depend de l'utilisation et de l'utilisateur du couteau. Dans le film 127h, le gar arrive bien a se couper le bras avec une cuillère pour réussir a survivre. Ca prouve bien que c'est la volonté, parfois épaulée par la technique, qui guide l'outil....

Ton petit Condor Fidelis est un petit monstre pour tout ce qui est coupe. Il a l'air redoutable pour fendre une buchette.

Par contre, si un jour tu as besoin de l'utiliser pour faire levier, ou pour faire barreau d'échelle, pour franchir un obstacle par exemple, je suis pret a parier qu'il ne supportera pas ton poids.
Apres, je suis 100% d'accord que pour une utilisation quotidienne, personne ne s'amuse a planter son couteau dans un arbre pour monter dessus....

Si on parle de couteau de survie, et en survie on peut être confronte a des situations imprévues, alors pour ma part, je favoriserai toujours une lame épaisse, peut être un peu au detriment du tranchant.
Apres si on parle d'EDC, d'utilisation quotidienne pour faire des petits trucs, le mien c'est un minimalist folts de crkt, et ca fait 2mm d'épaisseur, et on peut faire la plupart des choses qu'on attend d'un couteau, mais je le prendrai pas si je pars en Bushcraft pour 2 semaines.

Merci pour les photos Cuca. C'est ou ? jolies fougères ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 8 Avr 2014 - 23:05

Ici en Galice. Je ne me rappelle plus quand, par contre... Peut être le printemps passé, ou celui d'avant  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 9 Avr 2014 - 0:39

Merci
Revenir en haut Aller en bas
badbrain




Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 52

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Lun 14 Avr 2014 - 12:28

Fullmetalgear,je n'ai jamais pretendu forger ni des aciers inox et encore moins des aciers frittés,je pense autonomie donc acier carbone voilà c'est tout.En ce qui concerne la coutellerie je la pratique depuis plus de 20 ans dont 10 et tant que professionnel donc je connais un petit peu le domaine,je ne compte pas te reprendre à chaque post ,je te laisse avec tes certitudes et tu n'auras certainement pas l'occasion de ma voir forger car tu n'es pas invité.Tu es encore trop dans la société de consommation ,bonne journée à toi
Revenir en haut Aller en bas
FullMetalGear

avatar



Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 33

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Lun 14 Avr 2014 - 13:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Fullmetalgear,je n'ai jamais pretendu forger ni des aciers inox et encore moins des aciers frittés,je pense autonomie donc acier carbone voilà c'est tout.En ce qui concerne la coutellerie je la pratique depuis plus de 20 ans dont 10 et tant que professionnel donc je connais un petit peu le domaine,je ne compte pas te reprendre à chaque post ,je te laisse avec tes certitudes et tu n'auras certainement pas l'occasion de ma voir forger car tu n'es pas invité.

Donc pour resumer, tu affirmes connaitre la coutellerie depuis 20 ans et être coutelier pro. depuis 10 ans, mais tu ne pretends pas forger des aciers inox et encore moins utiliser la métallurgie des poudres. Par consequent, tu travailles avec des aciers de composition chimique relativement basique, des aciers qui rouillent, embêtant pour la survie (perso je ne me ballade pas avec une fiole d'huile dans le sac a dos pour empêcher mon couteau de survie de rouiller, ya des climats humides avec de l'air salin ou ca rouille tres tres vite)...
Tes arguments ? une lame forgee, une trempe selective avec revenue, moins d'1% de carbone, c'est tout ??? C'est tout ce que tu as appris en 20 ans de carriere ???! lol! lol! lol! 
Qui t'a dit que j'avais envi de te voir forger ?  lol! Je ne te trouve pas tres humble et meme un peu ego-centrique, pour quelqu'un qui se revendique grand sage de la forge. lol! lol! lol! 
Ton savoir ne m'intéresse pas. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Tu es encore trop dans la société de consommation ,bonne journée à toi
Encore un petit jugement gratuit.....
Je suis ne en 1985 dans un pays du tiers monde..... je suis arrive en France en 2008, a l'age de 23 ans et actuellement je m'apprête a repartir dans ce pays du tiers monde  lol! lol! lol! 

Je tiens a te dire que tu portes a merveille ton pseudo.  Very Happy 

Merci bonne journée a toi aussi.

Je ne risque donc pas de venir te voir forger, au moins un point ou on est en total accord.

[BBLoup] Pense à utiliser le bouton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Payn

avatar



Date d'inscription : 24/08/2014
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 0:41

J'arrive un peu après la guerre mais bon ! Le sujet est très intéressant et on trouve beaucoup de variante et de conseil sur les couteaux, un objet utile dans des tas de situation. Je trouve juste dommage que vous vous engueuliez pour si peu... La base normalement c'est la survie et l'entraide. En soit, oui y'a des bons couteaux, et des couteaux de merde, mais en y reflechissant, l'utilité première d'un couteau c'est quoi ?

Couper de la bouffe, ou des petites choses comme la ficelle

Pour le buschcraft c'est sympa mais faut pas oublier que dans ce cas précis le couteau est un outil de DEPANNAGE et qu'il n'est pas fait pour tailler des bûches ou tronçonner un arbre, c'est si on a RIEN D'AUTRE sous la main, pour ça on a les haches. Une bonne lame, c'est surtout une lame qui coupe bien et résiste à des chocs pas trop extrême, tant qu'on peu dépeucer un truc et sectionné de la corde c'est jugé efficace... non ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Yaritj




Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 1:37

Payn : Ouaip un couteau ca coupe des petits trucs... L'intérêt premier en bushcraft c'est les feathersticks, et bâtonner. Ca paraît pas grand chose, mais c'est pas pratique avec une hachette ^^

Prend un couteau pourri ou juste de cuisine. Part dans la verte. Bâtonne avec.
Le fil de lame est digne d'une pioche trois coup après. Smile

Perso j'ai un pliant qui ne me sert que pour couper des petits trucs. Un couteau plus solide mais moins coupant pour les travaux un peu plus "bruts" et je compte me prendre une hachette pour la fente de buches quand je pourrais partir régulièrement dans la verte. Autrement, une scie pliante fait l'affaire pour l'instant.

Le bushcraft, c'est presque un art. La survie, ca doit être instinctif et réalisable avec peu de moyens. J'ai pas l'intention en k2kk de me retrouver a juste "survivre" mais bien a vivre avec un peu de confort Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 1:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Perso j'ai un pliant qui ne me sert que pour couper des petits trucs. Un couteau plus solide mais moins coupant pour les travaux un peu plus "bruts"

Pourquoi ton fixe est il moins coupant?
Revenir en haut Aller en bas
Yaritj




Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 4:01

Parce que je l'ai pris en 440 plutot qu'en xc75. Il est moins coupant parce que je m'en sers comme un bucheron et que je m'en soucie que moyennement ^^' mea culpa
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 8:31

L'acier n'est pas un problème, mais peut être que le TT l'est Evil or Very Mad

Voilà une vidéo de mon Gerber BMF, en 440A (de la m.rde selon beaucoup de "gourous" du couteau). Il à servit à tout et ça fait plus de 25 ans que je l'ai, et à part une paire de micro cassures, il est razoir:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Yaritj




Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 12:56

Effectivement joli tranchant Smile Après quelques passages sur la pierre puis au cuir, il coupe déja mieux, mais toujours pas rasoir malgré mes efforts ^^'

Enfin, un couteau aussi grand me gènerai a la ceinture mais ca n'engage que moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 64
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 17:35

Franchement, je ne vois pas comment il a pu faire ces entailles sur le Bush en taillant du petit bois !

J'utilise le mien au bout d'une perche, à la pêche, pour couper les branches au dessus de ma tête afin que mes lignes ne s'y accrochent pas, il n'a pas un pète !  

J'ai du mal a croire cette vidéo !
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 18:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Enfin, un couteau aussi grand me gènerai a la ceinture mais ca n'engage que moi Smile

On s'habitue à tout, il y a des mecs qui portent des machettes à la ceinture. Mais perso, une lame de 7", c'est dans le sac Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yaritj




Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 21:45

La machette c'est sur le sac ou dans le dos, mais certainement pas a la ceinture ^^' Ca doit pas être pratique pour courir le 100m haie :p

Autrement pour un grand couteau comme le tien, tu le mets a l'horizontale avec deux accroches-ceinture ? Ou façon GIGN avec un accroche-cuisse ?
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 64
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 27 Aoû 2014 - 23:24

Un grand couteau, je le porte en bandoulière sous l'aisselle et bien entendu sous une veste.

C'est discret, ça ne dépasse pas et c'est aisément préhensile.
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Jeu 28 Aoû 2014 - 0:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Autrement pour un grand couteau comme le tien, tu le mets a l'horizontale avec deux accroches-ceinture ? Ou façon GIGN avec un accroche-cuisse ?

Pour moi le grand couteau, c'est dans le sac, près de l'ouverture, facilement accessible pour le travail "lourd", avec la scie pliable. Pour le reste, je porte un neck (ou un Mora en neck) et mon SAK dans son étui de ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Diamondback

avatar



Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 33
Localisation : canada , quebec

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Jeu 28 Aoû 2014 - 3:46

Pour moi il est a ma ceinture de combat mon couteau doit servir de baïonnette et doit servir aux usage de travaux normal .
Revenir en haut Aller en bas
oregon3

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 50
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Dim 28 Sep 2014 - 23:16

juste pour dire que Guitou n'a pas posté depuis le 14 mai et que la plupart de ses vidéos sur sa chaîne youtube ont été effacé . ? , j'espère qu'il va bien .
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 64
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Lun 29 Sep 2014 - 0:15

Je viens de voir une vidéo ou le gars abime son bush et il explique que s'il y a un noeud dans la buche, le corps de la lame suit le fil du bois alors que le tranchant dévie du fil en premier et ça ébrèche la lame.

Méa-culpa, c'est donc possible de bousiller son bush sans forcer exagérément. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Lun 29 Sep 2014 - 22:13

Mon choix perso de couteau polyvalent pas cher, c'est le Mora "Robust", pour les raisons suivantes:

- Son manche est plus épais que le modèle "Companion" il est donc plus solide que ce dernier. En effet, sur la plupart des cas de casse, c'est le plastique du manche qui pête.

- Malgrès sa (relative) épaisseur, il reste assez léger pour être porté en neck.

- Le "bouton" de l'étui permet, pour peu que l'on bricole une dragone, d'assurer le port.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pas cher, fiable, confortable, razoir et facile à aiguiser... Pour moi, un rapport qualité/prix absolument imbattable. Je recommande chaudement Cool
Revenir en haut Aller en bas
obewan

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 103
Localisation : maquis jurassien

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 30 Sep 2014 - 6:41

Oui très bon couteau j'ai le meme, son seul défaut c'est que la lame rouille , j'ai pas encore trouver de solution , j'ai pas envie de le laisser huiler je trouve ça dégueulasse
Revenir en haut Aller en bas
dziki

avatar



Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 36

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 30 Sep 2014 - 9:25

pour un bon couteaux pas cher je vous conseille le mora 2000 il est vraiment top ca fait 3ans que je lui en met plein la gueule il bouge pas il rouille pas vraiment top!! il coute 29euros
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mar 30 Sep 2014 - 16:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Oui très bon couteau j'ai le meme, son seul défaut c'est que la lame rouille , j'ai pas encore trouver de solution

Le laver et bien le sêcher après usage, et rien d'autre (s'il reste sans servir un peu longtemps, une fine couche de vaseline). Il ne rouille pas, en fait, il se patine. Et perso, je vis en bord de mer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 8 Oct 2014 - 1:23

[LTT] Désolé pour le double post, mais [/LTT] ça vaut le coup. Voilà un rapport qualité prix absolument imbattable, le cousin du Mora, j'ai nommé le Hultafors:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ou, pour une petite fortune de plus:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

... Les portes monnaie vont en pleurer... De rire Laughing Laughing Laughing




Le règlement a écrit:

- pas de multi-post (plusieurs posts à la suite au lieu d'un seul) : utiliser le bouton "ÉDITER"
NB : deux posts consécutifs d'un même auteur mais avec un grand intervalle de temps et des propos distincts ne constituent PAS un multi-post.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Mer 8 Oct 2014 - 7:58

Je cherché justement a acheter un couteau pas trop cher pour les bricoles du quotidien, 5€ de frais de port je commande les deux et je fais un RETEX dans une semaine ou deux!

Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 55
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Lun 8 Déc 2014 - 13:31

Quelqu'un a des retours d'expérience sur la nouvelle gamme Mora "Pro" C et S? Simple curiosité de ma part, je reste fidèle à mon "Robust" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Northstar

avatar



Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Lun 8 Déc 2014 - 20:43

Merci pour l`information sur le mora Smile que je je connaissais pas dutout je suis pas experte en la matière . J`ai choisit le mora robust il demeure assez leger et la qualité prix est presque imbatable

j`ai quand même prit un peu temps a regarder la fiche technique du couteau acier au carbone et coupant comme un razoir et on peu affiller le couteau, pour la chasse et bien autre usage je vais pas le regretter et vue le prix sa sera pas la fin du monde si je regrette l`achat pour un 17 $ en canadien il y a peu etre moins cher encore mes je vais pas me battre pour chercher a sauver plus Smile

Revenir en haut Aller en bas
Shykro




Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 40
Localisation : Rhône Alpes / Suisse

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Ven 12 Déc 2014 - 10:48

Je possède 2 Mora Companion MG acheté 12,90 eur l'unité. Au départ j'en ai pris un puis après plusieurs mois d'utilisation intensive en nature, j'ai décidé d'en prendre un 2ème au cas ou.
Pendant ces 5 mois d'utilisation j'ai taillé du bois (flèches, pics), coupé du tissu, de la paracorde, dépeucé un lièvre, coupé moi même au tout début en voulant le rattraper au lieu de le laisser tomber etc...
Et il coupe toujours autant. Je n'en ai pas vraiment pris soin, j'ai parfois donné des chocs sur la lame en coupant différents trucs avec de la pierre en dessous, je ne l'ai pour l'instant pas aiguisé, je me contente juste de le nettoyer assez fréquemment et de bien le sécher avant de le remettre dans la fourre plastique.

Voilà mon retour sur ce couteau qui ne m'a pas décu et ce pour un prix très bas.
N'hésitez pas à me poser des questions sur l'utilisation parfois abusée que j'ai pu en faire comme tournevis ou poignet de porte par exemple Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nalsacien

avatar



Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 23
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   Ven 12 Déc 2014 - 11:42

Sinon moi j'ai acheté ça chez Leroy Merlin :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Même pas 10 euros.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est pas un couteau, mais c'est pas cher et LARGEMENT efficace pour "bâtonner", couper, fendre, que ce soit de l'arbuste, de la bûche, elle est ultra-robuste.
Le travail minutieux est également possible avec, bon on va pas dépecer du lapin, mais tout ce qui est taillage de branches etc ça marche très bien si on l'affûte bien.
Je l'ai d'ailleurs comparée avec une autre hache de taille normale qui a coûté environ 30 euros je crois, le genre de hache hi-tech avec un manche bleu en fibre résistante à tout. Bah au bout de quelques jours de coupe intensive, il faut déjà réaffuter, tandis que pour celle à 8€, elle est toujours aussi efficace Very Happy

(désolé je parle pas couteau, je suis pas trop dans le sujet, soyez tolérants Smile )

(ah et désolé pour la taille de l'image :s )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pour un couteau,pas besoin de se ruiner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour un couteau,pas besoin de se ruiner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» purger un radiateur
» Ma fille se met debout, solution pour un autre lit besoin d'aide
» Qui ya t'il dans mon jardin de bon pour mes todons? Help besoin d'aide pour reconnaitre les plantes
» lampe pour caméléon besoin de conseil svp
» besoin de vos idées pour le syndicat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: RETEX (retours d'expériences) :: Armes blanches-