Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» JD lebarbu (bushcraft et survie en nature)
Aujourd'hui à 17:34 par NaonedBzh

» rescue bag (simond) / SOL survive outdoor longer... rétex
Aujourd'hui à 12:04 par renard

» Pourquoi en France on peut pas se protéger en ayant une arme!?
Aujourd'hui à 8:35 par easy

» valeur des objets pour le troc
Sam 20 Oct 2018 - 22:40 par 497719

» Êtes vous Cibiste ou éventuellement simple utilisateur de la CB ?
Sam 20 Oct 2018 - 18:46 par Dundee33

» Potager 2018
Sam 20 Oct 2018 - 17:32 par La Teigne

» Bonjour à tous
Sam 20 Oct 2018 - 13:36 par Orchidée

» Pierrot l'Ours
Sam 20 Oct 2018 - 0:54 par susu89

» Un certain J A survivaliste dans l'âme ?!?
Ven 19 Oct 2018 - 23:26 par Histrion

Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
La Teigne




Date d'inscription : 18/07/2016

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Mar 9 Aoû 2016 - 15:23

Po po po po!! Moi je suis nouvelle et lire les vieux trucs m'intéressent!
Ca ma éviter de poser pas mal de question con, les réponses étant sous mon nez en fouinant un peut Wink
Et vu qu'on a fait le tour du sujet dans les vieux topics, pas de création de nouveaux topic inutile de la part de la bleusaille comme ca :p
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Mar 9 Aoû 2016 - 16:04

parfois, relancer un topic déjà sorti des années avant donne de nouvelles réflexions, puisque la population du forum change entre temps
du coup, supprimer les vieux topic, non, on y trouve des pistes de réflexion (parfois suffisantes et concluantes)

mais parfois, on a pas obtenu satisfaction à la lecture des anciens topic, du coup, en lancer un nouveau, pourquoi pas (en étant précis sur ce qu'on attend de la communauté pour éviter les doublons pénibles)

par contre, certains topic à flood ou totalement trollesques méritent de disparaitre dans les tréfonds du forum sans espoir de repop ^^
Revenir en haut Aller en bas
Eric T

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 10/07/2016
Age : 54
Localisation : En Théorie, parce qu'en Théorie, tout va bien

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Mar 9 Aoû 2016 - 23:06

@agralil a écrit:
parfois, relancer un topic déjà sorti des années avant donne de nouvelles réflexions, puisque la population du forum change entre temps
du coup, supprimer les vieux topic, non, on y trouve des pistes de réflexion (parfois suffisantes et concluantes)

mais parfois, on a pas obtenu satisfaction à la lecture des anciens topic, du coup, en lancer un nouveau, pourquoi pas (en étant précis sur ce qu'on attend de la communauté pour éviter les doublons pénibles)

par contre, certains topic à flood ou totalement trollesques méritent de disparaitre dans les tréfonds du forum sans espoir de repop ^^

Il peut aussi s'avérer utile de relancer certains anciens topics uniquement parce qu'à l'époque de leur création, les réflexions qui les ont alimenté n'étaient peut-être pas les mêmes que maintenant, la société et ses problèmes ayant évolués. Wink

[EDIT]

Ceci dit, je trouve que le projet de Elchorizo de créer une communauté de survivalistes n'est pas si inintéressant que cela. Bon, je ne parle pas d'une communauté vivant tous dans la même BAD, mais plutôt dans le sens où plusieurs BAD se côtoient. Quand tout va bien, chacun est dans sa BAD à s'occuper de son potager et de ses animaux. Quand il y a des travaux nécessitant de la main d'oeuvre, tout le monde peut s'entraider (comme ça existait avant dans les campagnes). Quand ça part en sucette (exemple une bande de maraudeurs qui débarque), ça plus de fusils pour résister. Dans l'hypothèse où le potager d'une BAD se fait défoncer, comme chaque BAD aurait son propre potager, ce n'est pas comme si tout était perdu.

Enfin, c'est une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Samijotte




Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 38
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 4 Fév 2017 - 19:26

En groupe ou en binôme, vous allez forcément rencontrer des gents sur vôtre chemin... Ils y aura des choix à faire suivant les situations sur lesquels vous allez tomber et il faudra compter sur de bon réflexe et vos capacités d'analyse pour agirs en conséquence et de manière choérente.

Premier scénario :

Vous êtes en binôme et vous évacuez selon votre plans... Soudain, vous tomber sur une personne qui vient de se faire braquer, blessé, donc, visiblement besoin d'aide.

1 option : vous craignez une hambuscade et choisissez l'indifférence et vous continuez vôtre chemin.

2 option : vous décidez avec méfiance de quand même apporter une assistance mais l'imiter dans le sens où vous lui donnez de quoi se soigner sans pour autant faire entrer cette personne dans votre binôme.

Dans le premier cas, vous décidez de jouer la carte de l'indiférence.

Vous continuez vôtre chemin sur objectif et au bout d'un moment vous tomber sur un groupe (pas forcément hostile, mais méfiant autant que vous l'êtes)
Manque de bole... Ce groupe à récupérer dans ces rangs le bon monsieur que vous avez lâchement laissé pour mort derrière vous et qu'il vous reconnaît.

Que va t'il se passer à votre avis ?
Croyez vous que ce monsieur va vous accueillir à bras ouvert ?
Je crois pas.... consequence....Vous avez beaucoup de chance de passer à la casserole !

Dans la deuxième option, vous avez plus de chance d'être accueilli comme une personne bon.

Deuxième scénario :

Exactement le même que le premier mais cette fois ci, c'est vous qui êtes en difficulté.

Le gentil monsieur joué la carte de l'indiférence et vous laisse comme un con crevé tout seul dans votre coin.
Un groupe vous ramasse et vous porte assistance et vous garde le temps de vous soigné.
Votre groupe (provisoir) rencontre ce mec et le ramène au biwouak.
Quel va être votre réaction d'après vous ? Vous allez tout simplement avoir envie de l'etriper, vous veanger.

Dans l'autre cas, vous vous ferrez un ami sans doute.

Il est très important d'apprendre à décrypter le langage du corps.... La façon d'une personne à vous adresser la parole, les gestes.... Le language du corps donne de précieux indices sur les réels intentions d'une personne à celui qui en as la capacité.
Revenir en haut Aller en bas
Histrion


Membres d'honneur


Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 54
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 4 Fév 2017 - 23:36

troisieme scenario :

je l'acheve, il ne souffre plus, m'aidera si il a qlq objets utiles, me reconnaîtra .... plus tard Twisted Evil

a+
Revenir en haut Aller en bas
Samijotte




Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 38
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Dim 5 Fév 2017 - 2:28

@Histrion a écrit:
troisieme scenario :

je l'acheve, il ne souffre plus, m'aidera si il a qlq objets utiles, me reconnaîtra .... plus tard Twisted Evil

a+

Ouais.... Et si s'était ta  femme où un d tes enfants qui se retrouve à voir besoin d'une aide alors que tu n'es pas là pour je sais quel raison . Tu serais content que le mec lui colle une cartouche et lui pic son matos avant de se barrer au lieu de lui sauver la mise ?!
Et tu ferait quoi après tout seul dans tes bottes avec ta souffrance et  la moitié du matos qui c'est envoler ?

Soit tu intergre un groupe pour sauver tes fesses où tu fini tot ou tard par te coller une cartouche dans la tronche car tu estimera que tu n'a plus rien à perdre.

Faut pas se surestimé !

Par contre là où je suis ok, c'est si le mec te demande de l'achever, alors là oui, ça prend une autre tournure, car s'aura été son libre arbitre et toi tu ne te retrouve pas avec une mauvaise contience et du sang sur les mains.

Lève la tête et regarde pus loin que le bout de ton nez !

Entres autres... Pour moi le binôme c'est de prendre un très grand risque de se retrouver seul.
Je pencherais plus pour un tout petit groupe de 4 ou 5 personnes maximum et bien préparer, je parle pas de gents récupérer sur le bord du chemin.... J'estime que les chances de survie son bien plus élevé.
Et pour ma philosophie, plusieurs tête valent mieux qu'une.

Tôt ou tard, tu retrouvera dans une situation ou tu seras démuni d'idée (car sa ne se passe pas toujours comme dans les manuels), un autre pourrait avoir cet qualité d'improvisation et avoir cet idée que peut-être tu n'aurai jamais pu avoir et finir par te sauver les miches.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Dim 5 Fév 2017 - 6:37

les gens croisés sur le chemin ont surement pas mal à apporter, ils ont survécu jusque là sans toi, ils ont des choses a donner, à échanger, pas à voler ou exploiter à sens unique ...

... mais bon, les survivalistes sont souvent assez égoïstes et égocentriques, dur pour eux d'imaginer que l'autre vaut plus que ce qu'on peux lui prendre de force ...

... survivalistes, ou pillards profiteurs, je me pose la question à certaines contributions ...

et pour ce qui est de recruter "sur la route"; encore faudrait- il qu'ils aient confiance en toi, pas évident du tout pour beaucoup de contributeurs de ce post

un mec crasseux, armé, hostile, arrogant, peu de chances qu'on lui fassent confiance

franchement, je ne vois pas quels scenario vous vous faites dans vos caboches pour partir dans des délires ou vous achevez des gens pour leur piquer leurs "trésors" (oh, des cartouches de douze)

c'est ce que je n'aime pas dans le survivalisme, les scénario de certains, qui se voient survivre à un effondrement total des sociétés humaines ...
... mais oublient qu'ils en font partie, et peuvent aussi bien être parmi les premières victimes; et mourir sans rien voir venir, que passer leur vie entière sans voir aucune catastrophe; et s’être investi dans une chose qui ne leur arrivera jamais

dans tous les cas, l'autre est la richesse la plus importante que vous aurez, soit vous savez vous lier, donner confiance, et mériter la confiance de l'autre (faire confiance ou pas, à vous de voir), soit vous serez seuls contre tous

et seul contre tous, la vie n'a rien de bien amusant, que le monde tourne bien, ou pas (vous allez vous pourrir la vie pour rien dans le meilleur des cas, finir pendu à un arbre pour l'exemple dans le pire des cas, pas super bandant comme perspective)
Revenir en haut Aller en bas
velinius

avatar



Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 38
Localisation : Pays de Lorient

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Dim 5 Fév 2017 - 10:34

Agradil c'est ce que j'appel les fantasmes Hollywood. On croirait qu'ils espèrent un scénario à la mad max.

Alors que même en cas de bordel mondial, il y aura très vite (voir immédiatement) des structures locales autour de village, petite ville ou plus certainement par paroisse car il faut pas oublier de prendre en compte le "refuge" spirituel en période de grand trouble.
Revenir en haut Aller en bas
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 47

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Dim 5 Fév 2017 - 11:46

Mon comportement sera de toute façon imprévisible comme tout le monde alors pourquoi ce topic ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot l'Ours

avatar



Date d'inscription : 04/10/2018
Age : 33

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 17:46

Bonjour,

Sujet intéressant, merci de l'avoir ouvert.
En groupe ou en binôme, en cas d'effondrement majeur.
Personnellement je n'ai de préférence ni pour l'un ni pour l'autre.
La survie en solitaire me paraît bien plus sécurisée dans le temps.

Je sais qu'être seul pose de grandes difficultés sur des tas de domaines.
Toutefois, il me semble bien plus compliqué de survivre en étant accompagné.
Je n'ai aucune confiance en de quelconques groupes d'individus.
Considérant que l'homme a toujours été le premier danger de l'homme.

Et concernant le binôme, même soudé, il en va de la survie dans le temps.
Je pense qu'il est préférable de se préparer, seul, à affronter le pire.
Seul on est plus discret, aucune concession à faire, on prend ses propres décisions.
Notre instinct de survie est décuplé car on ne peut se permettre le relâchement.

Lorsqu'on est deux, on a tendance à se reposer sur l'autre et on devient vulnérable.
On doit constamment concilier ses choix avec son partenaire et trancher.
On doit également toujours prévoir pour deux, que ce soit la nourriture ou autre...
Il y a toujours plus de risques de se faire remarquer ou repérer...

Ceci dit, c'est mon tempérament plutôt solitaire qui s'exprime là.
A chacun d'agir selon ce qu'il croit le plus judicieux et d'assumer les conséquences.
Je n'ai pas assez confiance en l'homme pour espérer coopérer avec lui.
Donc, de même que le mode de vie que je me suis choisit, je préfère être seul.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 17:55

Survivre seul dans un monde qui va à peu prêt bien comme maintenant c'est déjà pas tous les jours évident.

Mais si un m jour tout bascule c'est carrément impossible. Je vois pas comment tu peu réussir juste à te nourrir et assurer ta protection seul.
Et je parle même pas du jour ou tu tombe sur un groupe de 4/5 lascards décidés à récupérer le peu que tu as.

Mais je te rejoint aussi sur le fait que vivre en groupe n'a rien d'évident...

Cette quedtion reste pour moi un gros problème.....
Revenir en haut Aller en bas
Histrion


Membres d'honneur


Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 54
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 19:42

L'union fait la force !

Si les concessions que je serais amené a faire peuvent assurer ma survie et celle de mes proches je suit pret a les faire.
En clair je suis pret a aliener une partie de ma liberté en echange de l'amelioration de nos chances de survie.
Que ce soit en K2KK ou en situation normale, le "contrat social" a toujours ses vertues !

Il me semble, a confirmer, que la plus grande crainte de nos ancetres n'etait pas la mort mais le bannissement.

L'individu protege la meute, la meute protege l'individu.

Par exemple je dors comme un loir, et meme avec des auxiliaires, chien, pieges a con, etc avoir qlq qui monte la garde durant mon sommeil est indispensable.

Nous parlons ici d'une situation de survie fortement degradé type yougoslavie par exemple !

"La force était dans le nombre. Si vous étiez tout seul a vivre dans une maison, ce n’était qu’une question de temps avant d’être pillé et tué…peu importe si vous étiez armé."
https://lesmoutonsenrages.fr/2013/03/01/survivalisme-bienvenue-en-enfer%E2%80%A6/

En cas de "simple" crise economique type Grece ++ ou Argentine sans emeutes ni effusion de sang la question de l'individualisme peut se poser.
+ d'agilité de flexibilité de mobilité
+ de discretions
+ prise de decision rapide

Oui peut etre "mieux vaudrait'il etre seul que mal accompagné !"

A+
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot l'Ours

avatar



Date d'inscription : 04/10/2018
Age : 33

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 19:55

Bonsoir,

Bien entendu, nous ne faisons qu'anticiper nos réactions éventuelles.
Alors qu'en condition réelle, nos comportements pourraient être bien différents.
Il est dès lors difficile de prévoir concrètement la meilleure attitude à adopter.
Toutefois cela n'empêche pas de l'envisager et c'est bien ce que nous faisons ici...

Il va de soi que survivre de nos jours n'a rien d'évident, sur de nombreux points.
Néanmoins, il me semble qu'il y a préalablement une adaptation psychologique.
Et celle-ci est d'autant plus difficile à acquérir lorsqu'on doit se confronter à autrui.
Dans le sens où je me méfie beaucoup du confort de se reposer sur son partenaire.

Je n'ai évidemment rien contre le fait de s'entraider, bien au contraire.
Mais sans perdre de vue la nécessité d'assurer sa pleine responsabilité de vie.
Et puisqu'il est bien difficile en ces temps troublés d'octroyer sa confiance,
Il me semble plus judicieux de rester prudent et cheminer seul sa survie.

Il y a à distinguer, cependant, le rapport avec des proches ou de parfaits inconnus.
Dans le cas de proches, bien entendu que le "regroupement" est salutaire.
Mais ce n'est pas de ce cas dont je parlais...
Dans le cas de parfaits inconnus, j'ai peine à faire confiance en période de crise...
Revenir en haut Aller en bas
497719


Membres d'honneur


Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 53
Localisation : France (Isère ) / Maroc (Essaouira). .

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 20:53

la solitude est souvent prôné par des personnes qui vivent seules et qui essaye d'en persuader les autres de sont bien fait.


C'est sur que ce type de pensée est complétement impensable pour une personne qui à une famille (femme, enfants, gendres et petits enfants). Le principe du sacrifice est une alternative pour la survie de sa famille et il est bien évident que pour une personne adulte seule sans attaches affectives, filiales ou familiale cela est un concept bien lointain et qui est peut être logique. Irais tu te sacrifier pour un voisin ou un inconnu? Heureusement que notre société n'est pas composé uniquement de personnes avec ce type de raisonnement car déjà en temps de paix se serait vite la m...de car plus de force de l'ordre, de pompier, de sauveteurs en tous genres et de militaires.

Après être seul, je l'ai entendu pendant des mois c'est être mort et je l'ai chanté (j'avais un camarade) spéciale dédicace pour les anciens Very Happy . En mode très dégradé, pour moi c'est être en territoire ennemi (cela veut juste dire entouré de personnes qui veulent t’éradiquer) ou l'on ne peut compté que sur soi, tu vas très vite en supporter les conséquences et elles seront fatales disons 48h, au mieux tu te feras attraper et au pire tu seras mort. Car qui va assurer le quart de garde pendant que tu dormiras?

il n'est pas trop tard commence à choisir ton camarade. Pour facilité la manœuvre tu peux en prendre un éduquer.
Revenir en haut Aller en bas
Lonewolf7756

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 50
Localisation : 77

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 21:08

Perso je vis dans deux groupes Very Happy
D'abord les bikers, ceux que je fréquente sont soudés, la confiance règne, et ce ne sont pas des rigolos.
L'autre des tireurs sportifs, des militaires, policiers, et des chasseurs.
je sais pouvoir compter sur les deux groupes, ils ont tous les deux fait leurs preuves depuis longtemps.
On multiplie les contacts, les compétences, les véhicules, l'équipement, bref, si ca pète, je pense qu'on restera entre nous et qu'on fera bloc, et je ne donne pas cher de la peau de ceux qui nous chercheraient des noises lol
seul, aucune chance de survie, pour moi, c'est clair....
Revenir en haut Aller en bas
Lonewolf7756

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 50
Localisation : 77

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 21:14

pour toi 497719, moi aussi je l'ai appris a l'armée Wink



legio patria nostra cheers
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot l'Ours

avatar



Date d'inscription : 04/10/2018
Age : 33

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Ven 5 Oct 2018 - 23:14

Tu as certainement raison 497719.
On se construit une réalité à la mesure de nos aspirations de vie.
J'ai toujours été solitaire et farouchement épris de liberté.
Ma perception serait bien différente si j'étais un autre que moi...

Je n'irai jamais me sacrifier pour un voisin ou un quelconque inconnu.
Seuls des liens affectifs, en effet, pourraient faire me faire naître cet élan.
Ce qui ne veut pas dire que je ne porterai pas secours aux nécessiteux.
Seulement, je n'irai pas mettre ma vie en danger pour sauver celle d'un autre.

Je ne cherche pas à me faire passer pour un héro que je ne suis pas.
Et cela ne fait pas de moi un individu insensible et sans cœur pour autant.
Je suis bien conscient de la nécessité et de la bravoure des gens qui le sont.
Et j'en suis d'ailleurs même, à maints égards, respectueux et admiratif...

Mais je préfère être honnête et me voir tel que je suis vraiment.
Oui, je suis individualiste et méfiant à l'égard de tout groupe sociaux.
Ce qui ne m'empêche nullement de me tenir disponible au moindre besoin.
Mais il ne faut pas compter sur moi en temps de crise, lorsque ma vie en dépend.

Par ailleurs, peut-être est-ce en réaction aux nombreuses déceptions passées.
Mais mon expérience m'a appris à ne plus faire confiance qu'avec le temps.
D'où une prudence exacerbée et une difficulté manifeste à trouver un "camarade".
En même temps, cela fait bien longtemps que je n'en cherche plus...
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 1:28

@Pierrot l'Ours: Note bien que persque tous ceux qui participe à ce post te parle pas de "te sacrifier pour un inconnu" mais parlent plus d'un "échange de bons procédés" entre personnes adultes, sensées et avec un minimum d'honneur (même si certains savent plus ce que cela veux dire...).

Au passage: je suis moi aussi qu'avec ma petite famille dans les cévennes depuis 8 mois.
Breton d'origine je retrouve ici des valeurs disparues d'autres région de France et nous comptons bien nous y installer.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot l'Ours

avatar



Date d'inscription : 04/10/2018
Age : 33

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 9:21

Bonjour NaonedBzh,

Je répondais à la question posée par 497719 qui soulevait la notion de sacrifice.
Mais je note bien que l'idée générale était d'avantage basée sur l'entraide, oui.
Cet échange de bons procédés me sied parfaitement ainsi que tu me le présente.
Seulement tu le souligne toi-même, il est mal aisé de nos jours de faire confiance.

ll est un fait observable en nos sociétés d'aujourd'hui, que nous ne pouvons ignorer.
Bien peu sont en mesure de porter ce minimum d'honneur dont tu parles.
Certaines valeurs se sont bien raréfiées, quand elles n'ont pas simplement disparues.
L'honnêteté et la loyauté ne sont plus de mise, et ce, même entres adultes.

Crois-moi que je le déplore tout autant que toi, c'est dire ma déception manifeste.
Mais je serai le premier à échanger quelques bons procédés, si l'occasion me vient.
Et il y a d'ailleurs, fort à parier, que je serai même prêt à octroyer ma confiance.
Mais jamais sans une mise à l'épreuve du temps, afin de m'assurer ne pas être trahis.

Enfin, je te souhaite la bienvenue dans ces terres cévenoles et espère t'y sentir bien.
C'est une région magnifique, dans lesquelles je suis né, entière et à fort caractère...
Revenir en haut Aller en bas
497719


Membres d'honneur


Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 53
Localisation : France (Isère ) / Maroc (Essaouira). .

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 12:35

bonjour Pierrot l'Ours, ma réponse est générale et non personnel, les générations se suivent et ne se ressemblent pas obligatoirement, les individus ne sont pas fautifs de leur éducation ou de leurs innés, mais je trouve que les jeunes générations sont peu enclin aux collectivismes et l'entraide, notre société façonne les individus et cela est orienté vers la servitude physique et intellectuelle, L'état et l'éducation nationale est en partie responsable de cette orientation ainsi que les parents qui ne donnent pas l'idée ou le gout de l'acquis à leurs enfants.

Ces comportements tu les voient de partout dans l'entreprise ou lors de plan économique tu vois des personnes tournées le dos à d'autres car pas concernées, dans les associations ou certains se comportent comme des clients et qui exigent leurs dus car ils ont payés leur cotisations.

Alors qu'il serait plus simple d'apprendre à dire non aux enfants et plus à tourner la tête pour ne plus voir.
Revenir en haut Aller en bas
ozzy

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 30
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 18:28

Tout seul pour moi c'est impensable. J'ai vecu 4 mois en milieu social/economique hostile (en gros tu es l'esclave et tu te demerdes) et bien je me suis tres vite raprocher du groupe... des Italiens. Et je suis de la generation final de foot 2000 et Materazzi. La dynamique des groupes c'est un peut comme l'astronomie ou les equations mathematiques compliquees. La masse en a peur pourtant des specialistes les decortiques.
Tout le monde n'a pas le meme vecu mais quand la difference entre un bol de riz cuit a l'eau et une part de pizza faite maison est un mec qui dis " tiens sers toi", tu comprends vite l'interet si ce n'est d'apartenir au groupe, de lui rendre service pour ne pas en etre exclu.

A ma connaissance il n'existe aucune societe qui ne soit pas au minimum bati sur une structure familiale. L'homme protege la femme pendant la grossesse, l'accouchement et nourri au moins en partie la famille pendant que la femme s'occupe du foyer, des enfants nourrire la famille (travail d'equipe). La on parle de nomades. si on se sedentarise, Il faut au moins un village. Charpente, forge, culture, elevage ,medecine, habillement et defense, sachant que j'en oublie, comment c'est possible tout seul ou meme a seulement 2?
Revenir en haut Aller en bas
batisseur

avatar



Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 45
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 19:09

Au debut de l effondrement sociétal il y aura un effet de sideration .
Les gens hébétés ne comprendrons pas ce qu il arrive , c est a cette période qu il y aura le plus de mort car ce seront des proies faciles pour les prédateurs.
Ensuite il y aura une phase de regroupement ,cela se fera par la force par des seigneurs de guerre ou par accointance familiale, ethnique, religieuse ,sportive etc etc
Ensuite la societé evolura comme au moyen age , regroupé autour d un lieu sanctuarisé et se développerons les échanges entre communautés.
L histoire n est qu un éternel recommencement
Revenir en haut Aller en bas
Philippe

avatar



Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 48
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 22:08

@batisseur a écrit:
Au debut de l effondrement sociétal il y aura un effet de sideration .
Les gens hébétés ne comprendrons pas ce qu il arrive , c est a cette période qu il y aura le plus de mort car ce seront des proies faciles pour les prédateurs.
Ensuite il y aura une phase de regroupement ,cela se fera par la force par des seigneurs de guerre ou par accointance familiale, ethnique, religieuse ,sportive etc etc
Ensuite la societé evolura comme au moyen age , regroupé autour d un lieu sanctuarisé et se développerons les échanges entre communautés.
L histoire n est qu un éternel recommencement

Malheureusement à chaque menace correspond un régime de fonctionnement autocratique, reste à espérer que le " seigneur " soit magnanime et rende justice selon son coeur et non selon ses intérêts propres !
Revenir en haut Aller en bas
renard

avatar



Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 27
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   Sam 6 Oct 2018 - 23:44

C'est bien intéressant tout ça ^^
Personnellement je ne me pause pas la question.
Tout dépend de la cause, tout dépend de ma situation et de mes opportunités.

En tout cas en cas de pandémie je reste seul XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le comportement des groupes de survie en cas d'effondrement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Sujets similaires
-
» Agoraphobie, phobie sociale: Maladie ou trouble du comportement?
» stage dégustation plantes sauvages et survie dans nature
» classification des groupes alimentaires
» truc de survie coté bouffe
» Les groupes de verbes polonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Social, Psychologie et Interactions :: Social, Psychologie et Interactions-