Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» mon premiers couteaux
Aujourd'hui à 14:17 par JJ62

»  une carabine a plomb mieux que rien
Aujourd'hui à 14:15 par ozzy

» Quel est le meilleures de ces pays pour le survivalisme?
Aujourd'hui à 13:28 par ozzy

» New World Order par HG Wells
Aujourd'hui à 13:06 par MrPropre

» Ou en êtes-vous ?
Aujourd'hui à 10:38 par NaonedBzh

» Paintball pour l'autodefense
Sam 18 Aoû 2018 - 17:53 par electroclem

» Et le chanvre ???
Sam 18 Aoû 2018 - 11:16 par ozzy

» nouveau discord survie
Sam 18 Aoû 2018 - 10:58 par ozzy

» Capitaine fantastique
Ven 17 Aoû 2018 - 23:27 par will.wesson

Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Le couteau idéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Le couteau idéal   Mar 22 Aoû 2017 - 17:34

Bonjour à tous,

Merci de m'avoir accepté parmi vous. J'en suis bien ravi.

Je viens vers vous aujourd'hui afin de recueillir vos avis sur le choix du couteau idéal de survie.
Évidemment, j'ai déjà parcouru le forum et d'autres sites à la recherche d'informations à glaner. Seulement, il est parfois plus que pertinent d'appeler à l'expérience aiguisée et véritable de personnes qui savent.
J'en appelle donc à vous.

Je suis parfaitement conscient que le choix du couteau idéal correspond au profil de son utilisateur et des critères qu'il exige.
Me concernant, mon cahier des charges a le mérite d'être clair, le voici :

-Pouvoir chasser et dépecer un animal.
-Pouvoir couper du bois.
-Pouvoir frapper avec le manche.
-Pouvoir faire du feu.
-Pouvoir me défendre, dissuader en premier lieu, attaquer si nécessaire.
-Résistant au feu, à l'eau, autant que faire se peut.
-Matériaux éthiques et donc naturels.
-Pouvoir briser une vitre.
-Pouvoir me raser.

Concernant ce dernier critère, ne vous moquez pas...
Il se trouve que je suis minimalisme, et extrêmement vieux jeu en prime.
Depuis quelques mois, je me tâtais à passer à l'achat d'un vrai coupe-choux (celui que j'ai actuellement n'est qu'un piètre modèle), pour des raisons évidentes d'écologie, d'économie et de moindre encombrement.
Seulement en y réfléchissant à deux fois, et sachant que je suis beaucoup amener à voyager avec pour seul bagage un sac à dos 29 litres, l'idée de pouvoir pour chaque objet attribuer plusieurs usages m'a toujours paru excellent.
Et si l'on y réfléchi bien, un coupe-choux n'est jamais qu'un couteau amélioré pour le rasage. Ce n'est donc pas très polyvalent vous conviendrez. Or en temps de survie, notre matériel se doit de l'être.

Ce que je sais déjà pour sûr, c'est que la lame doit être fixe, et mesurer autour de 13cm.
Que la soie doit être traversante (intégrée dans le manche jusqu'au bout), et qu'à priori je ne souhaite pas de la céramique.
Ce que j'ignore en revanche, c'est le choix du matériau en ce qui concerne la lame et le manche.
Aussi, fais-je bien de choisir un modèle avec dents de scie, quand bien même celles-ci ne sont pas localisées sur toute la partie arrière de la lame ?
J'ai lu que cela pouvait être incommodant. Qu'en pensez-vous ?
Que pensez-vous de mon impératif d'y intégrer un outil brise-vitre également ?



Une toute dernière chose. Dans l'idéal, j'avais établi que le mieux était d'avoir deux couteau. Un couteau pour ces usages décris plus haut, et un couteau suisse.
Ce dernier, je souhaite le commander chez Victorinox, c'est ce modèle exactement :

https://www.amazon.fr/Victorinox-Couteau-Swisschamp-1-6794-69-fonctions/dp/B0089V41PC

Je lui voulais tous les outils possibles afin de ne manquer de rien, et évidemment toujours question d'éthique je souhaitait une matière naturelle pour le manche.
Puis-je également obtenir votre avis pour ce choix ?


Un grand merci par avance, et surtout, n'hésitez pas à vous montrer critique et à me rediri
ger vers les articles que vous jugerez bon pour moi de lire.

À très bientôt,

Anasta.

Ps : Mon budget est illimité pour cet achat.
Revenir en haut Aller en bas
velinius

avatar



Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 38
Localisation : Pays de Lorient

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mar 22 Aoû 2017 - 18:07

Salut a toi,

d'après ton post, voici se que je ferait a ta place. 'ce n'est que mon avis bien sur et une fois que tu en aura un certain nombre voie dans chaque se qu'y te semble le mieux et fait ton choix.

- Le couteau suisse bien mais trop de truc dessus et pas mal de truc inutile genre la scie trop petite n'est utile que pour de très petite section que tu peut faire à la main ou au couteau (le gros).

Pour le gros, idem trop de fonction pour etre facilement utilisable. Pour dépecer, prend un bon couteau fait pour en inox (supportera mieux des restes avant un vrai bon nettoyage).

Pour le "gros" si comment tu le dis no limite au budget, voie avec un bon artisan coutelier qui t'en fera un selon tes souhaits et surtout sur mesure a ta main tu y gagnera en confort par rapport a ceux du commerce.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mar 22 Aoû 2017 - 19:56

@Anasta a écrit:
Bonjour à tous,

.../...

-Pouvoir chasser et dépecer un animal.
-Pouvoir couper du bois.
-Pouvoir frapper avec le manche.
-Pouvoir faire du feu.
-Pouvoir me défendre, dissuader en premier lieu, attaquer si nécessaire.
-Résistant au feu, à l'eau, autant que faire se peut.
-Matériaux éthiques et donc naturels.
-Pouvoir briser une vitre.
-Pouvoir me raser.

.../...
Ps : Mon budget est illimité pour cet achat.

tu chasses au couteau ? tu veux dire, servir le gibier ?
une lame longue et bien aiguisée fais le job (un mora long à dix balles fais le job)

dépecer, n’importe quoi permet de le faire, j'ai appris à le faire ... avec des lames en inox de cuisine -ou de boucherie- (la lame devra etre adaptée au gibier, tu n'utilisera pas la même lame pour un cerf ou un cochon sauvage que pour un lièvre, et pour le gros gibier, prévois une scie à os, et deux trois lames pour travailler proprement)

si tu pense réutiliser les peaux, à toi de voir, certains savent écorcher tous les gibiers petits et moyens avec leur lame de chasse unique, mais c'est parfois mieux d'investir dans un ou deux skinner (puisque ... ils n'ont pas tous le même profil)

couper du bois, prend une scie, sérieusement

fendre du bois ? une hachette et/ou un coin et un bâton, ou un couteau de camp solide (donc un peu lourd)

frapper avec le manche ... ? frapper quoi ? c'est rarement conseillé de frapper avec un manche qui n'est pas fais pour (plate semelle complète et assemblage fais pour)

faire du feu avec un couteau ? gné ? briquet quoi ^^

se défendre, investi dans un chien, c'est efficace, dissuasif, et si tu le traite bien, c'est vachement de plaisir pendant des années (et en prime, ça peux faire des petits qui prennent le relais quelques années après)

dissuader avec une lame, faut assumer que si le mec en face est mieux équipé, il va te tirer dessus sans état d’âme (il se trouve en état de légitime défense cash)
si il sais bien se battre, il va te planter le premier (puisque lui sais ce que tu as en main, pas toi)
ou crier à l'agression à main armée en temps normal

attaquer, pas besoin de couteau, un casse tête fais aussi bien le job, c'est radical et moins salissant (n’importe quoi comme manche, n’importe quoi de lourd et solide comme masse); par contre, en temps normal, attaquer, c'est mal (n'est ce pas)

résistant au feu, prend une lame céramique, c'est les seules qui ne craignent pas de perdre la trempe

résistant à l'eau, prend une lame inox (mais quasi toutes les lames modernes, juste graissées résistent à l'eau)

matériaux naturels, incompatible avec la plupart de tes besoins (naturel ca crains le feu, l'eau, les chocs, et la corosion)

briser une vitre, tous les couteau qui ont une soie ou une semelle dépassant au talon peuvent le faire, ou un silex tout con, ou un morceau de céramique lambda (ou un gadget au porte clef sais le faire pour trois fois rien)

se raser ... sérieux, au couteau ?

tu veux aussi pouvoir faire de la chirurgie cardiaque avec ?

bâtoner et se raser avec la même lame, bonne chance ^^

se raser n'a rien de vital, et un rasoir sabre ne prend ni place, ni poids (et c'est classe de s'en servir ... et c'est une arme secondaire efficace)

mais bon, le couteau de survie est un concept crétin, prend nimporte quelle lame longue dans ton tiroir de cuisine, ça sera toujours capable de faire pas mal de choses ... pour pas cher (et en prime, si tu as une cuisine un tant soi peu équipée, tu en as de toutes tailles, formes, et poids)
Revenir en haut Aller en bas
neka

avatar



Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 47

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mar 22 Aoû 2017 - 20:05

pour faire simple un outil pour chaque utilisation ,un couteau universel sa doit pas exister , je connait rien en charcuterie mais en un depeceur et un desosseur il iy a une difference le seul truc universel c'est que sa doit etre bien affuter et pour fendre du bois faut un couteau bien epais un peu comme l'epaisseur d'une hache , la pointe d'un opinel si tu t'en sert de levier sa casse par exemple
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mar 22 Aoû 2017 - 21:02

Salut !
Pour tout il te faudra plusieurs couteaux, aucuns couteau n'est parfait. Un couteau bon en tout est bon en rien. Ensuite, un bon couteau de qualité ça coûte des ronds. Et oui un acier de qualité robuste et qui garde son tranchant ça se paye !

En ayant analyser tous les besoins, tu as surtout besoin d'un couteau de survie. Aux vues de tes critères je te conseil le Falkniven A1, je le trimbale depuis des années, il a tout vu et il a pas bronché. Et j'en ai eu des couteaux, (Esee 5, Kabar, ...)
Il est résistant, acier inoxydable VG10 forgé d'une seule pièce d'acier. Il a un talon dépassant qui permet de briser une vitre ou briser de la pierre. L'acier VG10 est facile a entretenir et le tranchant rasoir tient longtemps. En revanche le manche est en matière synthétique ce qui pour moi est un avantage contrairement a un bois plus fragile et a entretenir.

En autre option tu as Lionsteel M5 ou M7 (le m7 a un manche en micarta tandis que le 5 en bois naturel). Acier inoxydable D2, très robuste garde son tranchant rasoir très longtemps en revanche très difficile a affûter si on est débutant. Construit d'une pièce d'acier, talon dépassant. Le m5 a un manche naturel ce qui correspond a tes critères même si un manche naturel est beaucoup plus fragile...

Pour le couteau a dépecer et manger un Mora fera l'affaire. Alors pourquoi ne pas combiner les deux?
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 14:16

@agralil a écrit:
@Anasta a écrit:
Bonjour à tous,

.../...

-Pouvoir chasser et dépecer un animal.
-Pouvoir couper du bois.
-Pouvoir frapper avec le manche.
-Pouvoir faire du feu.
-Pouvoir me défendre, dissuader en premier lieu, attaquer si nécessaire.
-Résistant au feu, à l'eau, autant que faire se peut.
-Matériaux éthiques et donc naturels.
-Pouvoir briser une vitre.
-Pouvoir me raser.

.../...
Ps : Mon budget est illimité pour cet achat.

tu chasses au couteau ? tu veux dire, servir le gibier ?
une lame longue et bien aiguisée fais le job (un mora long à dix balles fais le job)

dépecer, n’importe quoi permet de le faire, j'ai appris à le faire ... avec des lames en inox de cuisine -ou de boucherie- (la lame devra etre adaptée au gibier, tu n'utilisera pas la même lame pour un cerf ou un cochon sauvage que pour un lièvre, et pour le gros gibier, prévois une scie à os, et deux trois lames pour travailler proprement)

si tu pense réutiliser les peaux, à toi de voir, certains savent écorcher tous les gibiers petits et moyens avec leur lame de chasse unique, mais c'est parfois mieux d'investir dans un ou deux skinner (puisque ... ils n'ont pas tous le même profil)

couper du bois, prend une scie, sérieusement

fendre du bois ? une hachette et/ou un coin et un bâton, ou un couteau de camp solide (donc un peu lourd)

frapper avec le manche ... ? frapper quoi ? c'est rarement conseillé de frapper avec un manche qui n'est pas fais pour (plate semelle complète et assemblage fais pour)

faire du feu avec un couteau ? gné ? briquet quoi ^^

se défendre, investi dans un chien, c'est efficace, dissuasif, et si tu le traite bien, c'est vachement de plaisir pendant des années (et en prime, ça peux faire des petits qui prennent le relais quelques années après)

dissuader avec une lame, faut assumer que si le mec en face est mieux équipé, il va te tirer dessus sans état d’âme (il se trouve en état de légitime défense cash)
si il sais bien se battre, il va te planter le premier (puisque lui sais ce que tu as en main, pas toi)
ou crier à l'agression à main armée en temps normal

attaquer, pas besoin de couteau, un casse tête fais aussi bien le job, c'est radical et moins salissant (n’importe quoi comme manche, n’importe quoi de lourd et solide comme masse); par contre, en temps normal, attaquer, c'est mal (n'est ce pas)

résistant au feu, prend une lame céramique, c'est les seules qui ne craignent pas de perdre la trempe

résistant à l'eau, prend une lame inox (mais quasi toutes les lames modernes, juste graissées résistent à l'eau)

matériaux naturels, incompatible avec la plupart de tes besoins (naturel ca crains le feu, l'eau, les chocs, et la corosion)

briser une vitre, tous les couteau qui ont une soie ou une semelle dépassant au talon peuvent le faire, ou un silex tout con, ou un morceau de céramique lambda (ou un gadget au porte clef sais le faire pour trois fois rien)

se raser ... sérieux, au couteau ?

tu veux aussi pouvoir faire de la chirurgie cardiaque avec ?

bâtoner et se raser avec la même lame, bonne chance ^^

se raser n'a rien de vital, et un rasoir sabre ne prend ni place, ni poids (et c'est classe de s'en servir ... et c'est une arme secondaire efficace)

mais bon, le couteau de survie est un concept crétin, prend nimporte quelle lame longue dans ton tiroir de cuisine, ça sera toujours capable de faire pas mal de choses ... pour pas cher (et en prime, si tu as une cuisine un tant soi peu équipée, tu en as de toutes tailles, formes, et poids)



Je te remercie de ta réponse Agralil, seulement il semblerait que tu n'es vraiment pas compris le sens de mes questionnements.

Ce que je souhaite, c'est un couteau SEUL et UNIQUE, me permettant d'effectuer le plus des tâches que j'ai énoncé, et ceci car non seulement je suis habitué à beaucoup voyager avec pour seul bagage un sac à dos, et également parce que j'envisage sérieusement la possibilité d'une sorte de catastrophe planétaire.
Dans ces conditions-là, que ce soit pour voyager ou pour faire face à une crise, je ne dois me contenter que d'un seul et même couteau, et ce pour des raisons évidentes de poids et de praticité.

Pour te répondre point par point :

-Pour tuer une bête si je l'attrape, cela me semble un bon outil en effet.
Ou bien pour chasser ou pêcher à la lance.

-Je ne vais pas me transporter une scie ! Sois logique. Et il me semble avoir vue des couteaux équipés de dents de scie.
Surtout qu'avec un tel outil, je n'envisageais pas couper l'équivalent d'une réserve de bois pour l'hiver, mais seulement ponctuellement pour faire un feu, construire un abri, fabriquer des outils, des armes ?
Tu comprends ce que je dis ?

-Frapper quoi ? Et bien je ne sais pas, les piquets d'un tarpe par exemple. Tout ce à quoi peut servir un marteau en condition extérieure finalement.

-J'ai un zippo et toujours un bic dans mon sac. Seulement je compte également m'équiper d'une pierre à feu, et là le couteau servirait effectivement à déclencher une étincelle. On ne trouve pas des silex partout.
"Gnié".

-Un chien en voyage ? C'est une blague ?
Un chien en situation de survie ? Sérieusement ?

Je ne réponds pas au reste qui me semble complètement déplacé.
Trop de points de désaccord, vraiment.

Pour ce qui est du coupe-choux. Comme je le disais, j'en possède un et je comptais effectivement investir dans un autre définitif.
Seulement avant de passer à la caisse, ayant cette idée de couteau en tête, je me disais qu'il valait largement mieux joindre l'utile à l'agréable.
Pourquoi une lame de couteau ne pourrait-elle pas faire le même travail ?
Tout en sachant que je me fiche de la classe.
L'important pour moi est d'avoir des outils fiables pouvant servir le plus de rôles possible, le plus longtemps possible.
Je ne vais pas m'encombrer d'un objet seulement parce qu'il est classe.
D'ailleurs pour moi la classe réside dans la profondeur des idées que l'on s'efforce de mettre en pratique.
En somme, je suis certain que je serai classe si jamais je peux effectivement me raser avec un couteau qui rempli toutes les autres conditions énoncées.
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 14:20

@velinius a écrit:
Salut a toi,

     d'après ton post, voici se que je ferait a ta place. 'ce n'est que mon avis bien sur et une fois que tu en aura un certain nombre voie dans chaque se qu'y te semble le mieux et fait ton choix.

- Le couteau suisse bien mais trop de truc dessus et pas mal de truc inutile genre la scie trop petite n'est utile que pour de très petite section que tu peut faire à la main ou au couteau (le gros).

Pour le gros, idem trop de fonction pour etre facilement utilisable. Pour dépecer, prend un bon couteau fait pour en inox (supportera mieux des restes avant un vrai bon nettoyage).

Pour le "gros" si comment tu le dis no limite au budget, voie avec un bon artisan coutelier qui t'en fera un selon tes souhaits et surtout sur mesure a ta main tu y gagnera en confort par rapport a ceux du commerce.

L'artisan coutelier, en voilà une excellente idée ?
Pour combien penses-tu que je puisse en avoir un avec ces conditions ?
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 14:27

"Pour combien penses-tu que je puisse en avoir un avec ces conditions ?" entre 250€ et 450€. Après ça peut-être plus selon les matériaux.

Mais y'a une chose que tu ne semble pas comprendre, c'est qu'un couteau ne peux pas tout faire, un couteau bon en tout est bon en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 14:51

@Predathor a écrit:
Salut !
Pour tout il te faudra plusieurs couteaux, aucuns couteau n'est parfait. Un couteau bon en tout est bon en rien. Ensuite, un bon couteau de qualité ça coûte des ronds. Et oui un acier de qualité robuste et qui garde son tranchant ça se paye !

En ayant analyser tous les besoins, tu as surtout besoin d'un couteau de survie. Aux vues de tes critères je te conseil le Falkniven A1, je le trimbale depuis des années, il a tout vu et il a pas bronché. Et j'en ai eu des couteaux, (Esee 5, Kabar, ...)
Il est résistant, acier inoxydable VG10 forgé d'une seule pièce d'acier. Il a un talon dépassant qui permet de briser une vitre ou briser de la pierre. L'acier VG10 est facile a entretenir et le tranchant rasoir tient longtemps. En revanche le manche est en matière synthétique ce qui pour moi est un avantage contrairement a un bois plus fragile et a entretenir.

En autre option tu as Lionsteel M5 ou M7 (le m7 a un manche en micarta tandis que le 5 en bois naturel). Acier inoxydable D2, très robuste garde son tranchant rasoir très longtemps en revanche très difficile a affûter si on est débutant. Construit d'une pièce d'acier, talon dépassant. Le m5 a un manche naturel ce qui correspond a tes critères même si un manche naturel est beaucoup plus fragile...

Pour le couteau a dépecer et manger un Mora fera l'affaire. Alors pourquoi ne pas combiner les deux?

Je te remercie Predathor.

Pourquoi selon toi le bois est moins résistant ?
Aussi, pourquoi faudrait-il combiner avec un mora pour dépecer ?
Le couteau que je vise ne pourra remplir cette tâche ?
Je ne comprends pas.

Selon toi, l'acier inoxydable est un meilleur choix que l'acier carbone pour mon usage ?
Et que signifie VG10 ou D2 ?

Merci infiniment pour l'aide que vous m'apportez.
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 14:53

@Predathor a écrit:
"Pour combien penses-tu que je puisse en avoir un avec ces conditions ?" entre 250€ et 450€. Après ça peut-être plus selon les matériaux.

Mais y'a une chose que tu ne semble pas comprendre, c'est qu'un couteau ne peux pas tout faire, un couteau bon en tout est bon en rien.

Je comprends.
Mais il doit bien y avoir un couteau qui s'en rapproche le mieux ?
Je veux dire, même si le couteau que j'adopte n'est pas l'idéal pour dépecer, il le pourra tout de même ?
Même si le bois sera moins résistant à l'eau que du synthétique, il gardera tout de même une résistance suffisant ?
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 15:24

@Anasta a écrit:
@Predathor a écrit:
"Pour combien penses-tu que je puisse en avoir un avec ces conditions ?" entre 250€ et 450€. Après ça peut-être plus selon les matériaux.

Mais y'a une chose que tu ne semble pas comprendre, c'est qu'un couteau ne peux pas tout faire, un couteau bon en tout est bon en rien.

Je comprends.
Mais il doit bien y avoir un couteau qui s'en rapproche le mieux ?
Je veux dire, même si le couteau que j'adopte n'est pas l'idéal pour dépecer, il le pourra tout de même ?
Même si le bois sera moins résistant à l'eau que du synthétique, il gardera tout de même une résistance suffisant ?

Plus haut je t'ai donné des couteaux qui répondaient le plus a tes critères.

C'est pas seulement l'eau le problème du bois du manche, pour batonner on a parfois tendance a taper sur le manche. Avec le micarta et d'autres manches synthétiques ça ne fait rien, mais le manche en bois, soit ça marque soit ça casse...
Pour le dépeçage, le bois est plus sensible au port de bactéries.
Le bois c'est bien pour faire du bushcraft, c'est beau c 'est dans le thème. Pour le survivalisme pour moi c'est pas adapté !
Revenir en haut Aller en bas
ozzy

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 30
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 15:50

En fait non tu n'es pas obligee d'en avoir un seul et unique. Il y aplein de modeles dit "squelette" qui ne prennent pas de place. Ils se glissent meme dans le foureau d'un model plus encombrant.

Le gros avantage c'est que si tu perds un couteau, tu en aurras toujours un autre.

L'autre point c'est l'entretient. Sais tu aiguiser tous les aciers, toutes les formes de lames et emoutures?

J'ai moi même été nomade "au sac a dos" pendant plusieurs annees jusqu'a recement.

Ce que j'ai fait pendant longtemps c'est: Bushman bowie et mora light my fire (model avec le fire steel integre) et couteau suisse. j'y ai ajouter un neck en squelette sur la fin pour mon edc.

Ma petite histoire fait que je me suis fait derober mon gros sac contenant les 2 plus gros couteaux. Je les ai remplacer pour des couteaux de cuisine mais c'est la profession que j'exerce ici.

Ce que je ferais si j'etais toi partant du principe que tu es une fille qui voyagerait seule et que le coupe choux ne compte pas: 1 Un mora en matiere synthetique de couleur vive (qui passe pour un couteau IKEA) 2 un couteau multi fonction (2 lames distinctes, une scie, tournes vis, pince a epiler et ciseaux) et un couteau pour l'edc, selon moi le mieux etant d'avoir un lame fixe serieux et squelette pour le transport/discressionvu qu'il est relativement facile de mettre la main sur un pliant si le besoin se fait sentir.

Encombrement minimum, la possibilite de se deplacer/dissimuler un couteau "serieux"

Pouvoir chasser et dépecer un animal. oui
-Pouvoir couper du bois. oui
-Pouvoir frapper avec le manche. je n'ai pas compris mais tu peux frapper SUR le manche quand le couteau est planter dans le tronc d'arbre pour le couper.
-Pouvoir faire du feu. Avec un firesteel? il faut utiliser le dos de la lame. Ils le font tous
-Pouvoir me défendre, dissuader en premier lieu, attaquer si nécessaire. 2 sur 3 le font dont celui dont on ne se separt theoriquement jamais
-Résistant au feu, à l'eau, autant que faire se peut. Le feu sur de l'acier ne sera jamais bon pour le traitement thermique
-Matériaux éthiques et donc naturels. l'acier ethique je ne connais pas, le bois naturel eventuelement mais il faut tuer un arbre
-Pouvoir briser une vitre. Non mais le probleme se resoud avec le numero 2 eventuelement dans cette gamme de pliant ci
https://www.google.com.au/search?q=couteau+pliant+d%27intervention&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwj56bq3vO3VAhUIx7wKHaGiDyQQsAQIMg&biw=1366&bih=662
J'eviterais si j'etais toi et opterais pour un resqme. La forme de ces couteaux ne plaitpas aux forces de l'ordremais chacunfait comme il veut.
-Pouvoir me raser. C'est tout le probleme. Tu te vois te raser avec le meme couteau qui a servi a couper le bois, la corde pour se faire un abris puis servi a depecer le lapin de la veille? Deja il faudra refaire le tranchant et meme bien nettoyer, je ne suis pas sur de la manoeuvre.

C'est une des possibilites et ca couvre pas mal des cas de figures. A part avions, tribunals et prisons, un couteau suisse pour multi tool passe partout.

Sinon a la place du mora il y a le cima1 la aussi pour petit budget qui lui permettrait de frapper avec le manche pour briser une vitre ( a condition de ne pas avoir une épaule disloquée ou autre joyeuseté que la vie a une facheuse tendance a te réserver exactement au moment ou ca t'arrange le moins. Par contre il sera plus difficile a justifier dans la popote en cas de contrôle par un mec un peu con zélé
Revenir en haut Aller en bas
renard

avatar



Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 17:35

Bah en faite pour découper ta bête il te faut un grand couteau fin et souple type filet de sol ET un couteau dure pour les articulations (je parle pour une bête type sanglier, chevreuille).
Mais pour un lapin, un faisan ou autre volaille, un simple filet de sol suffira....

Donc en gros pas un couteau pour couper du bois ni pour te raser.

bref :
- pour couper du bois, j'ai vue cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=30IO1iQPTm8
- pour découper tes bêtes un filet de sol :
https://www.fourniresto.com/couteaux-filet-de-sole/8492-couteau-filet-de-sole-colour-prof-lame-17-cm.html?gclid=Cj0KCQjwz_TMBRD0ARIsADfk7hSHwH5NxOg8cJ-4_0IAryEep5XYUtBkbUBpenQQVzOD0Mww7ZXIiosaAju7EALw_wcB
- pour te raser un coupe choux.

Si tu veux un couteau multi fonction,
même un letherman sera bof pour te raser,
nule pour couper une bébette (imagine le nettoyage!),
et pour couper du bois ça ne doit pas être terrible.

Même si tu voulais qu'un seul couteau,
j'espère que dans mes conseils tu t'y retrouves niveau budget :s
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 17:58

@renard a écrit:
Bah en faite pour découper ta bête il te faut un grand couteau fin et souple type filet de sol ET un couteau dure pour les articulations (je parle pour une bête type sanglier, chevreuille).
Mais pour un lapin, un faisan ou autre volaille, un simple filet de sol suffira....

Donc en gros pas un couteau pour couper du bois ni pour te raser.

bref :
- pour couper du bois, j'ai vue cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=30IO1iQPTm8
- pour découper tes bêtes un filet de sol :
https://www.fourniresto.com/couteaux-filet-de-sole/8492-couteau-filet-de-sole-colour-prof-lame-17-cm.html?gclid=Cj0KCQjwz_TMBRD0ARIsADfk7hSHwH5NxOg8cJ-4_0IAryEep5XYUtBkbUBpenQQVzOD0Mww7ZXIiosaAju7EALw_wcB
- pour te raser un coupe choux.

Si tu veux un couteau multi fonction,
même un letherman sera bof pour te raser,
nule pour couper une bébette (imagine le nettoyage!),
et pour couper du bois ça ne doit pas être terrible.

Même si tu voulais qu'un seul couteau,
j'espère que dans mes conseils tu t'y retrouves niveau budget :s

J'ai acheté le couteau Solognac a Décathlon, voir si il était aussi performant. Et bien non. Il ne vaut pas plus que son prix, la prise en main est mauvaise, le tranchant ne tient pas, il est trop léger pour les coupes a la volée et trop grand pour les petits travaux...
Revenir en haut Aller en bas
renard

avatar



Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 18:05

Je ne l'ai pas,
j'ai mis la vidéo car elle est bien et il donne envie le mec,
mais c'est cool de savoir qu'il ne faut pas l'acheter ^^
Revenir en haut Aller en bas
a2pir

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 57
Localisation : bretagne

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 23 Aoû 2017 - 18:28

@Predathor a écrit:
[

J'ai acheté le couteau Solognac a Décathlon, voir si il était aussi performant. Et bien non. Il ne vaut pas plus que son prix, la prise en main est mauvaise, le tranchant ne tient pas, il est trop léger pour les coupes a la volée et trop grand pour les petits travaux...

je confirme !
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Jeu 24 Aoû 2017 - 1:30

pour tuer un animal déjà capturé tu n'as pas besoin d'une lame spéciale, n’importe quoi de tranchant pour saigner fais le boulot
mais pour tuer, tu peux garrotter, c'est plus propre, briser les vertèbres, ou autre méthode barbare qui ont fais leurs preuves, si la bestiole est déjà capturée, la rapidité et la propreté sont secondaires (tu parles survie)

un couteau n'est pas un marteau, il a une trempe et une épaisseur qui ne permettent pas de s'en servir comme marteau sans risquer de vraiment l'abimer, sans compter qu'il ne pèse pas assez, et les meilleurs manches ne sont que des prolongements de la lame, ils ne sont pas plus résistants aux chocs, ça serai con d'affaiblir la seule lame que tu ai accepté de transporter non ?

et pour s'en servir comme tu le dis ... tu veux le tenir par la lame ? ou par le manche, taper avec le cul du manche, et n'avoir aucun bras de levier ? autant prendre un bâton ou une pierre, non ?

pour le feu, presque toutes les pierres à feu sont livrées avec un grattoir (un bout de tôle à peine aiguisé), n’importe quel couteau, même pourri, même émoussé peux leur suffire

le soucis, c'est que les lames ne sont pas magiques, pour bâtonner, pour creuser, pour se battre, il faut des lames longues, lourdes, épaisses
pour traiter la viande en finesse, il faut des lames fines, et souvent assez courtes
pour voyager avec un couteau sans rendre hystérique les fdo il faut qu'il soit petit, pliant, aussi inoffensif d'apparence que possible, sans cran d’arrêt, sans ouverture à une main

le truc le plus "polyvalent" en mode survie dans la verte, c'est un couteau de camp relativement court (pas top pour se battre, ni pour servir le gros gibier, mais parfait pour bâtonner, creuser, tailler du bois, bidouiller, bricoler, et, par son épaisseur, d'une bonne durée de vie

sauf que c'est pas le top pour chasser, cuisiner, se défendre, et c'est tout sauf assez discret pour voyager à une époque ou des tarés armés de lames de cutter détournent des avions pour en faire des missiles

un con couteau de camp pour jouer dans la verte, un bon skinner pour la chasse, et un bon pliant pour tous les jours

si un jour tu dois survivre, démerde toi pour avoir les trois, et tu aura de quoi faire face à presque tout (presque, pour se battre, il faut des lames particulières, pas bonnes à grand chose d'autre, mais bon, pour tuer par surprise, une lame de rasoir, ou un truc affuté suffit ...)
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Ven 25 Aoû 2017 - 20:58

Merci pour toutes ces réponses !
Cela est très agréable d'avoir autant de personnes qui se penchent sur mon cas, vraiment.

Alors, concernant le Lionsteel M5 que Predathor m'as conseillé, j'ai pu aller voir, seulement il n'est pas équipé d'une partie en dent de scie à l'arrière. Pensez-vous que cela est rédhibitoire ?
Mon Victorinox est équipé d'une scie, qui s'avérera efficace pour les petites pièces de bois uniquement (pour la fabrication d'un outil par exemple), en revanche il sera totalement inefficace face à de grosses branches.
En cas de survie, ou même de simple sortie en forêt, vous ne voyez alors aucun intérêt à avoir une partie dent de scie sur le dos de son couteau ?
Le batonage fera l'affaire quoi qu'il arrive pour toute coupe ?
Finalement, en terme de matière naturelle, je n'ai le choix qu'avec le bois ?
Y'a-t-il des bois plus résistants que d'autres et plus adaptés à la survie ?
Aussi, l'affutage est si difficile que cela ? Je ne l'ai jamais pratiqué, et je lis qu'il y a une énorme différence entre acier carbone et acier inoxydable. Vers quel choix dois-je me porter ?
Et enfin, si je vous suis bien, mon couteau va forcément rendre l'âme un jour, sans perspective de pouvoir le réparer et ce, peu importe le prix que j'y met ?
Revenir en haut Aller en bas
velinius

avatar



Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 38
Localisation : Pays de Lorient

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Ven 25 Aoû 2017 - 21:57

Toujours Que mon avis :

la scie du couteau suisse = gadget.

Pour le manche, oui il y a des bois plus dure que d'autres. Mais un bien dur et pas mal résistant à l'eau et matière naturel, je verrai plus de la corne d'animaux.

L'affutage faut juste apprendre c'est très facile mais très différend selon les méthodes. L'acier te donnera un tranchant plus durable mais nécessitera plus d'entretien pour qu'il ne rouille pas. L'inox demande quasiment rien en entretien mais devra être affuté plus souvent.

Pour le dernier point, oui un jour ou l'autre il sera mourru. C'est pour cela que je fais le mien. Pour avoir le savoir pour en faire un autre au cas ou. Mais ceci dit j'en ai un de mon grand père qui est encore en assez bon état malgré un usage très fréquent.
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 1:10

@Anasta a écrit:
Merci pour toutes ces réponses !
Cela est très agréable d'avoir autant de personnes qui se penchent sur mon cas, vraiment.

Alors, concernant le Lionsteel M5 que Predathor m'as conseillé, j'ai pu aller voir, seulement il n'est pas équipé d'une partie en dent de scie à l'arrière. Pensez-vous que cela est rédhibitoire ?
Mon Victorinox est équipé d'une scie, qui s'avérera efficace pour les petites pièces de bois uniquement (pour la fabrication d'un outil par exemple), en revanche il sera totalement inefficace face à de grosses branches.
En cas de survie, ou même de simple sortie en forêt, vous ne voyez alors aucun intérêt à avoir une partie dent de scie sur le dos de son couteau ?
Le batonage fera l'affaire quoi qu'il arrive pour toute coupe ?
Finalement, en terme de matière naturelle, je n'ai le choix qu'avec le bois ?
Y'a-t-il des bois plus résistants que d'autres et plus adaptés à la survie ?
Aussi, l'affutage est si difficile que cela ? Je ne l'ai jamais pratiqué, et je lis qu'il y a une énorme différence entre acier carbone et acier inoxydable. Vers quel choix dois-je me porter ?
Et enfin, si je vous suis bien, mon couteau va forcément rendre l'âme un jour, sans perspective de pouvoir le réparer et ce, peu importe le prix que j'y met ?

Pourquoi des dents de scie? Pour quoi faire?
La lame suffit pour bâtonner et si la section et trop large, je vais pas me faire chier avec le couteau, je ramasse le bois qu'il y a déjà par terre... Ou alors je prend un outil prévu pour : une hache ou une scie...

Même le bois le plus résistant reste du bois donc sensible a l'eau a l'entretiens et a la casse.

Non il y a la corne, mais en plus d’être cher c'est pas plus résistant, sauf a l'eau.

On t'as conseillé des matières synthétiques pour les manches alors pourquoi t’entêtes tu?

L'affûtage ça s'improvise pas. C'est essentiel pour faire de ton couteau un outil fonctionnel et ne pas le dégradé. Oui l'acier inoxydable en particulier le D2 est plus difficile a affûter mais son tranchant tient beaucoup plus longtemps. Certaines émoutures sont plus difficiles a affûter que d'autres. Un tranchant convexe est plus difficile a affûter qu'une émouture scandinave ou plate.

Vu que tu cherches un couteau résistant a l'eau l'inoxydable est ta seule option l'acier carbone rouille dès qu'il est humide.

Tu rendras l'âme avant certains couteaux. Mais pour ça faut pas prendre de l'entrée de gamme. Par exemple le Lionsteel M7, Fallkniven A1, Bark River Bravo 1, etc... Ce genre de couteaux sont extrêmement robustes et quasiment indestructibles.
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 1:40

Il me semblait que c'était un idéal de les avoir sur le dos ces dents de scie. Je ne me réfère qu'à ce que j'ai lu pour le moment, je suis totalement débutant en survie et en bushcraft.
Voilà pourquoi c'est vous que je suis venu consulter...

Je m'entête parce que je suis contre les matières synthétique.
Ce sera un long discours, mais j'ai mes raisons et elles sont bien tranchées. (Sans mauvais jeux de mots.)

Bien, donc ce sera de l'inox ! Le modèle Lionsteel je dois avouer me fait bien de l'oeil maintenant :
https://www.knivesandtools.fr/fr/pt/-lionsteel-m5-santos-wood-sleipner.htm?suggest=lionsteel

Quelle différence entre ce modèle-ci et le M7 ?

J'ai vue qu'il y avait des poignée en creux, permettant une prise en main plus efficace. Est-ce que c'est un gros plus ?
J'ai bien réfléchi, je pense que je vais également me prendre une autre couteau type squelette comme me l'a conseillé ozzy pour un usage plus quotidien. Je pensais en prendre un avec ouverture une main.
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des modèles intéressant à proposer ?
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 1:51

Que pensez-vous de ce modèle-ci également ?

https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-droits/8-le-wildsteer.html

Et plus généralement des manches en cuir ?
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 1:52

En tout cas moi je suis sur d'une chose: y en a un paquet qui auront pas trouver leur modèle de couteau d'ici la fin du monde....! lol!
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 1:55

@Anasta a écrit:
Que pensez-vous de ce modèle-ci également ?  

https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-droits/8-le-wildsteer.html

Et plus généralement des manches en cuir ?

Que en cas de crise pour le prix de ton couteau, c'est deux mois de bouffe pour ma femme mes deux fils et moi!!!! affraid

Désolé mais là je vois pas bien la démarche survivaliste.... ? !
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 1:58

Haha. Il vaut mieux parfois prendre son temps, cela peut en faire gagner à terme.

Comme je le disais, l'argent n'est pas un problème pour cet investissement.
D'ailleurs, en terme de survivalisme, les 3 repas par jour sont loin d'être indispensable. Très loin.
Je suis sur un jeûne intermittent à 1 repas toutes les 24h, en cru, et je suis non seulement en bien meilleure santé, mais aussi plus prompt à résister aux crises de rationnement. Ce sont, je le pense, des qualités essentielles de survie n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 2:03

@Anasta a écrit:
Il me semblait que c'était un idéal de les avoir sur le dos ces dents de scie. Je ne me réfère qu'à ce que j'ai lu pour le moment, je suis totalement débutant en survie et en bushcraft.
Voilà pourquoi c'est vous que je suis venu consulter...

Je m'entête parce que je suis contre les matières synthétique.
Ce sera un long discours, mais j'ai mes raisons et elles sont bien tranchées. (Sans mauvais jeux de mots.)

Bien, donc ce sera de l'inox ! Le modèle Lionsteel je dois avouer me fait bien de l'oeil maintenant :
https://www.knivesandtools.fr/fr/pt/-lionsteel-m5-santos-wood-sleipner.htm?suggest=lionsteel

Quelle différence entre ce modèle-ci et le M7 ?

J'ai vue qu'il y avait des poignée en creux, permettant une prise en main plus efficace. Est-ce que c'est un gros plus ?
J'ai bien réfléchi, je pense que je vais également me prendre une autre couteau type squelette comme me l'a conseillé ozzy pour un usage plus quotidien. Je pensais en prendre un avec ouverture une main.
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des modèles intéressant à proposer ?

Le m7 a une lame plus longue et un finger choil.

Qu'est-ce que tu appelles une poignée en creux?

Plutôt qu'un petit skinner pourquoi ne pas prendre un neck? Comme le Esee Izula 1 ou 2 ou encore le Ka-Bar Bk11?

Tu pourras l'avoir autour du cou, pendant que tu porteras l'autre a la ceinture. Et au moins si t'en perd un tu perds pas les deux.
Si on te vole celui que t'as a la ceinture et que t'as le neck sous le tee shirt on saura pas forcément que c'est un couteau et pas un collier.

Le combo couteau de cou et couteau de survie a la ceinture me semble un bon compromis.

Ps : oublie Wildsteer. C'est cher et manque de polyvalence. Pour en avoir essayé un... Perso j’achèterais pas ça.
Le manche en cuir c'est beau mais tout sauf pratique pour le survivalisme. Et c'est loin d'être durable.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 2:13

@Anasta a écrit:
Haha. Il vaut mieux parfois prendre son temps, cela peut en faire gagner à terme.

Comme je le disais, l'argent n'est pas un problème pour cet investissement.
D'ailleurs, en terme de survivalisme, les 3 repas par jour sont loin d'être indispensable. Très loin.
Je suis sur un jeûne intermittent à 1 repas toutes les 24h, en cru, et je suis non seulement en bien meilleure santé, mais aussi plus prompt à résister aux crises de rationnement. Ce sont, je le pense, des qualités essentielles de survie n'est-ce pas ?

Je vois pas bien le rapport entre ce que j'ai dit et manger 1 ou 3 fois par jour Wink
Sauf que si ma famille mange que un repas/jour ton couteau équivaut a 8 mois de bouffe (juste de façon mathématique...).
Attention quand même de pas tomber dans les pièges de sur consommation liés au survivalisme...

Mais bon, j'ai quand même bcp de mal a comprendre (ça veut pas dire que tu as tort) ce que va t'apporter un couteau a 260€??? affraid
Qu'il soit mieux qu'un couteau a 15€ OK, mais je pense quand même que y a bien d'autres postes a mettre de l'argent y pour se préparer non?

(Au passage un intermitent qui met 260€ dans couteau, le prochain que j'entends pleurer va falloir qu'il m'explique...).
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 2:16

@NaonedBzh a écrit:
@Anasta a écrit:
Que pensez-vous de ce modèle-ci également ?  

https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-droits/8-le-wildsteer.html

Et plus généralement des manches en cuir ?

Que en cas de crise pour le prix de ton couteau, c'est deux mois de bouffe pour ma femme mes deux fils et moi!!!! affraid

Désolé mais là je vois pas bien la démarche survivaliste.... ? !

On te l'a déjà dit plusieurs fois, mais je vais encore te le dire. Tu vois moi je peux me répéter Wink

Un acier de coutellerie de qualité ça se paye.
Le couteau est un outil, l'outil c'est l'arme du survivaliste, avoir un outil durable c'est une assurance.

Tu ne vois pas bien la démarche parce que tu ne veux pas la voir. Et oui parfois faut mettre des ronds dans l'équipement je sais c'est horrible et aberrant ! Parce que quelque chose qui n'est pas peu cher ou gratuit c'est pas survivaliste !

Et non tu n'as pas toujours raison mon cher Naoned et ce n'est pas parce que tu ne vois pas d’intérêts a quelque chose que ça n'en a pas.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 9:11

@Predathor a écrit:
@NaonedBzh a écrit:
@Anasta a écrit:
Que pensez-vous de ce modèle-ci également ?  

https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-droits/8-le-wildsteer.html

Et plus généralement des manches en cuir ?

Que en cas de crise pour le prix de ton couteau, c'est deux mois de bouffe pour ma femme mes deux fils et moi!!!! affraid

Désolé mais là je vois pas bien la démarche survivaliste.... ? !

On te l'a déjà dit plusieurs fois, mais je vais encore te le dire. Tu vois moi je peux me répéter Wink

Un acier de coutellerie de qualité ça se paye.
Le couteau est un outil, l'outil c'est l'arme du survivaliste, avoir un outil durable c'est une assurance.

Tu ne vois pas bien la démarche parce que tu ne veux pas la voir. Et oui parfois faut mettre des ronds dans l'équipement je sais c'est horrible et aberrant ! Parce que quelque chose qui n'est pas peu cher ou gratuit c'est pas survivaliste !

Et non tu n'as pas toujours raison mon cher Naoned et ce n'est pas parce que tu ne vois pas d’intérêts a quelque chose que ça n'en a pas.

Je dis pas que j'ai raison mais je trouve ça chaud comme budget pour un couteau...
Il est évident que ça peu aussi être un coup de coeur/passion mais je trouve ça démesuré sans pour ça porter de jugement...

Comme je le disais au dessus, si on prend un raisonnement pur premier, c'est un budget énorme "perdu" sur le reste de la préparation.

Je me repete je juge pas, mais je suis parfois plus que surpris par les sommes astronomique dépensée pour certaines choses.

Rien de plus !
Revenir en haut Aller en bas
velinius

avatar



Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 38
Localisation : Pays de Lorient

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 11:44

Tu as maintenant pas mal d'info a digérer. Mon conseil, prend ton temps pour choisir.

Un très bon acier restera merdique si la trempe ou le revenu a été mal fait.

Mais pour etre concis, pour un bon couteau, la lame doit etre pleine soie et suffisamment épaisse pour etre durable. Quand au manche, on a tous des mains différentes. Donc seul l'essayage pourra te dire si le manche te convient ou pas (comme les fringues un truc qui sera top sur le mec dans le catalogue tu peux très bien avoir l'air d'un sac dedans simplement parce que t'es pas gaulé pareil)
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 12:38

@NaonedBzh a écrit:

Je dis pas que j'ai raison mais je trouve ça chaud comme budget pour un couteau...
Il est évident que ça peu aussi être un coup de coeur/passion mais je trouve ça démesuré sans pour ça porter de jugement...

Comme je le disais au dessus, si on prend un raisonnement pur premier, c'est un budget énorme "perdu" sur le reste de la préparation.

Je me repete je juge pas, mais je suis parfois plus que surpris par les sommes astronomique dépensée pour certaines choses.

Rien de plus !

Il cherche un bon couteau, qui ne le lâchera jamais, il veut investir une seule fois pour du durable, c'est tout a fait compréhensible. Si il veut s'offrir le Lionsteel M5 a 150€ c'est un bon investissement, pense aux couteaux de mauvaise qualité qu'il aurait cassé au cours de 5 ou 10 ans. 20€ par ci, 20€ par la, 40/50€ par là et on y est vite.
Alors que là il investi pour quelque chose qu'il gardera toute sa vie et qu'il pourra même lèguer a ses enfants.

C'est comme tout, par exemple toi l'autre jour, tu disais "marre de me faire arnaquer" en parlant de rangers/bottes tactiques non étanches. T'as du acheter combien de paires? Combien de paires as-tu usés au cours de la ta vie?
J'ai payé mes Haix soldés a 150€ a l'époque, actuellement après des années d'utilisation, après nettoyage est paraissent comme neuves et elles en ont vu des randos, treks, etc... Et elles n'ont rien perdu de leurs confort, étanchéité, évacuation de transpiration et maintient. Ce genre de truc en usage quotidien ça se garde 20 ans voir plus si on les entretient bien. Alors ça vaut bien le prix qu'on y met dedans.

Pour la somme investi par rapport au reste de la préparation, il a dit qu'il s'intéressait a la survie et au bushcraft. Le bushcraft est un genre sport.
Quand on pratique l'escalade on a besoin de bon cordage solide et d'un bon harnais comme pour le bushcraft on a besoin d'un bon couteau.

Faut pas oublié de vivre en dehors de la préparation et aussi se faire plaisir et avoir une activité comme le bushcraft par exemple. Il prend une assurance, il s’achète un bon couteau en dehors de celui ci il sait qu'il n'aura pas nécessairement besoin d'en acheter un autre.
Et c'est valable pour le survivalisme aussi, alors oui il y a peut-être d'autres choses a acheter avant mais au moins il n'aura plus besoin d'acheter un couteau et il peut rayer ça de sa liste.

Faut pas non plus oublié de vivre, si il veut se faire plaisir. En plus il apprendra a se débrouiller en forêt avec son couteau et ne se découragera pas a cause de la casse ou de la mauvaise qualité du matériel.

Je sais que tu as des enfants Naoned, maintenant je te pose la question, tu préférerais leurs acheter une console de jeux quand ils seront ado ou un bon couteau a chacuns pour qu'ils puissent faire leurs propre expérience de la nature?  Je sais que là on s'éloigne un peu du sujet mais ça prend tout son sens.

Un bon couteau ça se paye mais ça ne se paye qu'une fois. Autant acheter tout de suite quelque chose qu'on aura pas besoin de racheter.

Comme toi, tu aurais pu acheter une Norinco JW 15 en 22lr a 160€ pour débuter au 22 a 50m mais tu as préféré acheter une carabine ISSC. Pourquoi? Parce qu'elle te plaisait bien plus et que tu voulais quelque chose de précis pour débuter et que tu n'aurais pas besoin de racheter. C'est pareil avec le couteau.

Y'a du matos ou il faut mettre le prix. c'est pas valable pour tout. Mais pour certaines choses oui.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 14:12

Oui je sais bien....

Les rangers la ou je me suis fait arnaquer c'est sur le "étanche" qui était jamais vraiment 100% étanche.
Quand on me vend des pompes étanches mais que l'eau passe par les couture pour moi c'est pas étanche hein Wink

Mes mômes, sans parler d'expédition dans la forêt ils feront pas une console avant d'avoir découvert plein d'autres choses. Et sûrement pas de truc débiles sur leur consoles!!!
On peu aussi leur apprendre plein de choses avec une console c'est aux parents de selectionner, comme pour les émissions débiles de la TV en fait....

Pour en revenir aux couteaux, je sais pas si l'acier ou métal utilisé et la main d'œuvre valent le prix ou sont vendus certains (certains oui d'autres pas je pense...) mais hors mis le fait de chercher un rapport qualité/prix qui se discute pas en temps que survivaliste, je trouve le prix des couteaux en général très élevés...

Même si c'est pas trop comparable, un couteau qui vaut 2 ou 3 fois le prix d'une 22Lr ça me fait flipper... Smile
Y a quand même bcp plus de matière première et aussi du savoir faire dans une 22Lr.

C'est ce genre de comparaison qui me font tiquer...

Après je discute pas le fait d'avoir un bon couteau plutots qu'un opinel made un Taïwan!
Revenir en haut Aller en bas
Lemonstr

avatar



Date d'inscription : 23/10/2013
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 14:31

moi ce que je préfere c'est le couteau bushcraft a 300 boules pour faire du batonnage et taper dessus comme un âne.
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 15:13

@NaonedBzh a écrit:
Oui je sais bien....

Les rangers la ou je me suis fait arnaquer c'est sur le "étanche" qui était jamais vraiment 100% étanche.
Quand on me vend des pompes étanches mais que l'eau passe par les couture pour moi c'est pas étanche hein Wink

Mes mômes, sans parler d'expédition dans la forêt ils feront pas une console avant d'avoir découvert plein d'autres choses. Et sûrement pas de truc débiles sur leur consoles!!!
On peu aussi leur apprendre plein de choses avec une console c'est aux parents de selectionner, comme pour les émissions débiles de la TV en fait....

Pour en revenir aux couteaux, je sais pas si l'acier ou métal utilisé et la main d'œuvre valent le prix ou sont vendus certains (certains oui d'autres pas je pense...) mais hors mis le fait de chercher un rapport qualité/prix qui se discute pas en temps que survivaliste, je trouve le prix des couteaux en général très élevés...

Même si c'est pas trop comparable, un couteau qui vaut 2 ou 3 fois le prix d'une 22Lr ça me fait flipper... Smile
Y a quand même bcp plus de matière première et aussi du savoir faire dans une 22Lr.

C'est ce genre de comparaison qui me font tiquer...

Après je discute pas le fait d'avoir un bon couteau plutots qu'un opinel made un Taïwan!

certains valent le prix d'autres non. Par exemple les couteaux Esee, c'est un acier carbone 1095 tout ce qu'il y a de plus basique avec un manche en micarta pour 200€. Pour 200€ j'ai acheté mon Fallkniven A1 en acier VG10.

Fallkniven possède un laboratoire de tests entièrement dédié au développement de leurs couteaux. Pour qu'ils soient les plus robustes possibles, tranchants et polyvalents au possible, évaluer la curetée optimale de l'acier, les meilleures températures de trempes et de recuits etc...

Leurs couteaux sont garantis a vie. Si tu arrives a casser ton Fallkniven (bonne chance) tu le renvois a l'usine et ils t'en renvoient un neuf sans négocier.

Tous leurs couteaux sont inspectés et testés avant la sortie de l'usine.
L'acier VG 10 de mon A1 est un acier laminé carbone et inoxydable. Combinant les avantages des deux. L'exterieur de la lame est en inoxydable pour la résistance aux chocs et l'anti-oxydation et l'intérieur (fil tranchant de la lame) est en acier carbone et offre une facilité et un affûtage rapide. L'émouture est convexe, elle offre donc le tranchant le plus durable dans le temps. Le manche est moulé sur le couteau en kraton qui est adhérant a la peau même mouillé et résiste aux chocs. Le couteau est construit d'une seule pièce d'acier.

La lame mesure 16cm l'épaisseur est de 6mm. Ça vaut les 200/250€ que tu mets dedans.

Et on trouve beaucoup de fabricants comme Bark River, Lionsteel, Fallkniven etc... qui fournissent des lames d'une très bonne qualité pour un prix raisonnable de 100 a 300€. Et comme partout on trouve des couteaux qui ne valent pas le prix qu'ils valent.

Je ne comparais pas une 22lr et un couteau mais l'achat. Quand tu achètes une bonne 22lr c'est pour se faire plaisir et avoir quelque chose de fonctionnel et optimal. c'est pareil pour le couteau.

100 a 300€ pour un outil que tu vas garder toute ta vie et transmettre a tes enfants qui le transmettront peut-être a leurs tour, je trouve le prix raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
POURQUOIPAS




Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 17:01

TU AS RAISON IL FAUT RESTER OPTIMISTE 3 vies pour un couteu pardon couteau affraid
Revenir en haut Aller en bas
POURQUOIPAS




Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 44

MessageSujet: réponse    Sam 26 Aoû 2017 - 17:03

TU AS RAISON IL FAUT RESTER OPTIMISTE 3 vies pour un couteu pardon couteau  affraid
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 17:38

@POURQUOIPAS a écrit:
TU AS RAISON IL FAUT RESTER OPTIMISTE 3 vies pour un couteu pardon couteau  affraid

Rien a voir avec de l'optimisme.
Quand ça vient de gens qui n'y connaissent rien dans le domaine ou pas grand chose, c'est normal de lire des commentaires comme le tiens. Oui un couteau peut faire plusieurs générations sans rester dans son étuis.
Revenir en haut Aller en bas
POURQUOIPAS




Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 18:58

oui c'est bien ca tu a la plus grande la plus grande quoi au fait? Un couteau c'est un peut comme les piles wonder ça ne s'use que qui on s'en sert. Bien sur toi ....dans tes réves
Revenir en haut Aller en bas
Predathor

avatar



Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 29
Localisation : Royaume de France

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 20:21

@POURQUOIPAS a écrit:
oui c'est bien ca tu a la plus grande la plus grande quoi au fait? Un couteau c'est un peut comme les piles wonder ça ne s'use que qui on s'en sert. Bien sur toi ....dans tes réves

En revanche les vieux beauf qui savent tout sur tout et qui ont tout vu et tout vécu eux ne s'usent pas ! Wink

@Predathor: tu es atteint du "syndrome alexx"???

Le respect pour les autres tu connait ou pas ? ! A mon avis y a des lacunes...
Qui que tu vise en écrivant "les vieux beauf", que leurs pseudo soient: invité, en vert, bleu ou rouge, tu leur doit le respect dans tes écrits sur ce forum!

Apparemment le ban de alexx a pas suffit: te voilà 14 jrs de réflexion, et de tranquillité pour les vieux neufs, lol!!!

Je commence a en avoir plein le fion des gens qui se croient tout permis ici!!!
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 21:38

Bon. Passons sur ces événements.

Que pensez-vous de ce modèle-ci alors ?

https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-droits/118-kangal.html

Le cuir est un bon choix comme alternative au synthétique ? Résistant à l'eau plus que le bois ?
Avec ce type de bout de poignée, pensez-vous que je peux arriver à faire jouer son rôle de brise-vitre au couteau ?
Enfin, quelqu'un pour me parler de l'acier inox "4116N dopé Azote" ?

Que pensez-vous des modèles types squelette en ouverture une main pour aller de paire avec un couteau de base de ce genre ?
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 21:52

KANGAL a une bonne réputation. Le modèle que tu montre a l'air pleine soie donc costaud!!!

Le manche en cuir je connais pas mais c'est sûrement pas pire que plastique Wink
Pour moi le bémol c'est les différente inclinaisons de lame, pas facile a affuter.
Mais look sympa.

Pour les couteaux squelette je déteste, très mauvaise prise en main de ceux que jai essayé
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 22:00

Merci Naone.

Comment puis-je être sûr qu'il est en pleine soie ?
Ce n'est pas mentionné et j'avoue que je n'ai pas encore l'oeil pour cela...
Les différentes inclinaisons de la lame difficile à affuter, c'est-à-dire ?
Il vaut mieux une lame convexe j'ai pu lire, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
velinius

avatar



Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 38
Localisation : Pays de Lorient

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 22:14

C'est un beau couteau a exposer sur une étagère mais sinon :

Naoned a raison tu va galérer à l'affuter. Sauf peut etre avec des guide au différentes inclinaisons.

Le cuir végétal demande beaucoup d'entretient et est super sensible à l'eau.

Et surtout si tu lis bien le descriptif, tu vois qu'il n'est pas pleine soie. Donc tu risques fort à la longue de te retrouver avec le manche dans une main et la lame par terre (si t'as de la chance).

Je pense que tu veux dire "lame à émouture convexe". Les différentes émoutures se valent plus ou moins cela à peu d'importance autres qu'esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 47
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 26 Aoû 2017 - 23:04

@velinius a écrit:
C'est un beau couteau a exposer sur une étagère mais sinon :

Naoned a raison tu va galérer à l'affuter. Sauf peut etre avec des guide au différentes inclinaisons.

Le cuir végétal demande beaucoup d'entretient et est super sensible à l'eau.

Et surtout si tu lis bien le descriptif, tu vois qu'il n'est pas pleine soie. Donc tu risques fort à la longue de te retrouver avec le manche dans une main et la lame par terre (si t'as de la chance).

Je pense que tu veux dire "lame à émouture convexe". Les différentes émoutures se valent plus ou moins cela à peu d'importance autres qu'esthétique.

Désolé j'ai cru qu'il était pleine soie car on vois du métal au bout du manche, je pensais que ça traversait de la lame sous le cuir....

Ouais l'entretien du cuir aussi galère et pas fiable, dans le temps ça tiendra pas...
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 27 Aoû 2017 - 9:53

Je ne comprends pas où lis-tu qu'il n'est pas en pleine soie velinius. Surtout que ce serait étrange 390euros pour un couteau non en pleine soie, n'est-ce pas ?

Ensuite, étant donné mes impératifs éthiques, je n'ai le choix qu'entre le bois et le cuir. Le bois cédera, voire se brisera. Le cuir lui, même si il s'abîme à force, pourra toujours être remplacé. Surtout que je connais une très bonne maison de confection de pièces en cuir, donc si dans 3 années le cuir a rendu l'âme, je pourrais le faire refaire sans problème.
Ensuite, il ne s'agît pas d'un cuir dit "végétal" mais d'un cuir à TANNAGE végétal. Ce n'est pas la même chose.
Un tannage végétal c'est ce qu'il y a de mieux pour la robustesse, la résistance à l'eau et à l'adhérence.
Et enfin, après examen de tous mes critères, celui-ci me semble réellement remplir toutes mes conditions.
Mais évidemment, je peux me fourvoyer. Je compte sur votre sollicitude pour m'empêcher de déraisonner.
Revenir en haut Aller en bas
velinius

avatar



Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 38
Localisation : Pays de Lorient

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 27 Aoû 2017 - 11:55

C'est écrit là : Un pommeau de frappe en acier inoxydable est visé sur l'arrière avec un blocage de tenon/mortaise garantissant une tenue parfaite.

J'ai eu un couteau similaire et avec le temps du jeu se fait puis sa fini par céder. Et la sa se barre et du coup le pommeau n'est plus tenu = la lame tombe.

Pour le cuir végétal = cuir à tannage végétal. " L’imperméabilisant est un excellent moyen pour protéger les cuirs qui détestent l’eau ! C’est le cas du cuir de tannage végétal, dépourvu de toute finition et de l’agneau plongé, si fin et si délicat"

extrait de là : http://conseilnationalducuir.org/dossiers-decouverte/entretien-du-cuir

Donc le cuir de tannage végétal, pourquoi pas mais prévoir un kit d'entretien a avoir toujours sur toi qu'and tu utilise ton couteau.

Les matière naturelle pour le manche ne manque pas. En bois tu à le cyprès qui est très dure et naturellement résistant à l'eau, tu peux avoir aussi un manche de corde en chanvre par exemple qui est imputrescible et te donnera une très bonne prise en main même mouillé.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 27 Aoû 2017 - 12:10

le cuir peux sécher, pourrir, moisir, devenir très inconfortable pour la main, ou se tenir super bien (en évitant totalement l'humidité, ou en le soignant régulièrement, comme des chaussures)
le bois peux se fendre, prendre une sale couleur, se déformer un poil, ou pas (si bien entretenu)

dans les deux cas, un couteau bien assemblé, tu peux refaire le manche, ou le faire refaire (ce qui n'est pas évident sur les manches moulés)

pour ma part, j'aime beaucoup les manche cuir, ou corne, moins les manches bois, ils ont tendance à mal vieillir entre mes mains

la corne ne t’ira pas je pense, c'est très fragile au choc après quelques années, mais sinon, c'est super robuste (trente ans après, c'est encore nickel)

pour la lame, tu peux avoir une soie normale (un tiers dans le manche, beaucoup plus fine que la lame dans toutes les dimension), une soie traversante (toute la longueur du manche, mais toujours beaucoup plus fin que la lame en épaisseur et largeur), ou une plate semelle, qui elle, a la même largeur que la lame, et la même épaisseur, donc c'est le plus robuste ... surtout si tu pense utiliser le talon pour briser des vitres ou autre

la plate semelle a des avantages en robustesse, sauf que c'est plus lourd ... et adieu les jolis manches (en cuir, entre autres)

en plate semelle, tu as (ce qui se voit bien) tous les couteaux squelette, que tu peux habiller toi même de paracorde (beurk), de bois, de corne, ou autre

tous ceux de bonne qualité, tu peux faire remplacer le manche par un artisan (mais pas tous, les merdes collées, c'est pas fais pour)

pour ce qui est du prix, à trente ans, je me suis payé un couteau fais main, 1200€ pour un couteau de camp, super robuste, fais main, juste la longueur qu'il faut, manche un poil plus long pour mon confort,

revendu le double quelques années plus tard, il n'avais pas pris un pet' que ce soit sur la lame, la monture, ou le manche (en corne)

(les couteaux fais main, il y a des collectionneurs, bien entretenu, c'est un investissement)



bon, maintenant, quand je pense survie, je ne fais pas de plans sur la comète, si un truc grave arrive, j'aurai le matos que je trimbale sur moi tous les jours, ou ... mon chez moi complet

du coup, pour moi, le seul couteau "de survie", il faut se coller dans la tête, que c'est celui qu'on peux se permettre d'avoir sur toi partout, tout le temps, et dont on pourra justifier tant le port que l'usage en cas de contrôle, ou de rencontre inopinée de fdo quelconques
(tu fais le zouzou dans la verte, tu croise des bidasses en manœuvres, ou des gendarmes qui font une batue, ils risquent de poser des questions ... si tu trimbale une arme trop visible )

donc pour mon cas (urbain dans un pays ou le port de lames est interdit), un pliant (voir deux, dans mon cas), et tout ce que je veux en plus chez moi, donc hors de portée le jour ou j'en aurai besoin dans un cadre survie

après, si je pense partir camper, je ne prendrai plus un couteau de camp ... une scie, une hachette, et une pelle pliante (oui, c'est plus encombrant, mais chaque outil a sa fonction, et le fais bien)
Revenir en haut Aller en bas
ozzy

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 30
Localisation : Japon

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Lun 28 Aoû 2017 - 7:06

@Predathor a écrit:
Pourquoi des dents de scie? Pour quoi faire?

Hmmm moi j'ai dejaessayer de fabriquer des outils en os et bein il faut une scie si on ne veut pas gacher de la matiere inutilement. D'ou le fait que je l'ai mentione dans le cahier des charges du sak/multitool.

Pour le gros couteau je sais pas, pourquoi il y en a sur les couteaux de chasse?

le couteau squelette je le conseil surtout comme back up du plus gros. A laisser tel quel pour plus de discrétion evidement.

Enfin anasta je te conseil AVANT d'investir sur un couteau d'apprendre l'affutage sur quelque chose de pas cher. Tout dependra de ta capacite a entretenir la lame.

Ensuite seulement tu verras ce qui te correspond le mieux. Par ce que si on est honnête 2 minutes, un couteau acheter au rayon cuisine du super marche fera la plupart des taches que je destine a un couteau. Et la je rejoins Naoned, il y a d'autres domaines ou tu peux investir plus utilement. Surtout qu'un mora companion c'est vraiment vraiment pas cher.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Lun 28 Aoû 2017 - 17:18

[quote="ozzy"]
@Predathor a écrit:


Pour le gros couteau je sais pas, pourquoi il y en a sur les couteaux de chasse?


pour dépecer du gros gibier, ça peux parfois être pratique de scier un os ici ou là

ou une branche pour porter la carcasse entière à deux (ce que je n'ai jamais vu faire sans avoir prévu le matos avant)

mais bon, un couteau de chasse, c'est fais pour trancher proprement d'un seul coup, pas pour bâtonner, faire le kikou, ou autre loisir créatif à la mode ^^

la scie sur le couteau, ça a des défauts comparé à une vraie (de bricolage, pas de bucheron)

une scie, ça s'use, ça s'affute, ça se refais (faire ressortir les dents sur les cotés), et ça se remplace pour 5€ à tout casser à casto (sans compter que ça pèse que dalle et que c'est bien plat)

en prime, c'est du bon acier, à recycler à la forge plus tard (en alternant avec un acier plus dur pour avoir un damas de toute beauté), le recyclage, c'est important (surtout pour le survivaliste qui aime toucher à tout)

une scie sur le couteau, tu as un angle bizarre pour travailler, une prise en main à donner des ampoules, pas assez de longueur pour traiter du bois dur (pour un os ou de la branche, oui), et bonne chance pour l'aiguiser sans le kit qui va bien

sans compter, que c'est un coup à rester planté dans un truc gros, lourd, agressif, plein d'os ou les dents peuvent rester coincées

le moyen terme pas top, mais mieux que rien, c'est la scie pliante, avec un peu de pratique, ca peux faire du boulot (branchages, pas scier un chêne centenaire non plus, restons raisonnables)
mais elle a quelques défauts de la scie sur le couteau, l'angle du manche, l'affutage compliqué, et le prix de remplacement (sans compter l'encombrement, je n'en ai jamais encore vu vraiment extra plat)
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Lun 28 Aoû 2017 - 19:57

C'est intéressant ce que tu dis là Agralil.
Peux-tu nous expliquer pourquoi quelques années plus tard un collectionneur te l'a acheté à ce prix-là ?
Quelle sorte de valeur ajouté avait-il ? Il aurait pu simplement se le faire faire de lui-même, non ? `
Comment l'avais-tu vendu exactement ?
La question m'intéresse vraiment.

Pour le reste je résume, arrêtez-moi si je me trompe surtout :

-Je dois partir sur de l'acier inox, car sa résistance à l'eau est la meilleure. À voir quelle type d'acier inox encore... Vrai ou faux ?
-Lame convexe pour le plus de robustesse ? Vrai ou faux ?
-Le dos en dents de scie partielle, j'abandonne. (Tu m'as convaincu Agralil.)
-Ensuite, lame à tranchant droit, drop-point, needle-point ? Je me réfère à au schéma de ce site :http://couteaudesurvie.info/quelle-lame-de-couteau-choisir
Même si j'avoue ne pas vraiment saisir la différence de ces lames en utilisation pratique.
-Une soie plate semelle, ou traversante, c'est là toute l'hésitation... Certes, je veux pouvoir être certain de pouvoir briser une vitre avec (on ne sait jamais dans quelle situation l'on peut tomber) mais pour autant je n'ai pas l'intention d'en briser à la chaîne.
Je suis incapable de me décider sur ce critère.
Qu'en dites vous ?
-Enfin concernant le manche, êtes-vous réellement sûr pour la fragilité du cuir ? Cela m'étonne réellement. Car j'ai pu lire et entendre des discours totalement différent.
Je porte du cordovan à mes chaussures, et plusieurs fois je leur ait fait subir les pires conditions météorologiques possible, la boue et tout le reste, et elles ne bronchent pas... Loin de là. C'était d'ailleurs pour cette raison que je les avais acheté.
Aussi, songez à n'importe quelle bête, sa peau ne se désagrège pas avec l'eau n'est-ce pas ?
Alors soit, je suis d'accord pour la notion d'entretien, en revanche éviter totalement l'humidité... Sérieusement ?
Et puis, encore une fois, si en quelques années ce manche devient inutilisable, je pourrais carrément le faire refaire.
Pourquoi dis-tu qu'avec une soie plate semelle, le choix de jolies manches comme le cuir ne sont plus permis Agralil ?
En matériaux naturels et pertinent, à priori je n'ai le choix qu'entre le bois, le cuir, la corne et le chanvre tressé.
Le chanvre tressé je n'ai trouvé absolument aucun modèle.
Le bois ne m'irait pas, il céderait facilement pour des gros travaux à force.


Sachant que, je pars bientôt en voyage, et que j'ai l'intention d'enfourcher ma moto et de faire le tour de je ne sais quel coin de forêt, et d'y camper un moment. La nature m'appelle.
Par conséquent, il est très certain que les premières nécessités de ce couteaux soit des travaux de bushcraft, ainsi que de pêche, de dépeçage, de fabrication d'outils et de construction d'abris.
J'ai toujours mon sac à dos sur moi, partout où je vais, et j'ai l'intention spécialement pour l'achat de ce couteau de faire fabriquer une poche secrète. Ainsi, à moins de passer un portique scanner à l'aéroport, il ne serait pas détectable par nos cher amis des forces de l'ordre.

Pourriez carrément me proposer des modèles ou des marques qui répondraient à mes critères ?

Merci d'avance à vous, chère communauté généreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le couteau idéal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le couteau idéal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» peinture au couteau
» D'où provient ce couteau?
» Couteau Normand: le Rouennais.
» Un Brésilien (Juacelo Nunes ) parcourt 100 km avec un couteau de 30 cm planté dans le crâne
» Le couteau rond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Survivalisme En général :: Général-