Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...

Partagez | .
 

 Le couteau idéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Lun 28 Aoû 2017 - 19:57

C'est intéressant ce que tu dis là Agralil.
Peux-tu nous expliquer pourquoi quelques années plus tard un collectionneur te l'a acheté à ce prix-là ?
Quelle sorte de valeur ajouté avait-il ? Il aurait pu simplement se le faire faire de lui-même, non ? `
Comment l'avais-tu vendu exactement ?
La question m'intéresse vraiment.

Pour le reste je résume, arrêtez-moi si je me trompe surtout :

-Je dois partir sur de l'acier inox, car sa résistance à l'eau est la meilleure. À voir quelle type d'acier inox encore... Vrai ou faux ?
-Lame convexe pour le plus de robustesse ? Vrai ou faux ?
-Le dos en dents de scie partielle, j'abandonne. (Tu m'as convaincu Agralil.)
-Ensuite, lame à tranchant droit, drop-point, needle-point ? Je me réfère à au schéma de ce site :http://couteaudesurvie.info/quelle-lame-de-couteau-choisir
Même si j'avoue ne pas vraiment saisir la différence de ces lames en utilisation pratique.
-Une soie plate semelle, ou traversante, c'est là toute l'hésitation... Certes, je veux pouvoir être certain de pouvoir briser une vitre avec (on ne sait jamais dans quelle situation l'on peut tomber) mais pour autant je n'ai pas l'intention d'en briser à la chaîne.
Je suis incapable de me décider sur ce critère.
Qu'en dites vous ?
-Enfin concernant le manche, êtes-vous réellement sûr pour la fragilité du cuir ? Cela m'étonne réellement. Car j'ai pu lire et entendre des discours totalement différent.
Je porte du cordovan à mes chaussures, et plusieurs fois je leur ait fait subir les pires conditions météorologiques possible, la boue et tout le reste, et elles ne bronchent pas... Loin de là. C'était d'ailleurs pour cette raison que je les avais acheté.
Aussi, songez à n'importe quelle bête, sa peau ne se désagrège pas avec l'eau n'est-ce pas ?
Alors soit, je suis d'accord pour la notion d'entretien, en revanche éviter totalement l'humidité... Sérieusement ?
Et puis, encore une fois, si en quelques années ce manche devient inutilisable, je pourrais carrément le faire refaire.
Pourquoi dis-tu qu'avec une soie plate semelle, le choix de jolies manches comme le cuir ne sont plus permis Agralil ?
En matériaux naturels et pertinent, à priori je n'ai le choix qu'entre le bois, le cuir, la corne et le chanvre tressé.
Le chanvre tressé je n'ai trouvé absolument aucun modèle.
Le bois ne m'irait pas, il céderait facilement pour des gros travaux à force.


Sachant que, je pars bientôt en voyage, et que j'ai l'intention d'enfourcher ma moto et de faire le tour de je ne sais quel coin de forêt, et d'y camper un moment. La nature m'appelle.
Par conséquent, il est très certain que les premières nécessités de ce couteaux soit des travaux de bushcraft, ainsi que de pêche, de dépeçage, de fabrication d'outils et de construction d'abris.
J'ai toujours mon sac à dos sur moi, partout où je vais, et j'ai l'intention spécialement pour l'achat de ce couteau de faire fabriquer une poche secrète. Ainsi, à moins de passer un portique scanner à l'aéroport, il ne serait pas détectable par nos cher amis des forces de l'ordre.

Pourriez carrément me proposer des modèles ou des marques qui répondraient à mes critères ?

Merci d'avance à vous, chère communauté généreuse.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Lun 28 Aoû 2017 - 22:23

@Anasta a écrit:
.../...
Quelle sorte de valeur ajouté avait-il ? Il aurait pu simplement se le faire faire de lui-même, non ? `
Comment l'avais-tu vendu exactement ?
.../...

>> le coutelier a pris sa retraite entre temps, et puisqu'il ne faisais que des pièces uniques ... elles se revendaient bien aux collectionneurs
je suis passé par le magasine Excalibur pour la revente, ça a pris quelques mois, le temps d'avoir une offre sérieuse (de gagner des sous)



Pour le reste je résume, arrêtez-moi si je me trompe surtout :

-Je dois partir sur de l'acier inox, car sa résistance à l'eau est la meilleure. À voir quelle type d'acier inox encore... Vrai ou faux ?
>> oui et non, en bord de mer, oui, ailleurs, tu nettoie et graisse régulièrement, ça tiens très bien (c'est chiant à aiguiser l'inox)

-Lame convexe pour le plus de robustesse ? Vrai ou faux ?
pas obligé, mais si tu trouve pour pas plus cher, pourquoi pas (plus lourd)

-Le dos en dents de scie partielle, j'abandonne. (Tu m'as convaincu Agralil.)

-Ensuite, lame à tranchant droit, drop-point, needle-point ? Je me réfère à au schéma de ce site :http://couteaudesurvie.info/quelle-lame-de-couteau-choisir
Même si j'avoue ne pas vraiment saisir la différence de ces lames en utilisation pratique.

>> tout dépend des usages, si tu veux lever des filets, tu ne prend pas la même lame que pour éplucher des patates, qui ne sera pas celui que tu prend pour trancher un rôti
j'aime assez les lame drop point, ça crève moins facilement la peau et les boyaux quand on dépèce des bestioles ... (ce qui peux être bon de savoir faire en mode survie)
et ça a un look moins agressif, mais ça s'abime plus sur un truc dur qu'une pointe droite

-Une soie plate semelle, ou traversante, c'est là toute l'hésitation... Certes, je veux pouvoir être certain de pouvoir briser une vitre avec (on ne sait jamais dans quelle situation l'on peut tomber) mais pour autant je n'ai pas l'intention d'en briser à la chaîne.
Je suis incapable de me décider sur ce critère.
Qu'en dites vous ?

>> la plupart des couteaux du marché ont une soie, c'est meilleur marché (moins d'acier), plus facile de faire un beau manche, et ... largement assez solide pour l'usage type de la plupart des clients (vitrine ou sac de survie perdu dans un placard)
et c'est nettement plus léger en prime
sauf pour les bourrins, ça n'est pas LE critère le plus importants (tu pèse rarement de tout ton poids sur ta lame)

-Enfin concernant le manche, êtes-vous réellement sûr pour la fragilité du cuir ? Cela m'étonne réellement. Car j'ai pu lire et entendre des discours totalement différent.
Je porte du cordovan à mes chaussures, et plusieurs fois je leur ait fait subir les pires conditions météorologiques possible, la boue et tout le reste, et elles ne bronchent pas... Loin de là. C'était d'ailleurs pour cette raison que je les avais acheté.
Aussi, songez à n'importe quelle bête, sa peau ne se désagrège pas avec l'eau n'est-ce pas ?
Alors soit, je suis d'accord pour la notion d'entretien, en revanche éviter totalement l'humidité... Sérieusement ?
Et puis, encore une fois, si en quelques années ce manche devient inutilisable, je pourrais carrément le faire refaire.

>> ça dépend des usages et des gens, j'ai une peau hyper acide, elle bouffe même l'inox de mes montres au fil du temps, et quand on a un usage prolongé et régulier d'un couteau (en mode camp, on s'en sert souvent des heures par jour), le cuir peux s’imprégner de la sueur
et la mienne ... elle fais pourrir le cuir si je ne peux pas la virer
j'ajoute que j'en fais voir à mes couteaux (je plonge en apnée avec, je fais de la spéléo avec, je pèche à pieds avec, et ça, c'est terrible quand ce n'est pas de l'inox ^^)
un manche en cuir, c'est un tas de rondelles assemblées autour de la soie du couteau, et maintenu par le pommeau, du coup, le cuir offre sa tranche à l'extérieur, pas une partie capable de résister à l'humidité
maintenant, ça peux se graisser, se traiter ... mais graisser le manche d'un couteau, je suis pas fan ^^

Pourquoi dis-tu qu'avec une soie plate semelle, le choix de jolies manches comme le cuir ne sont plus permis Agralil ?

>> je l'explique juste au dessus, le cuir n'est pas posé à plat comme dans une chaussure ou un blouson, mais par tranches superposées, ça donne un confort inimitable ... mais c'est beaucoup plus épais qu'une plaquette de micarta, de bois, de corne, ou un tressage lambda

au passage, rien ne t’empêche de prendre un couteau, et tresser toi même par dessus le manche, je le fais sur mes rares couteaux types combat (pour qu'ils ne glissent pas du tout), c'est facile et efficace, y compris dans le temps (et j'utilise la corde la moins dure à trouver ... des lacets plats !)

En matériaux naturels et pertinent, à priori je n'ai le choix qu'entre le bois, le cuir, la corne et le chanvre tressé.
Le chanvre tressé je n'ai trouvé absolument aucun modèle.
Le bois ne m'irait pas, il céderait facilement pour des gros travaux à force.


Sachant que, je pars bientôt en voyage, et que j'ai l'intention d'enfourcher ma moto et de faire le tour de je ne sais quel coin de forêt, et d'y camper un moment. La nature m'appelle.
Par conséquent, il est très certain que les premières nécessités de ce couteaux soit des travaux de bushcraft, ainsi que de pêche, de dépeçage, de fabrication d'outils et de construction d'abris.
J'ai toujours mon sac à dos sur moi, partout où je vais, et j'ai l'intention spécialement pour l'achat de ce couteau de faire fabriquer une poche secrète. Ainsi, à moins de passer un portique scanner à l'aéroport, il ne serait pas détectable par nos cher amis des forces de l'ordre.

Pourriez carrément me proposer des modèles ou des marques qui répondraient à mes critères ?

Merci d'avance à vous, chère communauté généreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Mer 30 Aoû 2017 - 22:46

Bien, je note tout cela. Merci.

Concernant le pliant, pour vous est-ce qu'il se doit d'être en ouverture à une main ?
Je lorgne celui-ci en ce moment : https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-pliants/104-3c.html

Cran d'arrêt, poignée ergonomique, brise-vitre, lame tranchante des deux bords, le tout en acier inox.
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Jeu 31 Aoû 2017 - 3:36

ouverture à une main obligatoire, oui, si tu te blesse à une main gravement, tu dois pouvoir utiliser tous tes outils d'une seule main, et de la faible bien sur (donc ça doit être souple)
cran de sureté, c'est un plus, j'ai un liner lock, ma seconde lame n'a pas de cran (pas le même usage)
la poignée, c'est à toi de voir si tu aimes, moi, plus c'est symétrique et soft, mieux c'est (tenir le couteau pointe en haut ou en bas, tranchant en haut ou en bas, de la main droite, ou de la gauche, le genre de trucs que certaines poignées "ergonomiques" ne facilitent pas
pas de brise vitre, je n'en ai pas trop l'usage, j'en avais un sur le porte clef de la voiture ... plus de voiture, il a dégagé avec ^^

pour moi, simple tranchant, mes lames sont des outils, pas des armes de duel

l'inox a l'avantage de ne pas demander de maintenance, et, sur les aciers assez cher, de bien tenir la coupe ... mais méfie toi des aciers à bas cout, le tranchant ne tient vraiment pas bien dans le temps (il faut aiguiser souvent, donc plus forte usure de la lame, et des pierres à affuter)
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Jeu 31 Aoû 2017 - 17:53

C'est ouverture automatique que je voulais dire, pardon.
Que penser de ce système ?


Finalement, et en y réfléchissant bien, je suis presque convaincu de passer à l'achat du Wildsteer Kangal.
Sur cette vidéo :https : https://www.youtube.com/watch?v=gO6F86gs51Y sa robustesse et ses capacités sont clairement mise à jour.
Il ne s'agît pas du modèle Kangal exact, mais celui-ci s'en rapproche de beaucoup.
Aussi, je pense que lorsque le temps viendra, je m'en ferais fabriquer un sur mesure.
Pour l'instant, je n'ai pas 1500euros à mettre dans un couteau. Je dois dire.
De plus, je crois qu'il s'agît bien d'une lame pleine soie, et que le pommeau est justement visé dessus.
Il s'agît d'un couteau de chasse, et tout compte fait, même si il va me servir dans un premier temps au bushcraft, je crois que c'est son usage premier me correspond mieux, du fait de mes appréhensions sur la chute de ce monde.
En effet, si le déclin survient tel que je le sens, il me semble que j'aurais mieux fait de posséder un couteau de chasse plutôt que de bushcraft.
Et vous avouerez tout de même que pour ce dernier domaine, il est loin d'être insatisfaisant.

Enfin et pour terminer, je pense que j'enduirais le cuir de braie de boulot, comme ci :

https://www.youtube.com/watch?v=S0wKbpt613U&feature=youtu.be&t=805

Cela permettra une protection et une imperméabilité intéressante.
Du reste, j'enduirais cette poignée d'huile de coco de temps à autre.

Voilà, je suis quasiment convaincu, mais évidemment avant de passer à la caisse je voulais obtenir votre avis ultime.
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Ven 1 Sep 2017 - 19:55

... ?
Revenir en haut Aller en bas
tony03

avatar



Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 35
Localisation : auvergne

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 2 Sep 2017 - 19:44

ce couteu est beaucoup trop chere de mon point de vue, un mora ou l excellent esee 5 fera vraiment le travail a des coups moindres Smile
Revenir en haut Aller en bas
POURQUOIPAS




Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 45

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 2 Sep 2017 - 20:18

Je suis d'accord en ce qui me concerne, je prend le Mora il est dix fois moins cher .et que dire de l'autre j’entends déjà des voix s’élever chacun fait ce qu'il veux avec son argent et oui .Pourquoipas
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Sam 2 Sep 2017 - 23:34

Mettons la question de l'argent de côté un instant.
Écoutez c'est très gentil de vous préoccuper de mon argent, mais je le gère parfaitement bien tout seul.
La question est de savoir si ce couteau-ci correspond, selon vous, au critère que j'ai énoncé ?

Je disqualifie le Mora et Le Essee 5, les manches ne sont pas en matières naturelles.
Revenir en haut Aller en bas
tony03

avatar



Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 35
Localisation : auvergne

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 3 Sep 2017 - 0:30

tu as bien vu la presentation de ju alpin sur le wildsteer, si tu as a la bourse et qu'il te plais alors fonce car c est quand meme un couteau de qualite robuste
Revenir en haut Aller en bas
POURQUOIPAS




Date d'inscription : 12/08/2017
Age : 45

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 3 Sep 2017 - 8:54

l'argent étant mis de coté tu a la chance d’être né avec internet .

les conseilleurs ne sont pas les payeurs il vas bien falloir que tu prenne une décision sinon tu vas prendre du retard pour ton départ dans les bois si comme tu le dit Dame Nature te fait de l’œil.

Et n'oublie pas ta Carte bancaire ou des espèces.

Plus sérieusement fait toi plaisir.POURQUOIPAS
Revenir en haut Aller en bas
Anasta




Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 24

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 3 Sep 2017 - 15:47

Touché...

Merci à toi...
Revenir en haut Aller en bas
jim le picard




Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 42
Localisation : Picardie-Aisne

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 3 Sep 2017 - 22:07

Moi je te dirais bien "Camillus"... ca a fait ses preuves, et maintenant il est fabriqué sous divers formes.
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 43
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Le couteau idéal   Dim 3 Sep 2017 - 23:24

Prends celui que tu aimes, les miens, je les utilises tous les jours. Mes petits enfants feront de même et pourront le faire avec tous mes investissements.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le couteau idéal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le couteau idéal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» peinture au couteau
» D'où provient ce couteau?
» Couteau Normand: le Rouennais.
» Un Brésilien (Juacelo Nunes ) parcourt 100 km avec un couteau de 30 cm planté dans le crâne
» Le couteau rond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Survivalisme En général :: Général-