Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...

Partagez | .
 

 Maladie grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adrien04000




Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 29

MessageSujet: Maladie grave   Dim 17 Déc 2017 - 17:47

Salut à tous je pense que vous l'aurez compris dans le titre.
Ma femme es atteint de diabète et dans l'éventualité d'un effondrement quel qu'il soit je voulais savoir si il y avais un dérivé d'insuline pour le contrôle de son diabète. Car c'est une partie qui me fait peur,
Cordialement à tous.
Adrien.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Maladie grave   Dim 17 Déc 2017 - 18:53

non, il n'y a pour l'instant aucun substitut à l'insuline

si quelqu'un est insulinodépendant, il faut prévoir un stock maximum à domicile (puisque le produit se dégrade dans le temps, pas de miracle sur la durée)
et en cas de crise majeure mais localisée, avoir ses passeports à jour, et de quoi évacuer sans délais par le premier avion vers un pays épargné par la crise

cela dis, les diabétiques ont de nos jours des traitements (et des matériels de test instantané) hyper efficaces et bon marché (chez nous)

à mes yeux, ce n'est plus une maladie aussi grave qu'il y a disons, cinquante ans

(en tout cas, pour quelqu'un avec assez d’autodiscipline)

le diabète "de vieux" est différent, comme le diabète de grossesse (saleté celui là), c'est donc un autre sujet
Revenir en haut Aller en bas
adrien04000




Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 29

MessageSujet: Re: Maladie grave   Dim 17 Déc 2017 - 19:43

Agralil merci pour ta réponse. Le problême étant que l'on ne pourras jamais faire de stock car sous ordonnance, et qu'elle doit être renouvelée tous les 3 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Grozours

avatar



Date d'inscription : 13/12/2017
Age : 34

MessageSujet: Re: Maladie grave   Dim 17 Déc 2017 - 23:31

La problématique du diabète est complexe. Les gens pensent souvent que le principal problème réside dans les hyperglycémies, et pensent surtout à s'en prémunir en étant prévoyant sur l'insuline.

Évidemment, l'hyperglycémie EST un problème : Les molécules de sucre (massives), vu qu'elles ne sont plus correctement désagrégées par l'insuline sécrétée naturellement par le corps, finissent par endommager les petits vaisseaux sanguins, d'où infarctus, troubles de la vision, cécité, accident vasculaire, neuropathies, amputations, maladies rénales ...

Mais pour moi, en cas de crise, l'un des problèmes le plus urgent qui soit, ce n'est pas l'hyperglycémie, mais l'hypoglycémie. A l'inverse des complications citées au-dessus (qui peuvent entraîner la mort à force d'un mauvais équilibrage du diabète sur un long délai), un épisode hypoglycémique grave peut entraîner la mort en quelques heures/minutes.

Or l'hypoglycémie chez le diabétique est due à deux facteurs : la prise de traitements antidiabétiques (insuline ou insulinogène) et l'hygiène alimentaire. Or c'est de ce côté que je serais le plus inquiet en cas de crise. Même avec 3 mois de réserve d'insuline (le max. légal, comme le dit adrien04000), s'il y a des carences en sucre du fait d'un rationnement, l'équilibre du diabète sera bouleversé. Il faudra très certainement adapter les doses d'insuline, et avoir de la réserves de sucre (rapide et lent) pour corriger les trop-bas ...

Pour moi, le plus dur pour un diabétique, sera de s'assurer qu'il mange correctement pour pouvoir se permettre d'être équilibré avec son traitement habituel.

Une fois ce traitement terminé, ça risque d'être tendu ... Mais pour les raisons que j'évoque plus haut, je pense que "rationner" l'insuline dès le départ pourrait être une solution (mieux vaut laisser le corps gérer une hyperglycémie quelques fois par semaines dès le début, plutôt que de le laisser seul face à une hyperglycémie massive suite à une rupture totale de traitement). En sachant qu'il faut toujours jouer sur l'insuline. L'élément indispensable pour moi, ça va être surtout le matériel de contrôle...

Par ailleurs, ne pas oublier les choses primordiales en terme d'hygiène de vie. S'il ne devait y en avoir qu'une à retenir, vu le contexte de survie en cas de crise, et donc la préférence tournée vers une gestion raisonnée du problème, je privilégierais la surveillance cutanée : attention aux maux perforants !

De ce fait, prévoir le stock de curettes/scalpels à usage unique + autoformation (ou formation par un proche si vous avez quelqu'un du métier dans votre entourage) me semble une bonne chose. Le diabétique cicatrise très mal. Il est donc indispensable de surveiller l'apparition de ces blessures béantes qui finissent par se nécroser (ce sont elles qui font se multiplier les amputations), et de les nettoyer au besoin pour favoriser la cicatrisation (on dit "débrider"). Dans le contexte actuel, ce genre de geste ne concerne souvent que les blessures aux pieds naissant de petits accrocs non soignés (maux perforants plantaires), mais dans un milieu dégradé, qui sait quel autre genre de blessures peuvent nous affecter ...

Une vidéo pour les plus courageux :

Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 4:48

Nous sommes pas.mal sur ce forum a être atteint et/ou a avoir un proche atteint d'une maladie sévère qui pourrait poser de grave problèmes en cas de rupture de normalité et donc, rupture de stock.

On en a pas mal débattu; entre les ordonnances renouvelables et les verrouillages de la sécurité sociale maintenant il nyya plus moyen de se constituer un stock.

Je pense malheureusement que dans cette sutiation les gens auront pas.bcp d'alternatives entre ouvoir se la faire prescrire et délivrée et ce la procurer "de facon peu aimable"...

Y a une epoque j'avais même pensé faire une BAD commune avec des gens attzintyde patologies lourdes (qui ont souvent une autre facon de voir les choses) et des soignants.

Mais ca été peine perdue, la aussi y a tjrs des obstacles...
Revenir en haut Aller en bas
adrien04000




Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 29

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 9:40

Merci pour ces réponses précises. Comme l'a mentionné grozours là bonne alimentation es très importante et, ma femme le sais très bien car elle a perdu son père à l'âge de 54 ans suite à un diabète non contrôlé de sa par. Ma femme le contrôle à l'aide d'un dextro.
Revenir en haut Aller en bas
Grozours

avatar



Date d'inscription : 13/12/2017
Age : 34

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 10:07

En situation stable, il est possible d'avoir un régime alimentaire millimétré. Ce que ne permet pas une situation dégradée. Comme tu ne sais pas de quelle nourriture tu vas te nourrir en telle situation, ni si ton stock d'insuline sera suffisant, je pense que l'une des choses les plus importantes qui soit, serait justement de veiller à avoir un stock très conséquent pour le contrôle glycémique (appareillage qui par bonheur, ne nécessite pas d'ordonnance):

Par année de réserves souhaitée, je partirais sur:
- 3 appareils à dextro (150€)
- 15 boîtes de 50 bandelettes de contrôle (225€)
- 8 boîtes de 100 lancettes autoretractables (160€)

C'est un coût, c'est clair. Mais de toutes façons c'est nécessaire... Vouloir se passer de cette base, même si par miracle tu trouves du stock d'insuline, c'est courir droit vers un déséquilibrage total si pas moyen de contrôler.

Ensuite, adrien04000, si ta femme est déjà bien au clair sur son équilibre alimentaire, il faut aussi se dire que l'équilibre qu'elle a actuellement, est un gage pour les années à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Grozours

avatar



Date d'inscription : 13/12/2017
Age : 34

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 10:16

Après, j'imaginé qu'en cas de situation extrême ou de volonté d'autonomie totale, on peut se rappeler des circonstances de la découverte de l'insuline : dans les années 20, un jeune patient de 14 ans avait ainsi pu voir son diabète régulé grâce à des extraits de pancréas de porc. Mais sincèrement, je ne saurais trop comment sécuriser un tel process, et se contenter d'en manger ne me semble pas adapté.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 10:43

Va falloir en saigner des cochons!!!! pirat lol!
Revenir en haut Aller en bas
Kaga

avatar



Date d'inscription : 10/09/2017
Age : 27
Localisation : Hauts-de-France

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 16:25

Me semble avoir lu quelque part que certain types de jeun pouvaient presque guérir les diabète de type 1 et 2.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 17:06

les chiens ne mangent pas de sucre, pourtant ils développent du diabète, et beaucoup d'autres animaux aussi

l'alimentation, c'est bien de la surveiller, mais quand tu deviens insulinodépendant (ou quand tu nais avec), il te faut l'appareil pour mesurer, et de l'insuline propre sous la main, pas de miracle

d’où la nécessité, pour ces malades, d'avoir toujours un moyen d'évacuation sur sous la main, si la région devient suffisamment sauvage pour que les médicaments manquent, il faut partir là ou on en trouve encore

(donc, on évite de se coller au milieu de la pampa, ou sur un bateau pour des mois sans être sur de pouvoir se ravitailler, et, si on vis en ville, on se démerde pour avoir un avion sous la main facilement ... au cas ou)

on survis quelques temps avec une insuline hors date, mais elle perd son efficacité, les dosages deviennent aléatoires, et le corps morfle énormément

j'imagine mal le calvaire que ça serai de se ravitailler en insuline dans une situation de type ex-yougoslavie, ou liban à la sale époque (époque ou les avions tournaient par moment ... pour ceux qui avaient les moyens)
Revenir en haut Aller en bas
MrPropre

avatar



Date d'inscription : 03/05/2016
Age : 27
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 17:55

ah bon les chiens ne mangent pas de sucre ?

Et les croquettes c'est quoi ?

de la farine et des céréales.

donc pic d'insuline.

tu connais l'indice glycémique ?  communément appelé IG.

ça indique la charge glycémique d'un aliment et donc qui influence plus ou moins sur le taux de sucre dans le sang et donc fait travailler plus ou moins le pancréas.

farine de mais indice élévé => 70

farine de blé indice élévé => 65

sucre blanc saccharose indice élévé => 70

conclusion, les croquettes c'est du sucre en boite, vu que la composition est généralement au dessus de 50%!. En gros c'est de la merde comme le reste de la bouffe industrielle mais c'est pas une découverte.

tiens pour info pour comparer les aliments

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour comprendre le fonctionnement du pancréas et de comment on devient diabétique de type 2 .

A chaque fois qu'on ingurgite un aliment avec un indice glycémique (classé en 3 catégories) élevé/modéré/bas.

on apporte du sucre dans le sang.

Pour éviter les dégâts dans le corps, le pancréas se met en route en secrétant de l'insuline pour diminuer le taux de sucre dans le sang.

Alors maintenant comment on devient diabétique type 2 .

je vais prendre un exemple que tout le monde connait.

Quand tu rentres dans une chambre d'un ado qui est resté toute la journée devant la TV à jouer à la console et se goinfrer de chip avec à coté tout le linge sale du match de foot de la veille.

ça pue la mort on est d'accord affraid .

mais tu as envie de faire une partie avec ton gamin et puis tu t'aperçois 1 heure plus tard que au final ton nez ne détecte plus l'odeur, il s'est habitué à l'odeur, il est devenu insensible.

Et bien avec le pancréas c'est pareil.

A force de lui envoyer constamment du sucre dans la face, il en devient insensible à terme.

on peut devenir  insulino-résistant  (diabète partiel) ou finir diabétique de type 2.

dans le cas d'un insulino-résistant par rapport à la diète cité plus haut, on appelle ça la diète cétogène ou low carb, qui consiste à éliminer tous les aliments à indice glycémique élevé et modéré; du coup le pancréas est préservé.
c'est aussi une diète suivi pour soigner les épilepsies mais ce n'est pas le sujet .
Revenir en haut Aller en bas
adrien04000




Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 29

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 18:17

Encore merci pour vos réponses précieuse. La seul chose qui me restera à faire si vraiment il y a un énorme effondrement sera de me procurer par tous les moyens de l'insuline.
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Lun 18 Déc 2017 - 22:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Encore merci pour vos réponses précieuse. La seul chose qui me restera à faire si vraiment il y a un énorme effondrement sera de me procurer par tous les moyens de l'insuline.

Voilà le gros problème de conscience que je me poserai lorsque je serai aussi dans ce cas....
Revenir en haut Aller en bas
tony03

avatar



Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 35
Localisation : auvergne

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 15:05

je dis ca comme ca, ne connaissant pas trop le sujet, mais il n y a pas moyen de la commander en quantite plus grosse que sous ordonnance, via d autres pays?
Revenir en haut Aller en bas
Grozours

avatar



Date d'inscription : 13/12/2017
Age : 34

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 15:53

J'ai demandé aux 5 patients diabétiques de mon service s'ils avaient déjà rencontré des problème de rupture d'insuline, et comment ils les avaient réglés. A priori, c'est faisable : 2 d'entre eux m'ont rapporté une expérience similaire.

Sur des congés, plus d'insuline. Ils se sont rendus dans une pharmacie en expliquant qu'ils leur manquaient de quoi finir la semaine, et que leur médecin traitant n'avait pas renouvelé l'ordo. Le pharmacien de garde finit par leur vendre des stylos (pas de prise en charge SS, remboursement à posteriori si besoin), quand ils ont pu montrer l'ancienne ordo.
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 18:22

il y a un thé qui fait baisser la glycémie.. mais je ne sais plus lequel..

et en manque faut aussi un stock de sucre..

et avant tout comme dit.. 2 appareils dextro des piles et des jetables aiguilles et bandes de mesures..
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 18:28

THE VERT !!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MrPropre

avatar



Date d'inscription : 03/05/2016
Age : 27
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 19:28

il ne faut pas prendre de thé vert durant un repas car il empêche l'assimilation du fer.

et pour abaisser la charge glycémique d'un repas il suffit de combiner l'aliment qui en est la cause avec un autre aliment à IG faible voir inexistant, des végétaux ou de la graisse.

l'impact sur le pancréas sera diminué.
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 19:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Encore merci pour vos réponses précieuse. La seul chose qui me restera à faire si vraiment il y a un énorme effondrement sera de me procurer par tous les moyens de l'insuline.

si la tienne est périmée, tu risque d'en trouver de la périmée, ou simplement, de ne plus en trouver, tous les malades ayant utilisé leur stock en même temps que toi

prévois un passeport, et du cach, pour évacuer en cas de besoin, avant que les aéroports ferment, il se passe toujours pas mal de temps (il faut bien que les pontes se barrent hein)
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 21:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Encore merci pour vos réponses précieuse. La seul chose qui me restera à faire si vraiment il y a un énorme effondrement sera de me procurer par tous les moyens de l'insuline.

si la tienne est périmée, tu risque d'en trouver de la périmée, ou simplement, de ne plus en trouver, tous les malades ayant utilisé leur stock en même temps que toi

prévois un passeport, et du cach, pour évacuer en cas de besoin, avant que les aéroports ferment, il se passe toujours pas mal de temps (il faut bien que les pontes se barrent hein)

je ne veux pas jouer les péres sinistrose..
mais si tu n'as plus accés aux soins durables en france... faut se barrer certes.. mais ou? Question Question j'imagine mal les states ouvrir le flot de migrants chez eux.. Neutral

Et a part les states , je ne vois pas ou aller.. l'europe, c'est fortement compromis.. je vois pas pouquoi le probléme quel qu'il soit s'arréte a nos frontiéres... Neutral Neutral

Revenir en haut Aller en bas
Histrion


Membres d'honneur


Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 54
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mar 19 Déc 2017 - 23:01

Cela depend du KK
- Emeutes urbaines, guerre civile

tu peux filer en Irlande, en Pologne, ou meme Barcelone et a partir de la tu rebondis en Amerique du Sud

Si tu part dans les premiers no problemo.

J'avais lu une fois qlq part que la pervenche Vinca (major ou minor) me souvient plus aurait certaines proprietées thérapeutiques.
De meme qu'un regime ultra severe de l'ordre de 800 a 1000 cal / jour

A verifier

A+
Revenir en haut Aller en bas
thanatos

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 38
Localisation : Limousin

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 0:31

Je vais probablement dire une connerie mais il faut se procurer de l'insuline ok, alors alors pourquoi on la fabrique pas ?

On est pas plus con que les labos, on doit pouvoir trouver une procédure pour la fabriquer non ?
( Voir même ce serait une monnaie d'échange en cas d'effondrement sans arrière pensées de profit bien sur, mais bon échange de l'insuline produite contre de la nourriture autre chose d'utile).

Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 7:58

Je veux agresser personne en disant ça mais sérieusement, ceux qui crois qu'une maladie lourde et oncurableyce stabilise avec des régimes alimentaires ou que même on pourrait trouver une "plante de substitution" sont quand même de doux rêveurs...

J'imagine le stress que peu prendre adrien04000 en pleine gueule (parce que y a pas d'autres moyens de le dire)...
Ma femme en fais des cauchemars a longueur de nuits...

Mais faut pas ce leurrer le jour ou on (car j'en fais parti) aura plus accès au médocs qui nous stabilise (a defaut de nous guérir, on va tomber comme des mouches...

Je sais, ca dispense pas de chercher une autre solution plutot que de se résigner a avoir perdu la partie, mais faut aussi garder les pieds sur terre...
Revenir en haut Aller en bas
MrPropre

avatar



Date d'inscription : 03/05/2016
Age : 27
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 9:22

les régimes, la bonne façon de se nourrir n'est pas là pour guérir en premier, elle est là pour éviter de devenir malade avant tout!

Donc uniquement valable pour éviter le diabiète de type 2.

Pour le diabiète de type 1 il n'y a pas d'alternative à l'heure actuelle.

un bon copain a cette saloperie, une année il en avait marre, il ne s'est pas piqué durant 1 an, résultat à 24 ans pour les 50 ans de sa mère il a fini à l'hosto en train de faire une crise cardiaque.

Aujourd'hui il se pique de nouveau mais avec un coeur affaibli et une force moindre à seulement 26 ans.

Alors pour éviter de devenir diabétique de type 2, mangez ce que votre corps demande vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
agralil

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 44

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 12:57

l'insuline, c'est un truc que n’importe quel labo pharmaceutique peux produire sans gros effort et pour pas cher

tu migre en Russie, tu en trouves, tu migre en Asie, tu en trouves, tu migre en Afrique, tu en trouves, tu migre en Laponie, tu en trouves, franchement, c'est trouvable partout, tant que la société ne s'est pas totalement effondrée (et comme ce n'est en aucun cas une drogue récréative, il n'y a pas de réseau parallèle pour siphonner le marché et faire monter les prix)

les crises majeures, c'est toujours du bordel local, en quelques heures d'avion (ou de train, au pire), tu te retrouve loin du bordel, et dans des lieux ou la population se tape totalement de la catastrophe qui touche ton ancien coin de la planète

contrairement à ce que certains veulent nous faire croire, le monde n'est pas une société unique, c'est des centaines de société renfermées sur elles même, qui n'échangent que du pognon et des marchandises

quand la Yougoslavie (qui était un chouette coin pour les vacances depuis vingt ans) s'est effondrée, ça a été l'enfer sur terre pour ceux qui y restaient

et à deux heures d'avion, à paris, tout le monde vivais sa vie peinard sans en souffrir (paris, Berlin, et bien sur, Genève)

contrairement à ce qu'on veux nous faire croire, le monde est immense, jamais une crise n'a touché TOUTE la planète

les crise qui se baladent le plus, c'est les crises économiques (qui ne touchent dramatiquement que les pays qui ont laissé le marché tout réguler), et les épidémies d'une autre époque (puisque, même quand on ne sais pas soigner une maladie, on sais prendre soin des malades le temps qu'ils se soignent ... même si certains meurent, ils ne contaminent plus tout le monde)

les crises réellement mondiales, il n'y en a jamais eu, jamais, c'est toujours localisé



donc, bon, celui qui est totalement dépendant à une substance pas compliquée à fabriquer pour un industriel, et demandée dans le monde entier ... il n'a qu'un avion à prendre, et il sauve sa peau

et comme aucune crise n'est éternelle ... quand tout se tasse, il reprend un avion et retrouve sa terre (et les siens si ils sont passés au travers) ... ou pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 15:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: d'accord avec toi mais y a quand même deux conditions:

Déjà il faut que cette substance soit en vente libre dans un autre pays pour ce la procurer.

Ensuite il faut avoir les moyens matériels et/ou ffinanciers pour aller la chercher ou pour carrément migrer dans cet autre pays...

Je sais pas pouir l'insuline, mais essai de te procurer des coricoïdes, opiacés ou morfiniques dans n'importe quels pays d'Europe, c'est pas en vente libre.
Et pourtant utiliséde d'inoubrables traitement.

Ps: si une pénurie arrivait dans les officines de pharmacie il y aura toujours le recours aux pharmacies hospitalières mais ils faut d'abord que ce soit organiser par l'état (qui sera sûrement dans un drôle d'état avant de percuter...).
Revenir en haut Aller en bas
adrien04000




Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 29

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 18:46

Même ma femme es très lucide sur son avenir si de telles choses devrait arriver et même sa mère qui es infirmière n'a aucune solution.
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 19:05

Franchement Adrien,

je suis dans le même cas, mais l'étage juste en dessous.. A savoir, medicamenteux, mais ça finiras par insuline aussi..

Je suis trés tactique, scénarios , et piste pour s'en sortir.. mais ça demande du taf... alors sujet par sujet j'avance..

Concernant ma santé
Je vais répérer et répertorier les endroits de rangement des pharmacies ou je vais... il suffit d'étre attentif et curieux sauf si l'arriére est bouché a la vue, mais les 2 ou je vais tu vois les allées avec les tiroirs

et je sais ou se trouve le centre de diabétologie de l'hopital..

Aprés si ça vrille, je ne suis pas sur qu'il y aura du monde au poste de travail.. et j'irais dans les premiers réclamer ma part...

Avec les moyens adaptés si nécessaire..

ç'est un peu violent comme vision des choses, mais faudra survivre .. dans ma téte, je sais que mes valeurs actuelles, je m'asseyerais dessus pour sauver moi et mes proches...
Revenir en haut Aller en bas
adrien04000




Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 29

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 19:09

JJ62 merci de ton soutien.
J'ai moi même vue le frigo à ma pharmacie, et ce que tu dit n'es pas con du tout. Je vais faire plusieurs pharmacie pour repérer leurs frigos et tout comme toi je serais prêt à faire ce qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Mer 20 Déc 2017 - 19:10

Je t'ai fait un MP mais tu dois pas savoir l'ouvrir.. Laughing Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Jeu 21 Déc 2017 - 2:50

En fait faut juste espérer qu'on en arrivera jamais a cette extrémité...

Parce que toute façon ce ne sera qu'un répit, une fois le frigo vide il se remplira plus...
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Jeu 21 Déc 2017 - 10:59

j'ai réfléchis et repris le probléme du Diabéte a 0...

S'il y a des soignants qu'ils me disent si je suis déconnant dans ma théorie...

Equation de départ Chaos et plus accés aucun au médicament.. citoyen prévoyant qui a mis du stock dans les appareils de mesure de glycémie...

le corps n'assimile plus le sucre ,et le transmet au sang sans l'éliminer... donc si on entre plus du tout de sucre rapide ni lent , on mange juste de la viande et des légumes... la glycémie va baisser naturellement..
si par ce régime on part en hypo (manque) on mange du sucre morceaux par morceaux et on remonte la glycémie..

cela suppose des mesures dextro trés réguliéres..

Forcément faut regarder ce que je dis en situation décrite plus haut.. c'est la chaos et on a plus de médoc...

suis je déconnant ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Jeu 21 Déc 2017 - 11:02

Sinon je vais restocker encore plus de haricots verts..
Revenir en haut Aller en bas
NaonedBzh

avatar

Administrateur


Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 48
Localisation : Dans la haute montagne de Lozère.

MessageSujet: Re: Maladie grave   Jeu 21 Déc 2017 - 11:13

Je suis pas assez calé poir être affirmatif mais il le semble pas que ke taux de sucre soit si simple a réguler...
Revenir en haut Aller en bas
Grozours

avatar



Date d'inscription : 13/12/2017
Age : 34

MessageSujet: Re: Maladie grave   Jeu 21 Déc 2017 - 11:22

J'ai déjà donné mon avis de soignant sur le sujet (mais on est d'accord je suis infirmier, pas endocrinologue). Je me recopie.

Le souci c'est que le corps a besoin de sucre quotidiennement. Il doit consommer un sucre assimilable, ce que n'est pas le sucre de base, pour le diabétique. Donc oui, JJ62, on peut réguler sa glycémie (taux de sucre dans le sang) avec des apports hyper-maîtrisés. Par contre, on ne peut pas maîtrisé le taux de sucre assimilé, et pour cela il est nécessaire d'avoir recours à l'insuline : soit celle sécrétée naturellement par le pancréas, soit celle produite par les laboratoires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
La problématique du diabète est complexe. Les gens pensent souvent que le principal problème réside dans les hyperglycémies, et pensent surtout à s'en prémunir en étant prévoyant sur l'insuline.

Évidemment, l'hyperglycémie EST un problème : Les molécules de sucre (massives), vu qu'elles ne sont plus correctement désagrégées par l'insuline sécrétée naturellement par le corps, finissent par endommager les petits vaisseaux sanguins, d'où infarctus, troubles de la vision, cécité, accident vasculaire, neuropathies, amputations, maladies rénales ...

Mais pour moi, en cas de crise, l'un des problèmes le plus urgent qui soit, ce n'est pas l'hyperglycémie, mais l'hypoglycémie. A l'inverse des complications citées au-dessus (qui peuvent entraîner la mort à force d'un mauvais équilibrage du diabète sur un long délai), un épisode hypoglycémique grave peut entraîner la mort en quelques heures/minutes.

Or l'hypoglycémie chez le diabétique est due à deux facteurs : la prise de traitements antidiabétiques (insuline ou insulinogène) et l'hygiène alimentaire. Or c'est de ce côté que je serais le plus inquiet en cas de crise. Même avec 3 mois de réserve d'insuline (le max. légal, comme le dit adrien04000), s'il y a des carences en sucre du fait d'un rationnement, l'équilibre du diabète sera bouleversé. Il faudra très certainement adapter les doses d'insuline, et avoir de la réserves de sucre (rapide et lent) pour corriger les trop-bas ...

Pour moi, le plus dur pour un diabétique, sera de s'assurer qu'il mange correctement pour pouvoir se permettre d'être équilibré avec son traitement habituel.

Une fois ce traitement terminé, ça risque d'être tendu ... Mais pour les raisons que j'évoque plus haut, je pense que "rationner" l'insuline dès le départ pourrait être une solution (mieux vaut laisser le corps gérer une hyperglycémie quelques fois par semaines dès le début, plutôt que de le laisser seul face à une hyperglycémie massive suite à une rupture totale de traitement). En sachant qu'il faut toujours jouer sur l'insuline. L'élément indispensable pour moi, ça va être surtout le matériel de contrôle...

Par ailleurs, ne pas oublier les choses primordiales en terme d'hygiène de vie. S'il ne devait y en avoir qu'une à retenir, vu le contexte de survie en cas de crise, et donc la préférence tournée vers une gestion raisonnée du problème, je privilégierais la surveillance cutanée : attention aux maux perforants !

De ce fait, prévoir le stock de curettes/scalpels à usage unique + autoformation (ou formation par un proche si vous avez quelqu'un du métier dans votre entourage) me semble une bonne chose. Le diabétique cicatrise très mal. Il est donc indispensable de surveiller l'apparition de ces blessures béantes qui finissent par se nécroser (ce sont elles qui font se multiplier les amputations), et de les nettoyer au besoin pour favoriser la cicatrisation (on dit "débrider"). Dans le contexte actuel, ce genre de geste ne concerne souvent que les blessures aux pieds naissant de petits accrocs non soignés (maux perforants plantaires), mais dans un milieu dégradé, qui sait quel autre genre de blessures peuvent nous affecter ...

Une vidéo pour les plus courageux :

Revenir en haut Aller en bas
JJ62




Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 54
Localisation : 62 PAS DE CALAIS

MessageSujet: Re: Maladie grave   Jeu 21 Déc 2017 - 11:29

Oui je comprend , Wink

je regardais juste les flux entrants et sortants de sucre..

Ce serait trop simple.. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Maladie grave   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maladie grave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» maladie du malinois
» Maladie des hortensias
» Agoraphobie, phobie sociale: Maladie ou trouble du comportement?
» Régie interne et maladie
» chaumage maladie pour arret de boulot par le medecin ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Santé & hygiène :: Santé-