Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangeant, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangeant, on aura chacun deux idées...
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Suede : A écouter en entier.
Aujourd'hui à 16:46 par fabarm

» La 22lr...oui mais...
Aujourd'hui à 14:21 par Predathor

» Choix cornélien
Aujourd'hui à 13:15 par Predathor

» là aussi ; la Faim !
Aujourd'hui à 7:15 par ozzy

» Le permis de tronçonneuse
Hier à 13:30 par ozzy

» Qu'est-ce que le survivalisme et pourquoi?
Hier à 0:13 par electroclem

» Les choses se précisent-elles?
Mar 21 Nov 2017 - 22:29 par madmax83

» retrouver ses messages?
Mar 21 Nov 2017 - 15:28 par TheCountOfSavoy

» FAP Rayures non dispersantes?
Mar 21 Nov 2017 - 13:40 par ozzy

Sujets les plus actifs
La 22lr...oui mais...
Protection perso en milieu rural : le chien
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Révision des directives relative au classement des armes à feu au sein de l'UE
Afflux de réfugiés, doit-on s'inquiéter ?
Attentats du 13 Novembre
Défense de B.A.D
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Survivalisme montagnard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ebn74




Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 22

MessageSujet: Survivalisme montagnard    Lun 16 Déc 2013 - 23:58

salut a tous ! en parcourant le forum j'ai remarqué qu'il manquait une partie sur une zone bien particulière et qui (je pense) mérite d'être traité a part a du reste étant donné qu'elle se distingue énormément du reste et que une bonne partie de la population vit plus ou moins a proximité  ! Je veux bien sur parler de la montagne !Very Happy 

je pense qu'il est intéressant de se baser sur une altitude aux alentour de 1200-1500 m( en dessous trop près des villes au dessus on va dire que c'est compliqué pour donner une idée cela représente les altitudes moyennes des stations de ski de moyenne montagne dans les alpes ailleur je ne connais pas ...)

pour bien commencer est-ce que la montagne peut offrir un bon point de chute en cas de problèmes plus ou moins important ?

Quelles bénéfices peut-on en tirer ? tant au niveau alimentaire, ressource,abris etc ...(et pourquoi pas BAD ?)

Est-ce que cela peut être intéressant du point de vue  avantages/inconvenients ?

bon j’espère avoir réussi a poser un minimum la chose et que chacun pourra exposer son point de vu a vous de jouer ! Very Happy et on n'oublie pas que la montagne sa vous gagne !
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 34
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mar 17 Déc 2013 - 9:09

Les avantages de la montagne sont c inconvénients
Climat rude moins de personne
Accès tres compliqué en hivert
Longue periode de froid moins de production dans les potager
Réserve d eau potable importante
Peut de personnes peuvent passer les 3500 metres sans s'ouvrir du mal de la montagne quelqu'un d entraîné pourra monté et descendre au dessus de ce palier assez
Facilement
Plusieurs ferme et abrit de berger disponibles pour se réfugié

Revenir en haut Aller en bas
Romain86

avatar



Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 19

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mar 17 Déc 2013 - 12:24

Je pense que la montagne apporte une sécurité plus grande vis à vis des autres personnes que n'importe quel autre endroit . Après il y a beaucoup d'inconvénient et comme le disais résilience ses avantages sont ses inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 34
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mar 17 Déc 2013 - 12:29

J ai fais l armée dans régiment de montagne dans une compagnie connu pour avoir tenu un plateau pendant plusieur années pendant l'occupation a 100 il ont repousser des regiments italiens des allemands pendant des années grâces au climats et a la configuration du terrain
Revenir en haut Aller en bas
ebn74




Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mar 17 Déc 2013 - 19:02

monter a 3500 m servirait a rien a moins d’être poursuivi pas une bande de mec enragé ! et puis les zones dépassant les 3000 sont toutes concentré dans le nord des alpes. après faut préciser que niveau cueillettes y a de quoi faire l'été est ce que sa peut suffir a compenser la perte de rendement des potagers ?bon après faut réussir a gérer l'hiver mais avec une bonne préparation sa doit être faisable et au moins est sur de pas se faire emmerder beaucoup par les autres !
faut aussi penser que sa implique du matos un peu plus lourd (ski de rando par ex )

on peut dire que rester a l'année risque d'être compliqué donc ....
Revenir en haut Aller en bas
Jacknife




Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 26
Localisation : Saone et Loire

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Déc 2013 - 4:31

@résilience vie et survie a écrit:
J ai fais l armée dans régiment de montagne dans une compagnie connu pour avoir tenu un plateau pendant plusieur années pendant l'occupation a 100  il ont repousser des regiments italiens des allemands pendant des années  grâces au climats et a la configuration du terrain

1er compagnie , 7e BCA ?
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 34
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Déc 2013 - 8:12

@Jacknife a écrit:
@résilience vie et survie a écrit:
J ai fais l armée dans régiment de montagne dans une compagnie connu pour avoir tenu un plateau pendant plusieur années pendant l'occupation a 100  il ont repousser des regiments italiens des allemands pendant des années  grâces au climats et a la configuration du terrain

1er compagnie , 7e BCA  ?
1 er compagnie .27 bca
Puis urh 27. gcm
Revenir en haut Aller en bas
Jacknife




Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 26
Localisation : Saone et Loire

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Déc 2013 - 16:49


AH le 7ème... ...le plus alpin de tous les BCA! Il paraît qu'ils ont quittés Bourg Saint Maurice pour Varce, ils partagent la caserne avec le 93ème RAM Crying or Very sad 

Oui c'est vrai Snafu il sont a Varce et ca crain , on a perdu notre dernier bataillon basée en pleine montagne ...


Déjà que ça peut être la galaire un potager en pleine alors imaginons en montagne ... haha

Revenir en haut Aller en bas
oregon3

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 49
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Déc 2013 - 19:28

regardez le documentaire sur Sepp Holzer qui pratique l'agriculture bio et permaculture en Autriche entre 1100 et 1500 m d'altitude avec des résultats stupéfiants .
je l'ai posté sur le forum ici :
http://francesurvivalistes.fr-bb.com/t823-sepp-holzer-permaculture-en-montagne-autrichienne#12775
Revenir en haut Aller en bas
wild hunting

avatar



Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 43
Localisation : le maquis

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 6 Jan 2014 - 12:25

La montagne ça vous gagne !!!! L'eau y est pure il y a du gibier. On peut y faire pousser quelques légume en saison. . Seul bémol est l'abri qui doit etre primordial car le danger de la montagne est le brusque changement de temps et des températures !!! Moi j'aime bien en temps de chasse il m'arrive de partir seul deux ou trois semaines sans rien de chasse de cueillette(connaître les champignons) et de pêche
Je me régale
Revenir en haut Aller en bas
drjeckylmrhyde




Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 31
Localisation : alpes

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Juin 2014 - 8:49

à la montagne mais voisins sous serre arrive à faire pousser des salades toute l'année sauf janvier février où là sa gèle même dedans.

Il peuvent tout faire pousser l'été même les légumes exigeant comme les poivrons, tomates etc.

Toutes les maisons ont des cheminées donc on peut toujour utilisé la bonne vielle cuisiniére tant prisé des survivalistes.

Y a plein de lac de montagne avec du poisson, y a du gibier oui mais y a le loup aussi.

Trouver et negocier un lopin de terre pour faire un potager c'est plus facile à la montagne que en ville.

énormément de montagnard pratique la chasse et donc le ratio de gens armées et plus élévé ici quand ville.

En ce qui me concerne personnellement j'ai ma terrasse plein sud et donc je vais pouvoir me mettre une serre en polycarbonate et faire pousser quasiment toute l'année, j'ai une cave en terre qui était une ancienne conserve de patate, je pourrait mettre mes bocaux etc sans soucis.

Je peut aussi investir dans le solaire mais j'aime pas trop cette alternative, c'est trop cher pour ce que ça rapporte.
Revenir en haut Aller en bas
survie64




Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 62
Localisation : sud-ouest

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Juin 2014 - 11:17

la montagne c'est idéal pour toute les raisons citées plus haut, le seul bémol c'est qu'il y a pas de boulot, donc obligé de travailler en plaine et donc d'être loin de sa base arriére , mon mari a essayé pendant des années de trouver du travail mais rien a faire dans une immense commune ou ils sont a tout péter 50 en hiver et tous on plus de 70 ans et pas de touriste l'été donc coté financier c'est nul !! alors il faut tenter le risque d'avoir ses reserves a 500 bornes de chez soi sans savoir si en cas de besoin on pourra y aller (routes coupées etc) en hiver sans chasse neige impossible d'y aller et coté récolte pas top la belle saison va de fin mai ébut juin au 15 aout, donc court pour le potager et les tomates etc... bien a l'abri derriére un mur t'arrive a avoir des trucs tout rabougri , par contre pour la chasse super !! y a des sanglier tant que tant veux, souvent on les croisent sur la route , le gibier est abondant mais aussi les vipéres ...... beurk........... J'ai jamais vu autant de serpent de ma vie dés le printemsps ça grouille,t'a intéret a avoir un aspire venin et du sérum au frigo d'autant plus que le premier toubib est a 40 bornes,c'est bien l'été mais pour y vivre toute l'année c'est un enfer ,pas pour rien que tout les jeunes sont partis travailler a clermont ferrant,
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 23 Juin 2014 - 13:04

@résilience vie et survie a écrit:
Les avantages de la montagne sont c inconvénients
Climat rude moins de personne
Accès tres compliqué en hivert
Longue periode de froid  moins de production dans les potager
Réserve d eau potable importante
Peut de personnes peuvent passer les 3500 metres sans s'ouvrir du mal de la montagne  quelqu'un d entraîné pourra monté et descendre au dessus de ce palier  assez
Facilement
Plusieurs ferme et abrit de berger disponibles pour se réfugié  

--------------------------------------------------------------
Bien des choses sont dites, mais,je crois qu'il faut se dire que l'elevage peut aporter de la bonne nourriture bio.
En revanche,il faut souvent de grandes surfaces "assez fèrtiles" pour nourrir des animeaux comme les brebis ou des chèvres , alors des vaches ....................
Les chevres sont interessantes pour le lait, bien que les brebies peuvent aussi donner du bon lait ,mais elles sont difficile a traire .
En montagne,il y a aussi beaucoup de fumier .
L'emploi de serres en plastique est trés judicieux .
Avantage pour les installations solaires :le ciel est plus pure qu'en vallées,donc les capteurs sont plus rentables .
Ce n'est pas tout le monde qui veut passer les hivers en montagne .
Revenir en haut Aller en bas
marmotte73




Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 32

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 10:29

En montagne seul et sans réserve un hivers rigoureux...c'est du suicide
déplacement difficile voir dangereux,et sans être pessimiste ceux qui n ont pas une certaine culture de la montagne irons droits dans le mur,je vois qu ils y a d ancien Alpin qui pourront le confirmé.
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 12:49

Toujours a mon avis,la montagne est un excellent lieux de tranquillité avec un environnement sain,sans toutefois ne pas souffrir de difficultés diverses liées aux températures plus basses :
Plus de frais de chauffage ,mais les panneaux solaires seront plus rentables, car il y a moins de pollution .
Nécessité d'avoir une serre pour le potager qui veut avoir des légumes qui aiment la chaleur .
Mais il est plus facile de se procurer du fumier a prix raisonnable souvent ,car,il y a moins de frais de transport .
Les arbres fruitiers seront ralentis voir inadaptés aux températures .Les cerises par exemple seront prêtes très tardivement .
Il y aura interet a se livrer a l'élevage si possible pour avoir des produits laitiers et de la viande .
En cas de guerre ,les montagnes et les cavités seront utiles pour se protéger .
Les provisions a long terme sont en touts temps indispensables de toute façon .
Des endroits peut isolés aujourd'hui, peuvent être carrément inaccessibles aux véhicules a moteurs ,s'il n'y a pas facilement du carburant disponible et a prix abordable ?
Les chemins oubliés peuvent redevenir utiles aux marcheurs .
En revanche le foncier y est souvent moins chère .
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 63
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 13:17

Survivre en montagne, ça fait venir à l'esprit nombre de question.

Seule les réponses recevables seront celles qui sont basées sur l'expérience et certainement pas celles en provenance de spéculations, de il parait ou ça devrait.  

Comment faisaient les anciens pour y vivre toute l'année avec les problèmes de récolte, d'enneigement, d'isolement ?

Cette survie particulière est-elle différente d'une montagne à l'autre ?

Quels sont les matériels spécifiques que l'on doit acquérir ? Quelles connaissances particulières ?

L'élevage est-il si différent de celle d'une basse altitude ? A part le foin à stocker pour l'hivernage qui est plus long ?

Quelqu'un a parlé d'altitude, ce n'est pas le plus gros soucis à se faire, en planeur, nous montions fréquemment jusqu'à 4 à 5000 mètres d'altitude avant de mettre le masque à oxygène. Ce n'est qu'une histoire d'accoutumance mais nous étions assis sur le parachute, nous ne marchions pas ni autre activité physique que de piloter et respirer.  

A vous de compléter et d'apporter des réponses uniquement basées sur le vécu, celui des anciens ou l'actuel.

EBN, en posant cette question intéressante, tu t'engages presque à faire un suivi et une synthèse de cette question comme des réponses qui formeront un dossier utile aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 14:20

@pelerin031 a écrit:
Survivre en montagne, ça fait venir à l'esprit nombre de question.

Seule les réponses recevables seront celles qui sont basées sur l'expérience et certainement pas celles en provenance de spéculations, de il parait ou ça devrait.  

Comment faisaient les anciens pour y vivre toute l'année avec les problèmes de récolte, d'enneigement, d'isolement ?

Cette survie particulière est-elle différente d'une montagne à l'autre ?

Quels sont les matériels spécifiques que l'on doit acquérir ? Quelles connaissances particulières ?

L'élevage est-il si différent de celle d'une basse altitude ? A part le foin à stocker pour l'hivernage qui est plus long ?

Quelqu'un a parlé d'altitude, ce n'est pas le plus gros soucis à se faire, en planeur, nous montions fréquemment jusqu'à 4 à 5000 mètres d'altitude avant de mettre le masque à oxygène. Ce n'est qu'une histoire d'accoutumance mais nous étions assis sur le parachute, nous ne marchions pas ni autre activité physique que de piloter et respirer.  

A vous de compléter et d'apporter des réponses uniquement basées sur le vécu, celui des anciens ou l'actuel.

EBN, en posant cette question intéressante, tu t'engages presque à faire un suivi et une synthèse de cette question comme des réponses qui formeront un dossier utile aux autres.

Pertinentes questions .
En effet même dans l'Ardèche par exemple , il peut y avoir au moins deux sol différents .

-Un sol siliceux acide sur roches granitiques ,ou poussent les châtaigniers .
Ces sols sont anciens et soigneusement exploités dans le passé .Des cultures en escaliers tapissaient les collines .

-Sols calcaires sur les faces ouest ,qui sont des reliquats .du Vercors que le Rhône (fond morenique ) a coupé de son massif de base .
Sur ces sol alcalins souvent peut profond ,les cultures sont maigres semble t'il .
L'eau y est rare et les bâtis anciens éloignés des rares sources,sont  obligatoirement accompagnés de citernes .Aujourd'hui,le réseau d'eau passe prés des fermes qui se livraient a l'élevage .Des granges sont alors en rapport avec les troupeaux .L'élevage de poules grises accompagnaient la vie dans les cours .

Ce fut en son temps de gros travaux de terrassement dans le rocher souvent .
Quand au Jura plus riche par exemple ,les mêmes structures sont présentes .
Un éleveur de ma connaissance ,maintenant trop âgé pour exercer avait 300 hectares (altitude environ 1000 mètres et + )pour son troupeau de brebis,dont quelques hectares cultivables seulement  .
Même probleme avec l'eau  en absence de source .
Stock alimentaire important, mais potager sympa a cette altitude .
De grande érudition ,ce monsieur avait ses murs tapissés de livres de qualité .
.
Vie rude ,peut de bénéfices .
Ma mère était bergere en Ardèche (environ 1000 mètres au moins )dans sa jeunesse .Elle avait des brebis ,elle aussi .Sa vie était très austère et coupée du monde .
Revenir en haut Aller en bas
marmotte73




Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 32

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 15:12

Comme dis plus haut je pense que la moyenne altitude et de loin la meilleure(1300-1500m,à savoir ,en montagne on perds en moyenne 1°C tout les 100 d 'altitude,trop haut les forets sont rare donc niveau abris,bois et gibier ,c'est plus difficile) tout en faisant attention aux couloirs d'avalanche,
sur l'adret(versant le plus exposé au soleil,on pourra y trouver prés, clairières, forêts de feuillue à plus basse altitude,les ruisseaux y sont fréquent,
Petite astuce que mon grand père utilisait lorsqu'il étais bergé ,près de leurs habit ils avaient de petite mare ou il s montaient à l occasion quelques alvins (des vérons et petite truite) et tenaient ainsi un petit garde manger,les poissons survivais d une années à l autre sils n'étais pas prélevé.
Je précise que je parle pour les Alpes en Savoie et plus précisément de la Haute Tarentaise
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 63
Localisation : Boussens

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 20:33

En survie, je ne sais pas si la notion de bénéfice sera importante !

300 hectares, ça fait sacrément grand ! Pour le foin, je suppose qu'en montagne, il n'y a qu'une récolte.

Ici, au pied des Pyrénées, ils en font deux et parfois trois dans les excellentes saisons.

Pour les truites, ici ils les utilisaient dans les réservoirs d'eau pour savoir si l'eau était potable, la truite semble fragile et très sensible à la pollution.
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 8 Oct 2014 - 20:50

La truite fario est aussi très sensible a la température de l'eau ,je crois ?
Le réservoir doit donc être isolé du soleil ?
Je ne connais pas les rendements des sols dans le Vercors .
En revanche il y a un éleveur de chevaux pour la viande dans le Vercors ,qui a bien prospéré au XX siècle au moins ;-)
Revenir en haut Aller en bas
marmotte73




Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 32

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Jeu 9 Oct 2014 - 9:59

pour la truite le lac en montagne en particulier celui ou les berger alevinaient dans mon anecdote se situe à 2380 m donc relativement haut ,ils est gelé plusieurs mois dans l année mais dès qu il est accessible après une petite heure de marche(seul moyen d’accès) la pêche y est encore possible et relativement fréquente (pour un lac de montagne) donc c'est possible .
donc c'est a près de 2400 m ca marche,a une altitude de 1300-1500...je ne pense pas qu il y ai de problème Smile
Pour le foin on peu avoir un ou deux regain,après tout est dans la maîtrise de son élevage je pense
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 45
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Jeu 9 Oct 2014 - 12:58

"La montagne, ça vous gagne !"

Pour les vacances, oui mais pour y vivre, c'est une autre histoire !
Un ami qui bosse chez ERDF a vu une équipe de Savoyards venus en renfort sur un chantier lourd et difficile : "Ce sont des bêtes !".
Non seulement ils étaient tous taillés comme King-Kong sans les poils mais avaient en plus le tempérament qui va avec. Par, exemple, ces équipes techniques utilisent des échelles doubles "professionnelles" en alu. Généralement on les porte à deux. Mon ami me racontait que plusieurs fois, il a vu un Savoyard prendre cette échelle sur une épaule et une couronne de câble sur l'autre !
Autre témoignage : "Là ça va être la merde pour intervenir, il fait vraiment un temps de chien (grosse pluie + froid)." => "Et alors ?".

La basse montagne, ça va encore mais la moyenne et haute montagne demande un tas de connaissances et une robustesse tant physique que mentale particulières. Pour qui les possèdent, cet impératif devient un énorme atout car cela procure une bonne "protection naturelle" contre les "envahisseur" qui ne seraient pas taillés pour.
Revenir en haut Aller en bas
marmotte73




Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 32

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Jeu 9 Oct 2014 - 16:27

Le Tord Tue a écrit:
"La montagne, ça vous gagne !"

Pour les vacances, oui mais pour y vivre, c'est une autre histoire !
Un ami qui bosse chez ERDF a vue une équipe de Savoyards venus en renfort sur un chantier lourd et difficile : "Ce sont des bêtes !".
Non seulement ils étaient tous taillés comme King-Kong sans les poils mais avaient en plus le tempérament qui va avec. Par, exemple, ces équipes techniques utilisent des echelles doubles "professionnelles" en alu. Généralement on les porte à deux. Mon ami me racontait que plusieurs fois, il a vu un Savoyard prendre cette échelle sur une épaule et une couronne de câble sur l'autre !
Autre témoignage : "Là ça va être la merde pour intervenir, il fait vraiment un temps de chien (grosse pluie + froid)." => "Et alors ?".

La basse montagne, ça va encore mais la moyenne et haute montagne demande un tas de connaissances et une robustesse tant physique que mentale particulières. Pour qui les possèdent, ct impératif devient un énorme atout car cela procure une bonne "protection naturelle" contre les "envahisseur" qui ne seraient pas taillés pour.

lol! on est pas tous des bourru même si on se laisse pas intimider Smile
Revenir en haut Aller en bas
idnaze




Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 69

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Ven 10 Oct 2014 - 14:25

@marmotte73 a écrit:
pour la truite  le lac en montagne en particulier celui ou les berger alevinaient dans mon anecdote se situe  à 2380 m donc relativement haut ,ils est gelé plusieurs mois dans l année mais dès qu il est accessible après une petite heure de marche(seul moyen d’accès) la pêche y est encore possible et relativement fréquente (pour un lac de montagne) donc c'est possible .
donc c'est a près de 2400 m ca marche,a une altitude de 1300-1500...je ne pense pas qu il y ai de problème Smile
Pour le foin on peu avoir un ou deux regain,après tout est dans la maîtrise de son élevage je pense


Dans un petit lac en montant au Taillerfer en Isère , j'ai vu des vairons et des épinoches .Il deavit y avoir aussi des truites ?
Revenir en haut Aller en bas
melampou

avatar



Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 51
Localisation : rhônes-alpes

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Dim 9 Nov 2014 - 19:40

Installé depuis 1996 dans le Massif Central, à 1000 m d'altitude, résidence principale. Est-ce que cela suffit pour expérience montagne ? Où est ce de la "montagne à vache". Salutations aux Savoyards et Pyrénéens...
Revenir en haut Aller en bas
oregon3

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 49
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Dim 9 Nov 2014 - 20:39

je crois melampou que ton expérience de 18 années  est la bienvenue Wink  ; pour la montagne il y a la basse montagne , la moyenne montagne et la haute montagne .
Une altitude de 1000 m c'est le début de la moyenne montagne


Pour voir ce qu'il est possible de faire en montagne regardez ce qu'a accompli Sepp Holzer (j'en parle plus haut et il y a un topic sur le fofo)
Par exemple avec des variétés de cerisiers différentes plantés à des altitudes différentes aussi il arrive à avoir des cerises de juin à septembre entre 1100 et 1500 m d'altitude ! il a des étangs avec des nénufars !
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 34
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Dim 9 Nov 2014 - 21:38

@oregon3 a écrit:
je crois melampou que ton expérience de 18 années  est la bienvenue Wink  ; pour la montagne il y a la basse montagne , la moyenne montagne et la haute montagne .
Une altitude de 1000 m c'est le début de la moyenne montagne


Pour voir ce qu'il est possible de faire en montagne regardez ce qu'a accompli Sepp Holzer  (j'en parle plus haut et il y a un topic sur le fofo)
Par exemple avec des variétés de cerisiers différentes plantés à des altitudes différentes aussi  il arrive à avoir des cerises de juin à septembre entre 1100 et 1500 m d'altitude ! il a des étangs avec des nénufars  !

jador son travail j ai regardé ses vidéos une bonne dizaine de fois
Revenir en haut Aller en bas
melampou

avatar



Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 51
Localisation : rhônes-alpes

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Dim 9 Nov 2014 - 22:10

Je viens de visualiser la video de Sepp Holzer, il a l'air de maitriser le sujet. Pour moi une seule année de jardinage (je viens d'acquérir la terre 15 ans de négociation...). Pour les fruitiers j'ai eu un cerisier qui a fini par mourir, des pommiers des pruniers les poires tiennent aussi, pour les citrons a part dans la video plus haut. Dans le jardin les pommes de terres, les carottes en grande partie bouffées par les "rats taupes", si quelqu'un à une solution je suis preneur (j'ai du poison mais je n'ai pas voulu encore l'utiliser surtout dans le jardin) j'ai quand même pu en sauver. Les poireaux, choux, navets salades courgettes haricots et courges sans problèmes en revanche pas pour les tomates poivrons aubergines. Dans le village à part une mémée qui réussit les tomates tous ont des serres pour ce type de légumes. Pour le reste chauffage au bois (le reste est trop cher) 15 à 20 stères par an. 4x4 pour pouvoir descendre au bouleau sinon trop aléatoire. Problème aussi à force on tient moins bien le chaud mais on résiste mieux au froid. En 18 ans les températures commencent à changer les nuits sont moins froides ou moins souvent. La plupart des gens sont là depuis toujours ils sont presque tous chasseurs (ce qui n'est pas mon cas) je ne suis pas sur qu'il resterait beaucoup de gibier si la nourriture devenait rare. L'hiver est très protecteur quand il y a de la neige. Car peu de gens de la plaine savent conduire sur la neige, passer les congères.
Revenir en haut Aller en bas
oregon3

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 49
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Dim 9 Nov 2014 - 22:22

Pour les "rats taupes " je connais pas trop , mais les taupes on peut les éloigner en mettant des poils de chiens dans les trous de taupières (à renouveler) l'odeur les fait partir , sur le "rat taupe " peut être que ça fonctionne aussi , il faut essayer  :-) .

Pour les tomates du devrais aller voir la mémé , car il se pourrait qu'elle récupère les graines chaque année ainsi ses plants se sont adaptés à l'environnement ( voir sur le fofo topic sur Pascal Poot qui en parle)

pour le cerisier , idem chez moi (700 m d'altitude) et d'après quelques personnes c'est général , les cerisiers meurent de plus en plus
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 34
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Lun 10 Nov 2014 - 8:29

pour les rats taupes faut mettre des pièges et donner les cadavres aux rapaces petit a petit les rapaces reste autour du village et les attaques
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Mer 12 Nov 2014 - 19:29

Qui dit Montagne dit forêt (en France), qui dit foret dit bois... je vis en Auvergne, en Haute Loire. Sans EDF, le bois est ma seul source d energie. Pour une vie luxurieuse, je suis en solaire (moins de 1000 euros) et ca fait son travail chaque annee. J'habitaisMazan, un village à coté de Carpentras... le sud est bien chaud... je n y ai jamais eu autant froid. Pour moi, c est les volcans, la forêt, le froid sec. L eau est une des plus pure, les animaux n ont pas peur d etre à decouvert, le sol est riche, le jardin est facile... sauf l herbe qui pousse vite... c est merdique ca, en une semaine, tu vois plus tes plantations. La vie ne coute pas chere ici à condition de s esseuler. La terre est pas tres cher. 15000 euros l hectare en moyenne. Par contre, il ne faut pas travailler, ce qui est bien car il n y a pas de travail sauf pour si tu en veux et que tu es un bon bricoleur. Je bosse quand je veux investir à retapper des baraques de A à Z et suis guerisseur rebouteux. La resistance en France a ete terrible grace à ses forets. Le Mont Mouchet etait le siege de Jean Moulin. C est pas pour rien qu en France, le maquis etait a 100 pourcents la nature sauvage. Reste à s organiser...



Pour les rats taupiers, j ai trouvé que les chats que j attire en leur donnant à bouffer. Ayant pas assez, ils butent les rats.... les pieges, trop difficile... sont pas con les rats taupiers et s ils sentent ton odeur sur le piege, ....niqué.
s ils le detectent pour n importe qu elle autre raison... niqué.
en un an avec des pieges, j en avais eu 3.
par trou creusé, tu compte 15 rats et tu sais à peu pret ce que tu as eliminé. Mais bon, si tu laboures, tu en auras jamais dans ton jardin, ca s ecroule. Je les ai que sur le terrain non cultivé. Mais les chats, c est 3 par jours que je vois...
Revenir en haut Aller en bas
melampou

avatar



Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 51
Localisation : rhônes-alpes

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Ven 14 Nov 2014 - 18:10

Merci à hookk et résilience et survie pour les conseils sur les rats taupiers, j'ai bien un chat mais cela ne suffit pas pour le piégeage je confirme que ce n'est pas facile non plus, je n'ai pas réussi à en attraper un. Je pense essayer les graines aussi...
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 34
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Ven 14 Nov 2014 - 18:22

bonjours hookk j ai un ami sur les hauteur de brioude il les a comme ca avec des piéges et il nourrit les rapaces avec

petit hs hook j adore ta région je vais même acheter une maison dans ce coin je suis tombé amoureux il y a 5 ans depuis toute ma préparation tourne autour de notre déménagement. bientot je l espère
Revenir en haut Aller en bas
olivcody




Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 37

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Jeu 10 Sep 2015 - 22:18

je deterre un peu ce post car sans etre un vai montagnard, j'y ai vécu (haute savoie) à deux epoques de ma vie.
la premiere enfant quelques années puis toutes les vacances à l'adolescence.
petit village à 1000m, peu d'habitants.

la deuxieme en adulte au bord du lac leman. vie "citadine", metro-boulot-dodo

je m'imagine de plus en plus y retourner pour y vivre (survivre).

j'ai été "éduqué" à la montagne par un ancien militaire (et jeune resistant en 45) d'albertville et la premiere chose à savoir c'est qu'en 1900 on ne "vivait" pas au dessus de 1000m, c'était les alpages d'été, les stations de ski n'existaient pas, le vrai village de tignes repose au fond du lac créé par le barrage.
la population y était divisé par 5 et tout le monde se connaissait et s'entraidait (la résilience?) vivant en semi autharcie en fond des vallées (pas de moyen de transport).
sachant cela, je pense que c'est le meilleur endroit pour une survie. le climat rude n'est plus le meme qu'il y a 100 ans, il n'y a presque plus de chutes de neige en vallée.
on peut passer d'une vallée à l'autre en 1 journée en cas de crise locale en retrouvant une situation stable avec les montagnes pour faire une barriere naturelle contre les vents polués ou une situation à risque.

concernant les elevages, que ce soit en plaine ou en montagne, je resterais sur une basse cour et j'eviterais les gros animaux.

pour y vivre à l'année, il faut se mettre dans la peau d'un saisonnier. l'été à creer des reserves et l'hiver entre chasse et bricolages. avec en fil conducteur à notre époque : le tourisme. prof de ski, remontees mecaniques, accompagnement en montagne etc.....
Revenir en haut Aller en bas
hookk

avatar

Modo


Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 42
Localisation : Langeac dans la Pampa

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Ven 11 Sep 2015 - 1:26

@résilience vie et survie a écrit:
bonjours hookk j ai un ami sur les hauteur de brioude  il les a comme ca avec des piéges et il nourrit les rapaces avec  

petit hs  hook j adore ta région je vais même acheter une maison dans ce coin je suis tombé amoureux il y a 5 ans depuis toute ma préparation tourne autour de notre déménagement. bientot je l espère  
J'ai jamais vu ce message !
14 novembre ??? 
Tu en es où ? T'es dans le coin à présent ?
Si tu veux du charbon pour cette hiver, le plan que j'ai proposé en annonce via le fofo tien toujours !

Olivcody, en effet, en dessous de 1000 m la vie est plus simple. Pas loin il y a le col de fix. Un copain y habite et c'est très contraignant.  Il faut un véhicule adapté, une bonne isolation, un chauffage perfect, école à 20 bornes,...
Revenir en haut Aller en bas
seth73

avatar



Date d'inscription : 30/09/2014
Age : 37
Localisation : savoie

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Ven 11 Sep 2015 - 21:54

tout est une question d'habitude , c'est sur que si tu viens d'une grande ville , tu vas galere un moment pour t'y faire ! tout s'apprend , l'année derniere on as eu droit au vacanciers bloqué par la neige et quand suis allé en dépanné un , il m'a demandé comment on fesait pour vivre a l'année ici  Very Happy la conduite sur la neige pas facile mais va expliqué que faut pas roulé vite et etre pas pressé d'arrivé ^^ . Petit quand je voyais au info qu'il fermé les colleges et lycée pour 5 cm de neige j'esperai tjr qu'on nous disent pareil ! mais meme avec 40 cm de neige tombé dans la nuit le car etait jamais en retard  lol!
ce que l'on as eu droit l'année derniere :
http://www.dailymotion.com/video/x2dpf94_maurienne-flash-les-naufrages-de-la-route-a-saint-jean-de-mauriennne_people
Revenir en haut Aller en bas
oregon3

avatar

Membres d'honneur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 49
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    Ven 11 Sep 2015 - 22:11

En 2006 chez moi (pourtant à 700 m d'altitude ) il est tombé plus d' 1 mètre de neige en moins de 24 h  !  en plus un samedi  , je vous dis pas le boxon  , et heureusement que dans la nuit du samedi au dimanche la température est remontée un peu et que la neige a commencé à fondre car ça craignait pour les toits  .(j'étais à 2 doigts d'étayer ma véranda  )



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Survivalisme montagnard    

Revenir en haut Aller en bas
 
Survivalisme montagnard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PGHM
» Bon Samedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: BAD : Emplacements, métiers et techniques :: Survivalisme RURAL-