Le Forum officiel des Survivalistes Francophones.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Si j'ai une pomme et que tu as une pomme, en les échangent, on n'aura jamais qu'une pomme chacun. En revanche, si j'ai une idée et que tu as toi aussi une idée, en les échangent, on aura chacun deux idées...
La chaine YouTube de France Survivalistes ainsi que son Blog.
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» santée compteur linky
Aujourd'hui à 18:15 par Manu1983

» Une B A D en copropriété pour les désargentés
Aujourd'hui à 17:14 par jeaff

» Élection de Trump et ses répercutions.
Aujourd'hui à 13:49 par Tatou

» Mettre un pneu à une roue.
Aujourd'hui à 13:09 par hookk

» bonjour ,je me présente
Hier à 23:42 par FAUCHEUR

» Présentation de Papa Ours
Hier à 23:35 par FAUCHEUR

» un lance pierre pour la défence NON
Hier à 21:42 par hookk

» FIABILITER arme a feu
Hier à 19:26 par Histrion

» Armes police municipale
Hier à 16:20 par Madmat

Sujets les plus actifs
Jeu du Cinéphile
La 22lr...oui mais...
Ebola didadouda
Or/argent, le meilleur investissement ?
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
VDD (Voisin du dessous)
Protection perso en milieu rural : le chien
Compteur en image
Le véhicule du survivaliste
The Walking Dead
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | .
 

 Le vehicule ideal d'evacuation niveau II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 17 Avr 2014 - 13:16

Le Runner a l'air sympa mais je connais pas...

Par contre il faut vraiment avoir besoin de ce genre de véhicule...

Si tu habites en ville, un SUV sera plus polyvalent qu'un vrai 4x4.
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 17 Avr 2014 - 16:48

Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 17 Avr 2014 - 17:52

c'est le nouveau joujou de zozobouk Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sasquatch




Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 41

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 17 Avr 2014 - 19:10

Oui effectivement un SUV pour l'évac c'est pas mal aussi,j'ai un MAZDA 5 de 2013 c'est pas mal pour de l’évacuation familiale mais c'est clair que pour faire du franchissement c'est zero
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 18 Avr 2014 - 10:48

Ah bah c'est clair qu'un monospace...
Revenir en haut Aller en bas
Sasquatch




Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 41

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 18 Avr 2014 - 20:28

Je prends note de vos remarques,je me pose la question aussi depuis quelques temps sur l'achat d'un VW T3 de 1985 max .
C'est sur qu'un T3 syncro c'est carrément mieux mais c'est aussi carrément plus cher et plus rare
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 18 Avr 2014 - 21:08

trés bon van mais moi je dis que ce genre de VW en dessus des 200.000 bornes tu vas avoir que des emerdes mécanique
Revenir en haut Aller en bas
Sasquatch




Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 41

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 18 Avr 2014 - 22:26

dantesque a écrit:
trés bon van mais moi je dis que ce genre de VW en dessus des 200.000 bornes tu vas avoir que des emerdes mécanique
Je le pense ausi,mais pour trouver un T3 avec moins de 200 000km c'est super rare et je pense meme me méfié de ce genre de compteur bien trop bas pour un vehicule de plus de 20 ans.
Le bouche à oreilles reste une methode fiable,apres dès l'achat d'un engin pareil il est preferable,je supose, de si connaitre en mecanique,au moins un minimum.
Revenir en haut Aller en bas
BBLoup


Administrateur


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 77
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 18 Avr 2014 - 23:22

Comme pour toutes les vieilles mécaniques, l’idéal c'est de savoir démonter et remonter ton moteur entièrement.

Aujourd'hui il deviens très difficile de trouver de vrai mécano qui savent encore bosser sur ce genre de véhicule. et oui, y a pas de prise pour la valise.

Je parle en connaissance de cause, j'ai plusieurs "véhicules" de plus de 20ans, la plus vieille a 30 ans cette année et roule encore tout les jours sans problème.

D'ailleurs demain matin j'y change le palier de transmission et le flector de boite Razz
Revenir en haut Aller en bas
nirven




Date d'inscription : 13/11/2013
Age : 51
Localisation : 24

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 19 Avr 2014 - 1:58

dantesque a écrit:
trés bon van mais moi je dis que ce genre de VW en dessus des 200.000 bornes tu vas avoir que des emerdes mécanique

sans blague! pas d'accord...
évidemment si tu ne respecte pas la mécanique = rouler à fond + mauvais entretien+ non remplacement des pièces d'usures aucun engin ne tient.

J'ai eu un VW combi T2, 4 cylindres à plat refroidis par air. Inusable....fallait surveiller la rouille sur la carrosserie car à cette époque les carrosseries n'étaient pas traitées comme maintenant mais  200 000 bornes pour un T2/T3 c'est franchement pas  grand chose et puis quel pied pour faire la mécanique dessus, trop simple et trop facile.
sûr que si tu sais changer pas l'embrayage....lol  
Voir le nombres de T1/T2 qui ont fait l'europe à l'inde via l’Afghanistan et retour....à l'époque il n'y avait pas bcp d'autoroute à péage...re lol

Je pense "survivaliste" à moteur sans rien connaitre à la mécanique....Bonne chance

et le synchro 4 roues motrices...super engin
Revenir en haut Aller en bas
Homme Libre




Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 51
Localisation : SUD-OUEST FRANCE

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 19 Avr 2014 - 22:09

Concernant,le ou les véhicules d'évacuation,voici à titre d'information mes choix personnels. J'ai plusieurs points de chutes fiables répartis sur la France et je possède actuellement plusieurs moyens de locomotions et n'ayant pas un budget infini ce sont mes outils du quotidien. Si ma famille n'est pas présente le jour de l'évacuation je prends sans hésiter ma moto 125cc Yamaha (fiable,3l/100Km). Si mes proches sont présents,je prends les 2 véhicules suivant (un vieux camping-car de 1986 "hymer camp 48",haut sur pattes,rustique pouvant marcher au fioul domestique et mon vieux citroën Evasion que je remplace en septembre,octobre par un Dacia Duster car l'Evasion est en fin de vie et n'est plus fiable. J'ajoute à ces 2 véhicules 2 remorques pour charger divers choses ainsi que les vtt de la famille pour pouvoir continuer à avancer si les routes ne sont plus praticables. Je pense que la multiplication des moyens de transports augmentent ses chances de survie même si le facteur primordial est l'état physique (maladies,blessures,handicaps) et psychologique des fuyants. Je vais prochainement faire poser un film anti-effraction sur les vitres de mon camping-car et ensuite sur mon futur Duster,ce n'est pas du blindage mais cela permet de se sortir sans mal d'un caillassage,matraquage des vitres.
Revenir en haut Aller en bas
Sasquatch




Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 41

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Dim 20 Avr 2014 - 18:50

Je pense qu’après avoir fini mon projet de restauration moto 125 de 1953, je m'attaquerai sur un véhicule plus polyvalent pour une évacuation du genre T3mais pas en restauration mais plus avec des bricoles ,je vais cependant le faire passer auprès de Mme comme un véhicule pour les WE et les vacances comme nous partons souvent en camping.
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 19:11

Niveau 2 = effondrement de la normalité non ? D'où raréfaction voire disparition du pétrole et de l'essence.
Le véhicule idéal doit donc être, de mon point de vue, indépendant énergétiquement.
Restent donc le vélo, le cheval, le mulet, une ou plusieurs paires de pompes pour la marche, la brouette, la valise à roulette, une bonne condition physique (sur terre).
Le bateau à voile, à rame, mû par animal de trait (sur eau).
Le planeur (dans les airs).

Parmi tout ceci se dégage pour moi le vélo : économique, rendement assez bon, capacité d'emport importante (le BoB sur le dos + 3 grosses sacoches sur le porte-bagage + 1 sacoche guidon + 1 remorque) : on a de quoi être totalement autonome, emporter de la nourriture pour 15 jours, des loisirs (chose que je ne vois jamais nulle part alors que c'est présent dans mon BoB de base càd sac à dos), des outils, des livres...
C'est plus passe-partout et discret que tous les autres moyens de transport, et on peut lui faire passer des endroits quasi inaccessibles ; allez traverser plusieurs centaines de mètres voire quelques kilomètres pour rejoindre une ile avec votre 4x4 ou votre semi-remorque, alors que c'est très faisable avec un vélo à bord d'un simple bateau pneumatique 2 ou 3 places que vous transporterez avec vous ;)quitte à faire 2 ou 3 voyages. Ce serait possible aussi en voyageant à pied, sauf que le transport d'un bateau 2 places s'avérerait dans ce cas assez rédhibitoire, à moins d'utiliser une brouette, qui ne serait pas moins malaisée à faire traverser que le vélo, en plus que de proposer une capacité d'emport moindre, et des distances parcourables quotidiennement extrêmement faibles : quelques kilomètres tout au plus. Reste la valise à roulette alors, sauf qu'elle n'est décemment utilisable que sur goudron, est fort bruyante, et s'usera très certainement très vite si l'on fait plusieurs dizaines de km par jour.
Allez planquer votre bolide à l'américaine (comprendre surdimensionné) alors que vous voulez être discret en vous abritant dans une grotte perchée à 10m de haut, qu'il vous faudra atteindre en faisant de la semi-escalade... alors qu'il est facile d'y amener votre vélo après l'avoir attaché à une corde, en le hissant.
Les exemples de versatilité comme cela sont nombreux.

De toutes façons pour moi la question ne se pose pas, parler de bolide en cas de crise majeure, ne signifie strictement rien d'autre que l'on nage dans le pur fantasme, le délire du survivor qui a la plus grosse, sans vouloir être méchant. On n'est pas dans le survivalisme ou la préparation, mais dans la masturbation apocalyptique de celui se croyant au cinéma. Hé les enfants, l'essence est l'un des premiers éléments à manquer en cas de crise, et pas besoin que celle-ci soit majeure !
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 19:16

Lol bien vue pierrepons !
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 19:36

Bonjour Pierrepons.

Entièrement d'accord avec l'analyse, pas avec la conclusion.

Oui, qui dit N2 dit "A p'us pétrole" mais pas pendant l'évac. Après seulement.
Un bon véhicule avec un ou deux pleins d'avance (voir plus) reste un atout majeur et tout à fait accessible.
Ensuite, pour après, un vieux diesel peut fonctionner à l'huile. C'est sur qu'on ne s'en servira plus juste pour le fun mais ça reste néanmoins un potentiel très intéressant surtout si on recycle le véhicule (en groupe électrogène pour les urgences ou en engin de travail par exemple).

Perso, j'aurai grosso modo besoin de faire 300 bornes avec idéalement 100Kg de matos (en arrondissant), soit 3 à 6h en broum-broum (donc plus besoin de se planquer la nuit), 15 jours en pédalette si je n'ai pas d'emmerde.
En ce qui me concerne, si j'ai le choix, il est vite fait.
Et au besoin je n'hésiterai pas une seule seconde à abandonner le véhicule s'il le faut, une fois évacué.
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 20:28

Dans le scénario que tu proposes, tu ne considères donc le véhicule que pour te rendre à un point (probablement la BAD), après quoi tu t'empêches toute possibilité de te déplacer avec ton matos, ou tu y ajoutes le vélo ("15 jours en pédalette") ?
Pour ma part 300 km avec chargement sont faits en 2 jours en vélo (faut dire que je pratique à bon niveau), mais pour un individu normal 4 jours doivent être accessibles.
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie


Modo


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 33
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 20:46

@pierrepons a écrit:
Dans le scénario que tu proposes, tu ne considères donc le véhicule que pour te rendre à un point (probablement la BAD), après quoi tu t'empêches toute possibilité de te déplacer avec ton matos, ou tu y ajoutes le vélo ("15 jours en pédalette") ?
Pour ma part 300 km avec chargement sont faits en 2 jours en vélo (faut dire que je pratique à bon niveau), mais pour un individu normal 4 jours doivent être accessibles.

pas d’accord va a la sortie d un stade en cas de bagarre entre groupe rival et essaye de passer sans te faire mettre a terre avec ton vélo charger comme un mulet . tout les évacuations n2 a pied ou a vélo ou a moto sont que des rêves . je parle bien evacuation n2 , pas de n1 ou de randonné ou de manque de carburant

je garde 1 plein de resserve chez moi c est bien pour prendre ma voiture et tracer le plus vite possible de la ville avec le maximum de matos possible si il commence a avoir des émeutes non contrôlé par les force de l ordre
Revenir en haut Aller en bas
obs14




Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 20:50

pierrepons
300km en deux jours avec ton velo et tout le matos que tu cite dans ton precedent post meme dopé a mort j en doute mais je veux bien voir ca .
a moins d avoir 300 km de pente peut etre
Revenir en haut Aller en bas
recifaliste




Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 37
Localisation : francophonie

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 21:02

bonne nouvelle j ai trouvé mon vehicule d evac!!!



bonne nouvelle bis, il consomme peu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zorsha


Modo


Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 45

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 21:13

et il bousille le bitume pour les poursuivants Very Happy  cheers   lol! 
Revenir en haut Aller en bas
recifaliste




Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 37
Localisation : francophonie

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 21:14

lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 21:34

@pierrepons a écrit:
Dans le scénario que tu proposes, tu ne considères donc le véhicule que pour te rendre à un point (probablement la BAD), après quoi tu t'empêches toute possibilité de te déplacer avec ton matos, ou tu y ajoutes le vélo ("15 jours en pédalette") ?
Pour ma part 300 km avec chargement sont faits en 2 jours en vélo (faut dire que je pratique à bon niveau), mais pour un individu normal 4 jours doivent être accessibles.

Alors ...
Je suis très pragmatique, méticuleux et dans mon esprit, une chose en empêche rarement une autre. Je vous rassure tous, c'est effectivement assez difficile à suivre quand on n'a pas l'habitude ; tordu disent même certains.(Tordu Le Tord Tue ? Dors-tu tortue tordue ?  Suspect )

Pour moi la raison première d'un véhicule d'évacuation, c'est d'évacuer. Le reste, c'est du bonus.

Et comme l'a très bien dit Résilience (kikou !) une évac ce n'est pas ça :

Et 300 bornes avec armes et bagages (70-80Kg) sur un vélo, vers un environnement campagnard plutôt isolé et de préférence surélevé, avec la foule "en liesse" et Murphy qui s'en mêle, tout ça en deux jours, je demande à voir !
Je ne dis pas que c'est impossible mais que pour moi c'est ...  affraid 


Si on évacue c'est qu'il y a une raison et pas une petite. Ici on parle de N2 aussi communément appelé "Cata XXL". Dans ce contexte, une fois la question de l'évacuation évacuée, celle du véhicule n'est plus la même car le besoin et le contexte ne sont plus les même, surtout si on les inscrits dans le temps !
Le véhicule idéale pour l'un ne l'est alors plus forcément pour l'autre d'autant plus que l'immense majorité des Français habitent en ville et qu'en K2KK, je doute qu'ils cherchent à évacuer vers une autre ville. Selon que l'on planque ses miches en plaine, en basse montagne ou en terrain encore plus difficile, la question du véhicule change du tout au tout pour s'y déplacer mais peu pour l'évac elle-même.

Donc si le véhicule représente alors plus de danger que d’intérêt, oui, je l'abandonne sans hésiter sinon ce n'est bien sûr pas l'idée.

La survie est une question en partie de matos mais surtout de détermination et d'adaptation or par nature l'adaptation ne peut être figée.
Ma philosophie est que ça ne coute rien d'essayer mais qu'il faut aussi savoir assurer le coup sur les priorités, quitte à faire des sacrifices et ne surtout pas amalgamer les objectifs.
Si mon véhicule est sensé me servir pour l'évac ET une fois sur place, tu peux être certain que j'aurai prévu une solution alternative pour évacuer ainsi qu'un moyen de déplacement local alternatif, indépendant du premier. Wink

Dans cet état d'esprit...
Mon idée première est idéalement de ne plus avoir à évacuer en étant déjà sur place avant.
Mon idée seconde est le Blitzkrieg : foncer le plus vite possible (et ça, avec un volant, je sais faire) avant que les emmerdes ne s'intensifient.
Mon troisième plan est d'avancer lentement mais surement en loucedé (pardon : le plus discrètement possible).
Et ma quatrième solution consiste à faire la taupe, à la Vietcong, strict minimum un mois (seul l'eau et les toilettes me poseraient problème mais tout problème a sa solution ...).
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 21:53

Citation :
pas d’accord va a la sortie d un stade en cas de bagarre entre groupe rival
C'est bien ce que je dis vous êtes dans le fantasme. Déjà supposer que la situation passe de la normalité totale à l'émeute globalisée instantanément sort de je ne sais quel chapeau (imaginaire ou scénaristique).
Ensuite il n'y a pas, dans ma région, 10 000 habitants au km², où toute surface serait occupée par une foule nombreuse.
Quand bien même il y aurait émeute, je te garantis que je trouverai moult places pour circuler : ils vont faire une émeute dans les bois, sur les chemins de halage (près des cours d'eau), 24h/24 de surcroît ? Il y aura foule dans toutes les petites ruelles, à la recherche de... tout le monde ? Dans ce cas, le... monde présent ne le restera pas longtemps, si chacun s'entretue (par quel scénario tiré de quel mauvais film je vous le demande) ?
Par contre si tel un fou furieux tu te jettes avec ta voiture dans une foule (sortie ex nihilo) je ne donne pas cher de ta peau.

Citation :
300km en deux jours avec ton velo et tout le matos que tu cite dans ton precedent post meme dopé a mort j en doute mais je veux bien voir ca .
a moins d avoir 300 km de pente peut etre

En mode survie ou nécessité absolue, c'est même faisable en un jour : 20km/h de moyenne, 15h, c'est tout à fait faisable. Je pars à 7h, fais des périodes de 5h coupées d'1h de repos/alimentation, j'arrive à minuit. Sans matos c'est 28km/h avec pneus slicks et VTT sur une telle durée ; pas besoin de dopant : barres + boisson énergétique, à cette vitesse on est en mode brulage de graisses : très peu d'utilisation du glycogène, on tient extrêmement longtemps. Sûr que pour un néophyte essoufflé à cette allure il tient pas une heure, mais il est possible à tout le monde de tenir longtemps, faut juste pas se surestimer. Ex : 6h de vélo de la part d'une fille totalement néophyte se préparant pour notre voyage de fin d'études du secondaire en Corse. La même n'aurait pas tenu 30' dans le rouge.
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 21:59

Citation :
Et 300 bornes avec armes et bagages (70-80Kg) sur un vélo, vers un environnement campagnard plutôt isolé et de préférence surélevé, avec la foule "en liesse" et Murphy qui s'en mêle, tout ça en deux jours, je demande à voir !
Je ne dis pas que c'est impossible mais que pour moi c'est ...

C'est pour ça que je précisais 4 jours pour une personne normale, car c'est un peu le sujet, de parler de règle applicable au plus de monde possible.

Sinon tu repars aussi sur le mode instantanéité de la catastrophe ainsi que des émeutes, sans aucun signe avant-coureur et une population considérable et omniprésente à chaque instant, ce qui est peu réaliste.
Et tu pars sur plusieurs modes possibles, ce qui ne répond pas trop à la question du véhicule idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 23:20

Je la remets dans son contexte avec les variantes possibles afin de la préciser.
Je ne vais pas faire un énième passage sur la 205 GRD (ni chercher à réveiller les accros du VAB !).
Remontes un peu les pages et tu comprendras le pourquoi de ma démarche : certains partis pris sont fermes car il s'agit d'un choix personnel (souvent expliqué), d'autres ne sont que des avis très arrêtés qui ne regardent la question obstinément que sous un seul angle et avec un seul ou deux critères.


Je n'ai pas spécialement parlé d'instantanéité, mais c'est une question délicate, là aussi complexe et malheureusement majeure.
Mais puis que le sujet est lancé...

La vitesse à laquelle les chose se dégradent ainsi que la marge de temps qu'on a réussi (ou pas !) à anticiper sont déterminants.
Or une situation peut déraper très très très vite.
- Une situation ordinaire, l'incident bête et c'est le feu au poudre (Twitter power !)
- Tu es au taf et crack ! Le maxi-bordel. Le temps de te carapater chez toit (1h de bagnole quand tout va bien pour certains) et tu te retrouves à Beyrouth.
- Une situation délétère et l'espoir ou le stress et tout te fait surprendre par les évènements.

Regarde dernièrement Chypre, un peu plus loin Sarajevo, encore plus loin les juifs polonais de la WW2 : tous ce sont fait baiser par le temps. Tous ont dit dans un premier temps "On aurait jamais imaginé que..." et avec le recul tous ont dit "Comment on n'a pas pu le voir ; c'était pourtant évident ...".
Et la plupart du temps, ceux qui ont réussi à se barrer juste avant étaient ceux qui savaient ; une sorte de délit d'initié. Perso, je ne m'attend pas à recevoir un coup de fil me disant "Bonjour Monsieur Le Tord Tue, c'est le ministère des causes perdues : fuyez pauvre fou !"

Perso, je ne comprends pas que ça a tenu jusque là mais depuis trois ans, en marge des sujets eux même, je fais attention aux indicateurs temporels utilisés (merdias, reportages, conférences, Web ...).
Il y a encore deux ans, on parlait en termes de plusieurs années (2030,2050, dans 20 ans, 30 ans ...).
L'année suivante on a commencé a parler de quelques années (2020, 2015, d'ici dix ans ...)
Puis, de plus en plus vite (autre précieux indicateur de temps !) il s'agissait de mois, d'un an ou deux.
Enfin, assez vite on est passé aux mois à venir ou de semaines et maintenant le mot imminent est devenu assez fréquent.

Parier sur une douce dégradation et un matin profiter qu'aujourd'hui il faut beau pour mettre les voiles peut effectivement être payant mais c'est un pari pour le moins risqué.


T'inquiètes, j'ai bien vu que si nos avis peuvent différer, on est en revanche dans la même démarche : étudier une question.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 23:40

Le problème c'est que la situation que vous envisagez un peu tous est altérée : niveau 2 ne signifie pas une situation dégradée à ton domicile dans ta région, mais le bordel global ; l'effondrement de la normalité. Je ne vois pas ce que vient faire cette approche du "je me barre vite fait", comme si votre BAD ou autre était le saint des saints. Pourquoi ne pas y vivre directement dans ce cas si le danger (de mort à vous entendre) est si réel ? Niveau 2 correspond à mon sens à situation dégradée pour un laps de temps extrêmement long, voire définitif : plus de pétrole, plus de ressources premières bon marché, tensions mondiales entre les peuples, augmentations fulgurante des prix, etc.
Scénarios autrement plus réalistes que le mode zombi où tout le monde taperait sur le nez de tout le monde... il n'y a que chez les survivalistes que je vois ce genre d'attitude envisageable (et justifiable à leur yeux), ce qui est assez mauvais signe...

J'aimerais bien voir un déroulé quelque part de l'aboutissement d'un tel scénario, je doute qu'il tienne la route.
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha


Membres d'honneur


Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 53
Localisation : Espagne

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mar 29 Avr 2014 - 23:54

@pierrepons a écrit:


J'aimerais bien voir un déroulé quelque part de l'aboutissement d'un tel scénario, je doute qu'il tienne la route.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Tu demandes si il y a eu des précédents, historiquement parlant?
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mer 30 Avr 2014 - 0:05

Là Pierrepons, tu soulève une question qu'il aurait effectivement fallu traiter dès le départ.
Disons simplement pour pouvoir traiter celle du véhicule d'évac que qui peut le plus peut le moins et qu'il vaut mieux prévenir que guérir et donc voir large.

C'est vrai qu'on peut se poser des questions sur ce qu'est un N2, plus ou moins comme tu viens de le faire. C'est pour ça que perso je parle de N3 ; là, y'a plus de surprise.
Après si la question d'un N2 (N3 pour moi) te turlupine, la réponse est assez facile à comprendre : regarde comment est structurée le monde moderne, ses différentes sociétés, notamment industrialisées, quels sont les piliers vitaux de l'homme et ceux de la société, les rapports et les liens entre ces piliers ainsi que ceux entre les hommes (dont il faut également connaitre la nature) et la société.
Très vite tu verras que d'où que vienne le vent, il n'y a qu'un seul scénario dont seul le tempo peu plus ou moins varier.

Mais c'est hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Mer 30 Avr 2014 - 0:58

Citation :
Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Tu demandes si il y a eu des précédents, historiquement parlant?
Je veux dire par là : en partant de la situation actuelle, quelle serait la suite d'événements aboutissant à un chaos global, mode zombi, où tout le monde taperait sur tout le monde, où toute citoyenneté et solidarité auraient disparu (parce que oui, elle existent encore).

Citation :
il n'y a qu'un seul scénario dont seul le tempo peu plus ou moins varier.
Je ne pense pas.
Tout dépendra de la prise de conscience de la masse, à laquelle on peut inclure les survivalistes en général, ne vous faites pas d'illusion : ces derniers voient un effondrement, mais n'en expliquent pas les causes fondamentales ni les moyens d'y remédier.

Les liens entre les hommes sont multiples et divers en fonction des castes considérées (solidarité au sein de la classe moyenne, exploitation élite vs classe moyenne, conditionnement système vs classe moyenne = convaincre que le fait d'être exploité (ou travailler uniquement pour alimenter la machine économique) est un aboutissement personnel lol! ).  Hors de quoi certaines classes se détachent à mes yeux : scientifiques, enseignants, individus vivant généralement leur vocation au service de la société voire de l'homme, n'étant ni véritablement exploités, ni exploiteurs, ni conditionnés.

Il y a aussi une tendance générale à la prise de conscience des abus des élites économiques, et la possible nécessité de répartir les richesses plus équitablement : les scandales des parachutes dorés se font de plus en plus entendre, la justice sociale se généralise dans les pays les plus avancés, taxation des plus riches, sur les transactions financières ; malgré ce que prétendent les conspirationnistes, il y a des progrès de ces côtés-là.

L'effondrement économique n'est qu'un effondrement de consensus, la valeur de ce genre de crise (contrairement à la disparition des ressources naturelles bien réelles matériellement parlant) ne dépend que des volontés. Changer des chiffres sur un clavier, un ordinateur, un compte bancaire ne coûte rien, et peut être fait à l'infini : l'humanité ne peut s'éteindre par ce biais ; si des malades allaient trop loin ils seraient éliminés par le peuple pour la sauvegarde du peuple.

Si l'on voit une crise se profiler c'est pour l'acquisition des matières premières se faisant de plus en plus rares, mais elle ne disparaîtront pas du jour au lendemain non plus, et les méthodes de substitution vont aller en s'accélérant : il s'agit d'un marché juteux au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Kimou




Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 61

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 1 Mai 2014 - 20:27

Face aux crises diverses, rien ne vaut le : cheval ou la mule !

Un cheval de trait a même tracté un véhicule en panne.

Pas besoin de carburant : herbe, foin ou picotin.
Le crottin peut sevir de compost et peut servir de combustible (chauffage - comme en Mongolie).

C'est pour cela que j'ai acheté un pottok (du pays basque. Endurance, pied sûr en montagne, supporte les hivers rudes, longévité - 35 ans, résistant aux maladies.
pas de ferrage, juste un parage ;20 à 40 Euros).

Prix d'achat d'un pottok des montagnes entre 70 et 190€. Il ne coûte pas cher et en plus, il est frugal. Il a servi, entre autres, à transporter des armes ou de la contrebande dans la chaiî ne des Pyrénées

Le pottok ou autre équidé passent où la bicyclette et le véhicule 4x4 ne peuvent pas. Et ils se déplacent en silence.

D'où, grâce à eux, la survie !
Revenir en haut Aller en bas
Le Tort Tue


Membres d'honneur


Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 44
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 1 Mai 2014 - 21:15

Édité.
@Kimou a écrit:
Il a servi, entre autres, à transporter des armes  ou de la contrebande dans la chaiîne des Pyrénées

Ha non non ! Je refuse un canasson qui risque d'avoir un casier !
Tu t'imagines à l'attendre toute la nuit dans le hall du commissariat parce qu'il est en garde à vue ?
Ça craint ...





Très bon choix mais logistiquement, faut pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 1 Mai 2014 - 21:35

@Kimou a écrit:


Pas besoin de carburant : herbe, foin ou picotin.

Au régime herbe ou foin un cheval ne travaille pas ou peu et l'animal consacre la plus grande partie de son temps à manger. Les chevaux de labeur sont nourris aux céréales aplaties (plus digestes) ou aux granulés ce qui revient au même.
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 1 Mai 2014 - 22:08

Citation :
Le pottok ou autre équidé passent où la bicyclette et le véhicule 4x4 ne peuvent pas.
Disons qu'il peut passer à certains endroits où la bicyclette ne le pourrait, et réciproquement.
Par exemple le pottok pourrait gravir des chemins très rocailleux là où le vélo ne le pourrait. Mais le vélo pourrait "passer" là où seul le piéton, ou même l'alpiniste le pourrait, en étant tracté à l'aide d'une corde. Ou traverser des cours d'eau. Concernant la distance parcourue et la capacité d''emport, le vélo reste quand même bien supérieur je pense, sauf si l'individu est peu apte physiquement, ou âgé.
Cheval bon marché à l'achat, plus délicat à entretenir.

À la réflexion on pourrait dire que le cheval serait surtout utile non pas pour son côté passe-partout, mais si l'on se concentre sur les grands axes, où l'on pourrait utiliser une carriole, et là avoir une très bonne capacité d'emport, voire une sorte de mobile home.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Jeu 1 Mai 2014 - 23:51

Le cheval pose comme le bateau le problème d'un savoir et d'une pratique très étendus à acquérir. Si on n'en fait pas le loisir principal c'est inenvisageable d'une manière réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Kimou




Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 61

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 0:40

Mon pottok (sauvage) et moi sommes adaptés l'un à l'autre rapidement. Je l'ai depuis 3 semaines et je l'emmène à l'extérieur sans problème : il ne craint pas les camions, les motos,...
Il craint l'homme en général.

Dandy a confiance en moi. Il me suit sur des ponts en tôle gondolée, dans des chemins étroits.

En garde-à-vue, pourquoi ? On a le droit d'être meneur
ou cavalier en respectant le code de la route.

Je parlais d'herbe ou de foin qu'on peut trouver au hasard des chemins ou dans une ferme.

N.B. : le pottok ne coûte pas cher parce que c'est le prix pratiqué par l'agriculteur.
Il fait partie des chevaux les plus résistants car il est habitué à vivre dans la montagne, en autonomie (un peu comme les mustangs).

J'ai remarqué que Dandy s'était adapté à mon étang. Il n'hésite à frôler le bord pour attraper des fleurs (iris d'eau).

--

Je pense que la société française est en déclin : il ne lui reste plus que le tourisme pour s'en sortir car l'industrie part en "biberine".

Qu'en pensez-vous ?

On devient trop tributaire de l'électricité, pétrole et des biens de consommation. On ne s'aperçoit pas des bienfaits de la nature. On accuse les vaches de polluer l'environnement par leurs pêts : et les chewing-gum, plastiques, mégots font plus de dégâts que les bovins (on travaille de la "chechia" !).


Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 13:19

@Sasquatch a écrit:
Je prends note de vos remarques,je me pose la question aussi depuis quelques temps sur l'achat d'un VW T3 de 1985 max .
C'est sur qu'un T3 syncro c'est carrément mieux mais c'est aussi carrément plus cher et plus rare

Tout comme toi je pense qu'il s'agit d'un excellent véhicule. En revanche en véhicule principal c'est pas génial, surtout pour un urbain.


dantesque a écrit:
trés bon van mais moi je dis que ce genre de VW en dessus des 200.000 bornes tu vas avoir que des emerdes mécanique

Pas d'accord, désolé. Le kilométrage ne veut strictement rien dire sur ce genre de véhicule. C'est plutôt l'âge qui fera le reste... Et tout se change. Les pièces de ce T3 sont très répandues (j'avais une Cox d'où mon pseudo et c'était de la folie le nombre de pièces détachées disponibles !).

@Homme Libre a écrit:
Concernant,le ou les véhicules d'évacuation,voici à titre d'information mes choix personnels. J'ai plusieurs points de chutes fiables répartis sur la France et je possède actuellement plusieurs moyens de locomotions et n'ayant pas un budget infini ce sont mes outils du quotidien. Si ma famille n'est pas présente le jour de l'évacuation je prends sans hésiter ma moto 125cc Yamaha (fiable,3l/100Km). Si mes proches sont présents,je prends les 2 véhicules suivant (un vieux camping-car de 1986 "hymer camp 48",haut sur pattes,rustique pouvant marcher au fioul domestique et mon vieux citroën Evasion que je remplace en septembre,octobre par un Dacia Duster car l'Evasion est en fin de vie et n'est plus fiable. J'ajoute à ces 2 véhicules 2 remorques pour charger divers choses ainsi que les vtt de la famille pour pouvoir continuer à avancer si les routes ne sont plus praticables. Je pense que la multiplication des moyens de transports augmentent ses chances de survie même si le facteur primordial est l'état physique (maladies,blessures,handicaps) et psychologique des fuyants. Je vais prochainement faire poser un film anti-effraction sur les vitres de mon camping-car et ensuite sur mon futur Duster,ce n'est pas du blindage mais cela permet de se sortir sans mal d'un caillassage,matraquage des vitres.

J'ai également ce film sécurité de chez Glastint...

Le Duster tu l'as commandé en 1.5 dCi ?

Attention en diesel ca reste une usine à gaz... Surtout avec le FAP.


@Sasquatch a écrit:
Je pense qu’après avoir fini mon projet de restauration moto 125 de 1953, je m'attaquerai sur un véhicule plus polyvalent pour une évacuation du genre T3mais pas en restauration mais plus avec des bricoles ,je vais cependant le faire passer auprès de Mme comme un véhicule pour les WE et les vacances comme nous partons souvent en camping.

Assurance collection, voir chez Rétro Assurance.

Le tarif pour ma Cox était de 80 euros l'année (6.66 euros par mois).


@pierrepons a écrit:
Niveau 2 = effondrement de la normalité non ? D'où raréfaction voire disparition du pétrole et de l'essence.
Le véhicule idéal doit donc être, de mon point de vue, indépendant énergétiquement.
Restent donc le vélo, le cheval, le mulet, une ou plusieurs paires de pompes pour la marche, la brouette, la valise à roulette, une bonne condition physique (sur terre).
Le bateau à voile, à rame, mû par animal de trait (sur eau).
Le planeur (dans les airs).

Parmi tout ceci se dégage pour moi le vélo : économique, rendement assez bon, capacité d'emport importante (le BoB sur le dos + 3 grosses sacoches sur le porte-bagage + 1 sacoche guidon + 1 remorque) : on a de quoi être totalement autonome, emporter de la nourriture pour 15 jours, des loisirs (chose que je ne vois jamais nulle part alors que c'est présent dans mon BoB de base càd sac à dos), des outils, des livres...
C'est plus passe-partout et discret que tous les autres moyens de transport, et on peut lui faire passer des endroits quasi inaccessibles ; allez traverser plusieurs centaines de mètres voire quelques kilomètres pour rejoindre une ile avec votre 4x4 ou votre semi-remorque, alors que c'est très faisable avec un vélo à bord d'un simple bateau pneumatique 2 ou 3 places que vous transporterez avec vous ;)quitte à faire 2 ou 3 voyages. Ce serait possible aussi en voyageant à pied, sauf que le transport d'un bateau 2 places s'avérerait dans ce cas assez rédhibitoire, à moins d'utiliser une brouette, qui ne serait pas moins malaisée à faire traverser que le vélo, en plus que de proposer une capacité d'emport moindre, et des distances parcourables quotidiennement extrêmement faibles : quelques kilomètres tout au plus. Reste la valise à roulette alors, sauf qu'elle n'est décemment utilisable que sur goudron, est fort bruyante, et s'usera très certainement très vite si l'on fait plusieurs dizaines de km par jour.
Allez planquer votre bolide à l'américaine (comprendre surdimensionné) alors que vous voulez être discret en vous abritant dans une grotte perchée à 10m de haut, qu'il vous faudra atteindre en faisant de la semi-escalade... alors qu'il est facile d'y amener votre vélo après l'avoir attaché à une corde, en le hissant.
Les exemples de versatilité comme cela sont nombreux.

De toutes façons pour moi la question ne se pose pas, parler de bolide en cas de crise majeure, ne signifie strictement rien d'autre que l'on nage dans le pur fantasme, le délire du survivor qui a la plus grosse, sans vouloir être méchant. On n'est pas dans le survivalisme ou la préparation, mais dans la masturbation apocalyptique de celui se croyant au cinéma. Hé les enfants, l'essence est l'un des premiers éléments à manquer en cas de crise, et pas besoin que celle-ci soit majeure !

1/ Je pense que tu devrais commencer par regarder un peu moins la télévision avec tes scénarios à la John Rambo qui va se cacher dans une grotte...

2/ On ne parle pas ici de continuer à rouler dans un monde post-apocalyptique à la Mad Max mais simplement d'évacuer le plus rapidement et efficacement possible.

3/ Le survivaliste fait des stocks. Le carburant se stocke. L'eau, la nourriture, c'est la même chose. Ta pénurie est un donc faux problème.

On a le droit de ne pas aimer les bagnoles ou de vouloir se la jouer rebel alternatif... Encore que ton manque d'objectivité et ton fatalisme m'hérissent le poil au plus haut point.  affraid

[BBLoup] Merci d'utiliser le bouton ou le bouton
Revenir en haut Aller en bas
résilience vie et survie


Modo


Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 33
Localisation : lille

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 13:58

@Cox a écrit:
@pierrepons a écrit:
Niveau 2 = effondrement de la normalité non ? D'où raréfaction voire disparition du pétrole et de l'essence.
Le véhicule idéal doit donc être, de mon point de vue, indépendant énergétiquement.
Restent donc le vélo, le cheval, le mulet, une ou plusieurs paires de pompes pour la marche, la brouette, la valise à roulette, une bonne condition physique (sur terre).
Le bateau à voile, à rame, mû par animal de trait (sur eau).
Le planeur (dans les airs).

Parmi tout ceci se dégage pour moi le vélo : économique, rendement assez bon, capacité d'emport importante (le BoB sur le dos + 3 grosses sacoches sur le porte-bagage + 1 sacoche guidon + 1 remorque) : on a de quoi être totalement autonome, emporter de la nourriture pour 15 jours, des loisirs (chose que je ne vois jamais nulle part alors que c'est présent dans mon BoB de base càd sac à dos), des outils, des livres...
C'est plus passe-partout et discret que tous les autres moyens de transport, et on peut lui faire passer des endroits quasi inaccessibles ; allez traverser plusieurs centaines de mètres voire quelques kilomètres pour rejoindre une ile avec votre 4x4 ou votre semi-remorque, alors que c'est très faisable avec un vélo à bord d'un simple bateau pneumatique 2 ou 3 places que vous transporterez avec vous ;)quitte à faire 2 ou 3 voyages. Ce serait possible aussi en voyageant à pied, sauf que le transport d'un bateau 2 places s'avérerait dans ce cas assez rédhibitoire, à moins d'utiliser une brouette, qui ne serait pas moins malaisée à faire traverser que le vélo, en plus que de proposer une capacité d'emport moindre, et des distances parcourables quotidiennement extrêmement faibles : quelques kilomètres tout au plus. Reste la valise à roulette alors, sauf qu'elle n'est décemment utilisable que sur goudron, est fort bruyante, et s'usera très certainement très vite si l'on fait plusieurs dizaines de km par jour.
Allez planquer votre bolide à l'américaine (comprendre surdimensionné) alors que vous voulez être discret en vous abritant dans une grotte perchée à 10m de haut, qu'il vous faudra atteindre en faisant de la semi-escalade... alors qu'il est facile d'y amener votre vélo après l'avoir attaché à une corde, en le hissant.
Les exemples de versatilité comme cela sont nombreux.

De toutes façons pour moi la question ne se pose pas, parler de bolide en cas de crise majeure, ne signifie strictement rien d'autre que l'on nage dans le pur fantasme, le délire du survivor qui a la plus grosse, sans vouloir être méchant. On n'est pas dans le survivalisme ou la préparation, mais dans la masturbation apocalyptique de celui se croyant au cinéma. Hé les enfants, l'essence est l'un des premiers éléments à manquer en cas de crise, et pas besoin que celle-ci soit majeure !

1/ Je pense que tu devrais commencer par regarder un peu moins la télévision avec tes scénarios à la John Rambo qui va se cacher dans une grotte...

2/ On ne parle pas ici de continuer à rouler dans un monde post-apocalyptique à la Mad Max mais simplement d'évacuer le plus rapidement et efficacement possible.

3/ Le survivaliste fait des stocks. Le carburant se stocke. L'eau, la nourriture, c'est la même chose. Ta pénurie est un donc faux problème.

On a le droit de ne pas aimer les bagnoles ou de vouloir se la jouer rebel alternatif... Encore que ton manque d'objectivité et ton fatalisme m'hérissent le poil au plus haut point.  affraid 

merci cox
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 19:15

Citation :

1/ Je pense que tu devrais commencer par regarder un peu moins la télévision avec tes scénarios à la John Rambo qui va se cacher dans une grotte...

2/ On ne parle pas ici de continuer à rouler dans un monde post-apocalyptique à la Mad Max mais simplement d'évacuer le plus rapidement et efficacement possible.

3/ Le survivaliste fait des stocks. Le carburant se stocke. L'eau, la nourriture, c'est la même chose. Ta pénurie est un donc faux problème.

On a le droit de ne pas aimer les bagnoles ou de vouloir se la jouer rebel alternatif... Encore que ton manque d'objectivité et ton fatalisme m'hérissent le poil au plus haut point.

Pitié, je n'ai pas envie me jeter dans des batailles de cour de récré, avec des arguments à l'emporte-pièce, mauvaise foi et sophismes en série.
1/ On part d'une situation particulière, le chaos généralisé, donc oui la sécurité de l'habitat est une priorité ; déjà qu'elle l'est à l'heure actuelle. Il n'y a pas si longtemps des jeunes sont morts pour avoir campé au bord de la mer : des inconnus avaient lancé des briques sur leur tente.
Dormir sur les parkings d'autoroute est reconnu comme dangereux au jour d'aujourd'hui, en France, pourtant pas le pays le plus dangereux au monde. Donc si se sécuriser signifie "jouer les Rambo", qu'est-ce que tu fais ici à préparer la fin du monde ?

2/ C'est ton interprétation, pas mal de scénarios sont possible concernant le niveau 2. De plus évacuer pour se retrouver immobilisé par la suite est à mes yeux un non-sens, mais on peut s'imaginer vivre indéfiniment au même endroit par la suite, sans jamais avoir à se déplacer. Mais ce n'est pas forcément la meilleure option.

3/ Sauf que l'essence est périssable et qu'il est interdit de la stocker.
http://oleocene.org/wiki/index.php/Stocker_du_p%C3%A9trole_ou_des_produits_p%C3%A9troliers_chez_soi_:_une_fausse_bonne_id%C3%A9e
De plus en cas d'évacuation, j'imagine bien le hors-la-loi trimballer ses quintaux d'essence, dont la durée de vie sera de toutes façons limitée.

Quel fatalisme, je ne suis pas le fin-du-mondiste ici ; et je n'ai pas parlé du fait de ne "pas aimer les bagnoles", bonjour la digression, mais du meilleur moyen de transport.

Sinon ne te sens pas obligé de surenchérir, à moins d'une réponse un peu moins biaisée (hors-sujets/attaques ad personam/vérités assénées) et plus construite réflexivement parlant. La cour de récré des experts autoproclamés ne sont pas des spectacles auxquels j'assiste...
@Cox a écrit:
Bonjour à tous.

Vous ne me connaissez pas, c'est ici mon premier mesage (je salue au passage notre Admin d'avoir relancer le forum).

Vous pouvez me considérer comme le spécialiste du sujet, à savoir "le véhicule survivaliste".
Expert en transport on croit rêver, tu as tout pratiqué à haut-niveau et t'es documenté sur chaque moyen, avec diplômes à la clé ?  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 20:56

Cherchez plus , en cas d'effondrement total de la normalité si y a plus de carburant ni de pièces détachées pour vos BoB on en reviendra à notre bon vieux canasson Smile

d'ailleurs à ce sujet on ferais bien de commencer à chercher des plans de fabrication pour ce genre de véhicule , voire même de modification de caravane pour y atteller un canasson etc...


Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 21:55

J'arrive la rôômanie donnes un euro....
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Ven 2 Mai 2014 - 23:38

Pierrepons, je vais faire court, je n'ai moi aussi pas l'envie de rentrer dans un débat inutilement long et stérile.

Déjà, je ne crois pas spécialement en la fin du monde. Évidemment je ne suis pas prophète, mais la probabilité d'un scénario à l'échelle globale est tellement faible qu'elle ne mérite à mon sens pas la peine de s'y attarder.  C'est à cause de telles pensées que les gens nous prennent souvent pour des originaux (voir des fous), très peu pour moi. À te lire, j'ai l'impression que pour toi évacuation c'est forcément apocalypse, ce qui est absolument faux. Tu peux devoir évacuer ton domicile pour un simple feu de forêt, une innondation... Je ne vois pas pourquoi j'irai me faire chier en vélo alors que j'ai une voiture.

En effet l'essence se conserve mal mais le gazole beaucoup mieux : Minimum 6 mois. De plus, la rotation ça existe... Ton carburant tu es censé le brûler chaque jour si ton véhicule d'évacuation est ton véhicule principal. Quand tu parles du mec qui va emporter ses bidons avec lui c'est ridicule : Un plein avec mon auto c'est 1000 kms et je n'irai jamais aussi loin... Personne ne parle d'emmener ses réserves de carburant avec soi, personne !

De plus, tu parles d'interdiction de stocker son carburant mais... WTF ? Primo, je m'en cogne comme de l'an 40, le survivaliste qui sera armé en cas d'évacuation le sera tout autant, tout comme celui qui roulera au rouge... Et alors ? Depuis quand le survivaliste respecte la loi à la lettre ?
Deuxio, pense à vérifier tes sources, il est toléré de stocker jusqu'à 20 litres de carburant chez soi et en toute légalité !
http://www.dgcis.gouv.fr/secteurs-professionnels/industrie
20 litres avec mon véhicule actuel, c'est déjà 400 kms, alors tu sais...

Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 3:44

Pfffff vous etes tous des survivaliste en carton....

Moi je m'arache en RENAULT 5  afro  mdr

Non je pense que le mieux serais un véhicule , ou l'on peut prendre des pieces Facilement sur d autre véhicule , capable de transporter des gens & des vivres , ....

JIMENBX si c'est la fin du monde genre ZOMBIE tu pourras prendre tous les véhicules que tu veux , je pense pas que son proprio te courre apres ou qu'il porte plainte  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
pierrepons




Date d'inscription : 11/10/2013

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 4:59

@Cox a écrit:
À te lire, j'ai l'impression que pour toi évacuation c'est forcément apocalypse, ce qui est absolument faux.


@pierrepons a écrit:
1/ On part d'une situation particulière, le chaos généralisé
Citation :

Le vehicule ideal d'evacuation niveau II

@pierrepons a écrit:
je n'ai pas envie me jeter dans des batailles de cour de récré, avec des arguments à l'emporte-pièce, mauvaise foi
#1

@Cox a écrit:
De plus, tu parles d'interdiction de stocker son carburant mais... WTF ? Primo, je m'en cogne comme de l'an 40, le survivaliste qui sera armé en cas d'évacuation le sera tout autant, tout comme celui qui roulera au rouge... Et alors ? Depuis quand le survivaliste respecte la loi à la lettre ?


Citation :
Règlement du forum
Pas d'incitation à enfreindre la loi

@Cox a écrit:
Deuxio, pense à vérifier tes sources, il est toléré de stocker jusqu'à 20 litres de carburant chez soi et en toute légalité !

Citation :
Pour les particuliers, il est toléré pour l'usage exclusif des tondeuses, tronçonneuses, mini groupes électrogènes…

@Cox a écrit:
3/ Le survivaliste fait des stocks. Le carburant se stocke.  Ta pénurie est un donc faux problème.

@pierrepons a écrit:
je n'ai pas envie me jeter dans des batailles de cour de récré, avec des arguments à l'emporte-pièce, mauvaise foi
#2
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 5:40

Si je puis me permettre , il y a plus simple !

Tu coffre de l'oseil ! tu coffre des Bidons ! et un peut avant que ça parte en couille car le survalisme , si il y a une guerre mondial , ça te serviras a rien , astéroide no plus etc !!

Donc tu suis le truc , avant que ça parte en couille tu va a ta pompe a essence la plus proches ET TU PREND UN MAX ! parce que je vois pas l'utilité d'avoir une citerne chez soit .

Deja primos parce que tu risque de mettre en danger t'es voisin en cas de soucis etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 6:58

Le chaos généralisé je n'y crois pas, le chaos localisé oui, il faut au moins y avoir pensé.

A Paris que risque-t-on réellement?

-crue centennale de la Seine comme en 1910 => ça ne monte pas en un jour, sortir la voiture du garage souterrain à l'avance et avoir du carburant, point de chute familial à moins de 30 km de Paris.

-fuite radioactive de la centrale nucléaire la plus proche, Nogent sur Seine + vent d'est (rare), pourrions nous simplement sortir de Paris face à des embouteillages monstres?

A tout hasard je me borne à toujours maintenir le réservoir au dessus de la moitié soit plus de 500 km d'autonomie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 7:41

regardez ce qui se passe en Ukraine ou en Syrie ou au Kosovo , vous pensez qu'on est à l'abris de cela ?

c'est ça pour moi le vrai effondrement de la normalité qui nous pend au nez

alors à Paris encore bien plus

ça sera surtout dans les grandes villes que ça pètera car comme toujour , à la campagne ou à la montagne , en temps de guerre , on est plus abrité
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 8:29

dantesque a écrit:
regardez ce qui se passe en Ukraine ou en Syrie ou au Kosovo , vous pensez qu'on est à l'abris de cela ?.....

Il s'agit de contextes géopolitiques bien particuliers. Pour le Kosovo, la poudrière des Balkans c'est un zone trouble depuis la fin du XIX eme siècle lorsque la main de fer de l'Empire Ottoman mourant s'est relâchée...seule la dictature communiste y avait de nouveau calmé le jeu un temps.

Cela n'exclut pas des émeutes violentes et armées mais localisées dans des zones de non-droit (Marseille nord, 93).
Revenir en haut Aller en bas
daryl dixon




Date d'inscription : 06/04/2014
Age : 19
Localisation : pour le moment Poitou-Charente :(

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 13:06



consomme rien facile a transporté
Revenir en haut Aller en bas
2.0


Modo


Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 14:18

Carrément n'importe quoi... Vous voyez les choses en petit...

Avec ça, la capacité d'emport est nettement améliorée :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atlantis




Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 25
Localisation : Dans le cosmos

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 19:28

Seven dwarf Moi qui viens de st denis dans le 93 (je n'y suis plus depuis 2 mois et je peut te dire que si ça doit partir en couille , tous les jeunes de banlieux en profiterons pour foutre un max de merde , voler , pillé et j'en passe ainsi que les AUTRES ... et la on est plus sur du survivalisme mes sur le nouvelle episode de JOHN RAMBO  Basketball 
Revenir en haut Aller en bas
Cox




Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 28

MessageSujet: Re: Le vehicule ideal d'evacuation niveau II   Sam 3 Mai 2014 - 23:43

@daryl dixon a écrit:


consomme rien facile a transporté

À écouter pierrepons c'est pourtant les caractéristiques idéales du véhicule d'évacuation ! Quelle vaste blague cet individu...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le vehicule ideal d'evacuation niveau II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Sujets similaires
-
» recherche personne pour soutien scolaire remise a niveau en CM2 urgent paris
» Grosseur/boule au niveau d'un mollet
» Au niveau CSST............................
» SAFETY 1ST La poussette combi "Ideal Sportive"
» Vehicule voie pietonne pour amenagement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
France Survivalistes :: Logistiques & communication :: Véhicules/moyens de transports-